Notre avis sur les jeux Star Wars vintage réédités par Limited Run Games

News postée par Dark Reivilo le 02/03/2020 à 09h31 (lue 4 313 fois)

Aujourd'hui, Star Wars Holonet vous propose un petit article pour vous parler de Star Wars en jeu vidéo… rétro !

L'été 2019 fut marqué sur internet par la réédition de certains anciens jeux Star Wars chez Limited Run Games (LRG). Pour ceux qui ne connaissent pas l'entreprise, qu'est-ce que LRG ? Il s'agit d'une entreprise américaine dont un slogan est « Forever physical », à savoir qu'elle édite majoritairement des jeux vidéo qui ne sont sortis qu'en dématérialisé (donc achetable en ligne sans version cd/cartouche), ce qui permet au collectionneur ou ceux préférant simplement une boîte d'avoir le jeu en physique. Les « seuls reproches » seraient le temps de production après la fin des ventes et l'aspect très limité du nombre de copies. Limited Run Games propose généralement des jeux PS4, Switch, PS Vita, ...

Si nous parlons de « généralement en dématérialisé » c'est qu'il y a parfois des exceptions, et ce fut le cas avec Star Wars. En effet, LRG a gâté les fans avec diverses ventes en 2019 :

  • La première, en juin 2019, concerna 2 jeux : Star Wars sur NES et Game Boy, ainsi que Bounty Hunter sur PS4 (malheureusement, il n'y avait pas la version Gamecube d'origine), le tout à l'unité, en bundle (pack) ou en édition collector.
  • La deuxième, en juillet 2019, concerna The Empire Strike Back version NES et Game Boy ainsi que Shadows of the Empire sur Nintendo 64, le tout dans les mêmes modalités qu'en juin.
  • La troisième, en octobre 2019, concerna Star Wars Racer (N64) et Racer II (PS4), eux aussi en édition simple et en édition collector.

Vous l'aurez compris, ici en plus de parler de pièces vidéoludiques, nous parlons également de pièces de collection (fonctionnelles, car il est bien possible de jouer aux jeux). Et qui dit collection, dit édition collector, ou premium dans ce cas-là. Et après un sacrifice au niveau du portefeuille, voici un rapide aperçu et avis sur les différents produits. Star Wars Holonet vous propose le déballage des jeux à la fois en description avec ressenti, qu'en image.

Les deux premières boîtes premium proposées.

Commençons par le commencement avec Star Wars. L'édition se présente dans une boîte à l'aspect livresque, dont la tranche nous livre le support (Game Boy, dans ce cas). La boîte est à la fois rigide et solide, offrant une protection adéquate pour le contenu. En vrac, elle comprend des illustrations, un poster réversible, une pièce de collection et un pin's, un manuel de jeu et les plus importants : le jeu et le certificat avec le numéro limité dessus (2000 exemplaires).

Le contenu de l'édition premium de Star Wars (Game Boy).

Bounty Hunter quant à lui se retrouve dans une boîte argentée et bleue (au lieu de noire et bleue comme figuré sur le site au moment de l'achat) du plus bel effet. Elle fait cette fois-ci penser non pas à un livre (adieu l'envie de toute les ranger à la suite façon bibliothèque), mais aux anciennes boîtes en carton des jeux pour PC, même si le format est différent. Cette fois-ci exit le manuel de jeu, bienvenue dans le monde merveilleux du steelbook. Pour le reste du contenu, c'est le même : un pin's et une pièce à l'effigie du jeu, un poster réversible (reprenant le steelbook, l'affiche du jeu d'un côté, un kyrbes de l'autre), et des illustrations.

Le contenu de l'édition premium de Bounty Hunter (PS4).

Il est regrettable que les objets de l'édition collector soient assez limités en nombre et en intérêt. Pas de figurines ou autre objet spécial tiré des jeux. Mais les boîtes sont bien pensées et révèlent déjà d'un côté nostalgique donnant un grand sentiment de plaisir à leur ouverture. Et ouvrir la boîte de jeu Star Wars, mettre a cartouche dans la machine et pouvoir enfin jouer à ce jeu est grisant (jusqu'à se heurter à la difficulté du jeu). Pour ce qui est des jeux eux-mêmes, on les retrouve à l'identique de l'époque, à la différence que lors du défilement des concepteurs et autres studios, vient se glisser Limited Run Games en plus.

Note important pour certains puristes, le côté rétro est, je trouve, renforcé par l'absence de la mention Disney sur les boîtes, comme si elles dataient réellement d'une autre époque. Cet effet est contrebalancé toutefois par la présence de Lucasfilm Ltd au lieu du logo de LucasArts (fermé en 2013).

Deuxième fournée : The Empire Strike Back et Shadows of the Empire.

Après l'ouverture des deux premiers jeux, l'envie de recevoir les autres était là ! Quel plaisir de recevoir dans la boîte aux lettres The Empire Strike Back et Shadows of the Empire dans des boîtes façon livre (comme Star Wars). L'envie de les ranger côte à côte à la manière d'un rayon de livres reprend. Et finalement, pour le moment, Bounty Hunter par sa boîte différente fait office de vilain petit canard.

Au niveau du contenu après ouverture : pin's et pièce commémorative donnent l'envie de tous les réunir sur un support dédié. À cela s'ajoutent les 3 illustrations et le poster. Il est dommage que celui de Shadow of the Empire ne soit pas réversible, même s'il est très beau. La cartouche GB de Empire est cette fois non bleue comme la précédente, mais rouge. Cela donne le doux rêve d'en avoir une Retour du Jedi de couleur verte (attention on ne parle pas ici des premiers jeux GB Pokemon !).

Le contenu de l'édition premium de The Empire Strike Back (Game Boy).

Il est à noter que la cartouche de Nintendo 64 tient mal dans son support contrairement aux autres. D'ailleurs, son aspect violet transparent rend très bien et en fait une cartouche remarquable (au même titre par exemple de Majora's Mask qui était dorée ou de Pokemon Stadium 2 argentée/dorée au milieu des autres cartouches grises de la console, dont l'édition d'origine de Shadow of the Empire). Il ne faut pas oublier cependant (découverte sur le tard, le moment venu), que comme les cartouches de Super Nintendo, la version américaine des cartouches de la Nintendo 64 sont (légèrement pour cette fois) différentes de la version européenne. Pour une histoire de taille d'encoche, il faut une machine américaine pour le faire tourner. C'est très dommage !

Et cela rouvre toute la nostalgie des sessions de jeux (que j'ai personnellement fait un grand nombre de fois, tout comme Star Wars Racer, dans mon adolescence, heureusement qu'il reste l'ancienne cartouche au format européen). Et un souvenir, ça n'a pas de prix (pour le reste il y a cette fameuse carte bancaire comme s'en vantait la publicité).

Le contenu de l'édition premium de Shadows of the Empire (N64).

Une fois de plus, car il est difficile de s'en empêcher, on déballe les boîtes comme si c'était Noël on les range, puis on les ressort pour prendre les fameuses cartouches de jeux. Et là, comme la fois précédente, le plaisir de jouer à Empire Strike Back se fait sentir jusqu'à sa difficulté. Mais bon, cela se surmonte !

En résumé, les jeux Star Wars réédités chez Limited Run Games sont de bonnes versions jouables pour le rétrogaming et pour les collectionneurs. Les éditions collectors auraient peut-être pu proposer des choses plus intéressantes, mais à quel prix (on tournait déjà à environ 80 euros la boîte premium) ?

La troisième vague n'est pas encore achevée (il va falloir avoir la patience d'un Jedi), l'article sera mis à jour une fois les objets reçus. Et ne parlons pas de la sortie de Rebel Assaut, prévue pour février 2020, qui ne sera pas disponible avant longtemps mais qui s'annonce tout aussi savoureuse…

Vous pouvez retrouver la boutique Limited Run Games en ligne, à l'adresse suivante : limitedrungames.com



Partager cet article












Poster un commentaire

Vous n'êtes pas connecté à votre Compte HoloNet. Vous pouvez néanmoins écrire un commentaire en mode déconnecté, mais votre commentaire ne sera pas immédiatement publié (validation par un Admin).