Saberdard


Le Saberdard est une arme miniature empoisonnée, utilisée notamment par Jango Fett.

Continuité : Légendes


  Lorsque les Jedi Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker tentèrent d'obtenir des informations de la chasseuse de primes Zam Wesell, notamment sur son commanditaire qui souhaitait apparemment voir la sénatrice Amidala morte, celle-ci fut tuée par une petite fléchette empoisonnée, tirée par un mystérieux tueur équipé d'un jet-pack, qui se révèlera être par la suite Jango Fett. À ce moment-là, Obi-Wan ne se doutait pas que ce simple projectile, point de départ de son enquête, allait le mener tout droit vers la lointaine Géonosis et le complot séparatiste qui s'y tramait, et déclencher les premiers événements de la terrible Guerre des Clones.

  Au départ, ce n'était pas tant la nature du projectile qui posa problème au Maître Jedi ; en effet, il n'est pas rare que des assassins notoires et les chasseurs de primes utilisent des fléchettes empoisonnées, les appréciant pour leur fiabilité et leur grande discrétion. La plupart provoquent une mort foudroyante en un laps de temps compris entre cinq et dix secondes suivant le poison utilisé, ce dernier enveloppant la surface du projectile ou étant contenu dans un réservoir. Mais même, dans les bas-fonds de Coruscant, l'utilisation des armes empoisonnées a toujours été un sujet de controverse : si au sein de la Guilde des Assassins et des Empoisonneurs Malkite, ces armes étaient privilégiées, des criminels comme, ironie du sort, Zam Wesell restèrent dubitatifs quant à leur efficacité. Mais ce n'était pas ce problème là qui taraudait l'esprit d'Obi-Wan; ce qui surprit le Maître Jedi de prime abord ce n'était pas tant que la Clawdite ait été tuée par une fléchette, mais c'était l'étrange forme du projectile, totalement inconnue d'Obi-Wan, alors que la plupart des modèles sont facilement identifiables, même pour un être vivant.

  La fléchette saberdard, comme son nom l'indique, est un projectile d'une taille minuscule, mesurant trois centimètres dans sa plus grande longueur, soit à peine plus grande qu'une phalange humaine, et se présente sous la forme d'un trident à fourches crantées, auquel est ajouté un aileron de direction lui conférant la stabilité nécessaire à un parcours de vol rectiligne. La fourche médiane de l'arme est creuse, ce qui dénote la présence d'un petit réservoir de poison extrêmement dangereux, la toxine étant injectée dans le système sanguin de la victime via une aiguille hypodermique, et propulsée hors du réservoir grâce à l'énergie cinétique emmagasinée par le projectile et délivrée lors de l'impact.
  
  Les fourches latérales servent d'ancrage à l'impact en se plantant dans l'épiderme de la victime grâce à leur forme, afin que le saberdard ne rebondisse pas, ce qui garantit une bonne pénétration dans les vaisseaux sanguins, ainsi qu'une mort certaine pour la personne touchée.

  Mais le saberdard ne fut pas le seul souci d'Obi-Wan lorsqu'il tenta de découvrir l'identité et la provenance de l'arme : le poison était également de provenance inconnue. Habituellement, les criminels et chasseurs de primes utilisent des toxines, certes très répandues dans toute la galaxie, mais à l'efficacité démontrée, telles le Malkite Themfar et le Fex-M3. Mais Obi-Wan sut, dès l'instant où il vit Zam Wesell mourir, que ce n'était ni l'un ni l'autre, car ces deux poisons mettent en moyenne dix secondes ou plus pour tuer leur victime alors que celui employé par le mystérieux homme au jet-pack eut un effet quasi instantané sur Wesell. Il est vraisemblable que la nature du poison du saberdard restera une énigme, et Obi-Wan décida de continuer ses investigations en se penchant sur le projectile lui-même.

Saberdard


  Ordonné de trouver les responsables des attentats ratés contre Amidala, Obi-Wan Kenobi commença son enquête en allant interroger les droïdes d'analyse SP-4 et JN-66 sur l'origine de l'arme. Comble de malchance, les droïdes ne parvinrent pas à identifier le projectile en question; c'est alors que le Maître Jedi dut faire appel aux connaissances d'un de ses vieux amis : Dexter Jettster, propriétaire du restaurant Chez Dexter.

  En effet, le Besalisk avait beaucoup prospecté pendant sa jeunesse sur des planètes de la Bordure Extérieure et de l'Espace Sauvage telles que Subterrel, et reconnut immédiatement l'arme lorsque Obi-Wan la lui présenta. Dexter révéla qu'il s'agissait d'un saberdard de fabrication kaminienne, très peu répandu dans la galaxie, hormis dans des régions se trouvant aux environs du Dédale de Rishi et en aval. Par ailleurs, Dexter eut confirmation de ce qu'il avançait : les petites entailles sur le côté de la fléchette prouvaient bien que l'arme avait été fabriquée sur Kamino, et il comprit pourquoi les droïdes d'analyse n'avait rien trouvé à son propos, se basant trop sur une reconnaissance par symboles.
Informations encyclopédiques
Saberdard
Nom
Saberdard
Classe
Individuel
Constructeur
Fonction
Assassinat à moyenne portée
Affiliation
Jango Fett
Assassins

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
23 032


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
Aucune source répertoriée pour le moment ...

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.