HoloNet : Critique de L'Ère de la Résistance - Les Vilains

News postée par Raventorn le 07/04/2020 à 12h02 (lue 8 023 fois)

Sorti le 11 mars 2020 chez Panini Comics, L'Ère de la Résistance - Les Vilains est le dernier des six volumes consacrés aux personnages emblématiques de la saga Star Wars à travers les trois époques phares que sont la République, la Rébellion, et la Résistance.

Écrit par Tom Taylor et illustré par Leonard Kirk, cet ultime recueil est consacré à Phasma, Hux, Snoke et Kylo Ren. Je vous propose un résumé détaillé de ce comics, ainsi qu'un avis sans spoiler ci-dessous.

Chacun des quatre récits se déroule avant Le Réveil de la Force, la période entre les Episodes VIII et IX est donc toujours préservée et sûrement réservée à un projet de plus grande ampleur. Ce volume est sans doute le meilleur des six, avec de très bonnes surprises concernant Hux et Phasma.

D'un côté, nous avons la capitaine Phasma, qui a été à mon avis survendue lors de la campagne médiatique précédant la sortie de l'Episode VII ; puis de nouveau présentée comme une badass dans le roman qui lui est consacré, sobrement intitulé Phasma : roman finalement pas si crédible que ça, car on avait toujours en tête la scène où elle finit dans la benne à ordures de l'Episode VII. Cette courte histoire nous montre Phasma sous un autre angle. D'un côté, on retrouve la soldate idéale du Premier Ordre, vue par le prisme des Stormtroopers qui rêvent de devenir comme elle ; et de l'autre, on découvre le côté pernicieux de Phasma, qui n'hésite pas à se salir les mains et qui apparaît davantage comme une pragmatique opportuniste que comme une héroïne de guerre. Une nouvelle vision de Phasma bienvenue donc !

Pour le général Armitage Hux, c'est le même genre de bonnes surprises. Peut-être avait-il un côté un peu pathétique dans les Episodes VII et VIII, avec un dénouement surprenant (mais expédié) dans l'Episode IX ? On sait depuis le dernier tome de la trilogie Riposte que Hux a subi une enfance épouvantable et a été maltraité par son père Brendol Hux. C'est donc un Hux en colère et vicieux que nous retrouvons dans ce court récit, coincé avec Kylo Ren - son adversaire principal dans sa quête de pouvoir - prêt à toutes les bassesses pour atteindre ses objectifs. En ce sens, il ressemble à Phasma, probablement raison pour laquelle ces deux personnages s'entendent si bien. Un deuxième bon récit donc, qui enrichit un autre personnage sous-exploité !

Pour Snoke, on le suit dans sa formation de Kylo Ren. La grosse déception c'est l'absence de nouveautés sur son histoire, et le récit est presque davantage centré sur l'apprenti que le maître. Néanmoins, il y a un petit clin d'oeil sympa qui nous permet de voir d'un regard différent certains événements de l'Episode VIII ; et on découvre un Snoke aussi intransigeant avec Kylo Ren que Dark Sidious avait pu l'être avec Dark Maul.

Enfin, on termine avec Kylo Ren qui tente de prouver dans ce récit qu'il est meilleur (comprendre plus fort) que son grand-père Dark Vador. Kylo Ren doit en effet retourner sur monde que Vador avait eu du mal à soumettre, et les clins d'oeil et références à l'univers étendu sont bien amenés dans cette aventure. Un récit qui participe donc à construire l'image d'un Kylo Ren implacable qu'on essaye de nous présenter dans la postlogie.

En résumé, quatre récits plutôt sympathiques, avec deux très bonnes surprises pour Phasma et Hux. Pour moi, il s'agit sans aucun doute du meilleur numéro pour clore cette série qui n'a décidément pas volé très haut, à l'exception des histoires sur les vilains. 😉



Partager cet article












Poster un commentaire

Vous n'êtes pas connecté à votre Compte HoloNet. Vous pouvez néanmoins écrire un commentaire en mode déconnecté, mais votre commentaire ne sera pas immédiatement publié (validation par un Admin).