Nuage d'Oort


Le nuage d'Oort est un hypothétique réservoir de comètes.

Continuité : Hors continuité


    Cette fiche n'est pas encore rattachée à une chronologie Star Wars.

  En 1950, l'astronome néerlandais Jan Oort fait la prédiction qu'il devrait exister un réservoir de comètes, quelque part aux confins du système solaire. L'hypothèse est séduisante : en effet, comment expliquer autrement qu'après presque cinq milliards d'années d'existence, on continue à observer des comètes dans le ciel ? Comme celles-ci sont faites de glace, elles auraient dû toutes fondre avec le temps ; or, on continue d'en découvrir de nouvelles.

  Comme les comètes lointaines viennent de n'importe quelle direction, on suppose que ce réservoir serait de forme sphérique, englobant tout le système solaire. De nos jours, nous n'avons toujours pas observé ce "nuage d'Oort".

Nuage d'Oort

Jan Oort


  Le nuage serait composé de milliards de milliards de corps allant de la taille d'un grain de poussière à quelques centaines de mètres, et sa masse totale pourrait valoir cinq fois celle de la Terre.
  Il pourrait commencer à 1000 unités astronomiques du Soleil (1000 fois la distance Terre-Soleil, soit environ 150 milliards de kilomètres), mais pourrait très bien débuter à 20 000 UA ou encore plus loin, à 50 000 UA. La vérité est qu'on ne sait pas vraiment et qu'il n'y a pas de consensus clair sur le sujet.
  Il en est de même pour sa limite extérieure : pour certains, le nuage s'arrête à 100 000 unités astronomiques (15 000 milliards de kilomètres) du Soleil, tandis que pour d'autres sa fin se situerait vers 200 000 UA (30 000 milliards de kilomètres).

  En tout cas, au-delà, notre Soleil n'a plus aucune influence gravitationnelle. La limite extérieure du nuage d'Oort serait donc l'ultime frontière du système solaire.

Nuage d'Oort

La forme hypothétique du nuage d'Oort, une bulle englobant le système solaire


  Pour avoir la preuve de son existence, les astronomes espèrent observer les comètes du nuage d'Oort indirectement : si l'une d'entre elles passait devant une étoile lointaine, cela la cacherait brièvement. La baisse de luminosité de l'étoile pourrait alors être détectée. Bien sûr, pour que les chances soient maximisées, il faudrait observer en permanence des milliers d'étoiles en même temps, en espérant pouvoir observer les corps du nuage d'Oort passer devant eux. On pourrait ainsi en déduire la taille des noyaux de comètes (plus ils sont gros et plus l'étoile sera cachée longtemps), ainsi que leurs trajectoires. Avec un nombre suffisant de données, on pourrait ainsi estimer la taille du nuage d'Oort ainsi que sa forme… à condition qu'il existe.

Nuage d'Oort

La ceinture de Kuiper et le reste du système solaire seraient minuscules en comparaison de l'immense nuage d'Oort.




Actualités en relation

Battlefront II (2005) | 10 mods pour le faire renaître !

Vous êtes fan de Star Wars ? Puisque vous êtes sur ce site, certainement. Vous êtes gamer ? Puisque vous lisez cette actu, c'est très probable. Vous êtes en vacances et vous ne savez pas quoi faire avec vos potes ? C...


Panini Comics | Sortie du magazine Star Wars (2021) #3

Cela faisait quelques semaines, déjà : nous revoilà enfin avec une nouvelle parution du magazine bimestriel Star Wars de Panini Comics ! Pour ce troisième numéro de son édition 2021, les lecteurs francophones pourront se jeter sur les nouveaux chapitres...


Informations encyclopédiques
Nuage d'Oort
Nom
Nuage d'Oort
Nom original
Oort cloud

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
06/02/2021

Date de modification
06/02/2021

Nombre de lectures
226


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
Vous êtes en train de consulter une fiche de la section Astronomie de l'HoloNet. Contrairement aux autres fiches de l'encyclopédie, les fiches Astronomie se basent sur des faits réels et scientifiquement avérés. Notre prétention n'est pas ici de se poser en référence en matière de physique et d'astronomie, mais de présenter, dans la mesure de nos (maigres ^^) connaissances, quelques éléments scientifiques ayant un rapport de près ou de loin avec Star Wars.

Malgré tout le sérieux dont nous tentons de faire preuve en rédigeant ces fiches, ne perdez pas de vue que nous ne sommes pas des spécialistes de la question et que l'erreur est humaine, et ce même si toutes les sources utilisées sont supposées être "sérieuses". Pour information, voici la liste des diverses sources utilisées pour cette partie consacrée à l'astronomie :

    - Encyclopédie Quid
    - Encyclopédie Encarta
    - Site internet Futura Sciences
    - Site internet de la NASA
    - Site internet du téléscope spatial Hubble
    - Site internet de l'Agence Spatiale Européenne
    - Site internet du Centre National de la Recherche Scientifique
    - Site internet du Centre National d'Etudes Spatiales
    - Site internet 01univers
    - Site internet Astronomes

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.