Etoiles rouges


Etoiles de couleur rouge allant de la naine à la supergéante

Continuité : Hors continuité


    Cette fiche n'est pas encore rattachée à une chronologie Star Wars.

  Une naine rouge est, comme son nom l'indique, une petite étoile (entre 0,08 et 0,7 fois la masse du Soleil) rouge de type M, qui peut survivre plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines (ou milliers) de milliards d'années en grignotant chichement son hydrogène (plus une de ces étoiles est petite, plus sa durée de vie est longue). Elle peut être née de telle sorte qu'elle ait été condamnée à être une petite étoile, ou représenter un stade de l'évolution d'une étoile plus grande, comme une géante rouge sur le déclin. Très peu lumineuse (son éclat est d'environ 1% de celui du Soleil), elle évolue lentement mais sûrement vers le stade de  naine blanche, puis de naine noire. Leur surface est relativement froide, du fait de leur faible masse.

Etoiles rouges


  Une géante rouge est une étoile ordinaire âgée, qui arrive en fin de vie, plutôt froide en surface (environ 3700° C). Comme elle a épuisé ses provisions d'hydrogène, son hélium commence à se transformer en carbone, puis en oxygène. Plus précisément, son cœur se comprime et s'échauffe  au point que l'hélium fusionne (à cent millions de degrés). En même temps, son enveloppe de gaz est éjectée, ce qui donne naissance à une nébuleuse planétaire et multiplie le volume de l'étoile par cent.  Elle évolue en naine rouge, puis en naine blanche.

Etoiles rouges


  Une supergéante rouge est une étoile géante agonisante, mais assez massives pour connaître quelques millions d'années d'éclat encore. Lorsque leur cœur atteint les 100 millions de degrés, leur hélium fusionne en oxygène et carbone. A 800 millions de degrés, ces éléments deviennent à leur tour du néon et du sodium, puis de l'argon, du nickel et du fer, dont une partie n'est pas consommée, ce qui entraîne, dans l'étoile, la formation de couches concentriques, les atomes les plus légers étant à l'intérieur, les plus lourds à l'extérieur.

Etoiles rouges


Images de www.hubblesite.org


Actualités en relation

Battlefront II (2005) | 10 mods pour le faire renaître !

Vous êtes fan de Star Wars ? Puisque vous êtes sur ce site, certainement. Vous êtes gamer ? Puisque vous lisez cette actu, c'est très probable. Vous êtes en vacances et vous ne savez pas quoi faire avec vos potes ? C...


Pocket | Sortie de Poe Dameron : Chute libre

Cela fait de longs mois déjà que L'Ascension de Skywalker est sorti, que la poussière des débats est retombée et que les esprits échaudés - dans le bon et le mauvais sens - sont partis penser à d...


Critique | En Pleines Ténèbres : l'excellence se poursuit !

En Pleines Ténèbres est le deuxième roman de l'ère de la Haute République paru en France chez Pocket le 22 avril 2021. Écrit par Claudia Gray (Etoiles Perdues, Liens du Sang, Maître & Apprenti, Leia...


Critique | Thrawn Ascendancy : Greater Good, une trilogie indépendante ?

Thrawn Ascendancy : Greater Good est le deuxième tome de la seconde trilogie consacré au Grand Amiral Thrawn, débutée en septembre avec Chaos Rising. Greater Good est écrit par le légendaire Timothy Zahn et publié par l'éditeur...


Informations encyclopédiques
Etoiles rouges
Nom
Etoiles rouges
Type
Etoile

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
02/02/2021

Nombre de lectures
27 744


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
Vous êtes en train de consulter une fiche de la section Astronomie de l'HoloNet. Contrairement aux autres fiches de l'encyclopédie, les fiches Astronomie se basent sur des faits réels et scientifiquement avérés. Notre prétention n'est pas ici de se poser en référence en matière de physique et d'astronomie, mais de présenter, dans la mesure de nos (maigres ^^) connaissances, quelques éléments scientifiques ayant un rapport de près ou de loin avec Star Wars.

Malgré tout le sérieux dont nous tentons de faire preuve en rédigeant ces fiches, ne perdez pas de vue que nous ne sommes pas des spécialistes de la question et que l'erreur est humaine, et ce même si toutes les sources utilisées sont supposées être "sérieuses". Pour information, voici la liste des diverses sources utilisées pour cette partie consacrée à l'astronomie :

    - Encyclopédie Quid
    - Encyclopédie Encarta
    - Site internet Futura Sciences
    - Site internet de la NASA
    - Site internet du téléscope spatial Hubble
    - Site internet de l'Agence Spatiale Européenne
    - Site internet du Centre National de la Recherche Scientifique
    - Site internet du Centre National d'Etudes Spatiales
    - Site internet 01univers
    - Site internet Astronomes

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.