Les Trilogies

Répondre
Avatar du membre
Rancor Malade
Messages : 1031
Enregistré le : 19 mars 2012, 11:29
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Concord Dawn
Affiliation : Contrebandier
Localisation : À bord d'un transport léger YV-560.

Les Trilogies

Message par Rancor Malade » 02 mai 2018, 16:47

!!! Ce sujet n'est pas une critique où chacun dit ce qu'il aime ou n'aime pas dans les films, il y a des sujets par films pour ça. Ici ne venez pas dire "Disney c'est des pourris, Jar-Jar Abrams, tout ça", non. Ici plutôt une étude ou une réflexion sur les trilogies formant, ou non, des "touts". Vous êtes prévenus. !!!

Bienvenue à chacun sur ce nouveau sujet, qui fait suite à une discussion intéressante que j'ai eue de vive voix le week-end dernier, partant du constat suivant:

Lors de la sortie du premier film La Guerre des Étoiles en 1977, son succès a directement appelé une suite. Heureusement, Georges Lucas a prévu le coup et a des histoires à raconter pour les épisodes V et VI: Une histoire complète, formant un tout et ce dès sa conception initiale. Bien que plusieurs scénaristes aient bossé dessus, c'est Georges Lucas qui est aux commandes, c'est son histoire et elle tient debout en 3 films globalement cohérents les uns avec les autres: Luke devient un héros, puis une légende en vainquant l'Empire et permettant à son père de se racheter.

Mais Georges Lucas n'en a pas terminé, il veut nous raconter comment tout cela a commencé. Ce qu'il fait que voit le jour en 1999, la Menace Fantôme, premier volet de ce qu'on appelle aujourd'hui la prélogie. Cette fois il réalise lui-même les trois films, ces derniers sont aussi toujours produits avec quasiment la même équipe et ces trois films forment une seule et unique histoire complète: Anakin devient un héros, puis se tourne du côté obscur et devient Dark Vador.

Quant à la nouvelle trilogie, eh bien au bout de deux films (2015 et 2017) c'est un peu plus compliqué: Georges Lucas n'est plus dans le coup. On écrit épisode par épisode, et assez on le fait très rapidement (dès le rachat de Disney en 2014). Comparé au temps pris pour préparer les "anciens" épisodes (3 ans entre chaque film, sans compter le temps pris par Georges Lucas pour écrire les histoires avant de commencer à les transformer en script) on en vient à saisir pourquoi les épisodes de cette nouvelle trilogie surprennent et divisent la communauté plus que jamais: Personne n'a de vision globale en faisant ces films, contrairement aux séries animées, qui, jusqu'ici, sont toutes "supervisées" par Dave Filoni, ce qui donne, pour le meilleur et pour le pire, une certaine unité.

Pour l'épisode 7, les scénaristes qui se sont succédés (Arndt, Kasdan, Abrams...) n'ont écrit que pour le Réveil de la Force, et rien de plus. Quand Rian Johnson s'est vu confier l'épisode VIII, on lui a donné carte blanche. Il a pu donc faire absolument ce qu'il voulait, d'où un changement de ton par rapport à l'épisode précédent et nombre d'incompréhension par rapport au marketing massif entourant chaque film. Par exemple, on nous "vend" des personnages soi-disant super-nouveaux-profonds-puissants, par exemple Snoke et Phasma pour le Réveil de la Force. Mais en fait, vu que l'épisode suivant prend son contrepied total, on ne peut qu'être étonné du traitement des personnages et des éléments mis en place. Un autre exemple, lors de la scène finale de l'épisode VII, Luke est clairement habillé en maître Jedi, mais Rian Johnson a en tête que le vieux Luke a tourné le dos à son passé de héros. Alors forcément, son premier acte, après avoir balancé le vieux sabre de son père par-dessus son épaule est de changer de vêtements! Et je ne serais pas étonné que Phasma n'est apparue dans le film uniquement parce que son contrat l'y lie (peut-être pas, Rian Johnson l'avait peut-être intégrée dès le départ, mais vu que la moitié de son temps à l'écran a fini dans les scènes coupées, on peut se poser des questions!)

Je suppose qu'il en sera de même avec le IX (allez sur le sujet dédié à l'épisode IX pour en parler ou faire des théories qui partent dans tous les sens, merci) ou alors Rian Johnson sera impliqué dans le scénario, mais pour le moment ça n'a pas l'air d'être le cas.

Qu'en pensez-vous?
Est-ce dû à un manque de vision globale que les nouveaux films sont si différents des anciens?
Pourquoi avoir fait un choix pareil pour cette nouvelle trilogie?
Mais qui gère cet univers?
«Remember to always be yourself. Unless you suck.» Joss Whedon

Avatar du membre
Lod Dorz
Messages : 500
Enregistré le : 16 octobre 2013, 13:31
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Taris
Affiliation : Contrebandier

Re: Les Trilogies

Message par Lod Dorz » 03 mai 2018, 11:05

Merci Rancor pour ce sujet qui permet de donner un peu de fond aux discussions liées à notre Univers favori.

Premièrement, et sans grande surprise, nous dressons sensiblement le même constat quant à la création des sagas : les motivations derrières les films ont changés, le temps alloué à la préparation et réalisation de chaque opus à largement diminué et la cohérence des œuvres au sein de l'Univers s'en voit touchée.
Voici mon point de vue sur ce qui se passe :

Quand Lucas a réalisé La Guerre des Étoiles en 1977, il a agit comme un indépendant, globalement libre de ses choix et il a posé les bases d'un Univers qu'il ne soupçonnait pas alors, en prenant de gros risques.
Après le succès de ce 1er épisode, sentant le potentiel de son film et le stress que faisait naître son succès soudain, il s'est entouré de réalisateurs/scénaristes pour en créer la suite, toujours en suivant sa vision. Chaque réalisateur a alors suivi les directives de Lucas tout en ajoutant sa pâte aux films. Dans ce processus de création, on a vu naître un Univers toujours plus riche, mais aussi des studios, des technologies qui ont façonné à jamais la face du cinéma moderne (ILM, Skywalker Sound....).

Quelques années plus tard, Lucas connaissant l'ampleur de son œuvre, se relance dans un projet dont il sera cette fois-ci le seul maître à bord et avec l'expérience et l'aplomb qu'il a pu acquérir.
Nous sommes là devant la décision d'un patron devenu seul décideur dans son Univers et qui a voulu imposer sa vision (bonne ou mauvaise, là n'est pas le sujet) pour une préquelle qui lui tenait à cœur, car il en avait l'envie et les moyens.

Après cette prélogie, on peut alors tirer un grand trait : Lucas a fait le travail qu'il voulait, la suite ne le concernera plus jamais. C'est donc en toute logique, que Lucas, vieillissant cède son puissant studio à la jeune génération qui avale tout sur son passage.
Je vois là le même processus que lorsqu'un patron, petit artisan au départ avec l'aide de quelques employés a su gérer son entreprise jusqu'à la développer au dessus de toutes ses espérances. Sentant que les années passent et que les temps changent, le patron vend sa société, non sans mal, au plus offrant qui lui garantit de beaux jours pour son business.

Disney achète donc Lucasfilm et nous arrivons dans une nouvelle ère : adieu la petite entreprise, bienvenue dans la multinationale.
Le côté familial et la nostalgie qu'on pouvait admirer dans les entrepôt de la petite entreprise sont désormais effacés sous les rouages collossaux de la plus grosse machine à produire du divertissement de tous les temps.

Pour répondre à tes questions, je pense que le manque de cohésion dans les oeuvres produites par le nouveau Lucasfilm vient de la difficulté à faire à la fois du neuf, tout en respectant l'ancien.
L'essence même de Star Wars repose sur un équilibre fragile entre innovation et nostalgie, prise de risque et lieux communs.

Selon moi, ni Abrams ni Johnson n'ont su trouver cet équilibre : soit trop de repompage pour ne pas décevoir les fans, soit trop d'innovations qui mènent à la confusion voire les incohérences. Mais ce n'est pas la faute de ces "chefs de projets" que sont ces réalisateurs. Le problème me semble plus global.

La multinationale peine à faire revivre l'Age d'Or de la petite entreprise créée par Lucas.
Elle sait qu'elle doit innover, faire du neuf avec du vieux, mais là on ne parle pas de n'importe quelle firme ou licence ! On parle de Star Wars ! Il y a quelque chose de sacré derrière ce nom, qui ne peut pas être pris à la légère. J'en veux pour preuve la horde de vieux fans qui s'agite encore alors qu'on aurait bien pu laisser tomber tout ça après toutes ces années !

En conclusion je dirais que Disney a fait l'erreur de croire qu'elle pouvait appliquer son modèle d'ultra-rentabilité, avec de grosses quantités produites dans des délais très serrés, à l'un des plus beaux et plus fragiles Univers jamais créé. C'est une faute commise pour les films parus ces dernières années mais également les romans et comics qui inondent nos rayons, d'une qualité inégale, peinant à capturer l'essence même de cette saga fondatrice qu'est Star Wars.
"- No one said this job was supposed to be easy.
- Nobody said it's supposed to be that hard, neither!"

Avatar du membre
darinze
Messages : 569
Enregistré le : 16 décembre 2015, 23:37
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Metellos
Affiliation : Indépendant
Localisation : 4° lune du système de Montpellier

Re: Les Trilogies

Message par darinze » 03 mai 2018, 16:48

(...) le même processus que lorsqu'un patron, petit artisan au départ avec l'aide de quelques employés a su gérer son entreprise jusqu'à la développer au dessus de toutes ses espérances. Sentant que les années passent et que les temps changent, le patron vend sa société, non sans mal, au plus offrant qui lui garantit de beaux jours pour son business.
Disney achète donc Lucasfilm et nous arrivons dans une nouvelle ère : adieu la petite entreprise, bienvenue dans la multinationale (...)
Il me semble que Lod Dorz a tout bien résumé. On a changé d'objectif en même temps que de moyens: le petit artisan, qui vivait sa création à 100%, a laissé la place au business plan régi par des actionnaires dont le seul critère en ligne de compte se nomme ROI:return on invest.
On est passé en quelque sorte du fermier du bout du village qui vend les œufs de ses 5 poules au marché, à l'élevage de poules en batterie par milliers...
Là où Lucas avait créé son univers, Disney a racheté une simple "machine à fric" de plus, qu'il n'a aucun état d'âme à refaire complètement à sa sauce afin qu'elle réponde au mieux à son objectif: ren-ta-bi-li-ser.
daRinze, ClownTrooper de 1er ordre.

Avatar du membre
Night Alchemist
Messages : 2207
Enregistré le : 17 mars 2012, 01:57
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Indépendant
Localisation : Dans les sous-sols de Nar Shaadda

Re: Les Trilogies

Message par Night Alchemist » 10 mai 2018, 16:43

Difficile de faire un tel bilan avant d'avoir vu l'Episode IX, mais pour ce qui concerne la non-planification narrative de cette nouvelle trilogie, le choix qui a été fait est celui de la souplesse.

Celle-ci est intéressante à la fois pour les créateurs (réalisateurs, scénaristes, etc) que pour les décideurs (Lucasfilm, Disney) car elle permet une certaine liberté. Une liberté fragile et négociée, mais une liberté tout de même. Les nouveaux Star Wars ne sont du coup pas réalisés par des yes-man ; on voit bien la patte Abrams dans Le Réveil de la Force, on voit bien la patte Johnson dans Les Derniers Jedi.

Cette liberté créative et exécutive, oui, elle a des désavantages. On voit bien qu'il y a comme un manque de vision globale sur certains points (à quoi sert Phasma ?). Mais elle donne aussi de bonnes choses ; l'Episode VIII a pris quelques gros risques, c'est indiscutable. Idem, en allant chercher du côté de Rogue One, Disney a fait confiance à Edwards pour tuer tous les héros à la fin du film et offrir une scène dantesque à Vador.

Du coup, si les nouveaux films sont différents des anciens, c'est peut-être ... bah parce que ce ne sont pas les mêmes films ? La Prélogie était différente de la Trilogie Originale, c'est pareil pour la nouvelle trilogie (et les spin-offs).

Enfin, quant à savoir qui gère cet univers, et bien ultimement, cela revient à Disney et Lucasfilm, bien entendu, c'est à eux de valider ou non les décisions et les choix qui sont faits. Cela ne veut pas dire que les personnes engagées sur les différents projets Star Wars ne disposent pas d'une certaine marge de manoeuvre créative.

Avatar du membre
khurnous
Messages : 21
Enregistré le : 07 janvier 2018, 22:34
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Indépendant
Localisation : CGS-Cargo classe Dynamic

Re: Les Trilogies

Message par khurnous » 05 juin 2018, 17:14

Bonjour,

Après avoir vu le documentaire sur l'univers de SW, et en mettant en parallèle le sujet actuel, ce qui frappe effectivement c'est les incohérences entre les deux groupes de films (prélogie+SW et la suite). Lucas en ayant la main mise sur les 6 premiers films apporte une vision globale et cohérente (même si en terme d'âge il y a de belles incohérence tout de même. Je pense à Anakin et Padmée dont la différence d'âge n'est pas crédible).

Il y avait même dans les cartons une suite potentielle (donc VII, VIII et IX), mais jamais vraiment développée. Je ne serai pas surpris que les éléments des VII et VIII sortis, exploitent des données/lignes de récit posé par Lucas (mais je n'ai aucune preuve).

Ce qui est certain, c'est que l'on a tout de même deux lignes principales :
1°Anakin qui est récurent jusque dans le VII (et son ombre est présente dans le VIII), qui pour moi est le véritable moteur de cet univers.

2°Luke qui est aussi récurent dans les épisodes IV à VIII, avec une rencontre des deux dans les III (à la toute fin) IV à VI.

Les deux récits sont clôt et on aurait très bien pu en rester là (et on conserve une logique). Mais, il y a tout l'univers "légendaire" qui est une mine potentielle. Vu l'esprit Dysney (cash machine), on bien un télescopage entre l'univers Lucas et celui de Dysney. En général, ce sont des produits bien faits, industriels donc sans défaut majeur, mais souvent sans saveur. Là on a un hybride qui me rappelle ce qui a été fait avec le reboot de StarTreck qui est franchement très bon.

Je n'exclue pas un reboot complet de la saga en éliminant l'ensemble des incohérences liées à 30 ans de développement.
Les poignards volent, les chatons des bagues pivotent et le poison coule à flot

Avatar du membre
vadorsky
Messages : 14
Enregistré le : 14 mai 2018, 23:02
Sexe : Masculin
Espèce : Humain
Planète natale : Corellia
Affiliation : Jedi
Localisation : Coronet City

Re: Les Trilogies

Message par vadorsky » 10 juin 2018, 19:23

Un reboot complet de toute la saga Star Wars serait conspué par les fans de toujours.
May the Force be with you.

Répondre