Oiseau de guerre Sith


Les Oiseaux de Guerre servaient de montures aux cavaliers du peuple Sith originel et cela bien avant la Grande Guerre de l'Hyperespace.

Continuité : Legends


  En des temps reculés, alors que l'Ancienne République n'en était qu'au tout début de son histoire, le peuple Sith originel de Korriban mena plusieurs guerres d'expansion territorial qui dessinèrent les contours de l'Empire Sith. A cette âge où la technologie se faisait encore rare sur les champs de batailles, les Sith, somme tout comme tant d'autres peuples dans la galaxie, comptaient sur toute une ménagerie d'animaux pour les appuyer dans leurs entreprises belliqueuses. Certains étaient issus des expérimentations du Côté Obscur, mais pour la plupart il s'agissait de simples créatures domestiqués pour le combat, comme ce fut le cas pour l'Oiseau de Guerre. Bien que leur origine ne soit plus certaine aujourd'hui, il semble que cette espèce se soit répandue sur de nombreuses planètes, soit par le biais d'élevages, soit parce que quelques spécimens, survivants de batailles tombées dans l'oublie, ont réussi à s'adapter et à se reproduire au sein de faunes locales.

  Ces gros volatiles de plus de 6 mètres de haut, à la carrure aussi patibulaire que menaçante, étaient cependant dépourvus d'ailes et se montraient donc incapables de parcourir les cieux à leur guise. Ils devait se contenter de rester sur la terre ferme. Mais leurs bras atrophiés étaient tout de même munis de paires de griffes capables de lacérer durablement les chairs de leur proie. D'autre part, la peau épaisse de leur corps pouvait ignorer sans problème les morsures des armes traditionnelles et la robe de leur plumage pouvait quant à elle osciller entre le vert exotique et le jaune sobre. Invariablement, ils furent domestiqués par les Sith qui les utilisèrent comme une cavalerie lourde dont le rôle consistait à "aplanir" les lignes ennemies avant l'arrivée de la soldatesque. Ces oiseaux terrestres utilisaient d'ailleurs leur taille massive pour piétiner leurs malheureuses victimes et faisaient ensuite usage de leur énorme bec pour les achever. Les Sith équipaient généralement ces montures d'un harnachement protecteur affublé de canons blaster archaïques sur les flancs, ce qui laissait la possibilité au cavalier d'arroser l'ennemi à distance de tirs répétée et soutenus. Ainsi ils étaient capable d'offrir un soutient sans faille à l'infanterie. Les Oiseaux de Guerre étaient aussi mandatés comme éclaireurs et comme unités de reconnaissance, car un animal de ce genre avait beaucoup plus de chance de passer inaperçu aux yeux des détecteurs et autres scanners mécaniques. Toutefois ces tétrapodes avaient bien mauvaise réputation, du fait de leur exécrable caractère et surtout parce qu'ils se montraient enclin à attaquer tout ce qu'ils considéraient comme une menace, réelle ou non. Cela n'empêchait pas par les officiers Sith de chevaucher l'une de ces bêtes pour commander les bataillons pléthoriques de Guerriers Massassi armés de hallebardes primitives. Les Seigneurs Sith préférant quand à eux des montures plus nobles.

Oiseau de guerre Sith

Un Oiseau de Guerre Sith harnaché pour le combat attendant patiemment son cavalier.
Image extraite du Jedi Academy Training Manual


  Lorsque le Seigneur Noir Naga Sadow déclencha la Grande Guerre de l'Hyperespace en -5000 avant la Bataille de Yavin, un tournant décisif de l'Âge d'Or des Sith, il avait alors rassemblé toute les forces qui étaient à sa disposition. Ses officiers aux ordres avaient non seulement regroupés des pléthores d'Oiseaux de Guerre, mais aussi des Béhémoths de Combat et des Wyrm.


Actualités en relation

Encyclopédie | Les Jedi de la Guerre des Clones à l'honneur d'un pack de fiches

L'encyclopédie Star Wars Holonet compte désormais 25 fiches supplémentaires ! Rédigées par Islerding Minor, ces nouvelles fiches se concentrent sur les victimes Jedi de la Guerre des Clones, dans la continuité Star Wars Legends. Pour entrer...


The Old Republic | Des fiches et un bilan pour le 9e anniversaire du jeu !

Aujourd'hui, c'est le jour de vie, ou plutôt de faire la fête (bien que le Jour de vie a débuté depuis le 15 et se terminera le 5 janvier). Car cela fait neuf ans que les...


Panini Comics | Sortie de Dark Vador - Le Seigneur Noir des Sith

Décembre commence en trombe chez Panini Comics car ce ne sont pas moins de trois comics Star Wars que l'éditeur fait paraître aujourd'hui en France ! À côté de Cible : Vador et de Docteur Aphra Tome 6, les...


HoloNet | Un pack de fiches sur la période de l'Ancienne République

Aujourd'hui, c'est notre rédactrice Whiterevan qui vous propose la jolie somme de 52 nouvelles fiches (!!!) sur l'univers Légendes à l'époque de l'Ancienne République ! Ce pack très varié, majoritairement vous conduira sur de nombreux...


Del Rey | Sortie de Alphabet Squadron : Victory's Price

Les lecteurs anglophones l'attendaient de pied ferme : le dernier tome de la trilogie Alphabet Squadron d'Alexander Freed paraît aujourd'hui aux États-Unis ! Alphabet Squadron : Victory's Price vient donc clore l'histoire de l'Escadron Alphabet, le...


Informations encyclopédiques
Oiseau de guerre Sith
Nom
Oiseau de guerre Sith
Nom original
Sith warbird
Origine
Inconnue
Habitat
Divers
Taille
6 mètres
Armes
Bec
Griffes

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
11/03/2016

Date de modification
01/08/2020

Nombre de lectures
19 050


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.