Star Wars 9 : La critique de Kir Kanos

News postée par Kir Kanos le 22/12/2019 à 17h31 (lue 28 848 fois)
Message d'avertissement : cette actualité contient des spoilers.

Un spoiler est une information qui dévoile tout ou partie de l'intrigue, et qui pourrait vous gâcher le plaisir de la découverte.

 

De moi à vous

Avant de vous proposer mon avis sur Star Wars : L'Ascension de Skywalker, je pense qu'il est bon de vous donner mon rapport à la saga, puisque l'on va parler de son film de clôture.

Comme beaucoup je suis tombé dans la Force petit en visionnant la Trilogie Originale (TO) sur VHS, puis l'édition spéciale au cinéma et même si on connait les films par coeur le voir sur grand écran reste quelques choses de magique. La prélogie c'est les années collèges et lycées et si à l'époque je pouvais accrocher, plus je les revois moins le sentiment perdure, la faute à une réalisation que je trouve finalement atroce et qui dessert son fond. Enfin 2015 arrive, j'ai fait mon deuil de l'Univers Étendu, je vois Le Réveil de la Force comme un abécédaire de Star Wars, une lettre d'intention de Lucasfilm pour tous les fans, un film sympathique qui pose de nouveaux personnages mais qui manque un poil d'ambition et de prise de risques. Vient Rogue One avec son trop plein de personnages, ses doublures numériques un peu crasseuse mais une réalisation soigneuse et ses visuels forts. Arrive Les Derniers Jedi et sa réalisation classieuse, le développement des personnages, les prises de risques, l'ouverture des possibles mais aussi ses menus défauts. Enfin Solo, ses gros sabots tamponnés "fan service" et sa réalisation contrariée mais avec un Donald Glover au diapason.

Reste donc L'Ascension de Skywalker, et j'avoue avoir toujours été tout autant impatient qu'anxieux de voir la fin de la saga. Le résultat est-il à la hauteur de les attentes ? Réponse juste en dessous.

 

Star Wars : L'Ascension des fans

On le sait à force de lire/voir/écrire (pour certains peut-être) une oeuvre, en venir à bout est compliqué. Doit-on conclure l'histoire avec une fin fermée ? Doit-on la laisser ouverte ? Faut-il la finir pour soi ou pour un public ? Bref de nombreuses questions d'autant plus délicates lorsque la fin qui doit être racontée est celle d'une saga ayant accompagnée des générations de spectateurs et dont le moindre fait est observé, disséqué, analysé par ceux-ci.

C'est la difficile tâche (impossible ?) que se proposaient de faire Lucasfilm et J.J. Abrams avec Star Wars : L'Ascension de Skywalker. Et pour cela, ils ont choisi l'option de terminer la saga en essayant de faire plaisir au public et, il semblerait, plus particulièrement aux "vrais" fans.

Et autant le dire tout suite ça ne marche pas vraiment et j'ai rarement passé une aussi mauvaise expérience cinéma en compagnie d'un Star Wars (et j'ai vu deux fois Solo au cinéma pourtant).

 

Les étoiles ne sont pas que dans le ciel

Tout d'abord revenons sur le casting. Les acteurs principaux sont très bons, mention spéciale au duo Daisy Ridley et Adam Driver qui incarnent parfaitement leurs personnages (rien d'étonnant au vu de leur compétence). John Boyega et Oscar Isaac livrent également des prestations très solides et l'alchimie entre les personnages fonctionne très bien dans les limites de leur rôle. Ainsi le quatuor de personnages principaux est très bien incarné, le duo Kylo Ren/Rey fonctionne parfaitement, par contre le trio de héros fonctionne sur une dynamique assez particulière qui lui nuit (on y reviendra dans la partie spoiler).

Mais si le quatuor fonctionne, ce n'est pas le cas de tout monde : grosse déception pour Domhnall Gleeson, par exemple, qui est bien loin de ses possibilités du fait d'un rôle réduit à une peau de chagrin. Et c'est pratiquement le cas de tous les personnages secondaires (Rose, Maz, Zorii, celui de Monaghan etc.) dont les rôles sont si anecdotiques que les acteurs peinent à les incarner où cabotinent carrément.

Enfin pour finir sur le casting attardons-nous sur le cas de Carrie Fisher. Comme vous le savez, l'actrice nous a malheureusement quitté il y a deux ans et les scènes utilisées dans le film viennent de scènes non utilisées pour les précédents. Et si techniquement c'est plutôt propre (en dehors de ce léger assombrissement de personnage), ce n'est malheureusement pas parfait et ne fonctionne pas de façon optimale, ce qui provoque des dialogues par moment très mécaniques et sans émotions. Ce peut être aussi par ce que l'on connait truc que l'illusion ne prend pas.

Mais parce qu'avoir un casting ne suffit pas, passons à l'enrobage.

 

Du spectacle plein les yeux et les oreilles ?

Si l'introduction des personnages laisse entrevoir de belles choses au niveau visuel (le temple sur Exegol, la descente de Kylo Ren dans le temple, les reflets des chasseurs TIE dans l'eau, les sauts du Faucon, la méditation Rey etc) très vite on retombe sur une réalisation très classique et l'effet wahou ne revient plus malgré des sursauts de mise en scène qui ne durent jamais et des effets spéciaux plutôt propres. Et si les affrontements au sabre-laser sont bien réalisés, les courses poursuites, les fusillades et les combats de vaisseaux sont sans reliefs, ni tension, bref au final peu palpitantes (vous l'avez 😉 ).

Et que dire de ce final qui abandonne toute velléité visuelle et de réalisation pour en faire quelques d'anticlimaxique au possible et avec fan service dégoulinant. Même constat pour les planètes traversées, on reste dans du très classique et aucune ne propose de visions originale ou forte, exceptée Exegol (et les planètes traversés par le Faucon dans l'introduction).

Niveau musique, je n'ai pas remarqué de morceaux sortant du lot, on est sur la continuité musicale de la postlogie, avec un thème de Rey qui fait le boulot. À noter que par moment l'action n'est plus supportée par une quelconque musique, ce qui est assez étonnant mais pas forcément déplaçant.

On a les acteurs et l'enveloppe visuel et sonore, alors passons à ce que nous raconte le film (sans divulgacher).

 

Père Abrams, raconte nous une histoire, ou pas

On va donc attaquer la partie scénario et autant vous dire que celui de L'Ascension de Skywalker a été une déception pour moi.

Si le film garde des pistes et idées amorcées dans Les Derniers Jedi (l'évolution logique de Kylo Ren par exemple), on sent dès les premières minutes qu'Abrams veut éviter de se mettre à dos cette branche des fans si véhémente en faisant un rétropédalage sur plein de points. Sans entrée dans les détails, le film introduit un grand méchant d'un coup de carton déroulant magique et aux ambitions des plus originales, régner sur la galaxie. On fait partir les héros en quête d'un bidule pour retrouver un machin qui conduira au méchant. On met en place des personnages sans vraiment les utiliser, des obstacles sans intérêt. On fait de l'introspection mais pas trop quand même et pas trop longtemps. Bref le scénario part dans tous les sens et ne sait jamais comment utiliser ses personnages.

En effet là où les précédents films réussissaient à faire exister tous les personnages avec des arcs scénaristiques spécifiques, ici il n'y a que Rey et Kylo Ren qui sont développés, tout le reste du casting faisant office de faire-valoir plus ou moins important, voire carrément sans importance.

Bref il n'y a aucun enjeu et le tout est extrêmement linéaire, quant aux rebondissements on les voit venir de très loin.

Que retenir au final de ce film, sans entrer dans les spoilers ? Une vilaine impression d'un film bâclé, fait sans attrait et ni compréhension du matériau mis à disposition (dans le 8 mais aussi le 7). Un film fait sur de mauvaises raisons et en aucun cas une conclusion d'une trilogie et encore moins de la saga.

Vous êtes toujours là ? Bon entrons dans le détails et divulgachons allégrement tous ensemble, sur certains points.

Vous l'aurez compris, je n'ai pas apprécié le film.

Au-delà de sa réalisation quelconque, en dehors de l'introduction, des scènes de liaison par la Force entre Rey et Kylo Ren qui permettent des belles idées (le coup du combat sur la planète Kijimi et le vaisseau, la transmission du sabre-laser) ou leur combat sur la lune d'Endor, c'est le scénario et ses motivations qui me dérangent le plus.

Pas grand à chose à dire sur le développement de Kylo Ren qui pour le coup poursuit le chemin amorcé dans l'Episode VIII et qui était attendu et la réapparition de Han Solo donne lieu à une belle scène. Au pire le reproche que l'on peut faire au personnage est son incompréhension à ne pas tuer dès le départ Palpatine (l'objectif de sa quête selon le carton déroulant), ce qui lui aurait permis de récupérer la flotte sith (selon Palpatine)

Si pour le coup la rédemption de Kylo Ren/Ben Solo était logique pour le personnage (et c'est pour cela que Leia ne meurt pas dans le 8), le développement de Rey est beaucoup plus problématique.

L'idée de faire de Rey la petite-fille de Palpatine est l'une sinon la pire idée du film. Cette idée semble avoir été mise uniquement là, afin d'expliquer pourquoi Rey est aussi puissante, puisqu'a priori, selon certains, il faut absolument une descendance, pour être puissant, ou puissante dans ce cas-là, dans la Force. Ce qui est incohérent par rapport aux pistes données dans le 7 et 8. En effet si Kylo Ren semble très puissant dans le 7, c'est qu'il n'a pas d'opposition à sa hauteur jusqu'à rencontrer Rey (qu'il ne cherchait aucunement), mais il nous a toujours été montré comme plus faible et indigne de son ascendance. Le message était clair, ce n'est pas la lignée qui fait la puissance.

Dernière grosse pensée à toutes les personnes qui auraient pris Rey comme modèle au vu de la fin du film, puisque Rey ne s'accomplit pas en tant que personne à part entière mais via le choix d'un nom de famille, Skywalker.

De façon générale, le film ne sait pas quoi faire de ses personnages comme, par exemple, les fameux Chevaliers de Ren, qui ne font rien du film sinon du tourisme et faire des poses ou encore les Sith Troopers à peine meilleurs que les Stormtrooper de base.

De plus, le film passe le plus clair de son temps à revenir sur des faits exposés précédemment. La relation Rose-Finn ? Disparu. Pourquoi ? J'ose espérer que ce n'est pas pour faire plaisir aux personnes ayant harcelé l'actrice à la sortie du précédent opus, Les Derniers Jedi (mais je suis sceptique). Rose si importante pour Finn est reléguée à un rôle de figuration, à ce compte là autant la faire mourir entre le 8 et le 9.

La relation de pouvoir et d'opposition Kylo Ren / Hux ? Envolée. Pourtant les personnages étaient complémentaires et leur opposition intéressante. Là il n'y a plus rien et on voit venir dès le premier plan sur Hux que c'est lui le traite à l'intérieur du Premier Ordre.

Où est passé le Poe Dameron de la fin du 8 qui prend conscience de la vie de ces hommes et de ses responsabilités ?

Bref, Abrams passe son film à faire du « damage control » de l'Episode VIII au point où lorsqu'un personnage propose de refaire la manoeuvre Holdo, il se fait rembarrer. Alors Monsieur Abrams, on peut ne pas apprécier le travail d'un camarade, mais quand on ne sait pas faire d'images aussi belles que le collègue on ne fait pas le malin.

Rattrapage toujours avec Leia qui a le droit à un flash-back montrant son entraînement Jedi avec Luke. Parce qu'a priori il faut justifier son utilisation de la Force dans le précédent épisode....

J'ai peu de choses à dire sur le retour de l'Empereur tant cela sort de nulle part et que ses motivations et ses actes sont des plus absurdes. Pourquoi vouloir la mort de Rey, puis lui demander de le tuer, pour finalement prendre possession de son corps ? Dans ce cas là pourquoi ne pas se laisser tuer par Kylo Ren au début et prendre possession de son corps ?

Pour rester sur les incohérences, parlons de la bataille finale et de la fin. Entre le dispositif de contrôle des vaisseaux dont on peut transférer le flux d'une antenne à un vaisseau mais pas l'inverse a priori, la flotte de renfort de la résistance composée de gros vaisseaux (croiseurs ?) qui n'ont aucun mal à manoeuvrer mais ceux des Sith oui. On notera aussi l'absence du fantôme de Ben Solo à la fin.

Au final, L'Ascension de Skywalker se voulait la fin de la saga et le film de la réconciliation. Il n'arrive à faire ni l'un, ni l'autre. Son scénario abracadabrantesque, ses personnages secondaires inexistants, sa volonté d'effacer/corriger des éléments pour plaire aux « fans », son fan service indigent sur la fin, sans volonté de cohérence avec son prédécesseur, ni de le comprendre... tous ces éléments ont créé une déception de presque chaque instant pour ma part, peut-être par des attentes placées trop haut et par la stature que se donne le film. On termine cet avis ici, car j'ai l'impression de radoter. Décidément il est difficile de terminer une oeuvre.

Si vous voulez parler du film direction le Discord Star Wars HoloNet ! ;)



Partager cet article












Poster un commentaire

Vous n'êtes pas connecté à votre Compte HoloNet. Vous pouvez néanmoins écrire un commentaire en mode déconnecté, mais votre commentaire ne sera pas immédiatement publié (validation par un Admin).




Star Wars Episode IX
Cette actualité fait partie du minisite Star Wars Episode IX : Toutes les dernières infos sur Star Wars Episode IX : scénario, photos, vidéos, tournage, histoire, casting, fiches encyclopédiques.

Les dernières actus Star Wars

Espace publicitaire