HoloNet : Critique de Thrawn - Alliances

News postée par Raventorn le 02/07/2019 à 13h59 (lue 5 652 fois)

Thrawn - Alliances, paru chez Pocket le 27 juin 2019 et écrit par Timothy Zahn (qu'on ne présente plus), est le deuxième tome de la trilogie consacrée au Chiss le plus célèbre de la galaxie, et fait suite à Thrawn. Voici la critique de ce deuxième volet, sans spoiler, avec quelques rappels du contexte : vous trouverez le résumé de Thrawn - Alliances par ici !

Nous retrouvons donc Thrawn là où nous l'avons laissé, Grand Amiral de l'Empire. Environ un an s'est écoulé depuis le premier tome, puisque entre temps, le Chiss a été confronté aux rebelles sur Atollon, ce qui correspond à la troisième saison de Star Wars Rebels. Mais ce n'est pas tout, puisque l'histoire de ce roman se divise en fait en deux parties, qui évoluent conjointement : l'action du récit se déroule donc après la bataille d'Atollon, entre -2 et -1 ; et une deuxième partie a lieu à la fin de la Guerre des Clones, en -19, au moment où Thrawn rencontre Anakin Skywalker. Évidemment, les deux aventures sont liées.

Trêve de suspens : j'ai dévoré ce deuxième tome. Ce fut un réel plaisir de retrouver Thrawn pour un tas de raisons que je ne peux pas détailler sans vous gâcher l'intrigue. Sachez qu'on y retrouve le rythme intense du premier tome, donc vous ne vous ennuierez pas ; toutefois, là où le premier tome pouvait paraître compliqué par certains aspects, Thrawn - Alliances est plus équilibré, certainement grâce à la double-histoire qui est racontée. Ceux qui ont apprécié la série Star Wars Rebels y trouveront également leur compte avec plusieurs références bien placées indispensables à l'évolution de l'histoire.

Thrawn est toujours aussi efficace. C'est un plaisir de le voir expliquer ses stratégies avec bienveillance. Mais ce deuxième tome, c'est surtout la collaboration imposée entre Thrawn et Dark Vador. Le Seigneur Noir est loin d'être une brute sans cervelle, mais la « confrontation » entre la stratégie implacable du Chiss et l'autorité féroce de Vador est saisissante : la collaboration fonctionne à merveille, et c'est beaucoup plus intéressant que Vador et Sidious sur Ryloth dans Les Seigneurs des Sith. Dark Vador développe un véritable respect pour le Chiss et voit en lui presque un égal.

Il faut aussi souligner que ce n'est pas le premier roman de Zahn sur Thrawn : si on compte l'univers Legends, on pourrait craindre un essoufflement du personnage à la peau bleue. Il n'en est rien : Zahn nous propose une nouvelle aventure inédite et palpitante. En plus de la double narration, il faut noter une nouveauté dans le style : la « vision dédoublée », ou autrement dit, comment Anakin et Vador perçoivent à l'avance, grâce à la Force, ce qui va leur arriver (pour parer un tir au sabre laser par exemple). C'est peut-être surprenant au début, un peu redondant sur la fin, mais original, et donc à saluer.

Il y a deux aspects mineurs qui m'ont moins plu : les passages exclusivement dédiés à Padmé Amidala, certes peu nombreux mais qui m'ont semblé moins percutants (car il n'y a pas Thrawn…), et la description d'une certaine usine, qui m'a paru laborieuse, et où j'aurais dû dessiner le plan au fur et à mesure de la description.

En conclusion, Thrawn - Alliances est une excellente suite à Thrawn, et j'attends avec impatience le dernier volet de cette trilogie ! Après la trilogie Riposte, il me semble que les romans Canons de l'univers Star Wars prennent une dimension plus ambitieuse et que tout le potentiel de la galaxie est enfin exploité. En lisant ce roman, j'y ai retrouvé la même passion qu'en lisant, dans l'univers Legends, Le Nouvel Ordre Jedi, et je vous laisse découvrir par vous-mêmes pourquoi ;)



Partager cet article






Actualités en relation

HoloNet : Critique de Morts ou Vifs

Morts ou Vifs est un roman de Rae Carson sorti le 29 août 2019 chez Pocket. Relativement court avec ses 329 pages, l'histoire est centrée sur Han Solo et Qi'ra peu de temps avant les événements...








Poster un commentaire

Vous n'êtes pas connecté à votre Compte HoloNet. Vous pouvez néanmoins écrire un commentaire en mode déconnecté, mais votre commentaire ne sera pas immédiatement publié (validation par un Admin).