Les Aventures de Jor Saltarec: Héritage

Vous dessinez, écrivez ou faites des vidéos ? Présenter vos créations ici !
Répondre
Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 166
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Mustafar
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Anubis

Les Aventures de Jor Saltarec: Héritage

Message par Dark Asmodeus » 10 février 2017, 19:26

Bonjour à tous,

voila ma troisième histoires, cette foi sur l’héritier et l'héritage de Jor.

Pour vous aidées a vous retrouvé, je vous présente également une carte de la galaxie avec les planètes que j'ai créé dans les différente histoire plus une petite vidéo expliquant cet troisième histoire.

Voila la carte
http://img11.hostingpics.net/pics/937286starwarscartegalaxie.jpg

et la vidéo


Le texte :
Les Aventures de Jor Saltarec : Héritages
CHAPITRE 1:


Territoire impérial, orbite de la planète Ansion. 250 ans après la bataille de Yavin IV.
Le vieux Super Destroyer Stellaire Gardien s’approcha de l’orbite de la paisible Ansion. Le mastodonte, commander par l’amiral républicain Vidarr Graven, s’immobilisa et pivota sur lui-même. Les turbolasers tremblèrent, crachant un déluge de rayons verts.
Sur la planète, les habitant du clan nomade d’Anasa, n’imaginaient pas les minutes qui allaient suivre.
Un vieux fermier labourant son champ, leva les yeux vers le ciel, il remarqua la multitude de rayons d’énergies, il tenta de se réfugier dans sa moissonneuse, trop tard, le champ fut vaporisé par les rayons mortels.
Ce fut en suite au tour du clan d’Anasa de subir les foudres du ciel, les lasers vaporisèrent les maisons, la population tenta d’évacuer, un jeune garçon tenant la main de sa mère trébucha. Sa maman essaya de le relever au moment où un laser les vaporisa tous les deux.
Quelque minute plus tard, tous le clan fut détruit, ne laissant qu’un immense cratère fumant.
Les ordinateurs du Gardien sélectionnèrent une autre cible, qui disparue en quelques secondes.
Le bombardement dura plusieurs minutes, la fureur terminée, le vaisseau disparu dans l’hyperespace.
Un droïde de surveillance enregistra le désastre et envoya l’holovideo à Vortex, la capitale du secteur. Le Seigneur Xor reçut la vidéo, il la consulta et contacta aussitôt l’empereur Anubis.
- monseigneur, Ansion a été bombardée par un vaisseau républicain, la planète est ravagée, il n’y a aucun survivant.
- Bonne nouvelle, Seigneur Xor, mon plan est achevé, la République sera bientôt enlisée dans une guerre totale et sans pitié, mais avant, nous devons entretenir l’illusion jusqu’au bout, je me rendrais sur Corusant faire part de mon mécontentement au chancelier Zahn.
Le seigneur Xor salua l’empereur et coupa la transmission.

L’immortel, un intercepteur de classe fureur, descendait dans l’atmosphère de la cité monde, le vaisseau contourna deux tours avant de se glisser dans une file de circulation. Il passa au-dessus d’une zone industrielle puis se posa sur une plate-forme d’atterrissage flottante.
La passerelle bascula en lâchant un nuage de vapeur, l’empereur, habillé d’une élégante robe noir sortie de son vaisseau, escorté par deux guerriers en armure sombre.
Les trois individus montèrent dans un speeder taxie et se rendirent au Sénat. Anubis entra dans le bureau du chancelier Zahn, ce dernier posa son bloc de données et salua l’empereur :
— Votre majesté, que me valent ces honneurs ?
— Je ne pense pas que ma visite soit un honneur, chancelier. Répondit froidement Anubis.
— Comment, ça ?
— L’empereur sortit un disque et le tendit au chancelier.
— Regarder vous-même.
Zahn inséra le disque dans son lecteur et regarda l’hologramme du bombardement.
— Cela s’est passé hier, un de vos vaisseaux de guerre est entré sur le territoire impérial et a attaqué une planète, le traité de Mustafar a été violé, tous les accords commerciaux et les traités de libre circulation sont donc annulés, chancelier, vous savez ce que cela implique.
Cela signifie que la guerre reprend et croyez-moi chancelier, je ne ferais pas cadeau.
Le chancelier s’affaissa dans son fauteuil, une main sur la tête, il était complètement désemparé, tous ce qu’il avait bâti était réduit en poussière.
L’empereur quitta en suite le bureau et retourna à son vaisseau pour repartir sur Dromund Kaas.
Zahn se redressa et appuya sur un bouton, l’hologramme du sergent Kelix apparu.
— Sergent Kelix, l’amiral Graven a commis un acte de haute trahison, il doit être arrêté sur le champ !
— À vos ordres Chancelier.

Le lendemain, tribunal militaire de Coruscant.

L’ex-amiral Vidarr Graven entra dans la salle d’audience menotter aux poignées et escortées par deux agents de sécurité de Coruscant. Le Defel s’assit entre ses gardes.
— bonjour à tous, dit Trey'a, une bothan, nous sommes ici pour le jugement de l’ex-amirale Graven pour violation du traité de Mustafar, annulation de tous les accords commerciaux et des traités de libre circulation et pour l’annihilation d’une planète.
— Mais je n’ai rien fait, je vous le jure. Supplia Vidarr.
— Silence accusé, nous avons des preuves. Cria la juge bothan en donnant un coup de marteau. Trey'a fit un geste de la tête, son conseillé inséra un holodisc et diffusa le bombardement dans tout l’hémicycle. Des chuchotements retentissaient dans l’assemblée.
— Amiral, ceci est bien votre vaisseau, le Gardien, n’est-ce pas.
— Oui, mais je ne comprends pas, il doit y avoir une erreur.
— Il n’y a pas d’erreur, amiral. Conseillé, vidéo suivante. Le second disc montrait l’amiral sur la passerelle, donnant l’ordre de bombarder Ansion.
Vidarr s’affaissa dans sa chaise, il n’en croyait pas ses yeux, c’était bien lui sur le pont du Gardien !
— Avez-vous une explication, amirale ?
— Non, je ne comprends pas.
— Mais je comprends très bien, moi, vous vous êtes vengé de la mort de votre famille lors de la dernière guerre, faire repartir le conflit était pour vous un moyen de vous défouler.
— Mais non je le jure. Dit il, en prenant une position de prière.
— Silence ! Ex-amiral Vidarr Graven, pour les crimes énoncés précédemment je vous condamne à la prison à perpétuité sur Xerxès.
Le coup de marteau résonna comme le glas, Xerxès, une des pires planètes de la galaxie, être emprisonné là-bas était pire que la mort.
Un sourire maléfique apparut sur le visage d’Anubis, assis dans un coin du tribunal. Tout le monde quitta l’hémicycle, Vidarr fut emmené dans un vaisseau pénitentiaire qui décolla aussitôt pour Xerxès.
Le vaisseau pénitentiaire fut extirpé de l’hyperespace après avoir passé Kiila, le trajet devra se terminer en vitesse subluminique. Deux semaines de voyage les attendaient pour arriver à destination.
Modifié en dernier par Dark Asmodeus le 17 février 2018, 17:28, modifié 4 fois.
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
mat-vador
Messages : 644
Enregistré le : 17 mars 2012, 13:10
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi Noir

Re: Les Aventures de Jor Saltarec: Héritage

Message par mat-vador » 14 février 2017, 19:19

Salut Dark Zyrock, ca faisait longtemps :D !

J'ai lu ton intro et j'attends la suite avec intérêt! mais il reste encore des fautes d'orthographe.

Exemple dans la vidéo: Cad=> Cade.

que me vos ces honneurs?=> que me vaut cet honneur?
Regarder vous même=> Regardez vous-mêmes
étais réduit=> était réduit

...

Avatar du membre
darkliser
Messages : 58
Enregistré le : 03 décembre 2016, 01:13
Sexe : Masculin
Espèce : Colicoïde
Planète natale : Mandalore
Affiliation : Mandalorien

Re: Les Aventures de Jor Saltarec: Héritage

Message par darkliser » 15 février 2017, 11:39

Salut Dark,


Tout d'abord, je tiens à signaler le boulot qui a été fait avec la carte et la petite vidéo bien sympathique.

J'ai lu ce passage et je crois comprendre qu'il s'agit d'une introduction.
J'espère que cela explique la Vitesse V à laquelle s'enchaîne les actions.
Genre une planète annihilée en trois lignes, l'Empereur qui se pointe au Sénat en deux temps trois mouvement, comme s'il était chez lui en fait.
Quant aux personnages, je réserve mon jugement puisque je n'ai pas lu les précédents tomes mais on a aucune idée de leurs sentiments, ni rien en fait.

Encore une fois, s'il s'agit d'une intro et que par la suite, les choses sont différentes, pas de soucis :)


Et pour compléter ce qu'a dit Mat :
Sinon dans la vidéo, c'est le chancelier Zayn et dans le texte c'est Zahn ?

"Le bombardement dura plusieurs minutes, la fureur terminée, le vaisseau disparu dans l'hyperespace. "

Cette phrase ne veut pas dire grand chose. Enlever une virgule et mettre point ? Corriger les fautes aussi... ;)


"La passerelle du fureur bascula en lâchant un nuage de vapeur, l'empereur, sous l'apparence d'un noorian d'une cinquantaine d'année, habillé d'une élégante robe noir décoré de motif doré, sortie de son vaisseau, escorté par deux guerrier en armure sombre. "

C'est beaucoup trop lourd ! Coupe en deux phrases à la limite.


"Deux semaines de voyage les attendaient pour arriver à destination."

Qui est ce "les" ? Il me semble que seul Vidarr est emmené dans le vaisseau prison.


Il y a d'autres fautes que je n'ai pas relevé. Tu peux y remédier avec un correcteur du style "Antidote"
Je parais peut être sévère mais c'est mon ressenti pour le moment.

Cela dit, bon courage pour la suite :)
vous désirez lire du Star Wars de mon cru ?
https://www.wattpad.com/user/RmiVergs

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 166
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Mustafar
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Anubis

Re: Les Aventures de Jor Saltarec: Héritage

Message par Dark Asmodeus » 17 février 2017, 17:23

Merci à vous deux pour les commentaires, voilà le nouveau chapitre, j'espère m'être amélioré. :)

CHAPITRE 2


Le lendemain du procès, Dark Asmodeus lança une vague d’attaques sûr Bimmisaari, Charros, Togoria et Nazzin. Les troupes de l’Empereur se dirigeait maintenant sur Kashyyyk et Onderon.
Grâce aux espions Bothan, là Nouvelle République envoya sa flotte intercepter la marine impériale avant qu’elle n’attaque le monde natal des Wookies.

L’attaque d’Onderon fut menée par l’apprenti de l’Empereur, Dark Vatra et une de ses légions de guerrier Sith.
Ignorant l’attaque d’Onderon, seul les Jedi du temple d’Onderon pouvaient défendre la planète. Cinquante Jedi était mobilisé.

Le chevalier Jedi Jayden Saltarec était un humain de taille moyenne, environ 1,70 m. Il a les cheveux noirs généralement attachés en une longue tresse, mais les portes parfois en une queue-de-cheval plus simple. Ses yeux sont dorés, indiquant son ascendance à Amestris.
Jayden porte un long manteau rouge à manches longues et à capuche héritée de sa mère Eelynn Saltarec. Il fait partie des Jedi mobilisés sur Onderon.

Une nuit sans étoiles envahit le ciel d’Onderon quand les Sith approchèrent de la capitale, Iziz, les jedi sortirent de leur temple, traversèrent la ville et s’alignèrent à l’entrée, sabre laser au poing. Les Sith arrivèrent peu après, ils étaient quatre fois plus nombreux.
Le maître Vanka-Sork Viis, un Krevaaki, étais à la tête des jedi, il leva sa lame bleue azure pointée sur les utilisateurs du côté obscur.
— Au nom de la République, au nom de la liberté, chargé ! Cria-t-il au jedi.
Les jedi foncèrent à toute vitesse sur les sith, des lames d’énergie de toutes les couleurs s’entrechoquèrent, illuminant la nuit sans étoiles d’Onderon.
Jayden fit tournoyer la lame jaune de son sabre laser et l’abattit sur un guerrier sith, qui fut tranché en deux. Puis il pivota de 180° et tua deux guerriers avant d’être rejoint par son meilleur ami, le togruta Tovraa Ki, au moment où ils allaient lancer une attaque de la force conjointe, ils furent encerclés par cinq sith, un homme Sanyassan, deux Adariens et deux femmes Aqualish. Le jeune humain soutint du regard les rictus monstrueux du Sanyassan et d’un Adarien, ce dernier lui assénant :
— L’empereur fera de mois un ravageur, voir peut-être un Seigneur Noir, quand je brandirais ta tête devant Dark Vatra.
— Si vous tenez à la vie, je ne vous conseille pas d’essayer, répliqua doucement le chevalier.

L’humain leva sa lame au-dessus de sa tête et donna un coup oblique au torse. Avant de bloquer l’attaque de l’Adarien, qui voulut le décapiter. Tovraa se déplaça et décapita son adversaire.
Un peu plus loin, Jaadel, la demie sœur de Jayden, balaya de sa lame argentée les jambes d’un Twi'lek puis l’acheva en lui plantant son sabre dans la poitrine.
Maître Viis venait d’éliminer deux adversaires avec une vague de force quand il comprit qu’ils ne pourront pas les vaincre, il ordonna la retraite.
Tous les jedi se dirigèrent vers la jungle. Le général twi'lek Dark Raxeal donna l’ordre de les poursuivre.
Les jedi étaient parvenues à semer les sith, ils étaient réfugiés dans les ruines d’un très vieux château, ils étaient rassemblés dans la pièce principale, Jayden avait été choisi pour la première heure de garde.
L’Amestrissien était assis sur une grosse pierre, un morceau de bois dans les mains qu’il sculptait en ours d’Amestris, sa planète natale.
À la fin de son heure, aucune attaque était à déplorer, Jayden rangea la statuette de l’ours dans sa tunique avant d’être rejoint par Verse Olen, la padawan de maître Viis. La jeune femme aux jambes mécaniques salua Jayden avant que ce dernier ne retourne dans la grande salle. Il avala une ration de survie et s’endormit pour le reste de la nuit.

Le lendemain à l’aube.

Un épais brouillard était apparue dans la jungle quand Jayden fut réveillé de son sommeil par un cri proche, il ouvrit les yeux, la plupart de ses compagnons étaient réveillés, sabre laser au poing.
Le chevalier comprit aussitôt qu’ils étaient attaqués, il bondit de sa couchette et activa son sabre. Une minute qui semblait une éternité passa avant que les sith surgirent de partout, le château transpirait le côté obscur, les serviteurs de Dark Asmodeus arrivèrent par dizaines de tous les ports du bâtiment, l’affrontement était inévitable.

À l’autre bout de la pièce, Jaadel fut isolé de ses compagnons par un groupe de sith, la sœur de Jayden se retrouva dans la jungle, à des dizaines de mètres du château.
Elle affrontait deux sith, l’un des deux était beaucoup plus fort que son compagnon, c’était l’apprenti d’un Seigneur Noir, sûrement Dark Raxeal. La jeune femme élimina le plus faible en l’écrasant sous un arbre puis se concentra sur l’apprenti.

Les lames argentées et rouge s’entrechoquèrent dans tous les sens, Jaadel était spécialisée dans la forme 6 ou Niman, ce qui la désavantagea par rapport à son adversaire qui lui utilisait le Djem So. Elle s’épuisa très vite en essayant de parer tous les coups du sith, elle comprit alors qu’elle devait changer de technique, elle emprunta donc des techniques du Djem So apprises avec son frère. L’apprenti, qui s’appelait Dark Zanon, maîtrisait beaucoup mieux le Djem So que Jaadel, la jeune jedi pliait sous les coups de Zanon, elle appela la force et une vague de force le propulsa, elle en profita pour reprendre son souffle. Le Sith revint à la charge et désarma la jedi, l’attrapa à la gorge et la souleva du sol.
— Raclure d’Arkanienne, je pensais que mon maître vous avez tous éliminé lors du génocide d’Arkania. Apparemment il en a laissé certain en vie, ça ne fait rien, tu iras très bientôt rejoindre tes faibles congénères. Dit-il en levant son sabre, prêt à décapiter la jeune femme.

Ces mots firent réagir la Jedi, qui puisa alors dans ce qu’elle avait découvert sur Yavin IV, pour vaincre un contingent Yuuzhan Vong. Sa colère.
Les yeux jaunes de Zanon s’agrandirent démesurément lorsqu’il vit des flammes apparaître sur ses bras.
Il lâcha sa prise lorsque ses bras hurlèrent de douleur quand les flammes recouvrirent l’intégralité de ses membres. Il comprit alors.
Jaadel utilisait la Vision Mortelle.
Il recula précipitamment, jusqu’à se retrouver bloqué par un arbre épais. Les flammes progressaient de plus en plus, peu après Dark Zanon s’embrasa. Cinq minutes plus tard, le corps de Dark Zanon laissa place à un squelette calciné.
Épuisée par cette attaque, Jaadel, s’assit au pied d’un arbre et s’évanouit.
Dark Raxeal arriva peu après, escorté par deux guerriers. Il jeta un coup d’œil au cadavre de son apprenti.
Minable.
avant de prêter attention à Jaadel, le Seigneur sith leva une main et coupa la jeune femme dans la force et dit à ses deux acolytes :
— emmener là au camp, elle servira les sith !
Les deux guerriers obéirent, ils levèrent la jeune femme et disparurent dans la jungle.

Au château, les jedi avaient gagné une bataille, le groupe de sith était vaincu, les chevaliers de la lumière commencèrent à se réorganiser pour quitter les lieux, quand maître Viis interrogea Verse Olen.
— Quel son nos pertes ? Demanda-t-il calmement.
— Orsk Tey'Lya, Flonog et Sissk, son mort, Hewbacc et Na'tala sont gravement blessées.
— Enterrez les morts, données les premiers soins aux blessés, le maître se tourna vers un autre jedi, allez dans la jungle et fabriquez des civières.
— Tovraa, somme-nous tous là ? Demanda-t-il ensuite.
Les deux jedi obéirent. Le Togruta fit le compte et se tourna vert Jayden.
— Il manque Jaadel.
Le sang du chevalier ne fit qu’un tour, il empoigna son sabre et se précipita dans la jungle. En chemin, il plongea dans la force pour localiser la dernière position de sa sœur.

Il arriva peu après au centre de la clairière, il trouva sa bure jedi et son sabre laser, puis ses yeux se fixèrent sur le cadavre calciné. Il ne sentait plus Jaadel dans la force, il le prit donc pour sa sœur, il s’agenouilla à ses côtés et recouvrit le corps de son manteau, avant de fondre en larmes en poussant un cri de douleur qui se propagea jusqu’au château.
— Qu’est-ce que c’est ? Dit Vanka-Sork.
Jaadel, non pas ça. Pensa Tovraa qui se précipita vers son ami.
Il arriva peu après, son ami était toujours agenouillé au-dessus du corps, le togruta s’agenouilla à ses côtés et leva légèrement le manteau.
— Quelle horreur, qui a bien pu faire une chose pareil ?
— Dark Vatra. Lui répondit froidement Jayden. Il est le seul à posséder de tel pouvoir et il va payer, ils vont tous payés. Rajouta-t-il.
L’humain se leva, le cadavre dans les bras et partit au château.
Un silence de plomb apparut dans la pièce centrale quand Jayden apparu, il posa le corps et l’encercla de bougie, il s’agenouilla et récita une prière en Vankien.

La prière terminée, Jayden se leva, rabattit son capuchon rouge sur sa tête et se dirigea vers la jungle.
— Vous pouvez l'enterrer. Dit-il avant de quitter le château.
— Ou vas-tu ? Demanda Tovraa.
— Au temple, j’ai l’intention de défier Vatra et de venger Jaadel.
— Laisse mois venir avec toi.
— Non, je dois le faire seul, c’est une affaire de famille.
Le togruta n’insista pas et laissa son ami s’enfoncer dans la jungle.

Camps Sith, à proximité d’Iziz.

Dark Raxeal entra dans la tente de Dark Vatra, elle était richement décorée, montrant son haut statut social.
Le général reconnut une table sculptée en bois d’arbre Brylark, du mobilier en Oronium et en Rodomium et des luminaires en cristaux Kerys.
À droite de la tente, Raxeal reconnut une salle de torture équipée de tout le matériel de torture sith, des simples chaînes en passant par le droïde d’interrogatoire jusqu’au masque de torture.
On peut aussi y trouver une table chirurgicale de haute sécurité, ainsi qu’une table de torture fournissant divers instruments en vue d’arracher des informations à la victime. Le sang des victimes recouvrait le sol en parmabéton.
Un individu recouvert du masque de torture, brûlé et mutilé gisait sur la table, Raxeal reconnut un jedi.
Celui qui auparavant était fier et brave, n’était plus rien à présent, suppliant que l’on mette fin à ses tourments. Une découpeuse laser trancha le ventre du malheureux.
Les cris, le sang qui gicle, la dernière lueur de courage qui s’échappe du jedi baignant dans son sang délectait Dark Vatra.
— Je vous le demande une dernière fois, maître Keeg, où est la Jedi qui a tué les Yuuzhan Vong !
La jedi Duros ouvrit la bouche, mais, au lieu de lui révéler ce qu’il voulut savoir, elle commença à réciter le code son ordre.
Il n’y a pas d’émotions, il y a la paix
Il n’y a pas d’ignorance, il y a la connaissance
Il n’y a pas de passion, il y a la sérénité
Il n’y a pas de chaos…

— Assez ! Cria Vatra.
Dark Vatra leva vers la Jedi ses bras musclés. De ses doigts jaillirent d’aveuglants éclairs orangés qui sifflèrent à travers la tente comme des serpents, Hoola Keeg se sentit assaillie par une douleur abominable. Des épées de feu fouillaient ses entrailles, lui lacérait le corps. La fin était proche.
De longues minutes passèrent, le Seigneur Sith Zurok, coupa ses éclaires de feu.

Peut après Hoola Keeg poussa son dernier souffle.
“Ils sont tous pareil, faibles et malléables au possible.”
Le Seigneur Sith se tourna ensuite vers Dark Raxeal, qui patientait sans protester depuis vingt minutes.
— Que voulez-vous, Seigneur Raxeal. Demanda il en se servant un verre de Whisky Corellien.
— J’ai quelque pour vous monseigneur.
Le twi'lek fit un geste de la main et le guerrier qui l’accompagnaient revint quelque second plus tard avec Jaadel.
— Voici la Jedi que vous recherchez, celle qui a tué les Yuuzhan Vong sur Yavin IV. Dit-il, en tendant sa main vers la jeune femme.
Le prince Zurok avala son whisky et s’approcha de Jaadel.
— Ête-vous certain de ce que vous affirmez général ? Elle me paraît bien jeune.
— Oui, monseigneur, j’en suis sûr, elle a tué mon apprenti de la même manière.
— C’est donc elle, la tueuse de Vong, bon travaille, général, l’Empereur saura être généreux.
— Merci, monseigneur, que faisons-nous des autre Jedi ?
— Vous souvenez vous des corps Vong retrouvés sur Yavin IV. Dit-il, en s’assaillant à son bureau.
— Oui, monseigneur, ils étaient complètement carbonisés, il aurait été impossible de les reconnaître.
— En effet, c’est pour cette raison que je suis sûr que Saltarec prendra le corps calciné pour celui de sa sœur, il voudra se venger, en pensant que je suis le responsable, je le détruirais à ce moment-là.
Avec tout son petit groupe. Rajouta-t-il.
À ce moment un guerrier entra dans la tente.
— Monseigneur, un jedi se dirige vers le temple.
— Prenez vos hommes, allez au temple et caché vous jusqu’à mon signal.
— À vos ordres monseigneur.

Temple Jedi, un peu plus tard.

Jayden était dans le grand hall du temple, son sabre laser activé en main. Il était prêt à en découdre avec les Sith. Il poussa des cris qui résonnèrent dans tout l’édifice :
— Vatra, montrez-vous si vous êtes digne de celui que vous servez, à moins que vous ne soyez un lâche.
Des claquements résonnèrent dans le grand hall, le jedi se retourna, Dark Vatra était là, monté sur son Ezsil.
— Me voilà. Dit-il, en descendant de sa monture.
Le jeune homme défia du regard, celui qui avait tué Jaadel. Il repensa aux nombreux moments passés avec elle, bon comme moins bon.

Le visage de Dark Vatra fut illuminé par une lame orange, qui imprégnait de son éclat sinistre, ses yeux jaunes maléfiques. Il leva son sabre laser et frappa Jayden.
Le coup fut si violent qu’il crut que tous les os de son corps étaient brisés. Chaque coup faisait reculer le chevalier Jedi, qui entra bientôt dans un étroit couloir, les coups de sabre tranchaient les murs et les statues. Au bout du couloir, Vatra donna un puissant coup de pied qui fit glisser Jayden sur plusieurs mètres, dans le hangar à navette.
Il leva les deux mains et déchaîna ses pouvoirs sous la forme d’éclairs de feu, qui fusèrent vers son ennemi.
Les éclaires frappèrent la lame jaune de Jayden.
Les pouvoirs de Dark Vatra semblaient bien plus puissants que ceux de Dark Raxeal. Le chevalier eut l’impression qu’une tempête allait lui arracher son arme. Même avec l’aide de maître Viis, ils ne pourraient pas résister longtemps.

Peu après, son sabre laser, lui fut arraché des mains.
Sous l’assaut de Vatra, Jayden atteignit les limite de l’inconscience. Torturé au-delà du possible, il n’aspirait plus qu’au néant vers lequel il dérivait.
Mais, au milieu de son supplice, une pensée lui revint en tête : ce que la force créait, la force pouvait le repousser.
Jayden puisa dans ses réserves d’énergie et leva les bras, il réussit. Les éclairs rebondirent sur ses mains pour aller percuter les colonnes de marbre.
Malheureusement, Vatra augmenta l’intensité, les éclairs revinrent à l’assaut, plus intenses, Jayden ne pouvait plus les contenir.
Il se recroquevilla sur lui-même, convulsé de douleur, ses pouvoirs déclinaient.
C’était la fin.

Le Seigneur Noir des Sith, coupa son effort et, sabre laser en main s’apprêta à donner le coup de grâce au malheureux Jedi.
Mais, à sa grande surprise, son arme fut bloquée par une lame bleue azur.
Maître Viis et Tovraa venaient d’arriver avec ses survivants jedi, poster non loin de là. Dark Vatra appela télépathiquement Dark Raxeal qui passa à l’attaque.
Le maître Jedi Krevaaki, repoussa violemment la lame orange du sith, puis balaya l’aire horizontalement, tranchant le Vatra à l’abdomen.
Dark Vatra recula légèrement et posa un genou à terre. Un rire cruel résonna dans le bâtiment.
— Je n’en attendais pas moins du grand Vanka-Sork Viis. Mais pourrait vous résister à ça !
Les mains du Seigneur Sith se changèrent soudainement en véritables lance-flammes, un jet de feu se dirigea à toute allure vers le trio.
Maître Viis érigea aussitôt un mur de force, lui permettant de contenir l’attaque.
Les flammes étaient de plus en plus puissantes, maître Viis puisa dans toute sa force pour les contenir.
Il dit ensuite à Tovraa :
— Prend Jayden, monte à bord du vaisseau.
— Mais maître… ?
— Fuis ! Hurla Vanka-Sork
Le togruta obéi, il leva Jayden et se dirigea vers le vaisseau. Il plaça le chevalier inconscient sur une couchette médicale et se rendit au poste de pilotage.
Puis maître Viis contacta télépathiquement sa padawan.
Verse, replie-toi avec tous les survivants, montez à bord du vaisseau et quittez la planète.
— Maître ? Dite elle, en décapitant un sith.
Oui Verse, repliez-vous, je ne pourrais pas contenir Vatra plus longtemps, s’il parvient jusqu’à vous vous serait massacré.
— Je ne peux pas maître. Je ne peux pas vous abandonner, vous êtes mon ami et mon père, vous êtes ma famille.
Si Verse, tu le dois, un jour, tu seras une grande Jedi, mais cela implique de prendre des responsabilités, même les plus durs. J’ai foi en toi, tu prendras la bonne décision.
À ce moment-là, Verse prit la plus difficile décision de sa vie : elle ordonna la retraite.
Tous les Jedi se replièrent au vaisseau, suivi par Raxeal et ses hommes. La jeune Jedi jeta un coup d’œil a son maître et monta à bord.
À ce moment Vanka-Sork coupa le mur.
Les flammes vaporisèrent le Jedi. Verse s’appuya contre la paroi en duracier du vaisseau, son maître venait de rejoindre la force, des larmes coulèrent sur ses joues, elle fut consolée par Sion Lerga, son fiancé.
Peu après, Tovraa tira les commandes de la navette, le vaisseau décolla, et, dans un filet de lumière bleu disparu dans l’espace.
Modifié en dernier par Dark Asmodeus le 10 février 2018, 15:49, modifié 2 fois.
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 166
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Mustafar
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Anubis

Re: Les Aventures de Jor Saltarec: Héritage

Message par Dark Asmodeus » 19 mai 2017, 16:16

Voila un nouveau chapitre, j'ai essayé de développé le personnage de Jayden, j’espère avoir réussit. :)
CHAPITRE 3
Un chasseur X-83 TwinTail jaune plongea dans l'atmosphère d'Amestris. Au loin, Jayden pouvais distinguer le sommet du mont Terdor au-dessus des nuages. Un sentiment d’apaisement envahit le jedi à la vue de ce paysage magnifique.
Le chasseur traversa l'atmosphère à toute allure puis décéléra et se redressa en arrivant au-dessus de l'océan. Au même moment, un énorme cétacé remonta à la surface, l'animale ouvrit ses évents¹ et expulsa un geyser d'eau de 12 mètres de haut.
Le droïde R6 situé dans son support à l'arrière du X-83 émit quelques sifflements quand le geyser atteignit sa hauteur maximale.
- Oui, R6, c'est une baleine, elle peuvent dépasser 30 mètres de longueur et peser 170 tonnes, c'est le plus gros animal vivant d'Amestris. Lui dit Jayden.
R6 émit une seconde série de sifflements, signalant son admiration pour cet animale. Peu après, la baleine plongea dans les abysses de l'océan.

Le X-83 continua sa traversée de l'océan, et arriva au-dessus d'une île recouverte de prairies, occupé par des troupeaux d'Antekas² et des fermes, quelques villages de pécheurs étaient implantés sur le littoral.
Plus loin, à l'horizon, une autre île apparue, beaucoup plus grande, c'était Eshkalon, l'île capitale, une des quatre îles principales³. Le vaisseau l’atteignit rapidement.
A l'est de l'île se trouvait une chaîne de montagnes allant du nord au sud, le plus haut sommet de la chaîne était le mont Terdor, réputé dans le milieux de l'alpinisme pour sa difficulté. De l'autre côté des montagnes se trouvait, Eshdan, la deuxième plus grande ville de l'île. À l'ouest de la chaîne se trouvait une série de grand lacs abritant une grande variété d’espèces animales et végétales, notamment le terrible Arkosuchus Imperator, un crocodile géant, ou le roseau des étoiles, une plante servant à la décoration. La capitale, qui porte le même nom que l'île, se situait a l'Ouest et s’étendait jusqu'au littoral.

Le vaisseau approcha de la ville, Jayden enclencha l'intercom et contacta la tour de contrôle.
- Tours de contrôle, ici chasseur X-83 TwinTail de l'ordre jedi, licence de vol n° 1437985, demande autorisation de me poser au spatioport.
- Chasseur X-83, veuillez décliné votre identité, votre cargaison et le nombre de passager.
- Je m’appelle Jayden Saltarec, je ne transporte aucune cargaison et aucun passager, a part un droïde astromecano R6.
- Chasseur X-83 autorisation accordée, suivez le couloirs d'approche n°2, vous pouvez vous poser dans le hangar n°8, bienvenu a Eshkalon.
- Bien reçu, merci.
Le vaisseau arriva au-dessus du spatio-port de forme circulaire, enclencha ses répulseurs et se posa.
Jayden fut accueilli par un droïde de sécurité STS-180.
- Combien de temps restez-vous sur Amestris ?
- Une semaine.
- Y a-t-il des réparations à prévoir ?
- Aucune, mais faites le plein de carburant.
- Souhaitez-vous utiliser certain de nos services ?
- Je souhaiterais louer une motojet.
Le robot entra les informations sur sa tablette et s'adressa à Jayden.
- Cela vous coûtera 540 crédits, il y a un loueur de motojet à la sortie du spatio-port.
Le chevalier Jedi donna l'argent au droïde et se dirigea vers le loueur, il loua une Overracer et quitta le port spatial. La capitale d'Amestris se dévoila à son regard.

Eshkalon était une cité à la pointe de la modernité. Elle possédait toutes les infrastructures d'une cité moderne : métro sur répulseur, monorails, grands boulevards, rues commerçantes, complexes d'holo-cinéma, casino, centre d'affaire, etc...
Eshkalon abrite également le siège social de SpaceTech, le palais présidentiel, la piste de podracing, un Colisée et le Centre Spatial Galactique. On y trouve à peu près toutes les espèces de la galaxie, qui y travaille, y vive ou vienne simplement faire du tourisme.
Jayden traversa l'avenue principale, pleine de monde, à moitié, il tourna à droite et arriva dans le cartier des affaires, après être passé devant la tour de SpaceTech, il continua tout droit pendant un kilomètre. Il arrêta sa motojet, dans une zone résidentielle remplie de maison en duracier. Il descendit de son véhicule et sonna à la porte de la maison n°7, un droïde de protocole 3PO ouvrit la porte.
- Bonjour, qui êtes-vous ?
- Jayden Saltarec, je viens voir Eelynn Saltarec
- vous venez voir Eelynn, mais vous êtes Jayden, le fils de madame Eelynn.
- C'est bien moi, bonjour E-3PO.
Le droïd se décala et Jayden entra, l'appartement était simple tout en étant fonctionnel, à gauche de l'entrée se trouvait le salon, meublé d'une table ronde, de chaises, d'un canapé, d'un bar, d'un juke-box, d'une console holonet et de meubles de rangements, une porte donnait accès à la cours. À droite du salon se trouvait la salle à manger, seulement meublée d'une table rectangulaire, de chaises et de meubles de rangements. La cuisine se trouvait au fond à droite de l'appartement. La pièce à droite de l'entrée était un atelier avec accès au sous-sol. Un escalier construit dans l'entrée permettait de monter à l'étage ou était les chambres.

Jayden entra dans le salon, Eelynn était assise sur le canapé, elle raccommodait un uniforme de SpaceTech, la console holonet diffusait les derniers clips musicaux à la mode.
- Bonjour, maman.
- Jayden ! Cria elle en posant l'uniforme sur le canapé marron. Ça fait combien de temps que tu n'es pas venue ? Dit elle, en prenant son fils dans ses bras.
- Cinq ans maman.
- Mais ? Où est ta sœur ?
- C'est pour cela que je suis ici maman, tu devrais t’asseoir.
Pendant une grande partit de l'après-midi, le Jedi raconta tout ce qui s'était passé depuis le procès.

La mère de Jayden serra si fort ses doigts autour de son avant-bras que c'était douloureux, mais il ne se dégagea pas. Jayden regarda sa mère prendre de profondes inspirations régulières en serrant sa main, comme si c'était un câble de remorquage qui la ramenait sur la terre ferme. Peut après Eelynn s'effondra en larmes, laissant tomber sa tête dans les bras de son fils.
Le jedi se leva et conduisit sa mère jusqu'à sa chambre, il redescendit, prit une bouteille de Cognac Churben, remplit un verre et commença à boire, après trois bouteilles il commençait à divaguer.
- Pourquoi a-t-il fallu qu'elle meure ? Lâcha-t-il en buvant une autre gorgée. Pourquoi ne suis-je pas arrivé à la sauver ? Je sais que j'aurais pu le faire !
- Parce-que je suis faible. Hurla-t-il. Je rêvais d'être le plus grand des Jedi, mais si je ne suis pas capable de sauvé ma propre sœur je ne suis rien du tout.
- Tout cela, c'est la faute de mon père. Il se dirigea vers l'holo-portrait de Corr Daruss, son père. Tu n'a jamais aimé, tout se qui comptait c'était ta carrière. Tu aurais dû m'apprendre à aimer, mais non tu passais tes journées au bureau, je n'ai donc jamais éprouvé d'amour, et c'est pour cela que Jaadel est morte, par ce que je ne la voyais pas comme ma sœur, mais comme une collègue. Lâcha il a l'holo.
Mais maman t'aimais elle, quoi que tu faisait elle était toujours de ton coté, mois aussi je t'aimais, jusqu'à se que tu tue mon meilleur amis Luka ! Après cela, tu n'était plus mon père, et je me suis engagé chez les Jedi.
Fous de colère, le jedi lança son verre contre le mur. Il vida encore deux bouteilles avant de se laissé tombé dans un fauteuil. Il lâcha sa bouteilles vide et fondit en larmes. À ce moment, Ronhar Typho, le nouveau mari d'Eelynn entra, il avait été prévenue par E-3PO, Ronhar s'approcha et posa une main sur l'épaule du chevalier jedi.
- Tu ne pouvais rien faire, même les Jedi ne sont pas tout-puissant et il y a quelquefois où il est impossible de réparer certaine choses. L'arkanien se dirigea vers l'escalier avant de rajouter :
- N'oublie pas que tu as toujours ta mère, elle t'aime et t'aimera toujours, ne fais pas quelque chose que tu pourrais regretter, elle ne le supporterait pas.
Ronhar monta ensuite l'escalier et rejoignit Eelynn. Jayden savait qu'il avait raison, il sécha ses larmes et s'endormit dans le fauteuil.

Le lendemain, Jayden fut réveillé par E-3PO, le droid faisait le ménage et son balai tapa le fauteuil, un terrible mal de tête compressait son crane, il appela la force pour se soulager.
- Bonjour, monsieur. Dit 3PO en voyant Jayden se redresser. Il y a une tasse de nilth bien chaud sur la table.
- Merci 3PO.
Le chevalier Jedi but la tasse, il retrouva un goût qu'il avait oublié, le goût caramélise du lodol¹·¹, la dernière fois qu'il en avait bus, il n'avait que huit ans. Sa migraine passée, il se leva et se rendit dans la cour de la maison, s’assit en tailleur et se plongea dans la force. La méditation l'apaisait et évacuait toute la haine qu'il avait accumulée. Pendant deux jours consécutifs, il médita.
Le troisième jour, le Jedi était totalement apaisé, il décida de passer l'après-midi à Eshkalon. Il commença par assister à une course de podracers, puis visita les jardins de Jeelea Alem¹·² avant de finir par le quartier des artisans.
Il s'arrêta devant un vendeur de figurines en Durmir¹·³, il acheta deux colibris et un podracer. Le chevalier Jedi se rendit ensuite au cimetière et s'arrêta devant la tombe de Luka Drast.
- Bonjour Luka, cela fait un moment que je ne suis pas venue, je suis désolé, cela ne se reproduira plus, je n'ai pas une bonne nouvelle à t'annoncer aujourd'hui, Jaadel est morte, tuée par ses putain de sith, je ne sais pas s'il y a un paradis pour les Jedi, mais si tu la vois dite que je l'aime et que je ne l'oublierais jamais.
Le chevalier Jedi s'arrêta de parler pour essuyer les larmes qui coulaient sur ses joues, avant de reprendre.
- J'ai pensé à toi tout à l'heure, en allant voir la course de podracer, Dash Ardel a gagné, tu aurais été tellement heureux. Dit il, en sortant la figurine du podracer de sa poche. Regarde, c'est une reproduction du Silverhold Wayfarer, le Pod de Dash.
Jayden posa la figurine sur la tombe, resta encore une minute devant le monument en pierre, dit au revoir à Luka et quitta le cimetière.
En rentrant chez sa mère, il monta dans sa chambre et posa le colibri sur sa table de chevet.

Le lendemain, alors que Jayden était sur la terrasse de sa chambre, une tasse de caf dans les mains, en train d'observer le lever du soleil sur le mont Terdor, sa mère entra et posa sa tête sur l'épaule de
son fils.
- Et ! Maman çava mieux . Dit-il en posa sa tasse.
- Oui, j'ai compris que cela ne servait à rien de passer mon temps à pleurer, cela ne la fera pas revenir, autant continué à vivre normalement, mais elle sera toujours dans mon cœur.
Jayden prit sa mère dans ses bras.
- Mois aussi, je ne l'oublierai pas.
Spatioport d'Eshkalon en fin d'après-midi.
Eelynn accompagna son fils jusqu'à son vaisseau, elle l'embrassa et le regarda montée dans son appareil. Jayden jeta un dernier coup d’œil à sa mère, puis enclencha les répulseurs. Peu après, le chasseur disparut dans l'atmosphère.


¹ En biologie, l'évent correspond à la narine simple ou double des cétacés. Il s'agit de l'orifice situé sur la tête de l'animal, et qui lui permet d'expulser l'air expiré.

² Les Antekas sont des animaux ressemblant aux cerfs, vivant dans des régions riche en herbe grasse et salé. Ils sont prisés pour la qualité élevée de leur peau et de leurs cornes qui sont utilisées pour confectionnée de nombreux vêtements et objet de décoration, leur viande est aussi très apprécier dans la galaxie pour son goût particulier priser des gourmet.

³ La planète Amestris est recouverte d'un océan sur lequel se trouve des millions d'îles, les quatre plus grande abrite les plus importante villes de la planète. Elles dépasse toute les quatre les 7 000 000 de km2 de superficie.

¹·¹ Les lodols son des fruit juteux, de couleur orange a la peau rugueuse et poussant dans des marais.

¹·² Jeelea Alem ancienne présidente d'Amestris

¹·³ Durmir pierre précieuse
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 166
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Mustafar
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Anubis

Re: Les Aventures de Jor Saltarec: Héritage

Message par Dark Asmodeus » 31 juillet 2017, 18:07

Bonsoir à tous, me revoilà après plusieurs mois d’absence.
je vous présente la première partie du prochain chapitre.
Bonne lecture.

CHAPITRE 4

Un jeune Oon, au visage fin et aux yeux rouges comme la braise, à la peau jaune marqué de peinture tribale blanche, traversa à toute hâte le grand hall du temple Jedi, il gravit les marches par quatre, monta dans l’ascenseur de la tour central, réajusta sa bure et arriva à l’entrée de la salle du conseil.
— Tu es en retard. Répondit calmement Jayden.
— Désolé maître, j’avais une urgence.
— Cette urgence ne se nommerait pas Hela ?
Le padawan baissa la tête.
— Si maître.
— L’amour est la plus belle chose qui existe, mais aussi la plus dangereuse, elle peut t’aveugler et te faire prendre les mauvaises décisions jusqu’à te conduire au Côté Obscur.
Comme ce fut le cas d’Anakin Skywalker. Son amour pour sa bien-aimée était-elle qu’il choisit de basculer du Côté Obscure dans l’espoir de la sauver d’une mort inévitable, malheureusement, pour lui, c’est en devenant mauvais qu’il provoqua sa mort. N’oublie jamais son histoire. Dit Jayden en posant une main rassurante sur l’épaule de son padawan.
— Quelle ironie. Répondit-il.
Un léger sourire apparut sur le visage du chevalier.
— Le conseil nous attend, ne les faisons plus attendre.
La porte de la salle du conseil coulissa, les deux Jedi entrèrent et se placèrent au centre.
Le conseil salua les deux jedi, puis le grand Maître Orron Skywalker prit la parole.
— Il y a deux jours, nos espions Bothans nous rapportèrent que l’empire avait attaqué Colu dans le système Mül, dans les régions d’expansion. Les Coluans possèdent la technologie la plus perfectionné de la galaxie, l’empereur essai de mettre la main dessus. Mais les Coluans se défendent, leur flotte ainsi que certain de nos vaisseaux et ceux de l’impératrice Fel, s’affrontent en orbite, malheureusement, leur roi est retenu prisonnier. Je vous envoie là-bas délivrer le roi, Jayden, tu seras en charge des troupes au sol, exceptionnellement, tu obtiens le grade de général. Vous partez immédiatement à bord du Vah'Naboris.

Chaka était au milieu d’une pièce réaménagé en salle d’entraînement, un droïde A-31 devant lui. Il tenait son sabre laser à double lames vertes au-dessus de la tête. Le Oon se fendit et para sous le regard critique de Jayden.
— Non, Chaka, tes coups doivent être plus fluide, pas si brutes. Répondit Jayden avec douceur. Souviens-toi, la force est partout. Elle t’enveloppe, car elle irradie hors de toi. Un chevalier Jedi sent la force comme une chose physique.
— Bien maître, je vais essayer.
Le chevalier Jedi reprogramma le robot. Chaka se mit en garde tandis que l’A-31 pivotait lentement autour de lui. Il tournait aussi pour lui faire face à chaque fois qu’il changeait de position. Soudain, il exécuta un déplacement rapide comme l’éclair, pour s’immobiliser à un mètre à peine. Chaka ne se laissa pas surprendre par la feinte et le droïde recula bientôt.
Se déplaçant lentement sur le côté pour essayer de contourner les senseurs placés à l’avant du robot, le Oon leva son sabre en arrière, prêt à frapper. À cet instant, le droïde fonça en le prenant par-derrière.
Une fine lame de lumière bleue frappa le jeune padawan à l’arrière de la cuisse. Le faisant tomber à terre au moment où il ramenait son sabre. Trop tard.
Le robot se rapprocha, sa lame levée au-dessus de sa tête, prêt à frapper, Chaka roula, leva son sabre, et, dans un vrombissement familier frappa le droïde au niveau du dos.
Alors que son apprenti se relevait, Jayden désactiva le droïde.
— Assez d’entraînement pour aujourd’hui. Dit-il. Tu à bien travaillé, je suis fière de toi. Le vaisseau a décéléré allons nous préparer.

Le vice-amiral Makeela Riju se rendit sur la passerelle du Vah'Naboris, son Croiseur stellaire MC100, elle prit le bloc de données que lui tendit un des officiers de pont et le consulta.
La Daaranienne rendit le bloc de données à l'officier et se dirigea à la console holographique.
— Quelles sont les nouvelles commodores ?
— Les Sith ont déployé une imposante flotte, au moins trente bâtiments lourds, de notre côté, nous avons dix croiseurs Coluan, dix destroyers de classe Centurion et cinq Super Destroyer Stellaire Pellaeon. Répondit le commodore Siero Kenu.
— Merci, commodore. Dit-elle en passant une mèche de cheveux rouge derrière son oreille droite.
L'hologramme du commodore disparut, laissant place à celui de Jayden.
— Chevalier Saltarec, votre groupe d'intervention est prêt ?
— Ne vous inquiétez pas, vice-amiral, il est prêt, et la force est avec nous, tout se passera bien.
— Je l'espère.
La jeune femme tourna les talons et s'installa sur son fauteuil de commandement.
— À tout l'équipage, ici le vice-amiral Riju, à vos postes de combat, je répète, à vos postes de combat.
Le vaisseau approcha du champ de bataille, accompagné de quatre Croiseurs lourd de classe Glavenus.
La bataille faisait rage entre les forces alliées et l’empire, les cinq bâtiments se mirent en position de combat et ouvrirent le feu sur l’ennemi.
Jayden et Chaka montèrent dans leurs chasseurs X-83 TwinTail et sortirent du hangar accompagné d’une navette d’assaut RS-16 et escorté par l’escadron sphinx.
— Maître, des chasseurs Sabres.
— Escadron Sphinx en position.
— Bien reçu général.
Les X-wing T-95 déployèrent leurs ailes, le capitaine Ro'vida enfonça les commandes de son appareil noir et rouge, accéléra et se positionna en face d’un des ennemis, il appuya sur le bouton de tir, les lasers rouges vaporisèrent le chasseur.
Un peu plus loin, un autre X-wing s’approcha et lança deux missiles à concussions, un des chasseurs Sabres, slaloma entre les canons lasers d’un croiseur sith, une des torpilles explosa sur un des turbolasers, le petit appareil reprit de l’altitude et fut détruit par le second missile.
Le groupe passa sous un croiseur Glavenus et arriva dans la haute atmosphère de Colu.
— Escadron sphinx, vous pouvez nous laisser, retourné au combat.
— À vos ordres, général.

Les trois vaisseaux descendirent dans l’atmosphère, un océan à perte de vue apparu à travers leur cockpit.
— Maître, les Coluan ne sont pas censés avoir des cités flottantes ?
— Normalement si, mais il n’y en a aucune dans le ciel, les sith on dut obliger le roi a les désactivés.
Les vaisseaux volèrent à toute allure, soudain, une cité entourée par six branches périphériques dont la forme évoque un cristal de glace à pointes ou un fractal apparue. Chaka remarqua que la surface était parcourue par des édifices ressemblant à des immeubles, et le plus haut d’entre eux, la tour royale, était situé au centre.
Plusieurs tours étaient détruites, des zones de la cité étaient encore fumantes et il y avait des ruines partout. Un tank Titan 480 à triple canons jumeler en triangle avait été montée sur l’iris du dernier spatioport utilisable.
Le pilote du char remarqua les trois chasseurs, il joua avec les commandes et les canons s’orientèrent de manière à avoir les vaisseaux ennemis en visée, puis il tira.
Les rayons d’énergies foncèrent à toute allure sur les trois appareils, les Jedi plièrent les commandes, les chasseurs pivotèrent et les lasers passèrent entre eux, juste en dessus de la navette.
Ayant raté sa cible, le tireur lança une nouvelle salve. Cette fois ils n’avaient aucune chance de l’éviter, Jayden ferma les yeux et appela la force, les rayons s’arrêtèrent, se retournèrent et foncèrent à toute allure sur le char.
L’explosion détruisit le spatioport, le char s’enfonça dans les abysses de l’océan.
— Bien joué maître.
Les chasseurs et la navette, traversèrent le spatioport en ruine et se posèrent un peu plus loin, sur une place autrefois décorée de statuts aujourd’hui détruits. Tout le monde descendit des vaisseaux.
— Nous devons atteindre la tour centrale, le plus rapidement possible.
— Je sens la présence des Sith maître, je vais enfin pouvoir éliminer cette vermine. Dit Chaka en serrant la poignée de son sabre laser.
— Ne te laisse pas submerger par la haine, tes sentiments ne doivent pas influencer ta mission, n’oublie pas que la colère mène au Côté Obscur.
— Général, nous devrions nous mettre en route, j’ai aperçu une ombre un peu plus loin.
— Merci major, allons-y.
Le groupe se mit en route quand une décharge de plasma détruisit la navette. Tuant quatre soldats.
— A couvert ! Cria le major Garm Izen en plongeant derrière les restes du vaisseau.
Le soldat passa la tête hors des débris et remarqua un guerrier Kull, les supers soldats d’Anubis.
— Couvrez-moi. Dit le major en armant son fusil blaster X-22.
Garm sorti de sa cachette, le super soldat le remarqua et ouvrit aussitôt le feu avec ses armes à énergie plasma, le manquant de peu, le major appuya sur la détente, son fusil cracha une rafale de rayon bleu qui furent absorbés par l’armure du guerrier. Surprit, Garm retourna se cacher derrière la navette.
— Colder, à toi de jouer ! Ordonna le major.
Le sergent Colder était un colosse Zabrak ayant perdu un œil il y a dix ans à la bataille de Saleucami et remplacer par une prothèse cybernétique. Une multitude d’autres cicatrices et prothèses parsemait son corps, il les considérait comme des trophées de guerres. Il était spécialisé dans le maniement d’armes lourdes.
— Avec plaisir, je vais t’ouvrir cette boite de conserve.
Il sortit de sa cachette et appuya sur la détente de son canon blaster rotatif ZX-10. les dix canons rotatifs tournèrent, tirant 200 rayons d’énergie par second.
Le Kull encaissa les tires sans broncher, absorbant chaque rayon, poursuivant son bombardement de la navette en feu.
Après plusieurs secondes, la créature remarqua enfin Colder, elle pivota son bras et tira sur le Zabrak, une décharge de plasma frappa le soldat à l’épaule. Colder lâcha son canon, qui était extrêmement difficile à porter d’une seule main, il réussit tout de même à la redresser et poursuivit son tir.
— Que son ces créatures ? Je n’ai jamais rien vue de telle, elle résiste à nos armes. Dit Garm désemparé.
— Rappeler votre homme, major.
— À vos ordres. Colder, replie-toi, le général va tenter quelque chose.
— Avant de me replier j’ai un cadeau pour toi, tas de ferrailles.
Le Zabrak enfonça le bouton rouge de sa poignée, la partit centrale de son arme s’ouvrit, libérant un lance-missile qui expulsa une torpille sur le guerrier Kull. l’explosion aurait détruit un chasseur Sabre, malheureusement, quand la fumée se dissipa, Colder remarqua que le Kull n’avait rien.
La créature d’Anubis rouvrit le feu sur le sergent, qui plongea derrière la navette au dernier moment.
Jayden appela la force, il utilisa la télékinésie, pour déplacer la navette.
Le véhicule accidenté glissa dans un déluge d’étincelles jusqu’au guerrier Kull, qui se prit la navette de plein fouet avant d’être encastré entre une tour et le vaisseau.
Les Jedi et les soldats reprirent leurs esprits, avant de partir en direction de la tour centrale.

Dark Scerra était debout, au centre du balcon du bureau royal, l’immensité de l’océan s’offrant à elle. L’air frais et humide venait lui remplir d’iode les poumons à chacune de ses respirations. Le sel porté par le vent tachait de blanc sa cape noire, qui enveloppait une robe bustier dévoilant des tatouages sith au-dessus de sa poitrine.
Sa capuche était enfoncée sur sa tête et un masque dissimulait son visage, ne laissant voir que deux yeux de braise.
Voilà quelques semaines maintenant qu’elle avait intégré les Sith, Dark Vatra l’avait acceptée comme apprentie suite à une série d’épreuves, la dernière consistant à tuer son ancien maître Jedi.
— On dirait que la République a envoyé des gens vous sauver, Votre Altesse. Dit Dark Scerra, en assistant à toute la scène.
Là Dame Noir des Sith attrapa son communicateur holographique. Le buste d’un guerrier Kull apparut.
— La république a envoyé deux Jedi et un groupe de soldats pour délivrer le roi, tuer les tous.
— À vos ordres, Ma Dame.
— Ils vous arrêteront et vous serez jugé ! Criminel. Cria le roi Vril Dox, ligoter à son trône.
Dark Scerra tourna les talons et rentra dans le bureau.
— Je vous le demande encore une fois, Votre Altesse, révélez-moi tous les secrets de votre technologie.
— Plutôt mourir.
L’apprentie de Dark Vatra se plaça à côté du trône, activa son sabre laser et trancha une main du roi.
— Ma patience a des limites, Votre Majesté.

L’équipe de sauvetage traversa une rue quand un guerrier Kull ouvrit le feu sur le groupe, un déluge de plasma tua plusieurs soldats républicains.
Tous les soldats ouvrirent le feu sur le guerrier d’Anubis.
Une nouvelle salve de plasma transperça l’armure de plastoïde d’un soldat qui s’effondra, la poitrine transpercer.
Jayden activa son sabre laser, appela la force et sauta sur le Kull, le Jedi lava son épée d’énergie jaune et l’abattis sur sa tête, la lame se désactiva au contact de l’armure de la créature, le super soldat frappa le chevalier d’un revers du bras, envoyant le serviteur de la lumière en direction d’une tour éventré. Grace a la force, Jayden fit un salto arrière et atterrit à genoux.
— On ne percera pas ses défenses, on se replie. Hurla-t-il à ses hommes.
— maître, il y a une ouverture ici. Cria Chaka, en pointant de son sabre vert un trou dans les restes d’un tunnel.
Tout le monde se mit à courir en direction de l’ouverture, poursuivi par le guerrier Kull. Une foi tout le monde à l’intérieur, Jayden appela la force et déplaça un gros fragment de duracier sur l’ouverture, le super soldat s’arrêta quelque seconde, puis leva son bras et matraqua le morceau de métal d’un déluge de plasma.
Les soldats allumèrent les torches de leur fusil et le groupe parti en direction de la tour centrale.

Sur le pont du Vah'Naboris, les sirènes hurlaient, des voyants lumineux clignotaient de partout. Des membres d’équipage couraient à travers les coursives, tentant d’échapper à des explosions causées par des tires de turbolaser. Le vaisseau luttait contre un croiseur Sith.
Les turbolasers du vaisseau crachèrent une bordée de laser qui pulvérisa une partie de la coque du bâtiment ennemi.
Un jeune officier de pont s’exclama :
— Nous avons renforcé les boucliers avant, vice-amiral.
— Bien, augmenté la puissance des batteries lourdes. Répondit calmement Makeela
— À vos ordres.
— L’escadron bleu est en difficulté. Cria un autre officier au vice-amiral.
— Couvrons-le !
À ce moment, un missile explosa à proximité du croiseur. L’énorme vaisseau trembla de partout sous l’onde de choc.
Un peu plus loin, le capitaine Ro'vida et l’escadron sphinx approchaient d’un croiseur Sith.
Le capitaine twi'lek cabra son chasseur et traversa une boule de feu, les canons se mirent à cracher leurs éclairs.
Deux coups manquèrent leurs cibles. Au troisième, le chasseur Sabre fit une embardée qui le projeta tout droit dans un appareil de sa propre formation.
Les chasseurs Sabre remplissaient le ciel, mais heureusement, les nouveaux X-Wing T-95 étaient de moitié plus rapide que tout ce qui était capable de voler.
Au centre de la Flamme Céleste, le prince Querl Dox donna un ordre. Le dossier de son fauteuil de contrôle s’abaissa, il avait maintenant une maîtrise mentale et total du vaisseau. Les canons de la Flamme Céleste tremblèrent lorsque des dizaines de missiles solaires furent expulsées.
Les missiles effleurèrent l’Arcturus.
À l’instant suivant le croiseur fut transpercé par des dizaines de missiles, rongeant la coque, les planchers, les plafonds et tout ce qui se trouvait sur leurs passages.
Les turbolasers du croiseur tentèrent de détruire les missiles, mais ils étaient bien trop rapides et bien trop petits pour des canons conçus pour affronter des bâtiments lourds.
Sur le pont, l’air puait le métal brûlant, la peur se lisait dans les yeux des officiers. Le capitaine Nej Felaeon ne savait plus quoi faire, toutes ses tentatives de changement de cap, de dérivation d’énergie pour renforcer les déflecteurs, et même une tentative de se dissimuler derrière un autre croiseur ne fonctionnait pas. Les missiles étaient entraînés vers le vaisseau, tels des aimants attirés par du fer.
Un des missiles percuta le générateur principal, pulvérisant le vaisseau en milliers de morceaux de métal en fusion.

L’équipe de sauvetage continuait leur traversé du tunnel. La moitié du chemin était faite quand un brui d’explosion résonna dans l’édifice.
— Le Guerrier Kull a réussi à entrer, dépêchons-nous d’atteindre la sortie. Dit Jayden.
Le super soldat était relativement lent, mais il était déterminé à ne pas lâcher sa proie. Il se rapprochait de plus en plus et finit par avoir le groupe en visuel. Les armes à plasma du Kull tremblèrent légèrement, une gerbe de lumière jaunâtre explosa contre le mur. À quelques centimètres de Chaka.
Jayden se retourna, activa son sabre laser, et renvoya un second tire de plasma, qui se vaporisa sur l’armure du super soldat.
Il ne l’aurait pas de cette manière, il le savait. Le chevalier jedi réfléchit quelques secondes, quand ces yeux d’or se posèrent sur le plafond.
Une main levée, il appela la force, un craquement retentit, le plafond fut soudainement couvert de fissure. Trente secondes plus tard, des morceaux entiers se détachèrent.
Jayden relâcha son effort et les blocs de duracier s’effondrèrent sur le guerrier Kull dans un fracas assourdissant. Le chevalier espérait s’en être débarrassé, mais quelque chose au fond de lui lui disait qu’il ne l’aurait pas de cette manière. Mais cela lui permettait au moins de gagner du temps.
L’équipe arriva devant une porte, Chaka activa son sabre laser et y enfonça sa lame verte. Le padawan découpa une ouverture, permettant à ses compagnons d’entrée dans une petite pièce semblable à un ascenseur.
Un des soldats, que l’on nommait Matrix en raison de ses dont pour le piratage informatique, s’approcha de la console installée à droite. Il commença à pianoter sur le clavier. Le major et Jayden s’étaient placés de part et d’autre de la porte, prêts à affronter n’importe quel ennemi surgissant du tunnel.
Au niveau de l’éboulis, des morceaux de duracier bougèrent, l’un deux fut violemment projet, libérant une main du guerrier Kull qui commença à déblayer les reste de métal les uns après les autres. Une fois sortie de l’éboulement le super soldat se remit en route.
— Dépêche-toi un peu de faire lever cet ascenseur, on n’a pas toute la journée. Lui hurla le major.
— Premièrement, ce n’est pas un ascenseur, mais un système de téléportation très perfectionné. Deuxièmement, si tu veux prendre ma place, je te la laisse. Ah ! Non suis-je bête, tu ne lies pas le Coluan, cela ne servirait à rien que te laisse mon poste.
Jayden s’approcha du soldat et lui posa une main rassurante sur l’épaule.
— Prenez le temps qu’il vous faut, sergent, ne vous laissez pas submerger par le stress. Dit-il, en envoyant des ondes de force positive chez le soldat.
Le guerrier Kull se rapprochait inexorablement, Garm rechargea son fusil et mitrailla la créature.
— Avez-vous des torpilles, adjudant.
— Affirmatif, général.
— Bien, voilà ce que nous allons faire.
L’adjudant s’était placé à genoux entre le major et Jayden, son lance-missile portatif ML-168 sur l’épaule. Il pouvait voir le guerrier Kull dans son collimateur, mais il était encore trop loin, il dut attendre qu’il soit à moins de cent mètres pour tirer.
Le missile fut expulsé dans un éclair aveuglant, l’ogive fonça à toute vitesse et explosa sur le super soldat. L’explosion ne l’avait pas détruit, mais elle l’avait ralenti.
— Matrix ! Cria Garm. Qui voyait un autre de ses hommes mourir sous les décharges de plasma du guerrier Kull.
— J’ai presque fini.
Jayden appela la force, le super soldat fut soudainement décollé du sol. Le chevalier jedi scruta les alentours et remarqua un trou dans le plafond, le guerrier Kull fut soulevé jusqu’à l’ouverture, Jayden lança une projection de force et le guerrier fut envoyé dans les airs, dessina un arc de cercle et tomba dans l’océan.
— On a eu chaud, merci général.
— Ne me remercier pas général, j’aurai dû y penser plus tôt, j’ai été distrait.

Sur la passerelle du Sabre Noir, L’amiral Muirios était complètement désespéré, un silence de plomb emplissait l’atmosphère du vaisseau. ¾ de l’effectif impérial était détruit ou hors de combat. Et un nouveau vaisseau allait disparaître.
Flamme Céleste changea de cap et pris de la vitesse.
Le magnifique croiseur blanc s’approcha inexorablement du Marteau de la Mort.
Peu après, l’éperon percuta le colosse de duracier, enfonçant la coque sur plusieurs mètres. Le prince donna plus de puissance aux moteurs, l’éperon trancha le métal, s’enfonçant de plus en plus dans les entrailles du croiseur. Peu après, le vaisseau Coluan traversa le colosse en perdition.
L’appareil ennemi venait d’être coupé en deux. La poupe tourbillonnait dans l’espace et la proue fut attirée par la gravité de Colu.
— Nous attendons vos ordres, amiral.
Muirios détourna les yeux du champ de bataille.
— Nous battons en retraite.
— Vous confirmez l’ordre, amiral. Répondit l’officier Zabrak, surpris.
— Je confirme.
Il ne le fit pas totalement de gaieté de cœur. Il savait que l’empereur ne tolérait pas l’échec, il allait devoir payer un lourd tribut pour cet affront.
Les vaisseaux impériaux disparurent en hyperespace les uns après les autres, ne laissant que des débris et des carcasses fumantes derrière eux.

— Ça y est ! J’ai réussi, on peut quitter cet endroit.
Le groupe s’installa dans l’étroite pièce. Le sergent pianota sur le clavier, une lueur blanche les encercla et la seconde suivante l’équipe se retrouva sur une plate-forme.
— Ma Dame, le groupe de sauvetage arrive à l’entrée du bureau. Répondit un officier Kull
— Laissez les entrées.
Jayden se tourna vers le major.
— Sécurisé la plate-forme, personne ne doit entrer dans cette pièce.
— À vos ordres.
Les deux jedi traversèrent le bras reliant la plate-forme.
La porte du bureau coulissa, les deux combattants de la lumière entrèrent, Dark Scerra les attendait, sabre laser au poing.
Les deux jedi activèrent leur sabre, une danse de couleur mortelle commença entre les trois combattants.
Chaka appela la force, et, la seconde d’après Dark Scerra fut projeté en arrière. La sith se releva et envoya une décharge d’éclairs sur les deux jedi, qui parèrent de leurs armes.
Jayden, se déporta, leva sa lame jaune et frappa. La sith coupa son effort et bloqua le coup.
Les coups pleuvaient, tranchant les meubles, les mures et tous ce qui était sur la route des épées de lumière.
— L’empereur cherche des adeptes puissants, rejoints nous. Nous te montrerons des pouvoirs que tu n’imagines même pas ! Cria Dark Scerra en parant une nouvelle attaque.
— Vous êtes tous obstiné, qu’est-ce que vous avez tous à vouloir me recruter ? J’ai déjà dit non à Dark Olkun, il y a dix ans.
— Tu ne me vaincras jamais, Saltarec, je connais tout de toi, tes pensées, tes techniques, et ton point faible.
La sith puisa dans la force et se téléporta derrière Jayden, baissa sa lame et frappa de bas en haut.
La lame de lumière rouge trancha le dos du chevalier Jedi, qui s’effondra.
— Je t’avais prévenu.
La colère commençait à envahir Chaka, il attrapa le sabre de son maître et bondit sur Scerra, en passant à la forme 10 ou Jar'Kai.
À mesure qu’il puisait dans sa colère, le padawan devenait plus fort, chaque coup faisait reculer l’apprentie sith, chaque attaque avait pour objet de tuer.
Dark Scerra était en difficulté, elle devait trouver une solution.
Elle se concentra, une décharge de lumière aveugla temporairement Chaka. Le padawan tomba à genoux, faisant tomber ses sabres laser. La Dame Sith en profita pour fuir.

L’Astre Noir émergea de l’hyperespace en orbite d’Iego.
Depuis la baie vitrée de la passerelle du Sabre Noir, l’amiral Muirios vit l’énorme cuirassé noir grossir inexorablement. Le gigantesque navire s’arrêta au-dessus du croiseur sith, peu après le Vaisseau fut absorbé par l’énorme cuirassé.
Tous les hommes de la passerelle avaient dégainé leur blaster, quatre explosions retentirent, faisant tomber la lourde porte blindée sur le sol froid.
La silhouette mortelle de Dark Vatra apparut à travers la fumée. Soudainement l’air se rarifia, la gorge des officiers se serra.
La plupart des officiers lâchèrent leurs armes pour tenir leur gorge et essayer de trouver une simple bouffée d’air.
Le seigneur sith Zurok sortie de la fumée et s’avança vers Muirios.
L’amiral fit feu, le rayon de plasma percuta l’armure organique du sith sans même l’égratigner.
— Vous avez échoué, amiral. Dit Vatra en lui broyant le bras.
Muirios lâcha son blaster et tomba à genoux.
— Qu’aller vous faire de moi ?
— Même si l’envie me démange de vous tuer, je dois vous conduire à Dromund Kaas, l’empereur en personne a décidé de vous punir. Il se tourna vers ses deux gardes. Emmener l’amiral en cellule.
Dark Vatra retourna sur la passerelle de son cuirassé.
— Quel son vos ordres, mon seigneur.
— Mettez le cap vers Dromund Kaas.
Les étoiles se changèrent en rayon lumineux et la seconde d’après le vaisseau passa en hyperespace.

Légende :

**Oon : les Oons sont une espèce extraterrestre possédant quartes bras, pas de bouche, des yeux rouges leur permettant de voir en vision thermique. Leur couleur de peau varie du jaune au rouge. Cette espèce n’est pas très grande, les plus grands font 1,70 (Chaka mesure 1,60). Bien que leur planète d’origine soit inconnue les Oons son nombreux dans la galaxie, Il vive sur des planètes arides comme Tatooine ou Géonosis, leur couleur de peau leur permet de se camoufler et de chasser.
(il existe tout de même une exception, les Oons blanc, une tribu qui vit sur une planète de glace, installée depuis des milliers d’années, les générations de Oons se sont éclaircies jusqu’à avoir une peau toute blanche.) 
Chaque tribut ayant un mode de vie légèrement différent d’une planète à une autre, la culture est le langage Oons son très varié. Ne possèdent pas de bouche ils parlent par télépathie.
(Chaka est originaire de la tribu du désert une des deux tribus de Tatooine, sa peau est jaune, l’autre tribu, la tribu du canyon, a la peau orange.)



Coluan : Humanoïde aquatique mesurant environ deux mètres, avec une peau lisse et translucide, avec de maigres membres, une grande tête et les yeux noirs.

Droïde d’entraînement A-31 : robot construit par Cybus industries, pour l’Ordre Jedi. Conçus pour l’entraînement des padawans.

Croiseur stellaire MC100 : vaisseau Mon calamari, remplaçant du croiseur stellaire MC90, construit plusieurs décennies après la guerre contre Dark Krayt. Issus des réformes militaires du chancelier Esloth Sobaaks, visant à renouveler la flotte républicaine.

Daaranien : habitant de Daara, reconnaissable à leur peau hâlée, aux cheveux rouges et aux yeux verts.

Croiseur Coluan : Vaisseau long de 300 mètres, conçu pour défendre le système Mül.
Conçue en duracier recouvert d'Olesium, donnant une couleur blanche au vaisseau, la déesse Malea est sculptée de par est d’autres de l’éperon.
Le vaisseau est propulsé par deux moteurs sublumuniques et un moteur à vortex (Moteur qui crée un vortex permettant au vaisseau de se déplacer instantanément) pour les voyages longs portés. L’armement est composé de vingt canons à plasma (arme tirant un rayon d’énergie pur pouvant détruire un vaisseau en deux tires) et de dix tubs lance-missiles solaire (missile contenant une énergie colossale qui, une fois active, cherchera automatique une cible à détruire. Plusieurs missiles peuvent travailler en équipe et sont capables de fonctionner aussi bien dans l’espace que dans l'atmosphère et peuvent facilement pénétrer les boucliers les plus avancés.)
la source d’énergie du vaisseau est une étoile miniaturisée.

Destroyer de classe centurion : remplaçant du destroyer stellaire de classe Defender, construit plusieurs décennies après la guerre contre Dark Krayt. Issues des réformes militaires du chancelier Esloth Sobaaks, visant à renouveler la flotte républicaine.

Croiseur lourd de classe Glavenus : remplaçant du croiseur lourd de classe Majestic, construit plusieurs décennies après la guerre contre Dark Krayt. Issues des réformes militaires du chancelier Esloth Sobaaks, visant à renouveler la flotte républicaine.

Croiseur Sith : fer de lance de la flotte impérial, reprenant la forme de triangle caractéristique.

Guerrier Kull : Super Soldats génétiquement créés par Anubis sur une planète secrète. Combinant certaines connaissances issues du côté obscur, de la biologie et de la cybernétique, Anubis a su créer une armée de fidèles soldats virtuellement indestructibles. Armée d’une double arme à plasma sur l'avant-bras.

Canon blasté rotatif ZX-10 : héritier du Canon blaster rotatif Z-6, construit par Weapon Corporation, une filiale de SpaceTech.

Fusil blaster X-22 : héritier du Fusil Blaster DC-15 A, construit par Weapon Corporation.

Cuirassé Sith : vaisseau long de vingt mille mètre, reprenant la forme du Cuirassé de classe Pourfendeur.
Modifié en dernier par Dark Asmodeus le 06 mars 2018, 12:42, modifié 3 fois.
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 166
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Mustafar
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Anubis

Re: Les Aventures de Jor Saltarec: Héritage

Message par Dark Asmodeus » 08 août 2017, 18:16

Bonsoir a tous voici la suite du chapitre.

Sur le pont du Vah'Naboris, les sirènes hurlaient, des voyants lumineux clignotaient de partout. Des membres d'équipage couraient à travers les coursives, tentant d'échapper à des explosions causées par des tires de turbolaser. Le vaisseau luttait contre un croiseur Sith. Les turbolasers du vaisseau crachèrent une bordée de laser qui pulvérisa une partie de la coque du vaisseau ennemi.
Un jeune officier de pont s'exclama :
- Nous avons renforcé les boucliers avant, amiral.
- Bien, augmenté la puissance des batteries lourdes. Répondit calmement Makeela
-À vos ordres.
- L'escadron bleu est en difficulté. Cria un autre officier à la Vice-amiral.
- Couvrons-le !
À ce moment, un missile explosa à proximité du croiseur. L'énorme vaisseau trembla de partout sous l'onde de choc.
Un peu plus loin, le capitaine Ro'vida et l'escadron sphinx approchaient d'un croiseur Sith.
Le capitaine twi'lek cabra son chasseur et traversa une boule de feu, les canons se mirent à cracher leurs éclairs. Deux coups manquèrent leurs cibles. Au troisième, le chasseur Sith fit une embardée qui le projeta tout droit dans un appareil de sa propre formation.
Les chasseurs furie remplissaient le ciel, mais heureusement les nouveaux X-Wing T-95 étaient de moitié plus rapide que tout ce qui étaient capables de voler.
Au centre de la Flamme Céleste, le prince Querl Dox donna un ordre. Le dossier de son fauteuil de contrôle s'abaissa, il avait maintenant un contrôle mental et total du vaisseau. Les canons de la Flamme Céleste tremblèrent lorsque des dizaines de missiles solaires furent expulsées.
Les missiles effleurèrent l'Arcturus. À l'instant suivant le croiseur fut transpercé par des dizaines de missiles, rongeant la coque, les planchers, les plafonds et tout se qui ce trouvait sur leurs passages.
Les turbolasers du croiseur, tentèrent de détruire les missiles, mais ils étaient bien trop rapides et bien trop petits pour des canons conçus pour affronter des bâtiments lourds.
Sur le pont, l'air puait le métal brûlant, la peur se lisait dans les yeux des officiers. Le capitaine Nej Felaeon ne savait plus quoi faire, toutes ses tentatives de changement de cap, de dérivation d'énergie pour renforcer les déflecteurs, et même une tentative de se dissimuler derrière un autre croiseur ne fonctionnait pas. Les missiles étaient attirés par le vaisseau, tels des aimants attirés par du fer.
Un des missiles percuta le générateur principal, pulvérisant le vaisseau en milliers de morceaux de métal en fusion.

L'équipe de sauvetage continuait leur traversé du tunnel. La moitié du chemin était faite quand un cri mécanique résonna dans l'édifice.
- Le reptiloïde a réussi à entrer, dépêchons-nous d'atteindre la sortie. Dit Jayden.
Le droïde était à pleine vitesse, il se rapprochait de plus et finit par avoir le groupe en visuel. Les canons laser monté sur le dos du robot se levèrent légèrement, une gerbe de lumière rouge explosa contre le mur. À quelques centimètres de Tinor.
Jayden se retourna, activa son sabre laser, et renvoya un second laser, qui se vaporisa sur le champ de forces du droïde.
Il ne l'aurait pas de cette manière, il le savait. Le chevalier jedi réfléchit quelques secondes, quand ces yeux d'or se posèrent sur le plafond. Une main levée, il appela la force, un craquement retentit, le plafond fut soudainement couvert de fissure. Trente secondes plus tard, des morceaux entiers se détachèrent. Jayden relâcha son effort et les morceaux de duracier s'effondrèrent sur le sol dans un fracas assourdissant. Le chevalier savait qu'il ne l'aurait pas de cette manière, mais cela lui permettait au moins de gagner du temps.
L'équipe arriva devant une porte, Tinor activa son sabre laser et y enfonça sa lame bleue. Le padawan découpa une ouverture, permettant à ses compagnons d'entrée dans une petite pièce semblable a un ascenseur.
Un des soldats, que l'on nommait Matrix en raison de ses dont pour le piratage informatique, s'approcha de la console installée à droite. Il commença à pianoter sur le clavier. Le major et Jayden s'étaient placés de part et d'autre de la porte, prêts à affronter n'importe quel ennemi surgissant du tunnel.
Au niveau du bouchon de duracier causé par Jayden, le reptiloïde leva ses canons. Les décharges de plasma rouge vaporisèrent les morceaux de métal les uns après les autres. Une brèche suffisamment grande s'étant formée, le droïde s'y engouffra.
- Dépêche-toi un peu de faire lever cet ascenseur, on n'a pas toute la journée. Lui hurla le major.
- Premièrement, ce n'est pas un ascenseur, mais un système de téléportation très perfectionné. Deuxièmement, si tu veux prendre ma place, je te la laisse. Ah ! Non suis-je bête, tu ne lies pas le Coluan, cela ne servirait à rien que te laisse ma place.
Jayden s'approcha du soldat et lui posa une main rassurante sur l'épaule.
- Prenez le temps qu'il vous faut, sergent, ne vous laissez pas submerger par le stress. Dit-il, en envoyant des ondes de force positive chez le soldat.
Le lézard robotique se rapprochait inexorablement, Garm rechargea son canon et mitrailla le droïde.
- Avez-vous des missiles IEM, adjudant.
- Affirmatif, général.
- Bien, voilà ce que nous allons faire.
L'adjudant s'était placé à genoux entre le major et Jayden, son lance-missile portatif ML-168 sur l'épaule. Il pouvait voir le reptiloïde dans son collimateur, mais il était encore trop loin, il dut attendre qu'il soit a moins de cent mètres pour tirer.
Le missile fut expulsé dans un éclair aveuglant, l'ogive fonça à toute vitesse et traversa le bouclier du reptiloïde. Peu après le missile explosa, enfermant le super soldat et sa monture dans une sphère d’électricité bleutée. Puis l'explosion se referma sur elle-même, neutralisant les deux adversaires.
Jayden lança son sabre laser, la lame jaune tournoya jusqu'à trancher la tête du reptiloïde avant de retourner dans la main de son propriétaire. Le guerrier kull s'était rétabli, et vibro-épée en main, il se dirigeait vers le groupe.
- Matrix ! Cria Garm.
- J'ai presque fini.
Jayden appela la force, le super soldat fut soudainement décollé du sol. Le chevalier jedi scruta les alentours et remarqua un trou dans le plafond, le guerrier kull fut soulevé jusqu'à l'ouverture, Jayden lança une projection de force et le guerrier kull fut envoyé dans les airs, dessina un arc de cercle et tomba dans l'océan.

Sur la passerelle du Sabre, Le commandant Muirios était complètement désespéré, un silence de plomb emplissait l'atmosphère du vaisseau. ¾ de l'effectif impérial était détruit ou hors de combat. Et un nouveau vaisseau allait disparaître.
Flamme Céleste changea de cap et pris de la vitesse. Le magnifique croiseur blanc s’approcha inexorablement du Marteau de la Mort. Peu après, l'éperon percuta le colosse de duracier, enfonçant la coque sur plusieurs mètres. Le prince donna plus de puissance aux moteurs, l'éperon trancha le métal, s'enfonçant de plus en plus dans les entrailles du croiseur. Peu après le croiseur Coluan traversa le colosse en perdition. Le croiseur venait d'être coupé en deux. La poupe tourbillonnait dans l'espace et la proue fut attirée par la gravité de Colu.
- Nous attendons vos ordres, commandant.
Le commandant détourna les yeux du champ de bataille.
- Nous battons en retraite.
- Vous confirmez l'ordre, commandant. Répondit l'officier Zabrak, surpris.
- Je confirme.
Il ne le fit pas totalement de gaieté de cœur. Il savait que l'empereur ne tolérait pas l'échec, il allait devoir payer un lourd tribut pour cet affront.
Les vaisseaux impériaux disparurent en hyperespace les uns après les autres, ne laissant que des débris et des carcasses fumantes derrière eux.

- Ça y est ! J'ai réussi, on peut quitter cet endroit.
Le groupe s'installa dans l'étroite pièce. Le sergent pianota sur le clavier, une lueur blanche les encercla et la seconde suivante l'équipe se retrouva sur une plate-forme.
- Ma Dame, le groupe de sauvetage arrive à l'entrée du bureau.
- Laissez les entrées.
Jayden se tourna vers le major.
- Sécurisé la plate-forme, personne ne doit entrer dans cette pièce.
- À vos ordres.
Les deux jedi traversèrent le bras reliant la plate-forme. La porte du bureau coulissa, les deux combattants de la lumière entrèrent, Dark Scerra les attendait, sabre laser au poing.
Les deux jedi activèrent leur sabre, une danse de couleur mortelle commença entre les trois combattants.
Tinor appela la force, et, la seconde d'après Dark Scerra fut projeté en arrière. La sith se releva et envoya une décharge d'éclairs sur les deux jedi, qui parèrent de leur arme. Jayden, se déporta, leva sa lame jaune et frappa. La sith coupa son effort et bloqua le coup.
Les coups pleuvaient, tranchant les meubles, les mures et tous ce qui était sur la route des épées de lumière.
- L'empereur cherche des adeptes puissants, rejoints nous. Nous te montrerons des pouvoirs que tu n'imagines même pas ! Cria Dark Scerra en parant une nouvelle attaque.
- Vous êtes tous obstiné, qu'est-ce que vous avez tous à vouloir me recruter ? J'ai déjà dit non à un de vos supérieur
- Tu ne me vaincra jamais, Saltarec, je connais tout de toi, tes pensées, tes techniques, et ton point faible.
La sith puisa dans la force et se téléporta derrière Jayden, baissa sa lame et frappa de bas en haut. La lame de lumière rouge trancha le dos du chevalier Jedi, qui s’effondra.
- Je t'avais prévenu.
La colère commençait à envahir Tinor, il attrapa le sabre de son maître et bondit sur Scerra, en passant à la forme 10 ou Jar'Kai.
À mesure qu'il puisait dans sa colère, le padawan devenait plus fort, chaque coup faisait reculer l'apprentie sith, chaque attaque avait pour objet de tuer.
Dark Scerra était en difficulté, elle devait trouver une solution.
Elle se concentra, une décharge de lumière aveugla temporairement Tinor. Le padawan tomba à genoux, faisant tomber ses sabres laser. La Dame Sith en profita pour fuir.

L’Astre Noir émergea de l'hyperespace en orbite de Iego. Depuis la baie vitrée de la passerelle du Sabre, le commandant Muirios vit l'énorme cuirassé noir grossir inexorablement. Le gigantesque navire s'arrêtta au-dessus du Sabre, peu après le croiseur fut absorbé par l'énorme cuirassé.
Tous les hommes de la passerelle avaient dégainé leur blaster, quatre explosions retentirent, faisant tomber la lourde porte blindée sur le sol froid de la passerelle.
La silouhette mortelle de Dark Vatra apparut à travers la fumée. Soudainement l'air se rarifia, la gorge des officiers se serra. La plupart des officiers lâcha leurs armes pour tenir leur gorge et essayer de trouver une simple bouffée d'air.
Le seigneur sith Zurok sortie de la fumée et s'avança vers Muirios. Le commandant fit feu, le rayon de plasma percuta l'armure organique du sith sans même l'égratigner.
- Vous avez échoué, commandant. Dit Vatra en lui broyant le bras.
Muirios lâcha son blaster et tomba à genoux.
- Qu'aller vous faire de moi ?
- Même si l'envie me démange de vous tuer, je dois vous conduire à Dromund Kaas, l'empereur en personne a décidé de vous punir. Il se tourna vers ses deux gardes. Emmener le commandant en cellule.
Dark Vatra retourna sur la passerelle de son cuirassé.
- Quel son vos ordres, mon seigneur.
- Mettez le cap vers Dromund Kaas.
Les étoiles se changèrent en rayon lumineux et la seconde d'après le vaisseau passa en hyperespace.
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Avatar du membre
Dark Asmodeus
Messages : 166
Enregistré le : 15 octobre 2014, 10:03
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Mustafar
Affiliation : Sith
Localisation : Cuirasser Sith Anubis

Re: Les Aventures de Jor Saltarec: Héritage

Message par Dark Asmodeus » 10 février 2018, 15:55

Bonjour à tous, voila un nouveau chapitre. :)

CHAPITRE 5


Jayden était plongé dans une cuve à bacta depuis son retour de Colu. Le chevalier se remettait de sa blessure causée par Dark Scerra.
Le droïde médical PX-39 consulta l’état de santé du Jedi, quand ce dernier fut prit de convulsions.
Un bras équipé d’une seringue tranquillisante descendit, injectant le sédatif à Jayden, qui retrouva son calme peut après.
Le droïde entra d’autre information dans l’ordinateur et alla s’occuper d’un autre patient.
Quelques jours plus tard, Jayden Saltarec se réveilla dans un lit de l’infirmerie. Il repoussa les draps et posa les talons sur le tapis de sa chambre.
Le chevalier jedi Amestrissien de trente-trois ans, aux yeux dorés et aux cheveux noirs, se leva de son lit en saisissant sa chemise, pour en recouvrir son dos nu zébré de cicatrices. Il remit ses bottes et attacha son sabre laser à sa ceinture avant de quitter l’infirmerie, décidant de se rendre aux archives pour essayer de comprendre pourquoi les Sith voulait à tous prix le recruté.
En traversant le couloir des héros il croisa le Grand Maître de l’ordre, Orron Skywalker.
— Bonjour Jayden, on dirait que tu vas mieux.
— Oui maître Répondit calmement Jayden. J’ai encore fait un cauchemar quand j’étais en cuve.
— Toujours ce château, et ce Seigneur Sith ? Demanda-t-il, curieux.
— Oui, toujours le château sur cette planète. Et il y avait Dark Olkun.
— Ta détention sur Xoran fut une des plus grandes épreuves que tu ai du surmonté, tu aurais pu basculer du Côté Obscur, mais tu as tenu bon, jusqu’à l’arrivé des renforts. N’importe qui d’autre aurait craqué.
— Maître, savez-vous pourquoi les sith essais de me recruter ? Demanda il. Préférant changer de sujet.
— Je l’ignore, tous ce que je peux te dire c’est que l’empereur te craint.
— J’allais justement aux archives, pour en savoir plus.
— Tu ne trouveras rien, ton ancêtre a rejoint la rébellion pendant la bataille d’endor, il n’a jamais raconté son histoire aux rebelles. Pour en savoir plus tu devrais aller voir ton ami Kohrn, il est actuellement sur Kalor IV.
— Sur Kalor ? Mais il ne devait pas empêcher les impériaux de prendre Cyrilla.
— Si, il a réussi sa mission, le général Awwaark lui a donnée des jours de congé, pour qu’il puisse aller voir sa fille qui vient d’avoir un enfant.
— Merci, maître, je pars immédiatement pour Kalor IV.
— Tu me tiens au courant. Dit il en posant sa main cybernétique sur l’épaule du jeune jedi.
— Comptez sur moi.

Jayden se dirigeât vers les hangars quand une voix familière l’appela. Le chevalier se retourna.
— Danak ! Tu es revenue de l’espace hutt ?
Danak Solo s’approcha de son ami.
— Oui, j’ai fini par découvrir la raison pour lequel les sith n’envahissent pas l’espace hutt. Ou vas-tu comme ça, d’un air si presser.
— Sur Kalor IV, j’ai quelques questions à poser à Kohrn.
— Je t’emmène si tu veux, tous les transporteur son parti.
— Et mon X-83 est en révision, tu ferais ça ? Merci.
Le Jedi et le chevalier impérial, se dirigèrent aux hangars, le Faucon Millenium était stationné a coté de deux navettes médicales en réparations. En montant à bord Jayden remarqua que le cargo corellien était vide.
— Blowp n’est pas la ?
— Il s’est fait pulvériser sur Nal Hutta, tu devras me servir de copilote.
Danak et Jayden s’installèrent dans le cockpit. La minute d’après, l’antique cargo décolla. Jayden entra les coordonnées de Kalor IV dans l’ordinateur et poussa la manette d’hyperdrive.
Rien ne se passa.
— L’hyperdrive a encor sauté. Ne bouge pas je m’en occupe. Dit Danak en se précipitant vers la fausse de l’hyperdrive.
— Qu’a tu découvert chez les hutt ? Demanda Jayden, qui avait rejoint Danak pour l’aidé dans les réparations.
— Ils produisent les reptiloïdes. En échange l’empereur les laisse tranquilles. Passe-moi la clef hydraulique.
— Il n’y a pas moyen de stopper la production ? Demanda-t-il en lui donnant la clef.
— L’espace hutt est une zone neutre, envoyé des vaisseaux de combat serait considéré comme une déclaration de guerre, et nous avons besoin de l’accord du chancelier, de l’État-major et du sénat.
— Donc on ne peut rien faire.
— Tu as tous compris. Sa y est cette foi ces bons. Dit il en sortant de la fausse.
— Tu es sur ? Par ce que c’est la troisième foi, et à chaque foi ça pète.
Danak ignora les propos de son ami et se précipita dans le cockpit, il poussa la manette.
Les étoiles se changèrent en rayons de lumière blanche et l’instant suivant le Faucon passa en hyperespace.

Dromund Kaas, Kaas City, Citadelle Impérial.

— La Nouvelle République à libérer Colu, notre suprématie technologique est compromise. Dit Dark Arkad, de la Sphère de la Technologie.
— J’ai chargé Dark Vatra de capturer le Grand Ingénieur, il a carte blanche, il n’échouera pas. Nous pourrons bientôt rattraper notre retard. Répondit l’empereur.
— Votre Altesse, les Hapiens refuse toujours de se rendre, ils ont encore détruit trois de nos vaisseaux.
L’empereur se tourna vers Dark Antaeus, de la Sphère de l’expansion et Diplomatie.
— Je m’occuperais personnellement des Hapiens, ils doivent apprendre à respecter l’empire. Le visage squelettique de l’empereur se tourna vers tout le conseil noir. Y a-t-il autre chose dons vous voulez me faire part ?
— Oui votre Altesse. Les rapports affirment que Saltarec était sur Colu, il serait en partie responsable de la libération de la planète.
— En êtes vous certain seigneur Olkun ?
— Oui, Dark Scerra a confirmé l’avoir affronté.
— Je vous charge de le capturer, mais je vous préviens, ne le laisser pas s’évader cette fois ou ma colère sera sans précédant !
Le sith acciéssa seulement de la tête. L’hologramme disparu et les sith retournèrent à leur occupation.

Kalor IV, Knu'jar, capital de Kalor IV, appartement de la famille Kanass.

La porte d’entrée coulissa, les deux jedi furent accueillis par un droïde de protocole S-8T4.
Le robot débarrassa les jedi de leur manteau, les deux chevaliers de la lumière entrèrent dans un salon confortable équipé de luxueux canapés, de fauteuils et d’un bar.
L’appartement se situait au sommet d’une tour du centre-ville, offrant une vue panoramique et spectaculaire de Knu'jar grasse à l’immense baie vitré du salon.
K'eh aperçu les deux jedi, la jeune femme alla à leur rencontre.
— Jayden ! Je suis heureuse de te voir, comment vas-tu ?
— Bien, merci, et toi ?
— Le petit pleur souvent et ne fait pas ses nuits, mais ça va.
— K'eh, je te présente Danak Solo, un ami.
— Enchanté Danak.
Le chevalier impérial pris la main de la jeune kalorienne et l’embrassa.
— Mademoiselle, vous êtes la plus belle femme de cette galaxie.
— Danak, elle est mariée et elle a un enfant.
La jeune Kalorienne approcha sa bouche de l’oreille du corellien.
— J’ai 203 ans. Lui chuchota elle.
— Ah ! Eh bien vous ne faites pas votre age. Dit il en lâchant sa main.
— Merci, papa est sur Kalor V, il régule la population de dragon Altreon. Vous voulez boire quelque chose ?
— Un whisky corellien pour moi.
— Un verre de vin de Sylrol.
— Installé vous dans le salon, T4 va préparer les boissons.

Une heure plus tard.

Kohrn venait de rentrer, il embrassa sa fille et se dirigea au salon, il aperçut les deux jedi assis sur le canapé.
Le général Kalorien saluât ses deux amis.
— Pourquoi êtes-vous venu de si loin tous les deux ?
— Est-ce que j’ai un lien avec l’empereur ?
Kohrn faillie recracher sa liqueur de Faltas, il posa son verre sur la table en marbre et se tourna vers son ami jedi.
— Je ne pensais pas que tu me demanderais ça un jour. En effet tu as un lien avec Dark Asmodeus.
— Raconte-moi !
— C’était un an avant la bataille de Yavin, ton ancêtre, moi, Sara, Sono et Kiva, nous explorions les régions inconnues, un jour nous nous posâmes sur une planète inconnue à l’époque, il s’agit en fait de Kaelti, ce monde et parcourus constamment par de violent orage, nous trouvâmes refuges dans une pyramide, malheureusement Jor fut séparé du reste du groupe, à l’époque on ignorait ou il était partit, mais il m’a dit un jour qu’il s’était retrouvé face à Dark Asmodeus. Au même moment nous étions entrés dans une salle emplit du trésor du capitaine Rooker, le légendaire explorateur. Au centre de cette pièce se trouvait une sphère, Sono la toucha et elle projeta un rayon de lumière jusqu’au sommet de la pyramide. Dans la salle du trône, Jor se faisait torturer par Asmodeus, il allait être possédé quand il fut sauvé par un esprit jedi. Quant à l’empereur il fut absorbé dans la sphère par le rayon lumineux.
— Donc l’empereur doit vouloir me recruter par ce qu’il pense que je pourrais le renfermé dans la sphère.
— Sûrement. Répondit Kohrn.
— Je dois contacter maître Skywalker.
Jayden se leva et se rendit à la console Holonet.

Un peu plus tard.

Jayden était devant la console holographique, le conseil Jedi représenté en trois dimensions. Orron Skywalker, le Grand Maître de l’ordre était au centre.
— Mettre la main sur la sphère pourrait nous être utile, nous aurions un moyen de pression sur l’empereur et nous pourrions l’utilisé en cas d’urgence. Répondit le maître jedi Faleen, Them Zet.
— Vous avez raison maître, Jayden, je te confis cette mission, retrouve la sphère. Pense tu pouvoir y parvenir à deux ?
— À ce propos maître, j’aimerais trois autre compagnons.
— Lesquels ?
— Tovraa, Tinor et Lena
— Ma fille ? Pourquoi ?
— C’est pouvoir de guérison pourrait nous être utile.
Orron Skywalker semblait hésitant.
— D’accort, mais prend soin d’elle.
— Compter sur mois maître.
L’hologramme du conseil disparu, Jayden retourna s’asseoir avec ses amis.
— Alors, que t’ont dit les maîtres ?
— Nous avons pour mission de retrouver la sphère de solitude.
— Tu plaisantes ? La sphère doit être en possession de l’empereur, aller la chercher serait du suicide.
— Si tu refuses de m’accompagner je comprendrais.
— Mais si je viens, tu sais à qu’elle point j’aime les missions suicide.
— Et toi Kohrn ? j’aimerais que tu nous accompagnes.
— C’est d’accord, tu peux compter sur mois.

Le lendemain.

Lena Skywalker, Tovraa Ki et Tinor Daraay, était arrivé sur Kalor IV à l’aube. Les trois jedi était installé dans le salon de Kohrn. Jayden les avait briefés à leurs arrivées.
— Comment va t’ont trouvé la sphère, nous ne savons pas ou elle se trouve. Dit Lena.
— Nous allons demander à l’Oracle. Répondit Jayden.
Ses amis le regardaient avec des yeux exorbités, comme s’il leur avait annoncé la plus grande nouvelle de l’histoire.
— Désoler de te décevoir Jayden, mais l’Oracle n’existe pas, ce n’est qu’une légende jedi. Répondit Tovraa
— il existe, j’ai été le voire avec maître Vugrao quand je n’étais encore que padawan. Sa maladie était très avancée, il voulait savoir quand il allait mourir.
— Et ou se trouve il ? Demanda Danak.
— Sur Honoghr.
Kohrn était au pied de la rampe d’accès du Faucon, il avait revêtu son armure et portait son épée et son bouclier dans le dos. Il embrassa sa fille et son petit fils, avant de disparaître dans le ventre du vaisseau.
La rampe se referma, une gerbe de fumé fut expulsée et le Faucon Millenium décolla pour Honoghr.
Il faut savoir endurer la souffrance, la douleur est bénéfique sur le chemin du guerrier.
One Piece, Zoro Roronoa, combat final contre kaku

Répondre