HoloNet : Critique de L'Ère de la Rébellion - Les Vilains

News postée par Raventorn le 09/01/2020 à 19h10 (lue 11 795 fois)
Plan de l'actualité

Hier, le 8 janvier 2020, paraissait chez Panini Comics L'Ère de la Rébellion - Les Vilains, le 4ème volume de cette série sur les personnages emblématiques de la saga Star Wars au cinéma, faisant ainsi suite à L'Ère de la Rébellion - Les Héros.

On retrouve au scénario Greg Pak qui s'était occupé du volume précédent, et un découpage classique : cinq histoires courtes sur les vilains du temps de l'Empire Galactique. Outre le Grand Moff Tarkin et Dark Vador auquel on pouvait s'attendre, on retrouve notre limace Hutt préféré, Jabba, le chasseur de primes Boba Fett (dont l'histoire dans l'univers Canon est pour l'instant relativement maigre si on met de côté The Clone Wars) et enfin, surprise, IG-88, le droïde assassin qui n'est pas IG-11 de la série The Mandalorian !

Vous trouverez un résumé détaillé de la fiche par ici ainsi qu'un avis sans spoiler ci-dessous.

Je ne suis pas un grand fan de cette série "Ère de ..." : les récits courts, j'ai du mal. A peine rentre-t-on dans l'histoire que celle-ci s'achève, et on se doute que que les événements qui vont s'y dérouler ne vont pas changer le cours de l'Histoire de la galaxie, et sont au mieux des aventures banales pour nos héros/vilains.

Je situe pourtant ce volume, Ère de la Rébellion - Les Vilains, au-dessus des précédents. En effet, je trouve qu'il y a une prise de risque réussie à utiliser des personnages qui n'apparaissent que quelques secondes (ou quelques minutes) à l'écran de la trilogie originale et de les propulser sur le devant de la scène : coucou Boba Fett et IG-88.

Prise de risque me direz-vous ? Certains diront que Boba Fett bénéficie d'une hype injustifiée pour son apparition courte dans la trilogie et que "c'est l'armure qui fait tout", d'autres diront que quelle que soit l'histoire développée dans le nouveau Canon, ça n'arrivera pas à la cheville de l'histoire de Boba Fett dans l'univers Legends (#NostalgieON : c'est vrai que Boba qui entraîne Jaina Solo pour buter son frère Jacen Solo devenu Dark Caedus c'était classe. #NostalgieOFF). Les deux arguments sont recevables, mais toujours est-il que Boba Fett n'a pas vraiment d'histoire dans l'univers étendu canon, et que celle-ci, bien que simple scénaristiquement, est bienvenue. Efficace et propre, c'est une chasse rondement menée par un chasseur de primes qui ne perd pas de temps, qui a un sens moral, et qui suit le Code de la Guilde, une allusion bienvenue à la série The Mandalorian.

Pour IG-88, l'histoire est racontée de manière originale et je dois avouer avoir apprécié et être resté suspendu au récit jusqu'à son dénouement, me demandant bien comment cela allait pouvoir terminer.

L'histoire de Tarkin est là relativement "facile" au mauvais sens du terme : elle est là pour nous rappeler combien le Grand Moff est implacable. Cette histoire est également là pour nous montrer qu'il n'est pas resté très longtemps aux commandes de l'Etoile de la Mort -> entre Rogue One et Un Nouvel Espoir, il ne se passe que quelques heures ! C'est donc l'histoire de Tarkin qui supervise les canonniers de la station de combat dans les heures précédents la destruction d'Alderaan. Avec un lien fait avec son passé de guerrier sur Eriadu, développé dans le roman Tarkin, et évoqué par ailleurs dans la série Dark Vador : Le Seigneur Noir des Sith.

Le récit sur Jabba est bien mené. Rien d'exceptionnel cependant, car prévisible, si ce n'est nous montrer que le Hutt est malin.

Et enfin, le récit sur Dark Vador est classique. Le Seigneur Noir, comme souvent, doit faire ses preuves à son maître l'Empereur et surmonte tous les dangers. C'est cependant un Vador qui se contrôle qui nous est présenté, et qui sait s'agenouiller pour mieux se relever. Un trait de caractère qui contre-balance son caractère impulsif qu'on lui prête souvent.

En résumé, L'Ère de la Rébellion - Les Vilains est un volume plaisant à lire et plus audacieux que ses prédécesseurs. Contrairement à son homologue centré sur les héros de l'Alliance, ce volume ne se contente pas d'exploiter les vilains de l'Empire (et on pourrait souligner l'absence de récit dédié à Palpatine) mais se concentre surtout sur le milieu de la pègre et des chasseurs de primes.

Bonne lecture et que la Force soit avec vous !

La fiche du comics

Ère de la Rébellion - Les Vilains
"Les Vilains" est le second volume de la série "Ère de la Rébellion" relatant de courtes aventures des méchants emblématiques...



Partager cet article






Actualités en relation

Holonet : Critique de Star Wars Tome 9 - La Mort de l'Espoir

Le neuvième volume de la série Star Wars, La Mort de l'Espoir, est sorti chez Panini le 27 novembre 2019. La critique n'arrive que maintenant à cause de l'actualité très chargée des dernières semaines...








Poster un commentaire

Vous n'êtes pas connecté à votre Compte HoloNet. Vous pouvez néanmoins écrire un commentaire en mode déconnecté, mais votre commentaire ne sera pas immédiatement publié (validation par un Admin).