Connexion | Inscription | www.starwars-holonet.com


Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Nous sommes actuellement le 17 Décembre 2017, 19:40




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 129 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 16 Avril 2015, 14:40 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Mars 2012, 13:10
Messages: 616
Sexe: Masculin
Espèce: Humain
Planète natale: Corellia
Affiliation: Jedi Noir
bonjour à tous ;) ! j'espère que les vacances se passent bien, enfin pour ceux qui y sont déjà.
bon comme je l'ai annoncé dans un récent topic, je me suis mis à écrire des chroniques du Jedi corellien, c'est à dire un ensemble de petites histoires centrées sur les personnages principaux ou secondaires de la duologie Jedi corellien (les deux tomes sont disponibles sur star wars invention;
http://swinv.com/v2/fanfics/?p=viewfanf ... 008b1d#364)

j'en ai déjà écrit trois (une dizaine de pages chacune, mais j'arrive pas à les publier sur star wars invention, je sais pas trop pourquoi :cry: ): les titres sont Jedi corellien: le procès du renégat, Jedi corellien: les revenants et Jedi corellien: piège sur Zeltros.

actuellement je suis en train d'écrire Jedi corellien: mission sur Ralltiir

je vous mets un extrait maintenant et j'en publierais d'autres au fur et à mesure. bonne lecture ;)

Jedi Corellien: Le procès du renégat

Cette histoire se déroule 164 ans après la bataille de Yavin 4, juste après le tome 2 du Jedi corellien: Abeloth, la Malédiction de Dathomir



Bordure Extérieure, Dathomir, les Monts de l'Oubli, village du clan de la Montagne Qui Chante

Trois jours après la bataille de Dathomir et la défaite d'Abeloth


Liars Tissan fixa d'un air pensif les nuages bas et ternes, qui masquaient le ciel de Dathomir. Camouflant le sommet des pics et des cols des Monts de l'Oubli, le duvet brumeux correspondait exactement à l'humeur du jeune humain grand et maigre, vêtu d'une bure verte jedi.
Ses vêtements trahissaient ses origines corelliennes, et Liars Tissan se demandait si grâce à cela, la clémence lui serait accordée à l'issue de son procés. Qui était présidée après tout par maître Terrax Horn, le chef des Jedi corelliens, à la demande du Haut Conseil de Coruscant.
Le lieu de son procès ne ressemblait en rien, évidemment aux élégantes et grandes salles de la cour de Justice de l'Alliance Galactique.
Dathomir ne possédait pas le luxe de Coruscant et des autres planètes riches du Noyau. Les moyens du clan de la Montagne Qui Chante, se révélaient, plutôt limités.
Ainsi la salle de Justice, si l'endroit aménagé pouvait recevoir cette qualification, n'était autre que la place centrale du village du clan de la Montagne Qui Chante. Là où se dressait raide comme un piquet, un obélisque blanc comme les neiges éternelles, qui parsemaient à jamais les plus hauts sommets des Monts de l'Oubli.
La Fontaine de Vie. D'où émanait le Coté Lumineux de la Force.
Devant cet étrange artefact, avait été installée une longue table en bois de wroshyrr, disposant de trois sièges. Et à quelques mètres seulement, un banc de pierre sur lequel était assis le principal intéressé.
Les yeux verts et gris du jeune corellien aux cheveux bruns coupés courts, encadrant un visage fin et creux, se tournèrent vers le droïde protocolaire à la couleur cuivre. Son majordome mécanique du nom de Sono, qui avait appartenu à la famille Tissan sur Corellia, depuis des générations, se tenait raidement et ses photorécepteurs pivotaient vers son propriétaire. Enfin ancien propriétaire.
-Il y a beaucoup de monde à votre procès, monsieur Liars. Vous devriez être fier.
Le ton monocorde ne contenait aucune ironie mais il réagit comme si c'était le cas.
-Merci de me remonter le moral, tas de boulons.
Une foule compacte s'était assemblée autour du tribunal improvisé et il devinait qu'il était l'objet de toute l'attention des Sorcières de Dathomir et des hommes dathomiriens qui la composaient. Au premier rang, il reconnut sa mère, Masya Tissan Djo, matriarche du clan de la Montagne Qui Chante, arborant des tatouages faciaux sith et vêtu de la tenue des adeptes du Coté Obscur. Un témoignage de son passé de Dame Noire du Sith Unique.
À ses cotés, étaient présents sa demi soeur, Azrayna Djo, une jeune Sorcière de Dathomir aux traits fins, réguliers et semblables à ceux de sa mère, qui brandissait planté dans le sol, un bâton électrique. Et elle était accompagnée par son compagnon, un jeune homme blond petit, à l'apparence frêle, au visage taillé à la serpe, le jabiimien Travis Sotav.
À quelques pas derrière eux, vint d'apparaître une gigantesque bête à l'apparence reptilienne haute de plusieurs mètres. Un rancor qui portait sur sa nuque, une petite fille au port orgueilleux, à la chevelure couleur cendre. Une enfant au fort caractère du nom d'Ilaya avec laquelle lui et sa compagne Sethnah avaient fait connaissance.
Une jeune femme aux cheveux blancs, de taille moyenne et à l'allure athlétique, fendit la foule des autochtones d'un pas vif. Sa cape Sith flottait dans son sillage, recouvrant sa combinaison moulante de combat rouge écarlate. Et dissimulant à peine les poignées de son sabre et de son fouet laser, qui se balancaient à sa ceinture.
Elle prit place juste à coté de lui et rabattit son capuchon sombre sur ses épaules. Dévoilant un visage aux traits sculptés avec précision recouvert de marques noires sith. Les yeux sombre d'amande accrochèrent ceux du jeune humain, tandis qu'elle lui saisit doucement l'épaule avant de l'embrasser tendrement sur la joue creuse.
-Ne sois pas si tendu, lui fit-elle d'un ton assuré. Je sais que tu n'as pas tué ton père et même si c'était le cas, ils n'ont aucune preuve. Malgré ton attirance pour le Coté Obscur, ils n'auront pas d'autre choix que de t'acquitter.
Il baissa les yeux vers ses mains entravées par des menottes paralysantes avant de grogner:
-Rien n'est moins sûr.
Sethnah Khai hocha la tête, comprenant qu'il faisait allusion à cette Jedi bothane, qui avait été mutilée par sa faute sur Vanquo. Et qui était à l'origine de la tenue de ce procès.
C'était une affaire personnelle entre lui et elle, Liars en était persuadé.
Les murmures redoublèrent, lorsque la foule s'ouvrit pour laisser passer les juges de Liars Tissan: Terrax Horn, reconnaissable à sa figure rubiconde imberbe, et habillé en Jedi corellien. Le chevalier impérial korunnai Asron Socle, humain à la peau sombre. Et la magistrate Sullustain, petite humanoïde ne dépassant pas le mètre cinquante, venant tout droit de Coruscant.
Réputée pour son intransigeance et son impartialité, ses bajoues familières pendant exagèrement de par et d'autre de son visage, Nateska Numb s'installa entre les deux utilisateurs de la Force, posant sur la table plusieurs datapads.
Avant de s'éclaircir la gorge, pour annoncer:
-Au nom de l'Alliance Galactique, je déclare ouvert le procès de l'accusé Liars Tissan. Cette cour est maintenant en session.
De nouveau, le silence pesa de nouveau sur tous tandis qu'une holocam se mit à flotter devant la figure du jeune corellien. Il se doutait que son procès serait retransmis dans toute la galaxie, grâce aux relais de l'holonet.

voilà j'espère que vous trouverez cet extrait sympa :) . et qu'il vous donnera envie d'être juge ou avocat un jour :lol:


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 17 Avril 2015, 22:31 

Inscrit le: 01 Décembre 2014, 21:38
Messages: 430
Sexe: Masculin
Espèce: Humain
Planète natale: Anaxes
Affiliation: Indépendant
Déjà la coupure de pub? on se croirait dans une série américane :lol:
LA SUITE! LA SUITE!!!

_________________
Bougez pas ! Les mains sur la table. Je vous préviens qu'on a la puissance de feu d'un croiseur et des flingues de concours.


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 17 Avril 2015, 22:58 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Mars 2012, 13:10
Messages: 616
Sexe: Masculin
Espèce: Humain
Planète natale: Corellia
Affiliation: Jedi Noir
allez je publie la suite en attendant que je règle mon petit problème technique

Cette audience préléminaire s'était révélée assez pénible. Mais nécessaire, comme le lui répétait sans cesse Sethnah. Maître Terrax Horn l'avait questionné sur son parcours, sa vie. Son enfance, sa relation compliquée avec son père, sa formation de Jedi au Temple de Coruscant. Et sa formation de Sith sur Dromund Kaas.
Sa rencontre avec Sethnah et leur relation, entretenue par ce lien qui les unissait dans la Force, fut aussi posée sur la table. Ce qui le gênait, au contraire de sa compagne dathomirienne, qui assurait sa défense. Celle-ci se tourna vers lui lorsque la sullustain suspendit l'audience, après plus de deux heures.
-Tu vois, cela s'est plutôt bien passé.
Autour des deux amants, le flot des conversations en paecien reprit entre les autochtones, sur ce qui venait de se passer.
-Pour l'instant, répondit-il sans cacher son scepticisme.
La descendante de Vestara Khai lui prit tendrement les deux mains, en arborant une expression pleine de gravité.
-Quoiqu'il arrive, je ne les laisserais pas te condamner.
Cette fois, il ne put réprimer un rire nerveux.
-Oh, tiens donc, tu comptes sortir ton sabre laser si ça se passe mal pour moi? C'est étonnant pour une descendante de Vestara Khai. Tu as encore de la chance qu'ils aient accepté que tu sois mon avocate.
Exan Skywalker, son meilleur ami au sein de l'Ordre Jedi s'était proposé pour endosser ce rôle. Mais le Haut Conseil avait refusé qu'il interfère.
-Dans le pire des cas, où qu'ils t'emmèneront, je demanderais à ce que l'on soit enfermés dans la même cellule.
-Il s'agit de mon procès, pas du tien, lui rappela-t-il.
-Je refuse que nous soyons séparés. Comme quand je t'ai aidé à t'enfuir de Dromund Kaas, tu te souviens?
De nouveau, les trois juges dont le sort de l'ancien apprenti de Dark Kamiya dépendait, reprirent place devant la Fontaine de Vie. Les traits indéchiffrables.
La sullustain demanda à nouveau le silence complet, avant de reprendre:
-L'audience peut reprendre. Maître Socle, à vous.
Le chevalier impérial à la peau sombre, recouvert de sa lourde armure rouge polie, se pencha en avant.
-Accusé Tissan, cette cour souhaite faire la lumière sur la mort de Davok Tissan, le président directeur général et créateur de Novatech Galactic Industry. Étant donné que vous êtes le principal suspect à cause de votre passé, nous voudrions entendre au nom de l'Alliance Galactique et de l'Empire, votre version des faits.
Tout le monde vit se lever timidement le jeune humain grand et maigre, drapé dans ses vêtements verts de Jedi corellien, qu'il lissa d'un geste brusque de la main.
-Le soir de la mort de mon père, commença Liars, je suis venu le voir pour déterminer s'il travaillait pour les Sith. Après l'incident de la Salle des Démonstrations, le même jour.
La sullustain l'interrompit d'un geste de la main, pour prendre le temps de consulter un de ses datapads disposés devant elle. Elle releva la tête quelques instants après, ses bajoues se balançant dans le mouvement.
-Nous nous souvenons tous de ce qui s'est passé au ministère corellien de l'innovation et de la recherche. Continuez, donc, lui permit-elle.
-Mon objectif était de déterminer la responsabilité de mon père dans cet incident. Mais tout de suite, notre discussion a dérapé.
Lorsqu'il s'accorda une pause, tous n'entendirent que le vent qui siffla d'un hulullement funèbre sur les huttes du village. Lorsque le silence du jeune corellien se prolongea, Asron Socle le relança.
-Que s'est-il passé? Demanda le korunnai.
La réponse du jeune prisonnier fut lâchée d'une voix cassée par l'émotion.
-Nous nous sommes querellés. Je détestais mon père parce qu'il m'avait abandonné à la rue, dans cette décharge de Coronet, quand j'avais huit ans. Et lui-même me haïssait pour ce que j'étais devenu: un Jedi. Un sorcier, un monstre, c'étaient ses propres mots.
-Vous nous l'avez déjà raconté, lui signala patiemment le chevalier impérial. Plus personne maintenant, n'ignore l'état de vos relations entre vous et votre père. Que s'est-il passé ensuite?
-Nous nous sommes séparés à l'amiable.
Liars savait qu'il avouait la vérité. Enfin presque. Maître Horn, le chef des Jedi corelliens, fronça les sourcils et revint à la charge.
-En êtes-vous sûr, Liars Tissan? Les holocams du bureau de votre père, examinés par la CorSec montrent clairement que vous êtes la dernière personne à l'avoir vu en vie. Et compte tenu de votre passé d'apprenti Sith et de la haine que vous éprouviez envers votre père, il est tout à fait possible que vous ayez cherché à vous venger.
-C'est ce que j'ai voulu pendant longtemps, reconnut-il. Mais lorsque j'ai compris à quel point il avait souffert à cause des Sith, j'ai consenti à lui pardonner.
Il crut lire une ombre de scepticisme sur le visage de Terrax Horn, avant que ce dernier n'insista d'un ton chargé de sous entendus.
-Votre père était-il toujours vivant quand vous l'avez quitté?
-Oui, répondit l'ancien apprenti de Dark Kamiya, un peu trop sèchement, au goût de ses juges.
Cette fois, sa réponse avait été spontanée et catégorique. Sans ne laisser aucune place au doute. Le descendant de Corran Horn hocha la tête, satisfait.
-J'ai terminé votre Honneur, annonça-t-il à Nateska Numb.
-Je n'ai pas d'autres questions, non plus, votre Honneur, ajouta à son tour le chevalier impérial.
La Sullustain rassembla ses datapads, avant de s'éclaircir la gorge. Laissant le jeune homme se rassoir à nouveau.
-Maintenant que nous avons entendu l'accusé, nous allons vous visionner les holocams de sécurité du bureau de Davok Tissan. Jedi Kensha, je vous prie.
Une Jedi, native de Bothawui, au pelage brun tirant sur le clair, s'avança devant la foule des dathomiriens curieux, portant sous les bras, un disque de taille moyenne, contenant certainement les enregistrements holographiques, qui innocenteraient ou accableraient Liars Tissan.
Ce dernier croisa son regard. Empli de froideur distante, qui ne le rassura guère. Par réflexe, il serra la main de Sethnah, qui lui murmura rapidement à l'oreille:
-Quoi qu'il arrive, laisse moi parler.
-D'accord.
La chevalier Jedi se plaça entre les juges et le jeune couple, plaçant au sol devant elle, le disque holographique grâce à sa télékinésie. Liars comprit qu'il allait aborder la partie la plus pénible de son procès.
Émotionnellement parlant, il ne s'y était pas vraiment préparé. Il sentit une météorite tomber dans ses boyaux, lorsqu'une image en trois dimensions fut projetée devant tous. Celle d'un homme d'un certain âge, vouté, assis à sa table de travail, ses traits exprimant une tristesse lasse.
Son père, Davok Tissan.
Il cacha sa face dans ses mains menottées, comme pour tenter de contenir l'émotion qui le submergeait. Il resta prostré, ne voulant pas revivre ce qui s'était passé entre lui et son père. La plaie n'avait pas cicatrisé. Des mots terribles avaient été échangés, entre eux deux.
Sethnah Khai posa une main sur son épaule, sans détacher ses yeux d'amande sombre des images holographiques qui s'animèrent.
Quelques minutes après, il se força à se redresser, lorsqu'il entendit la voix de son père, résonner comme si elle provenait d'un sceptre:
-Elle s'appelait Masya. Elle a été la chose la plus merveilleuse qui me soit arrivée.
Il fixa sa mère à la dérobée et constata sa lividité perçant, sous ses tatouages faciaux sith. Ses yeux étaient embués, et cela lui prouvait que la matriarche de la Montagne Qui Chante, l'ancienne Dame Noire du Sith Unique, avait sincèrement aimé son premier mari.
-Et tu es venu au monde.
Tout le monde retint son souffle, devinant le venin qui s'était déversé dans le ton du défunt père de Liars. Dont la silhouette grande et frêle, apparaissait tel un fantôme blafard devant celui de son père.
Les mots suivants furent assénés par celui-ci comme des coups de vibrolame. Il n'avait pas supporté de les entendre et il ne les tolérait pas plus en ce moment.
-Tu l'as tuée alors qu'elle t'a donné la vie. Elle est morte à cause de toi. Et si elle vivait, elle rejetterait le monstre que tu es devenu, comme moi je l'ai fait.
-Taisez-vous!
La voix enregistrée de Tissan avait craqué comme le tonnerre. Le jeune corellien lui-même en fut tellement surpris qu'il éprouva du mal à se reconnaître.
Il y eut des cris étouffés et choqués, lorsque tous virent un sabre illuminer le champ de l'holoprojecteur et pointé sur Davok Tissan. Qui fut projeté tout à coup hors du champ holographique.
Et l'enregistrement prit fin. Lorsque le public se remit de son émoi, tous les regards convergèrent vers le principal intéressé. Qui était, pour ainsi dire, effondré. Il se tenait la tête entre les mains, et Sethnah l'entendit sangloter.
Elle le prit dans ses bras, et il se laissa consoler.
-Liars, tout va bien, je suis avec toi.
Nateska Num toussa pour attirer son attention.
-Un peu de tenue, je vous prie. Vous êtes dans un tribunal.
La jeune femme aux cheveux blancs fusilla la magistrate sullustain d'un regard noir.
-Je comprends que vous soyez plus soucieuse de l'étiquette que des sentiments que nous avons l'un pour l'autre. Je demande cependant une suspension d'audience, pour qu'il puisse se reprendre.
La sullustain échangea des coups d'oeil entendus avec maître Socle et maître Horn.
-Accordé, l'audience est suspendue.


le suspense est insoutenable, n'es-ce pas? eh oui les procès peuvent être des moments parfois pénibles ;) ! au moins Liars peut compter sur sa petite amie, c'est beau l'amour, non?


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 19 Avril 2015, 23:25 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Mars 2012, 13:10
Messages: 616
Sexe: Masculin
Espèce: Humain
Planète natale: Corellia
Affiliation: Jedi Noir
alléluia!!! ca y est, je ne sais pas comment ni pourquoi :o :o , mais j'ai réussi à publier mes trois premières chroniques sur star wars invention en PDF!! vous pouvez maintenant les consulter, ca fait dix pages chaque

c'est rapide à lire, si vous avez des commentaires, des remarques ou des questions, n'hésitez pas, car j' y répondrais :) :) !

bonne lecture à vous et bonnes vacances ;)

voilà l'adresse du site: http://swinv.com/v2/fanfics/?p=viewfanf ... legacy#365


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 22 Avril 2015, 23:49 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Mars 2015, 17:50
Messages: 757
Localisation: 92220, Bagneux
Sexe: Masculin
Espèce: Céleste
Planète natale: Korriban
Affiliation: Indépendant
J'ai lu les trois histoires. Niveau orthographe, deux-trois fautes par nouvelle, mais rien de bien méchant. De plus, je trouve que la ponctuation s'est améliorée (peut-être parce-que les textes sont plus courts ?)
Pour le procès, tu t'étais renseigné sur le déroulement, ou tu as inventé ?
Et je viens d'y penser : Hogrum Chalk, le beau-frère de Roan Fel a collaboré avec les Sith et court toujours, non ? Tu vas en parler dans les chroniques ou dans le tome 3 ?

Continue comme ça, c'est passionnant !

_________________
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 23 Avril 2015, 23:15 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Mars 2012, 13:10
Messages: 616
Sexe: Masculin
Espèce: Humain
Planète natale: Corellia
Affiliation: Jedi Noir
je ne suis pas un spécialiste des procès: le but pour moi était vraiment d'aller au plus simple. pour le procès de Liars tissan, je me suis un peu inspiré du procès de tahiri Veila que l'on voit dans les romans Fate of the Jedi.

pour hogrum Chalk, je suis parti du principe qu'il a été démasqué et éxécuté par l'impératrice Marasiah Fel, pour intelligence avec les Sith, ca va de soi, (j'écrirais une chronique sur Bastion, où j'évoquerais un chevalier impérial plutôt connu, concomittant au tome 2 de Jedi Corellien, j'évoquerais la mort d'hogrum chalk).

Un bonus pour terminer :) : pour Jedi Corellien: les Revenants, je me suis inspiré de la fin du tome 4 de Fate Of the jedi, où les Soeurs de la Nuit sont trahis par Vestara Khai et la Tribu Perdue des Sith ( en passant, entre nous, ce n'est pas par hasard si j'ai crée le personnage de Sethnah Khai ;) ).

Voilà, encore merci pour les remarques, cela me touche beaucoup que ce que j'écris éveille de l'intérêt pour toi.

PS: n'hésite pas à publier un extrait de ce que tu es en train d'écrire 8-)


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 24 Avril 2015, 09:05 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Mars 2015, 17:50
Messages: 757
Localisation: 92220, Bagneux
Sexe: Masculin
Espèce: Céleste
Planète natale: Korriban
Affiliation: Indépendant
Merci pour ta réponse.
Et pour l'Empereur Fel V ? Vas-tu faire une chronique racontant sa guerre ? Car il me semble qu'elle n'est toujours pas finie, non ?

_________________
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 24 Avril 2015, 16:11 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Mars 2012, 13:10
Messages: 616
Sexe: Masculin
Espèce: Humain
Planète natale: Corellia
Affiliation: Jedi Noir
oui, cela fait partie des projets en réflexion: il me manque encore un peu de matière ;) ! le siège de Bastion s'annonce difficile à résoudre 8-)


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 25 Avril 2015, 23:23 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Mars 2012, 13:10
Messages: 616
Sexe: Masculin
Espèce: Humain
Planète natale: Corellia
Affiliation: Jedi Noir
bonsoir, je viens de publier sur star wars invention ma 4ème chronique Jedi corellien: Mission sur Ralltiir. ici, Liars Tissan et Sethnah Khai sont infiltrés à l'Ambassade Impériale et sont chargés de confondre un Moff suspecté de travailler pour le Sith Unique et de démasquer le Seigneur Noir duquel il dépend.
bien évidemment, cela ne va pas sans risques pour nos deux héros. ;)

je vous publie un extrait, dans lequel on voit une mandalorienne utiliser des méthodes d'interrogatoire, euh comment dire, un peu rudes :twisted: :lol: !

Jedi corellien: Mission sur Ralltiir

cette histoire se déroule quatre mois et demi après le tome 2 de Jedi corellien: Abeloth, la malédiction de Dathomir


Noyau de la galaxie, Coruscant, Bas Fonds de la Cité Galactique, secteur Corridor Ecarlate


Une personne qui avait la tête sur les épaules, n'aurait jamais eu l'idée insensée de se balader dans des endroits infréquentables, comme les Bas Fonds de la Cité Galactique de Coruscant. Encore moins dans le Corridor Ecarlate, qui brillait autant par l'absence de la moindre infrastructure administrative décente que par l'omniprésence de la violence propagée par les gangs affiliés au Soleil Noir.
Non, pour s'attarder dans une telle décharge à ciel ouvert, il fallait être fatigué de la vie. Ou posséder un blaster fiable. Et avoir une très très bonne raison de venir dans cet endroit.
La jeune mandalorienne Noirah Karr avait une très très bonne raison d'être présente dans une de ces ruelles sombres, qui ne respirait guère l'hygiène. Elle maîtrisa sa répugnance pour cette vague odeur de duracier rouillé, melée à la putréfaction des ordures, des tripes et de plantes Vong, qui survivaient difficilement, au fonds de ces canyons.
Elle se concentrait sur le sakiyan qu'elle passait à tabac, avec le professionnalisme propre aux guerriers de sa culture. Elle le maintenait de sa main gauche contre le mur, tandis que son poing droit ganté cognait avec une régularité mécanique, la figure du petit humanoïde chauve à la peau noire cuivrée.
Mex Screeger avait tenté d'appeler à l'aide, en geignant mais les amis n'existaient pas dans le Corridor Ecarlate. Surtout si les plus téméraires devaient affronter une guerrière recouverte de l'armure complète en beskar des plus féroces guerriers de la galaxie. Masquant plus ou moins la panoplie d'armes variées et mortelles, fixées sur tout le corps.
Deux d'entre eux avaient été assez fous, pour s'attaquer à Noirah. Sans lâcher sa victime, elle avait dégainé seulement son blaster pour leur griller la cervelle. Les autres amateurs se le tenaient maintenant pour dit.
La tête tuméfiée du sakiyan dodelina sur ses épaules, lorsque le poing de la mandalorienne percuta de nouveau sa machoîre, lui faisant sauter deux dents. Il glapit, en crachant un liquide rouge vif, qui s'écoula sur sa chemise délavée.
-Arrêtez, ne frappez plus! Je vous dirais tout ce que vous voudrez!
-Pas trop tôt, espèce de di'kut, grogna-t-elle. Je commençais à perdre patience. Je repose ma question: pour qui travaille le Moff Narus Tarkin?
Les morceaux d'émails s'échappèrent, en même temps que le gargouillis de réponse.
-Le Seigneur Neros, sur Ralltiir.
-Mieux vaux tard que jamais, lui fit la mandalorienne qui était certaine que le non humain lui avait avoué cette fois la vérité. La prochaine fois qu'un mando'ad vous pose une question, soyez plus coopératif.
Le sakiyan posa son regard terrifié sur la visière en Y du heaume intimidant en beskar, qui recouvrait sa figure. Il eut un geste de recul, quand elle lui versa des crédits dans sa paume tremblante.
-Pour vos dents, il y a un excellent chirurgien prothésiste sullustain qui excerce son art au 500 Republica. Si je suis généreuse avec vous, c'est parce que je pourrais avoir besoin de vos services. Désormais, vous ne travaillez plus pour les Sith, mais pour le Mandalore Hondo Karr. Si vous le trahissez, c'est toute la machoîre que je défonce. Et aucun toubib de la galaxie ne pourra plus jamais la réparer. Compris?
Mex Screeger en savait assez sur les mandaloriens, pour reconnaître qu'ils n'avaient pas vraiment le sens de l'humour. Et que leurs menaces n'étaient jamais des paroles en l'air.
-Com..compris, balbutia-t-il, en continuant de tapisser le sol avec d'autres morceaux d'émail, tâchés de sang.
Noirah consulta ses scanners thermiques, qui lui permettait de répérer toute menace venant de toutes les directions possibles. Avant de reculer d'un pas, agacée que sa beskar'gam soit salie par les postillons rouges du sakiyan.
-Vous devriez déménager, lui suggéra-t-elle. Cet endroit est mauvais pour votre santé. Je vous ai loué un appartement près de la Place de l'Amitié.
-Mais je suis très bien ici.
Mex Screeger n'aimait pas vraiment dépendre de quelqu'un. Surtout d'une mandalorienne, qui l'avait brutalisé. Et dont la suggestion sonnait plutôt comme un ordre
-Vous croyez que je vous laisse le choix? Rentrez chez vous et faites vos bagages, asséna-t-elle sèchement. Je vous attends ici. Si jamais vous me faites faux bond, je vous retrouverais. Et je vous amènerais à la Place de l'Amitié, à coups de pieds dans le shebs.
Résigné, il passa devant elle, avant qu'elle ne l'appela à nouveau.
-Screeger, encore une chose.
-Quoi? Fit-il en se tournant vers elle.
Elle s'avança d'un pas, et la vision d'un poing ganté obscurcit la vue du sakiyan. Ce dernier sentit sa tête exploser, et un liquide rouge écarlate cascada de son nez cassé.
-Mais pourquoi? Se plaignit-il.
-Pour être certaine que vous n'oublierez pas. C'est une piqure de rappel. Maintenant filez et tâchez de revenir.
Mex Screeger ne se le fit pas répéter deux fois. Vomissant une partie de sa dentition fracturée, il s'empressa de déguerpir en titubant. La mandalorienne activa son comlink intégré à son poignet, lorsqu'il s'évanouit dans une des rues torturées.
L'hologramme d'une femme brune dans la force de l'âge apparut en trois dimensions, devant son casque.
-Ania Solo, j'ai l'information que vous me demandiez, déclara-t-elle d'un ton posé. Le Moff Narus Tarkin travaille bien pour un Sith nommé Dark Neros. Un Seigneur Noir du Sith Unique qui opèrerait depuis Ralltiir.
-Merci, Noirah. Je vais confirmer l'info à Liars Tissan et Sethnah Khai. Les crédits seront versés sur votre compte, comme convenu.
N'ayant rien d'autre à ajouter, la mando'ade coupa la communication. Elle étrécit les narines, lorsque l'haleine pestilentielle environnante fouetta de nouveau son heaume en beskar. Il lui semblait que cette sensation imprégnait chaque centimètre carré de sa peau.
Il lui tardait maintenant de retourner à son vaisseau, garé au statioport Ebrèxa et de se précipiter à la vapodouche. Après avoir raccompagné ce fils de kath méprisant à son nouveau nid, bien sûr.

alors, dites moi elle vous plait cette petite mando'ad :lol: :twisted: ?


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 27 Avril 2015, 12:57 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Mars 2015, 17:50
Messages: 757
Localisation: 92220, Bagneux
Sexe: Masculin
Espèce: Céleste
Planète natale: Korriban
Affiliation: Indépendant
Je suis partagé : l'intrigue n'est pas mal, mais ce n'est pas la première fois qu'un Seigneur Sith se fait passer pour ce qu'il n'est pas (Dark Nehor). Je trouve que nos deux héros sont bien naïfs s'ils se font avoir à chaque fois. De plus, je n'ai pas accroché à leur humour SM. En revanche, je suis ravi de l'intervention d'Ania Solo. Voilà quelques temps que je me demandais si elle allais intervenir. Je me demande à présent comment ils l'ont connue, et si elle deviendra un personnage récurrent.

On a des nouvelles du siège de Bastion, ce qui me ravit. Toujours quelques fautes d'orthographe, mais tu t'améliores.

J'ai relu "Piège sur Zeltros" et une question m'a traversé l'esprit : Si elle n'est pas sur son monde natal, où se trouve Deliah ? Et Jariah ? Qu'est-il devenu ? Mystère...

_________________
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 27 Avril 2015, 23:27 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Mars 2012, 13:10
Messages: 616
Sexe: Masculin
Espèce: Humain
Planète natale: Corellia
Affiliation: Jedi Noir
alors, pour l'humour SM, c'était juste de la provoc, désolé ;) (pas forcément la façon la plus adroite de mettre en avant une fan fic, je sais :lol: ) . je ne comptais pas reproduire ça de toute façon.
après pour les Sith, ben je pars du principe qu'ils agisent dans la clandestinité, en infiltrant les gouvernements planétaires et les entreprises influentes. la mission de Liars Tissan et Sethnah Khai est de les traquer un par un, hors du cadre officiel, après les évènements du Tome 1 de la duologie (je précise je ne sais plus où qu'ils travaillent pour un clan de Hutt).
cela comporte évidemment des risques, puisque les Sith sont embusqués et sont difficiles à confondre (je pense à palpatine qui a cotoyé des Jedi sans être soupçonné 8-) pendant des années). et pour la dernière chronique, je me suis dit que ce serait sympa de créer un personnage à la fois Sith et Moff issu d'une famille influente et pas des moindres (les Tarkin ;) ).
Mission sur Ralltiir et Piège sur Zeltros sont des histoires indépendantes. mais elles enrichissent l'UE en faisant redécouvrir des planètes déjà découvertes dans la première saison de legacy (bataille de Ralltiir dans le tome 6, et pause détente sur Zeltros pour Cade et ses potes dans le tome 8) ce sont des planètes intéressantes surtout Ralltiir, qui ne sont pas asez dévellopées dans l'UE Legends.
concernant deliah et jariah, rassure-toi, ils sont encore en vie et avec cade: ils s'occupent de l'entretien du Mynock et demeurent avec Cade sur Iego au nid de Bantha. en retrait des affaires galactiques, une espèce d'exil en quelque sorte.
j'ai prévu d'écrire une ou deux chroniques exclusives sur Cade et ses potes.

voilà, en espérant que tes réponses sont satisfaites. je recorrigerais Mission sur Ralltiir en passant ;)


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 27 Avril 2015, 23:48 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Mars 2015, 17:50
Messages: 757
Localisation: 92220, Bagneux
Sexe: Masculin
Espèce: Céleste
Planète natale: Korriban
Affiliation: Indépendant
Tant mieux car, si tu avais continué cet humour, j'aurais été obligé de te faire subir mille tourments.

Et pour Ania ? Comment a-t-elle rencontré les deux ex-Sith ? Vont-ils se revoir ?

J'y pense a l'instant : pourquoi Iego ? Pourquoi pas Yavin IV ou Dagobah ?

_________________
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 28 Avril 2015, 17:13 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Mars 2012, 13:10
Messages: 616
Sexe: Masculin
Espèce: Humain
Planète natale: Corellia
Affiliation: Jedi Noir
d'abord pour Ania, je pars du principe que c'est elle qui les contacte pour leur donner un coup de main. les Sith, elle connaît et elle les déteste aussi ^^ (je pense à Dark wredd notamment). l'ennemi de mon ennemi est mon ami ;) . ils vont peut-être se revoir mais plutôt par hologramme, indirectement en fait.

ensuite pour Iego, cette planète a abrité Nat Skywalker (bantha rawk) et sa famille pendant un temps (voir tome 5 de Legacy, au passage j'aurais pu choisir Kiffex 8-) ). et puis c'est une planète pas très connue, contrairement à Dagobah ou Yavin IV.
j'ai voulu faire preuve d'originalité et mon coeur a balancé longtemps entre Kiffex et Iego. et là je me suis dit; va pour Iego. ;)

voilà, si tu as d'autres questions ou des suggestions..

PS: au fait, tu me parler de ce que tu écris?


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 28 Avril 2015, 17:20 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Mars 2015, 17:50
Messages: 757
Localisation: 92220, Bagneux
Sexe: Masculin
Espèce: Céleste
Planète natale: Korriban
Affiliation: Indépendant
Pour ma fic, j'ai du mal pour la partie 1, qui raconte l'enfance du héros. C'est clair dans ma tête, mais je n'arrive pas à le mettre par écrit. J'ouvrirais sans doute un topic dessus quand j'aurais avancé.

Iego est le monde natal des anges, non (cf : épisode 1) ?

_________________
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 28 Avril 2015, 19:30 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Mars 2012, 13:10
Messages: 616
Sexe: Masculin
Espèce: Humain
Planète natale: Corellia
Affiliation: Jedi Noir
oui, en effet ;)


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 28 Avril 2015, 19:38 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Mars 2012, 13:10
Messages: 616
Sexe: Masculin
Espèce: Humain
Planète natale: Corellia
Affiliation: Jedi Noir
Bonsoir à tous, je viens de publier une nouvelle chronique Jedi corellien: Orphelins, centrée sur les enfances des deux héros principaux.
ca fait cinq pages, mais vous y verrez Liars Tissan faire pour la première fois, l'expérience du Coté Obscur :twisted: .
vous trouverez cette chronique sur le même site star wars invention:
http://swinv.com/v2/fanfics/?p=viewfanf ... legacy#365

bonne lecture, ^^


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 28 Avril 2015, 20:08 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Mars 2015, 17:50
Messages: 757
Localisation: 92220, Bagneux
Sexe: Masculin
Espèce: Céleste
Planète natale: Korriban
Affiliation: Indépendant
C'est vraiment bien, on en apprend plus sur le passé de Liars et de Sethnah. J'attendais ça avec impatience.

Une dernière chose, il me semble qu'on dit "Que vais-je devenir ? fit-il." et non "Que vais-je devenir, fit-il." ; et même chose pour les phrases exclamatives.

_________________
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 28 Avril 2015, 23:06 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Mars 2012, 13:10
Messages: 616
Sexe: Masculin
Espèce: Humain
Planète natale: Corellia
Affiliation: Jedi Noir
oups, c'est vrai, désolé :?


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 28 Avril 2015, 23:13 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Mars 2015, 17:50
Messages: 757
Localisation: 92220, Bagneux
Sexe: Masculin
Espèce: Céleste
Planète natale: Korriban
Affiliation: Indépendant
TU ES EN TRAIN DE SOUS-ENTENDRE QUE TU AS FAIS LA FAUTE DANS CHACUNE DE TES FICS ALORS QUE TU SAVAIS QUE C'ÉTAIT UNE FAUTE ?!?!?!?! NON MAIS WTF ?!?!?!?!



Heuu... je déconne, OK ? (Je précise parce que j'ai parfois droit à des réactions légèrement disproportionnées après ce genre de coups de gueule.)

_________________
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 29 Avril 2015, 11:36 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Mars 2015, 17:50
Messages: 757
Localisation: 92220, Bagneux
Sexe: Masculin
Espèce: Céleste
Planète natale: Korriban
Affiliation: Indépendant
Salut ! J'ai une petite question : sur notre Terre remplie d'attardés mentaux (bah oui, y a qu'à comparer l'avancée technologique pour comprendre qu'on est pas si évolués), on sait EFFACER UN TATOUAGE. Or, j'ai cru comprendre que Sethnah et la mère de Liars (dont le nom m'échappe complètement) ne pouvaient pas retirer les leurs.

_________________
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 29 Avril 2015, 18:28 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Mars 2012, 13:10
Messages: 616
Sexe: Masculin
Espèce: Humain
Planète natale: Corellia
Affiliation: Jedi Noir
pour les tatouages, c'est une façon de dire aux Sith qu'elles n'oublieront pas ce qu'ils ont tenté de faire d'elles: des adeptes du Coté Obscur. et qu'elles ne le leur pardonneront jamais :twisted:


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 29 Avril 2015, 18:37 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Mars 2015, 17:50
Messages: 757
Localisation: 92220, Bagneux
Sexe: Masculin
Espèce: Céleste
Planète natale: Korriban
Affiliation: Indépendant
Ouais... mais ça aide pas à passer inaperçu.

_________________
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 29 Avril 2015, 22:04 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Mars 2012, 13:10
Messages: 616
Sexe: Masculin
Espèce: Humain
Planète natale: Corellia
Affiliation: Jedi Noir
d'où l'utilité de certains produits de beauté féminin :lol:


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 29 Avril 2015, 22:21 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Mars 2015, 17:50
Messages: 757
Localisation: 92220, Bagneux
Sexe: Masculin
Espèce: Céleste
Planète natale: Korriban
Affiliation: Indépendant
Mouais, je sais pas. Tu m'as pas convaincu, là.

_________________
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 29 Avril 2015, 22:37 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Mars 2012, 13:10
Messages: 616
Sexe: Masculin
Espèce: Humain
Planète natale: Corellia
Affiliation: Jedi Noir
ben ya des produits comme le faux teint pour dissimuler des imperfections comme les grains de beauté: bon après chuis pas un spécialiste non plus :lol:


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 29 Avril 2015, 23:08 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Mars 2015, 17:50
Messages: 757
Localisation: 92220, Bagneux
Sexe: Masculin
Espèce: Céleste
Planète natale: Korriban
Affiliation: Indépendant
Je reste convaincu que, si on s'en badigeonne tout le visage, ça se voit.

_________________
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 30 Avril 2015, 12:31 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Mars 2012, 13:10
Messages: 616
Sexe: Masculin
Espèce: Humain
Planète natale: Corellia
Affiliation: Jedi Noir
bon, ok, disons que comme c'est star wars, ils ont des faux teints absolument révolutionnaires :lol: ! je vais peut-être écrire une fan fiche sur les faux teints galactiques :lol:


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 30 Avril 2015, 12:54 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Mars 2015, 17:50
Messages: 757
Localisation: 92220, Bagneux
Sexe: Masculin
Espèce: Céleste
Planète natale: Korriban
Affiliation: Indépendant
J'ai hâte de voir ça ! 😋

_________________
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 01 Mai 2015, 10:02 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Mars 2012, 13:10
Messages: 616
Sexe: Masculin
Espèce: Humain
Planète natale: Corellia
Affiliation: Jedi Noir
j'essaie depuis hier de publier ma nouvelle chronique Jedi corellien: l'héritier des Skywalker sur star wars invention, mais ca plante je sais pas pourquoi :cry: ( ce doit être une farce d'Abeloth, je vais lui dire deux mots :evil: ).
en attendant que je règle le problème, je vous la publie ici. bonne lecture à tous!

Jedi corellien: L'héritier des Skywalker


cette histoire se déroule bien avant le tome 1 de Jedi corellien: Novatech Galactic Industry, le complot du Sith Unique, environ 142 ans après la bataille de Yavin IV


Bordure Extérieure, Kamino, Tipoca City, centre de recherche scientique
quatre ans après la fin de la Seconde Guerre Sith Impériale et la mort de Dark Krayt


Cade Skywalker surveillait les mouvements du professeur Yelu Su, qui nota sur une feuille de flimsi, les chiffres indiqués par les instruments médicaux, qu'il consultait. Reliés à un réservoir, placé au centre de la chambre d'Etude et de Conservation des Organismes Biologiques.
Le docteur kaminoen, dont l'apparence ressemblait à celle de quelqu'un que l'on aurait étiré démesurément dans le sens de la hauteur, rejoignit ensuite l'utérus artificiel, où flottait immobile un foetus en cours de formation, baignant dans un liquide amniotique. Le descendant de la dynastie Skywalker sentait l'essence de la vie, palpiter dans cette forme organique, éphèmère et fragile. Qui n'était autre que son clone.
Un étrange lézard de la taille d'un varan rampait à proximité de la cuve. Un ysalamari. Ces animaux avaient la particularité d'émettre des bulles de Force, de petits espaces, qui coupaient par intermittence ses perceptions de l'environnement.
Mais qui préserveraient l'enfant à naître, de la folie qui caractérisaient les clones d'utilisateurs de la Force.
Pour ne pas déranger le scientique kaminoen dépêché par le Premier Ministre, qui étudiait le foetus comme un objet de curiosité, Cade s'était reculé de plusieurs mètres en arrière. Yelu Su s'écarta de la cuve sphèrique et donna à manger à l'ysalamari, qui vint s'allonger aux pieds de la machine.
-Les signes vitaux du sujet CS-5425 sont stables, résuma le non humain. Sa naissance devrait intervenir dans cinq mois standart. Comme vous nous l'avez demandé, maître Skywalker, votre fils ne subira pas de croissance accélérée. Il grandira comme les autres enfants humains, de son âge.
Le jeune homme blond aux yeux verts, au visage mal rasé et marqué par les épreuves de la vie, masqua une grimace, fixant la crête au sommet de la tête en forme de pois chiche de son interlocuteur..
-Je l'espère, je vous paie suffisamment cher comme ça, répondit-il abruptement.
-Le clonage est un processus très complexe et très coûteux, maître Skywalker. Et nous tenons à satisfaire tous nos clients. Il en va de notre réputation.
Le contrebandier et capitaine du Mynock rajusta son manteau rapiécé, sur sa poitrine protégée par une armure de bronze, qui ne respirait pas la fraîcheur. Et sur laquelle étaient des motifs sanglants, représentant un crâne de mythosaure.
-Vous êtes les meilleurs cloneurs de la galaxie et des professionnels de la discrétion. C'est bien pour cela que j'ai fait appel à vos services. Vous avez reçu le dernier paiement?
-Oui, tout est en règle, lui confirma le docteur Yelu Su. Et conformément à l'accord que vous avez passé avec maître Shado Vao, un chevalier Jedi atterrira sur notre monde dans quelques jours, pour veiller à la sécurité du sujet CS-5425.
Bien qu'étant son clone, il s'agissait de son fils. Cade ne supportait pas qu'il soit repertorié et numéroté comme une vulgaire feuille de flimsi dans les archives kaminoennes. Il ne se priva pas de le faire savoir.
-Ce que vous considérez comme un sujet d'expérience, lâcha-t-il sévèrement, est mon fils. La chair de ma chair. Cela ne signifie rien pour vous, professeur Su, mais pour moi c'est beaucoup.
Le kaminoen ne trouva rien à y redire.
-Soit, maître Skywalker. Si vous souhaitez le baptiser.
Le pirate et vainqueur de Dark Krayt demeura songeur. Il repensa au marché qu'il avait conclu avec l'Ordre Jedi, par l'intermédiaire de son vieux camarade twi leck Shado Vao, qui avait obtenu récemment un siège de maître au Haut Conseil de Coruscant. Les Jedi s'engageaient à le laisser en paix, en échange d'un Skywalker demeurant au sein de leurs rangs.
Il était en couple avec une zeltronne, Deliah Blue. À cause de cette incompatibilité biologique, ils ne pouvaient pas avoir d'enfants ensemble. Les Skywalker, sa famille, avaient toujours représenté une lumière éternelle, dans une galaxie perturbée.
Les Sith rodaient dans l'ombre et la mort de Dark Krayt les avait à peine affaiblis. Il fallait que les Jedi se tiennent sur le pied de guerre. Et un Skywalker devait les guider. Cade avait refusé de continuer à endosser ce rôle.
Voilà pourquoi il en était là aujourd'hui.
-Il s'appellera Exan Skywalker, se décida-t-il après des secondes interminables. Et il deviendra un Jedi, bien meilleur et plus responsable que je ne l'ai été.
Il contempla son clone. Non, se persuada-t-il avec conviction. Mon fils. Tout comme le sien, son destin était incertain. Et il savait qu'il ne devait pas interférer, cela lui avait tellement coûté quand il s'était mélé des affaires galactiques.
Les Jedi le guideraient et le protégeraient. Il baignerait dans le Coté lumineux. Reprenant le flambeau de l'espoir.
Lorsque le docteur Su inscrivit le nom de l'enfant à venir sur son datapad, le fils de Kol Skywalker sut qu'il en avait terminé ici. À partir de maintenant, plus rien rien ne dépendrait de lui. Il devait poursuivre sa propre route, comme toujours depuis quatre ans, depuis la fin de la guerre.
-Prenez soin de lui, fit-il en guise d'adieu.
-Nous respecterons le contrat, l'avertit le professeur Su.
Il remit son capuchon sur sa tête, et tourna les talons sans ajouter un mot. Dans le couloir, patientait le reste de son équipage. Composé d'une jeune zeltronne aux cheveux bleux, d'un humain à la peau sombre et d'un astromech. Deliah Blue et Jariah Syn, qui s'ennuyaient, adossés au mur, se redressèrent à sa réapparition, tandis que R2-D2 le salua d'un concert de piépiements joyeux.
La compagne de l'ancien Jedi, vint le serrer dans ses bras avec un grand sourire. Cade Skywalker se détendit, apaisé quand ses phéromones agirent sur son anxiété, tandis que Jariah rangea dans son holster, le blaster qu'il brandissait dans le vide, pour tuer le temps.
-Retour au Mynock, capitaine? Fit ce dernier.
-Oui, et on n'est pas près de revenir, répliqua Cade. Ces kaminoens sont aussi chaleureux que des rakhgouls.
Des rires légers ponctuèrent ces mots, avant que le trio, suivi par le droïde mécanicien ne se mit en route vers leur vaisseau pirate. Ils traversèrent les couloirs, peuplés de quelques autochtones, qui ne leur prêtaient qu'une attention distraite.
Une pluie battante et cinglante les accueillait lorsqu'ils se retrouvèrent sur la passerelle qui les séparait de leur vaisseau, un obèse oiseau de duracier garé sur sa plate forme d'appontage. Cade ouvrit son manteau pour la zeltronne, ce qui ne les empêcha d'être trempés jusqu'aux os.
R2-D2 prit les devants et ouvrit l'écoutille à distance, abaissant la rampe d'accès. Jariah Syn lui emboîta le pas, disparaissant à sa suite dans la soute. Deliah Blue leur succéda, avant de freiner en haut de la rampe.
S'apercevant que son homme était resté au pied du Mynock, elle l'appella doucement:
-Cade?
Il fixait la silhouette du centre médical, lui tournant le dos.
-Vas-y, je vous rejoins.
La jeune Proche Humaine comprit qu'il ressentait le besoin de goûter une certaine solitude. Elle n'insista pas.
Les nuages bas amoncelés, en une masse compacte et écrasante, recouvraient les toits de Tipoca City, tandis que les gouttes fines comme des acariens, s'insinuèrent dans les vêtements du jeune homme blond.
L'odeur salée de la mer environnante et déchaînée, piqua ses narines tandis qu'il regardait, le coeur lourd de nostalgie, la façade du centre médical, abritant l'un des laboratoirs dans lequel son fils grandirait. Quel genre d'homme serait-il?
Un Vador ou un Jedi parfait, du moins digne de ce nom? Ou deviendrait-il comme son père, un être partagé et tiraillé entre ombres et lumière?
Ces interrogations lui taraudaient l'esprit. Cette paix auquelle il aspirait, semblait lui échapper comme le sable de Tatooine entre ses doigts.
Puis il se convainquit que le destin d'Exan Skywalker ne lui appartenait pas. Seule la Force en déciderait, en espérant qu'elle ne serait pas trop capricieuse.
Il projeta sa conscience vers lui, pour effleurer son esprit malgré la présence de l'ysalamari. Et comme il s'y attendait, quelque part un mur l'en empêchait. La Bulle de Force crée par ce reptile originaire de Mykrr bloqua son effort.
Mais cela ne le contraria en rien. La présence de cet ysalamari était vital pour préserver sa santé mentale.
Le tonnerre, qui gronda au-dessus de lui, l'encouragea à partir. Il ignorait quand il reverrait son fils. Et même s'il le reverrait.
-Que la Force soit avec toi, Exan Skywalker, murmura-t-il pour lui-même. Tu auras un rôle important à jouer, comme tous ceux qui t'ont précédé. J'espère que les erreurs que tu pourrais commettre resteront moins graves que les miennes. Quand tu auras découvert la vérité sur tes origines..
Au loin, un éclair déchira l'horizon, s'abattant sur la mer couleur marécage, qui se confondait avec le ciel. Un cri de douleur lâché par les éléments, se propagea dans l'air. Faisant écho au chagrin qu'il avait éprouvé à la mort de son père Kol et de son ancien maître Wolf Sazen.
-..j'espères que tu me pardonneras, comme j'ai pardonné à ma mère.
Comme soulagé par cette confession intérieure, il rentra finalement dans son vaisseau, un foyer ambulant dont il referma l'écoutille. Abandonnant son fils à la volonté de la Force.


FIN


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
MessagePublié: 01 Mai 2015, 11:47 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 30 Mars 2015, 17:50
Messages: 757
Localisation: 92220, Bagneux
Sexe: Masculin
Espèce: Céleste
Planète natale: Korriban
Affiliation: Indépendant
Pas mal, l'histoire est sympa. Cependant, je remarque qu'après la surmultiplication des virgules, elles semblent désormais vouées à l'extinction. J'ai en effet vu quelques fautes de ponctuation, dont la plus marquante est celle-ci : Dans le couloir, patientait le reste de son équipage. Composé d'une jeune zeltronne aux cheveux bleux, d'un humain à la peau sombre et d'un astromech.
Tu aurais du mettre une virgule à la place du point (d'où mon commentaire plus haut, pour ceux qui n'auraient pas compris).

Le bronze n'existe pas dans notre galaxie préférée. À la rigueur, tu peux dire le bronzinium, mais il me semble que cette matière n'est pas réputée pour sa solidité.

Enfin, une faute d'accord basique : Cette paix auquelle : cette paix à laquelle

_________________
Un trône est, si l'on ôte la soie et le velours, un échafaud tout fait.
Victor Hugo


Haut
 Hors-ligne Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 129 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers: