Poison Sith


Infame toxine du côté obscur, le poison Sith était créé grâce à l'Alchimie Sith. Il démultipliait la colère et la rage chez la personne qui la recevait.

Continuité : Légendes


  Le poison Sith était une toxine biologique issue du côté obscur, créée par les Sith par le biais de l'Alchimie Sith. Lorsqu'il était administré en quantités suffisantes, il se comportait comme un virus, s'installant dans son hôte, et diminuant peu à peu sa faculté à résister à l'attrait du côté obscur. Bien souvent, cette toxine était fatale pour celui qui la recevait, et dans le cas contraire, les effets du poison persistaient.

Fabrication



  Le poison Sith était une création alchimique, très compliquée à entreprendre. Très long à préparer, il était également fastidieux à mettre en œuvre. Seuls les maîtres en Alchimie Sith s'y essayaient, ce qui faisait de cette toxine une arme relativement rare. La préparation du poison prenait généralement beaucoup d'énergie à l'alchimiste en soin de le préparer, mais le travail laborieux s'avérait payant car il se retrouvait en possession d'une arme très puissante dans le côté obscur.

Administration



  Le poison Sith pouvait être ingéré, appliqué sur le tranchant d'une lame, appliqué sur des muqueuses, ou encore directement injecté avec une seringue. Toutefois, d'autres moyens d'administration plus subtils pouvaient être mis en œuvre.

  C'était le cas du Twi'lek pirate Desvin Tor'thal, dont les lekkus furent modifiées alchimiquement par Thaum Rystra. En effet, le Jedi Noir dota les appendices du Twi'lek de glandes capables de sécréter du poison Sith. La toxine était administrée grâce à des dards qui étaient rattachés au bout des lekkus et pouvaient en sortir.

Effets du Poison Sith



  Une fois administré, le poison Sith se nourrissait de la colère de son hôte, agissant au niveau moléculaire, réduisant ainsi la capacité à résister à l'attrait du côté obscur. Attiré inexorablement vers lui, la victime voyait sa colère augmenter jusqu'à se transformer en une rage folle. Il sombrait alors complètement dans le côté obscur. Cela pouvait même atteindre les facultés de raisonnement de l'individu, le poussant alors jusqu'à la folie.

  Ce fut par exemple le cas d'Ulic Qel-Droma, qui bascula dans le côté obscur après que Satal Keto, leader du mouvement du Krath, lui ait injecté la puissante toxine. Sa rage devint tellement puissante qu'il put détruire Satal, utilisant le côté obscur. Mais dans sa folie, le Chevalier Jedi souffrant des effets du poison assassina son frère, Cay Qel-Droma. Toutefois cet acte provoqua un choc dans l'esprit d'Ulic, et le libéra de l'emprise du poison qui le torturait.

Poison Sith

Satal Keto, administrant le Poison Sith à Ulic Qel-Droma




En savoir plus

  Le poison Sith fut introduit pour la première fois dans La Légende des Jedi Vol.4 : Les Seigneurs des Sith, afin de développer l'intrigue de l'histoire d'Ulic Qel-Droma et sa progression vers le côté obscur.

  Il fut ensuite développé dans The Dark Side Sourcebook, un guide supplémentaire pour le jeu Star Wars Roleplaying Game développé par Wizards of the Coast, en particulier dans Soulsaber, deuxième volet de la saga Child of Light.

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.