Pistolet Blaster Lourd CR-2


Blaster lourd tirant des charges plasmiques, utilisé par les forces de sécurité de Naboo

Continuité : Legends


  À l'époque de la Bataille de Naboo, trois armes étaient en service au sein des forces de sécurité du Palais royal de Theed et de celles de la police planétaire, dont deux relativement modernes : le blaster S-5 et le blaster ELG-3a. La dernière, la plus ancienne, n'était autre que le blaster lourd CR-2, considéré, malgré ses remarquables performances, comme obsolète dans les dernières années de l'Ancienne République. À l'inverse de nombreux produits manufacturés sur la planète Naboo, le CR-2 était entièrement fait de métal chromé et noir, dépourvu de l'habituelle crosse en bois que l'on retrouve sur les autres modèles d'armes employés par les Naboos.

  À l'origine, ce modèle de blaster fut conçu et fabriqué par la compagnie Corellian Arms, dont l'une de ses succursales se trouvait sur Naboo; mais il faut le dire, la production du CR-2 ne fut pas particulièrement phénoménale, et à l'époque du blocus de Naboo il n'était déjà plus fabriqué ailleurs dans la galaxie, les rares modèles ayant trouvé un utilisateur faisant plus office d'antiquité, d'objet de collection que de véritable arme de poing. Ceci est principalement dû à sa conception, et plus particulièrement au type de munition qu'il utilise : des décharges de plasma pur.

  En effet, à l'inverse de tous les autres modèles de blaster, le CR-2 ne comporte pas une chambre d'ignition utilisant du gaz tibanna, mais du plasma, matière beaucoup plus instable et destructrice, et c'est justement à cause de cette instabilité du plasma par rapport à ce que recommandent les normes modernes, alliée au fait qu'il est très cher et complexe à produire, qui ont causé l'arrêt de la production du CR-2. Toutefois, Corellia Armements réussit à amortir cet échec en trouvant un débouché assez lucratif auprès des forces de polices et de la Garde de sécurité de Naboo.

  En effet, si les Naboos adoptèrent une arme au potentiel destructeur impressionnant dû à ses décharges plasmiques, c'est parce que le plasma est une matière qui abonde sur, ou plutôt sous, toute la planète, et les propriétés du plasma naturel de la planète font qu'il est relativement stable par rapport au plasma produit sur d'autres mondes. Le plasma étant d'une plus grande stabilité sur leur planète et étant moins dispendieux à produire, il est donc naturel que les Naboos aient choisi une telle arme. Mais évidemment, outre ses capacités de destruction éprouvées, le blaster CR-2 devait pouvoir convenir à toutes les situations, le secret de toute force de sécurité qui se respecte étant la polyvalence.

  C'est pourquoi, couplé à sa fonction de tir plasmique, un mode de tir secondaire sur le CR-2 fut ajouté, ce mode permettant de lancer des éclairs électriques paralysants sur toute cible que l'on souhaite neutraliser. En général, un seul tir suffisait à assommer un animal massif. C'est ce mode paralysant qui fit du CR-2 l'arme de prédilection des forces de sécurité de Naboo pendant de nombreuses années, le blaster lourd gagnant également les faveurs des citoyens habitant loin des principaux centres urbains, car pouvant se prémunir d'une attaque de prédateur qu'on ne souhaite toutefois pas tuer.

  Lorsqu'il était en configuration de tir mortel, le recul engendré par la décharge plasmique était assez important, c'est pourquoi, même s'il peut aisément se tenir à une main en mode paralysant, le CR-2 était équipé d'une seconde crosse située près de l'extrémité du canon pour un maintien stable.
Trop grand pour rentrer dans une gaine comme le S-5, le blaster CR-2 se portait en bandoulière, et était surtout porté par les membres de la Garde de la sécurité, le S-5 étant l'arme de prédilection d'un autre corps de volontaires que sont les Gardes royaux.


Actualités en relation

Encyclopédie | Mise en ligne d'un pack Star Wars Legends spécial clones

Bonjour à tous ! Notre rédacteur Islerding Minor, dit l'Infatigable, vous propose cette semaine 20 nouvelles fiches portant sur les soldats clones de la République issus de la continuité Légendes. Nous commençons avec les Escouades Blanche et Bleue...


Marvel | Sortie de Bounty Hunters #13

Pas d'inquiétude, ce numéro n'est pas maudit : Marvel sort aujourd'hui son Bounty Hunters #13 aux États-Unis. Heureusement, comme chaque sortie de comics Star Wars américain, nous nommes mercredi et non pas vendredi ! ;) Alors qu...


Encyclopédie | De nouvelles fiches du canon Star Wars mises en ligne

Bonjour à tous, Pour varier de The Bad Batch et La Haute République, nous vous proposons aujourd'hui un pack de 33 fiches sur différents éléments de l'univers Star Wars canon, venant essentiellement de la littérature romans...


Notre avis sur les rédditions X-wing, TIE Fighter et Racer

Souvenez-vous, tout cela a commencé en juin 2019 chez Limited Run Games avec la réédition du jeu Star Wars sur NES et GameBoy (avec des éditions simple ou Premium), puis en mars 2020 pour notre premier avis. La collection...


Informations encyclopédiques
Pistolet Blaster Lourd CR-2
Nom
Pistolet Blaster Lourd CR-2
Classe
Individuel
Constructeur
Fonction
Arme lourde de sécurité moyenne portée
Affiliation
Polices de Naboo
Gardes de la sécurité

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
20 715


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
Aucune source répertoriée pour le moment ...

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.