[MAJ] HoloNet : Critique du roman Le Collectionneur

News postée par Raventorn le 12/12/2019 à 11h11 (lue 29 901 fois)

Mise à jour du 24/12/2019

Rajout de l'avis de Mitth'raw'nuruodo à la suite de celui de Raventorn.

Actualité d'origine

Le Collectionneur est un roman écrit par Kevin Shinick qui paraît aujourd'hui, le 12 décembre 2019, chez Pocket, et qui se place dans les oeuvres "Voyage vers Star Wars : L'Ascension de Skywalker".

Sorti seulement un mois plus tôt aux États-Unis (et deux mois plus tôt en Angleterre), ce roman de 300 pages arrive donc très rapidement en France et se déroule environ quatre ans avant l'Episode VII.

Vous trouverez par ici un résumé détaillé du roman, et ci-dessous un avis sans spoiler. ;)

 

L'avis de Raventorn

Le personnage principal est un jeune homme de dix-sept ans, Karr Nuq Sin, sensible à la Force, mais d'une manière qui pourrait rappeler la psychométrie de Quinlan Vos : en effet, la sensibilité de Karr est particulière puisqu'il a des visions de Force lorsqu'il touche des objets ayant une histoire singulière. Pouvoir qu'il maîtrise cependant mal, et il aspire donc à progresser pour devenir un Jedi. Cependant, vous le savez aussi bien que moi, à cette époque là (environ en +30), les Jedi ont disparu (ou presque) et leur véritable histoire est méconnue car beaucoup pensent qu'ils ont trahi la République à la fin de la Guerre des Clones. Le contexte est donc placé.

Ce court roman met en scène très peu de personnages : c'est une aventure intime entre le protagoniste et ses deux compagnons : son meilleur ami droïde et une camarade qu'il a récemment rencontrée. Si vous vous attendez à un récit épique, vous n'avez pas frappé à la bonne porte.

Ce roman est un voyage dans l'univers Star Wars et on y redécouvre avec plaisir des planètes emblématiques de la trilogie et de la prélogie, des personnages secondaires connus, mais également des planètes plus récemment introduites autour de la postlogie comme Batuu. On suit Karr dans ses pérégrinations et dans sa quête d'artefacts Jedi. Ce roman s'insère parfaitement et sans violence dans un univers riche, et les plus assidus d'entre vous pourront relever de très nombreuses références à l'univers étendu, ce qui est très appréciable.

Le style est donc léger et il est aisé de se laisser happer par l'histoire et le voyage du protagoniste. Le rythme est pourtant soutenu car notre Karr doit redécouvrir l'histoire des Jedi en moins de 300 pages : pas le temps de s'ennuyer donc car le héros est galvanisé par ses pouvoirs qui se développent et son désir d'apprendre plus. L'évolution du personnage est plutôt bien décrite malgré quelques facilités, et progresse par pallier lorsqu'il rencontre des personnages plus ou moins connus de l'univers étendu.

On pourrait cependant reprocher à ce roman son manque de finalité : en effet, quand on referme le livre, on a envie de dire "et alors ?". J'espérais que ce roman nous apprenne des choses qu'on ne savait pas encore sur l'environnement de la postlogie, mais pas vraiment. Cette aventure nous renseigne toutefois un peu sur la vision qu'ont les gens des Jedi à cette époque où Rey n'a pas encore révélé ses pouvoirs. Mais nous n'apprenons rien de croustillant sur le dernier opus de la saga des Skywalker qui sort mercredi prochain.

En résumé, c'est donc un livre agréable et rapide à lire qui nous fait voyager dans notre univers préféré. Mais ce n'est pas un roman d'action qui nous ferait découvrir de nouveaux événements marquants de l'histoire de la galaxie.

 

L'avis de Mitth'raw'nuruodo

Le Collectionneur est un roman jeunesse plutôt court avec 300 pages, et se lit très rapidement. Les événements relatés se déroule quatre ans avant Le Réveil de la Force soit vers l'an -30 après la bataille de Yavin et on y suit les aventures de Karr Nuq Sin, un jeune adolescent en quête de réponses sur ses liens avec la Force et les Jedi.

Le roman est centré sur trois personnages principaux : Karr Nuq Sin, Maize Raynshi et le droïde médical RZ-7. Karr est un adolescent sensible à la Force descendant d'un Jedi ayant quitté l'Ordre Jedi pour fonder une famille, et qui va se mettre à la recherche de multiples objets en lien avec les Jedi pour en savoir plus sur ses mystérieux pouvoirs. Quant à Maize, c'est une Mirialan qui rencontra Karr dans son école, et qui va le suivre dans sa quête ; une forte amitié s'installera au fil du roman entre Karr et elle. Enfin le droïde médical RZ-7, au service de Karr et sa famille, assistera le duo tout le long de leur aventure.

J'ai adoré ce roman principalement car on en apprend davantage sur l'Ordre Jedi et sur l'ordre 66. C'est vraiment intéressant et exposé d'une manière captivante. Le pouvoir de Karr est très particulier, l'auteur l'expose d'une façon originale ce qui permet au lecteur à travers l'action du roman d'en savoir plus sur certains lieux et événements qui se sont passé précédemment. Les flash-backs de Karr en touchant les objets (oui c'est son pouvoir) sont passionnants ; j'ai adoré celui du Faucon Millenium avec l'entrainement de Luke avec Obi-Wan en version plus longue.

Le pouvoir de Karr rend les expéditions menées par lui, RZ-7 et Maize plus enrichissantes. On redécouvre de nombreux éléments de la saga comme l'attaque de Sifo-Dias par les Pykes sur Oba Diah peu avant l'Attaque des Clones. D'un certain point de vue, retrouver des événements historiques coïncide avec la sortie de l'Episode IX qui a pour charge de conclure la saga, puisque ce roman revient un peu sur tous les événements qui se sont passés dans l'univers canon ; j'ai été totalement conquis par ce concept !

Le roman revient ainsi sur de nombreuses planètes déjà connues dans l'univers comme Batuu, Jakku Utapau… Revenir sur des planètes déjà connues du grand public est vraiment une excellente idée surtout pour ce type de roman qui va retracer le parcours des Jedi au temps de la Guerre des Clones. L'auteur a parfaitement su alterner entre de nouvelles planètes et des planètes déjà connues ; Kevin Shinick a assuré !

Le gros point négatif qui m'a gêné durant la lecture, c'est le rapprochement assez inexistant avec l'Episode IX. Ce roman accompagne la sortie du film et, pourtant, pratiquement aucun élément ne rejoint l'Episode IX. L'auteur intègre la planète Kijimi à l'histoire pour avoir une part de légitimité dans le label "Voyage vers Star Wars : L'Ascension de Skywalker" mais ce n'est pas assez selon moi. C'est vraiment dommage surtout que Pocket a exceptionnellement fait sortir le roman un mois après sa sortie américaine, j'aurais donc préféré avoir la sortie de Resistance Reborn (dont vous pouvez retrouvez ma critique juste là) afin d'avoir vraiment un roman en rapport avec le film.

Concernant l'intrigue, elle est selon moi trop linéaire, on suit un plan sans réel rebondissement dans l'histoire, sur chaque planète sur laquelle ils se rendent, ils trouvent la personne ou lieu qu'ils cherchent sans réelle recherche approfondie. Je m'attendais à une légère intervention du Premier Ordre : elle était bien amenée mais trop prévisible. Concernant la révélation finale avec le grand-père de Karr qui se nomme Naq Med, l'intention était bonne mais cette fois si elle était mal amenée. Nous n'avons pas non plus de scène d'action ou même de combat épique tout le long de l'oeuvre, ce qui est dommage pour un roman Star Wars.

De même, j'aurais bien aimé avoir un méchant pour ce roman, autre que les soldats du Premier Ordre qui sont à peine présents, et qui semblent surtout servir de repère chronologique pour bien montrer que l'action se passe juste avant Le Réveil de la Force. Un antagoniste du côté obscur de la Force n'aurait pas été de refus et m'aurait certainement fait encore plus apprécié le roman.

Enfin, durant tout le roman, on suit Karr et Maize, qu'on sent très proches dès leur rencontre. Je trouve que cette relation donne un certain charme à l'oeuvre. Il existe aussi la relation RZ-7/Karr qui ne m'a pas personnellement touché plus que ça. J'aurais préféré que l'auteur développe un peu plus cette relation entre un humain et un droïde.

Pour conclure, c'est un bon roman, qui reste intéressant pour en savoir plus sur les Jedi et leurs pouvoirs. Malheureusement, il n'a rien à faire dans le label de publication : "Voyage vers Star Wars : L'Ascension de Skywalker". Sinon, l'intrique est passionnante et on rentre directement dans l'histoire malgré une progression trop linéaire.

N'hésitez pas à nous donner votre propre avis sur Le Collectionneur en commentaire !

Retrouvez par ici le reste de nos actualités sur la littérature Star Wars.

Notre résumé détaillé du roman

Le Collectionneur
"Le Collectionneur" est un roman de Kevin Shinick paru juste avant la sortie de Star Wars IX, dont l'action se...



Partager cet article






Actualités en relation

HoloNet : Critique de L'Ère de la Résistance - Les Vilains

Sorti le 11 mars 2020 chez Panini Comics, L'Ère de la Résistance - Les Vilains est le dernier des six volumes consacrés aux personnages emblématiques de la saga Star Wars à travers les trois époques phares que sont la...


HoloNet : Critique de L'Ère de la Résistance - Les Héros

L'Ère de la Résistance - Les Héros est paru le 12 février dernier chez Panini et est le cinquième volume de cette série de courtes histoires balayant les trois époques phares de la saga Star Wars...


HoloNet : Critique de Star Wars - TIE Fighter

Star Wars - TIE Fighter est un comics paru chez Panini le 5 février 2020 et présenté comme le préquel du roman d'Alexander Freed L'Escadron Alphabet dont une nouvelle critique vous a été proposée récemment...








Poster un commentaire

Vous n'êtes pas connecté à votre Compte HoloNet. Vous pouvez néanmoins écrire un commentaire en mode déconnecté, mais votre commentaire ne sera pas immédiatement publié (validation par un Admin).