Thrawn : L'Ascendance - 1. Chaos Croissant


"Chaos Croissant" est le premier tome de la trilogie Thrawn : L'Ascendance écrite par Timothy Zahn et centrée sur le célèbre Thrawn avant son arrivée au sein de l'Empire.

Continuité : Canon


  

Présentation



  Chaos Croissant est le premier tome de la trilogie Thrawn : L'Ascendance écrite par Timothy Zahn. Il s'agit en fait de la deuxième trilogie consacrée au plus célèbre des Chiss, à savoir Thrawn. L'Ascendance se déroule chronologiquement avant la Trilogie de Thrawn et se consacre à la brillante carrière militaire de Thrawn au sein de l'Ascendance avant son arrivée dans l'Empire Galactique. On y retrouve toutefois des personnages introduits dans la trilogie précédente, comme l'Amirale Ar'alani, et certains faits se déroulent d'ailleurs en parallèle de Thrawn - Alliances.

  Sorti le 1er septembre 2020 aux Etats-Unis, Chaos Croissant paraît le 25 novembre 2021 chez Pocket en France. L'action de ce roman se situe aux alentours de -19 et est entrecoupée de flashbacks se déroulant près de vingt ans plus tôt. Pour la clarté de ce résumé, les flashbacks sont regroupés.

Couverture



  Découvrez les origines du Grand Amiral Thrawn et percez les secrets de l'Ascendance chiss !

  Au-delà des frontières de la galaxie s'étendent les Régions Inconnues : non répertoriées, et presque infranchissables, elles abritent autant de dangers que de secrets. Nichée au cœur de ce chaos se trouve l'Ascendance, territoire des énigmatique Chiss et des Neuf Familles Régnantes qui les dirigent.
  Bien que havre de paix et de stabilité, l'Ascendance subit une attaque mystérieuse contre sa capitale. Déconcertée, elle souhaite débusquer les assaillants invisibles et missionne l'un de ses plus brillants officiers, une jeune recrue née sans titre mais adoptée par la puissante famille Mitth et répondant au nom de Thrawn.
  Avec l'aide de la Flotte d'Expansion et celle de sa camarade, l'Amirale Ar'alani, Thrawn se met en quête de réponses mais ne tarde pas à comprendre que sa mission n'est pas ce qu'elle semble être.
  La menace pesant sur l'Ascendance ne fait que commencer.


Thrawn : L'Ascendance - 1. Chaos Croissant

Couverture originale de Thrawn : L'Ascendance - 1. Chaos Croissant


Résumé



Tome suivant >>>


Environ vingt ans plus tôt : de -39 à -19 :

  L'Aristocra Mitth'urf'ianico (Thurfian) de la Famille Mitth, est convoqué par le Général Suprême Ba'kif qui veut lui présenter Kivu'raw'nuru (Vurawn), une recrue prometteuse pour rejoindre les Neuf Familles Régnantes de l'Ascendance chiss. Après un bref entretien, Vurawn est accepté comme "adopté au mérite" : jamais Thurfian n'avait vu un dossier validé si rapidement. Tout devait déjà être réglé avant même qu'il se rende à la rencontre du jeune Chiss. Vurawn n'est plus, l'adopté Thrawn de la Famille Mith vient de naître.

  La sky-walker (navigatrice) Al'iastov va bientôt être remerciée, à treize ans : sa Troisième Vue s'estompe et elle ne pourra prochainement plus guider les croiseurs chiss à travers le Chaos qui borde l'Ascendance. À bord du vaisseau auquel elle est affectée, elle rencontre le Cadet Mitth'raw'nuru qui lui fait forte impression et lui fait oublier, l'espace d'un instant, l'immense tristesse qui s'était emparée d'elle.

  Après quatre années passées sans un accrochage à l'académie de Taharim, l'Aspirante Irizi'ar'alani (Ziara) est recadrée pour avoir couvert Thrawn, dont elle est responsable, et qui est accusé de triche dans un exercice de simulation de vol par les superviseurs. Le Général Ba'kif en personne vient donner au Cadet l'opportunité de montrer qu'il ne ment pas : Thrawn peut ainsi faire la démonstration, lors d'un exercice réel en vol, de ses talents de pilote, prouvant donc qu'il n'a pas triché mais qu'il s'est seulement habilement positioné derrière un autre chasseur pour disparaître.
  Le week-end suivant son acquittement, Thrawn invita Ziara dans une galerie d'art pour lui montrer comment la culture d'une civilisation pouvait révéler beaucoup de choses, dont des informations sur les stratégies militaires et les tactiques de combat. L'Aspirante, au début perplexe, est impressionnée, puis littéralement bluffée lorsque Thrawn la surpasse lors d'un duel amical après avoir examiné quelques créations de son fait.

  Plus tard, Thrawn atteint le rang de Sous-Commandant et se rend au Hall 447 de la Guilde des navigateurs : là, il sollicite Qilori, un Guide du Vide, pour amener un émissaire à destination à travers le Chaos. Sur place, Thrawn, qui pilote le croiseur chiss, reconnaît un vaisseau de Lioaoi, qui présente un design similaire à des vaisseaux pirates qui ont récemment attaqué Csilla. Le Sous-Commandant note ces informations dans une partie de sa tête et promet à Qilori qu'ils seront un jour amenés à se revoir. Thrawn fait ensuite son rapport au Général Ba'kif et obtient l'attribution de trois vaisseaux pour se rendre dans le Régime lioaoin. Le Chiss sollicite une nouvelle fois les services de Qilori qui le groupement jusqu'à Lioaoi : le design des vaisseaux ne laisse aucune place au doute. C'est bien le Régime lioaoin qui s'adonne à la piraterie.
  Maintenant qu'il a attiré l'attention des pirates, Thrawn ordonne à Qilori de faire demi-tour. Mais les vaisseaux lioaoin disposent aussi d'Eclaireurs et peuvent ainsi traquer les Chiss à travers l'hyperespace. Seulement, Thrawn s'y attendait et la Mi-Capitaine Ziari arrive pile aux coordonnées prévues pour éliminer les pirates. Cette action militaire ne passe pas inaperçue et Thrawn se fait réprimander par Ba'Kif à son retour sur Csilla : le Général Suprême refuse en effet une frappe préventive contre le Régime lioaoin, par faute de preuves tangibles. Néanmoins, Thrawn et Ziara sont récompensés pour avoir mené à bien leur mission initiale : Thrawn est promu Commandant supérieur, et Ziara est élevée au rang de Capitaine et se voit confier le croiseur Parala.

  À bord du Parala, le commandant Thrawn répond à un appel de détresse émis par l'Officier de Sécurité Frangelic : un des mondes garwiens est attaqué. La capitaine Ziara, qui se doute bien que Thrawn souhaite intervenir militairement, ne peut cependant pas officiellement l'autoriser, car les Chiss ne doivent pas s'impliquer hormis s'ils sont menacés. La capitaine laisse donc Thrawn effectuer une manœuvre discrètement qui permet aux deux patrouilleurs garwiens de neutraliser les trois croiseurs pirates qui battent en retraite.

  Plus tard, Thrawn, à bord de son nouveau vaisseau, appelle le Parala à l'aide lorsqu'un yacht de luxe se retrouve pris au piège dans le puits de gravité d'une géante gazeuse, avec huit mille âmes à bord. Combinant le génie de Thrawn à la détermination et réactivité de Ziara, le pire est évité et les passagers sont sauvés, au prix toutefois du yacht. La Famille Boadil, furieuse de la perte du yacht, parvient à obtenir que le vaisseau de Thrawn lui soit retiré. En attendant, Ziara œuvre pour qu'il soit affecté au Parala puis le conduit sur Csilla, qu'il découvre pour la première fois, ainsi que la vérité concernant la capitale de l'Ascendance : celle-ci a été désertée depuis l'exode mille ans plus tôt. Il ne reste qu'entre soixante et soixante-dix millions d'habitants, majoritairement sous la surface, ainsi que des volontaires pour créer l'illusion d'une vie dynamique en surface. Loin des huit milliards officiels. C'est un secret que peu de gens connaissent, et Ziara choisit de le partager à Thrawn, alors qu'ils sont en route pour le quartier général de la Famille Irizi.
  Deux semaines après son passage sur Csilla, Thrawn est convoqué par Zistalmu qui lui propose de rejoindre la Famille Irizi au statut de "né de l'Epreuve" plutôt que "adopté au mérite". Surpris, Thrawn est honoré et demande à réfléchir à la proposition, une politesse, puisqu'il va refuser après discussion avec Ziara. Cette dernière d'ailleurs est bannie de sa Famille, les Irizi, comme le veut la tradition, alors qu'elle accède au titre de Commodore, devenant ainsi Ar'alani : c'est la coutume pour les militaires hauts gradés, qui se doivent de défendre toutes les familles de l'Ascendance. Puis, après le refus de Thrawn de rejoindre les Irizi, Zistalmu et Thurfian, pourtant venant de Familles rivales, se mettent d'accord pour neutraliser Thrawn si un jour son génie venait à menacer l'Ascendance.

  Thrawn et Ar'alani sont plus tard invités par Frangelic sur Solitair, qui leur fait faire un tour de la ville avant que des alarmes de sécurité ne résonnent : deux croiseurs de combat lioaoin sont en approche. Un général garwien implore alors les deux Chiss de les aider face à cette menace et d'analyser les points faibles des pirates. Seulement, Ar'alani et Thrawn comprennent vite qu'il s'agit d'une supercherie : les Garwiens ont orchestré cette fausse attaque des Lioaoi pour que les Chiss s'impliquent au côté du régime de Solitair. Thrawn et Ar'alani quittent alors immédiatement Solitair.
  Après les événements survenus sur Solitair, Thrawn est promu Capitaine du Springhawk, est élevé au rang de Né de l'Epreuve, et se confier le commandement du Détachement Deux de la flotte. Il s'agit là probablement d'une décision du Patriarche Mitth'oor'akiord des Mitth pour contrer la proposition des Irizi d'accueillir Thrawn au sein de leur Famille. Thurfian et Zistalmu s'en offusquent, et se promettent de faire tout ce qui est en leur pouvoir à l'avenir pour protéger l'Ascendance des agissements de Thrawn.


Thrawn : L'Ascendance - 1. Chaos Croissant

Couverture de la version originale du roman


Le présent, environ en -19 :

  Csilla, la capitale de l'Ascendance chiss, est attaquée. Les vaisseaux ennemis sont rapidement détruits par la Flotte de Défense et d'Expansion et la menace est levée. Toutefois, le Général Suprême Ba'kif est inquiet et s'exprime devant les Orateurs et Aristocra de la Syndicure, l'organe décisionnel de l'Ascendance, rassemblés en séance plénière. Les représentants des Neufs Familles Régnantes sont présents, et s'interrogent sur la capacité de la Flotte de Défense à protéger l'Ascendance. Ba'kif, lui, a déjà commencé à réfléchir à un plan et fait convoquer Thrawn, stationné sur Naporar.

  Deux jours après l'attaque de Csilla, le Capitaine Thrawn et le Général Ba'kif ont déjà remarqué une étrange coïncidence : le crash d'un vaisseau peu de temps avant l'assaut. L'attaque avait certainement été une tentative de faire oublier aux Chiss ce crash. Une fois l'épave repérée, Thrawn et Ba'kif se rendent à bord et ne découvrent que des cadavres de réfugiés. Qui qu'en soit l'auteur, Thrawn propose de mener l'enquête et sollicite pour cela le Springhawk, dont le commandement lui avait été retiré par le Conseil de la Hiérarchie de la Défense, à cause d'actions récentes qu'il avait menées contre des pirates.
  Grâce à Ba'kif, Thrawn récupère le commandement du croiseur lourd Springhawk, et le capitaine Ufsa'mak'ro (Samakro) se met aussitôt sous ses ordres. En parallèle, l'ancienne sky-walker Mitth'ali'astov (Thalias) fait en sorte d'être recrutée à bord du Sprinhawk qui s'apprête à rejoindre la flotte de l'Amirale Ar'alani ; elle reçoit un coup de pouce bienvenu du désormais syndic Mitth'urf'ianico. Thalias se voit affecter le poste de tutrice de la navigatrice Che'ri. La Chiss n'est pas certaine d'être à la hauteur, mais elle avait été elle-même sky-walker et se sent donc légitime. Elle fait preuve de douceur envers Che'ri et gagne sa confiance progressivement, en étant à l'écoute de ses peurs et de ses envies.

  Thrawn conduit le Springhawk au point de rendez-vous où l'attend le Détachement Six - la flotte de l'Amirale Ar'alani composée du Vigilant  ainsi que de cinq autres croiseurs - pour une frappe punitive contre les Paataasus, qui, même s'ils n'étaient pas à l'origine de l'attaque contre Csilla, avaient fait preuve de témérité en sondant la frontière de l'Ascendance et la Syndicure voulait envoyer un message clair. Mais quand le Springhawk arrive, la flotte est attaquée par de multiples chasseurs ennemis. Sans respecter les ordres de l'Amirale, Thrawn fait éloigner son croiseur du reste de la flotte ; les chasseurs ennemis se concentrent ainsi sur le Springhawk, ce qui permet au Vigilant et son escorte de faire feu efficacement contre les agresseurs.
  Tandis que Thrawn poursuit la mission secrète qu'il conduit pour Ba'kif, Ar'alani et la capitaine Kiwu'tro'owmis (Wutroow) sont convoquées par le Conseil de la Hiérarchie de la Défense pour répondre des actions du capitaine controversé durant la bataille contre les Paataasus six jours plus tôt. Les deux militaires révèlent qu'elles détiennent des informations comme quoi un émissaire chiss aurait donné des informations aux Paataasus sur l'arrivée du Détachement Six de la Flotte.

  Le Springhawk arrive dans un système quadristellaire, une anomalie rare, même pour le Chaos qui borde l'Ascendance, conduit à la perfection par Che'ri. Le Mi-Capitaine Samakro est impressionné par l'instinct de Thrawn, qui avait deviné qu'un vaisseau compagnon de celui qui s'était écrasé viendrait ici, certainement pour un rendez-vous. À l'intérieur, que des cadavres également, mais aussi celui d'un Guide du Vide, un mercenaire louant ses services comme navigateur au travers du Chaos. Celui-ci, avant de mourir, a effacé toutes les données du vaisseau. Pour protéger les passagers ? Pour couvrir leurs agresseurs ? Rien n'est certain. Néanmoins, Thrawn glane suffisamment d'informations pour remonter une piste et informe Ar'alani de le rejoindre avec le Vigilant. Le Général Ba'kif, lui, a mis à disposition de l'Amirale une sky-walker afin de ne pas perdre de temps.
  Le Springhawk et le Vigilant se trouvent désormais aux portes d'un système en boîte, c'est-à-dire à la bordure faite de flux électromagnétiques puissants et dangereux. Des cuirassés inconnus surveillent les trois accès possibles à une planète centrale, inconnue de l'Ascendance, mais dont les attaquants de Csilla viennent sûrement. Heureusement, les deux géantes gazeuses qui bordent le système créent des trous dans la barrière électromagnétique. Ar'alani accepte finalement de mettre en œuvre la tactique que Thrawn avait jadis utilisée à l'académie. Le Vigilant pénètre ainsi dans le système par un point d'accès, le Springhawk dissimulé dans son ombre. Le moment venu, le croiseur de Samakro et Thrawn se cache dans un champ d'astéroïdes tandis que le vaisseau d'Ar'alani quitte la zone, poursuivi par les cuirassés du blocus.

  Pour cette opération, Che'ri a rejoint le Vigilant et fait la connaissance de Ab'begh, la sky-walker affectée à Ar'alani ; quant à Thalias, elle accompagne Thrawn à bord d'une navette et en direction d'une station spatiale qui semble abandonnée. Mais les deux Chiss repèrent au loin un vaisseau qui se dirige vers eux : voulant attirer l'attention sur lui plutôt que sur le Springhawk, Thrawn pose la navette sur la station et en active l'éclairage, attirant immédiatement à lui le vaisseau. Plusieurs créatures en sortirent, de taille moyenne, avec une large taille et poitrine, un teint rosâtre et des crêtes à plumes. Il s'agit là des Paccosh, les mêmes que ceux qui ont été retrouvés morts dans le cargo près de Csilla. Les Paccosh expliquent que leur monde, Rapacc, est désormais sous le joug des Nikardun. Les Paccosh ne sont pas esclaves des Nikardun, mais assujettis à leur chef, le Général Yiv le Bienveillant : et ce sont des vaisseaux nikardun qui assurent le blocus du système de Rapacc : avec l'arrivée des Chiss, des renforts sont à craindre. Les Paccosh repartent ensuite le plus discrètement possible pour ne pas s'attirer la fureur des Nikardun.
  Thrawn a appris tout ce qu'il voulait et déduit un nouvel élément de cette rencontre. Le cargo des réfugiés massacrés près de Csilla n'avait pas de navigateur à bord, contrairement au cargo du système quadristellaire : conclusion, le navigateur travaillait avec les Nikardun. Le Chiss, avant de rentrer à Csilla, souhaite donc rendre une petite visite à la Guilde des navigateurs.

  C'est donc au Hall 447 de la Guilde que Thrawn retrouve Qilori, l'Eclaireur qu'il avait déjà sollicité par le passé. Le Chiss ignore que Qilori est en réalité associé aux Nikardun : l'Eclaireur s'inquiète donc quand Thrawn lui demande de conduire le Springhawk dans le système de Rapacc et n'a d'autre choix que d'accepter pour ne pas éveiller les soupçons. Sur place, les trois vaisseaux de patrouille nikardun prennent en grippe le Springhawk. Mais de nouveau, grâce à une habile stratégie, Thrawn s'en sort et parvient même à capturer un patrouilleur ennemi avec ses rayons tracteurs. Après cette mission, Qilori s'en va faire son rapport à Yiv le Bienveillant, à bord de son Cuirassé de Combat Deathless, aux abords de Primea, nouveau monde en cours d'annexion par les Nikardun. Yiv ordonne à l'Eclaireur de découvrir l'identité complète de Thrawn.

  De retour sur Csilla, Thrawn et Ar'alani font leur rapport à Ba'kif : la capture d'un vaisseau nikardun a beaucoup fait parler les membres de la Syndicure. Malgré tout, Thrawn souhaite poursuivre son enquête et se rendre dans le Régime lioaoin, puisque des artefacts de cette culture ont été découvert à bord du vaisseau nikardun (où tous l'équipage s'est donné la mort au moment de l'abordage). Comme le Springhawk est en réparation, Thrawn souhaite se rendre sur place avec le Vigilant. Seulement, deux syndics, dont Thurfian, font irruption dans le bureau de Ba'kif pour empêcher une telle mission, et informant les deux militaires qu'ils ont été affectés à une autre tâche : conduire un nouvel ambassadeur sur Urch.
  Trois jours plus tard, le Vigilant, guidé par Che'ri, conduit l'insupportable ambassadeur Boadil'par'gasoi (Ilparg) à bon port. Seulement, le comité d'accueil n'est pas celui escompté : les Chiss ne sont pas les bienvenus, et six vaisseaux des Urchiv-ki, un de Lioaoi, et une frégate nikardun. Œuvrant de concert, Thrawn et Ar'alani parviennent à échapper aux assaillants en fonçant vers Urch puis en ressortant de son atmosphère avant de plonger en hyperespace, le Vigilant de nouveau guidé par Che'ri. Par ailleurs, afin d'éclaircir la situation, l'Amirale parvient à convaincre Ilparg de se rendre au monde noyau lioaoin. Un imposant cuirassé de guerre nikardun se trouve sur place avec plusieurs patrouilleurs lioaoin ; quand Thrawn s'annonce, la réaction des patrouilleurs lui permet de deviner que le Régime lioaoin n'est pas assujetti aux Nikardun, mais bien allié à ces conquérants. Le Vigilant quitte finalement le système et met le cap sur Solitair, car le Capitaine Thrawn souhaite s'entretenir avec les Garwiens et savoir s'ils sont déjà sous la houlette des Nikardun. Pour cela, il sera accompagné de Thalias, qui se fera passer pour son "otage de famille", un statut complètement factice, mais qui pourrait pousser les Nikardun à revoir leurs plans s'ils se rendent compte qu'ils ne savent pas tout sur les Chiss. En l'absence de Thalias, c'est Ar'alani qui sera la tutrice de Che'ri.
  
Thrawn : L'Ascendance - 1. Chaos Croissant


  Sur Solitair, Thrawn et Thalias sont reçus par Frangelic, le second suzerain de la défense ; ce dernier a également constaté un changement de comportement du Régime lioaoin, des Paataasus et des Urchiv-ki. Le capitaine chiss obtient de son interlocuteur de pouvoir voyager incognito, à bord d'un vaisseau garwien, jusqu'à Primea, le monde d'origine des Vaks, un peuple également soupçonne d'être tombé sous l'influence des Nikardun. Là bas, Thrawn, qui se fait passer pour un universitaire du nom de Svorno, retrouve Qilori, qui accepte de le présenter à Yiv le Bienveillant. Le Chiss, sous couvert d'une enquête concernant le possible passé commercial entre les Vaks et les Garwiens durant l'ère midorienne, converse avec le général de la Destinée Nikardun. Cet échange, bref, permet à Thrawn d'en apprendre davantage sur son adversaire ; ce dernier, pas dupe, sait que le Chiss l'analyse. Quand Svorno repart, Yiv ordonne à Qilori, Eclaireur du vaisseau garwien, de faire le nécessaire pour que les Nikardun puissent capturer Thrawn à son départ de Primea. Seulement, quand le vaisseau gwarvien repart, Thrawn et Thalias ne sont plus à bord : Qilori trouve un moyen d'avertir Yiv.

  Pendant la mission sur Primea, Ar'alani se fait réprimander par le Général Suprême Ba'kif, car elle n'aurait jamais dû autoriser l'opération initiée par Thrawn. Les syndics Thurfian et Zistalmu reprochent eux au Capitaine du Springhawk de s'immiscer une nouvelle fois dans la politique garwienne, sans preuve tangible de la menace des Nikardun. Ba'kif autorise finalement Ar'alani à aller récupérer Thrawn et Thalias, comme prévu, et accepte que Zistalmu et sa femme, une ancienne navigatrice, montent à bord du Vigilant.
  Sur Primea, Thrawn et Thalias se cachent dans une caisse après avoir arpenté la ville, et patientent près de deux jours avant que l'occasion ne se présente de quitter la planète à bord d'un chasseur vak. En fait, un escadron de quatorze chasseurs a été envoyé à la rencontre du Vigilant. Les deux Chiss, à bord de l'un d'eux, ouvrent le feu sur le vaisseau de classe Nightdragon, à la puissance minimale, pour délier les mains d'Ar'alani et lui permettre de riposter. Peu après, un imposant vaisseau de guerre nikardun fait son apparition, ainsi que quatre croiseurs lioaoin qui ouvrent le feu : dès que les rayons tracteurs du Vigilant ont attrapé le vaisseau de Thrawn et amené en sécurité dans un hangar, le Nightdragon quitte la zone avec l'aide de Che'ri.

  Après l'attaque délibérée des Lioaoi sur le Vigilant au niveau de Primea, le Conseil de la Hiérarchie de la Défense et la Syndicure donnent leur accord pour des représailles. À la demande de l'Amirale Ar'alani, seuls le Springhawk et le Vigilant sont mobilisés et mettent le cap sur le Régime lioaoin. Là, douze patrouilleurs sont envoyés contre les vaisseaux de guerre chiss, et seulement quatre d'entre eux engagent le combat, craignant qu'une flotte plus imposante arrive. Ils sont neutralisés grâce à un piège : sacrifier deux navettes remplies de missiles perforateurs.
  Ensuite, de retour sur Csilla, Thrawn obtient du Général Suprême Ba'kif de partir en mission secrète à la recherche de potentiels alliés contre la Destinée Nikardun, avec seulement Che'ri et Thalias à bord d'une petite navette pour en apprendre davantage sur Yiv le Bienveillant. Mais au dernier moment, la tutrice est empêchée de partir par Thurfian, qui exige qu'elle lui révèle tout ce qu'elle a appris sur le capitaine du Springhawk : en effet, sans son coup de pouce des mois plus tôt, elle n'aurait jamais pu monter à bord du croiseur de combat et devenir la tutrice de Che'ri. Refusant et ne craignant pas de se faire radier des Mitth, elle annonce avoir tout organisé pour passer les Epreuves et ainsi passer du statut d'Adoptée au Mérite à Née de l'Epreuve. Conduite sur Csilla dans la caverne où se trouve l'imposant manoir des Mitth, Thalias passe avec brio les Epreuves et rencontre même Mitth'oor'akiord, le Patriarche de la Famille, qui l'accueille en tant que Née de l'Epreuve.

  Pendant ce temps, Thrawn décolle avec Che'ri qui a accepté de partir seule avec lui, un fait inédit pour une sky-walker. Dès le début, le capitaine chiss fait tout pour rendre la Navigatrice à l'aise, et la laisse même piloter un peu la navette, pour qu'elle apprenne et surmonte ainsi ses cauchemars. Après des passages infructueux sur plusieurs mondes, les deux Chiss atteignent l'Espace Inférieur, correspondant aux régions connues de la galaxie, actuellement en proie à la Guerre des Clones. Les Chiss suivent en hyperespace une navette et prennent ainsi contact avec Duja, qui recherche un vaisseau nubien. La femme pose finalement sa navette sur Batuu, et trois jours plus tard, ledit vaisseau nubien se pose également, mais c'est la navette de Duja qui redécolle. Peu après, l'intercepteur Actis Eta-2 du Général Anakin Skywalker de la République Galactique arrive : il est envoyé par le Chancelier Palpatine pour retrouver la sénatrice Padmé Amidala. Comme Thrawn sait où le vaisseau nubien s'est posé, à l'avant-poste Black Spire, il accepte d'y conduire le général en échange d'informations sur le conflit en cours ; le Chiss tait cependant la présence de Che'ri.

  Après cinq semaines de mission, Thrawn et Che'ri sont enfin de retour, avec une technologie précieuse venant de la République : le bouclier déflecteur, bien plus efficace que la barrière électrostatique. Thrawn compte utiliser cette technologie pour équiper l'Ascendance et surprendre la Destinée Nikardun : son plan est risqué et comporte de nombreuses incertitudes, puisqu'il compte demander de l'aide aux Vaks, pas encore complètement soumis à Yiv visiblement. Le plan, qu'Ar'alani soutient malgré des réserves, se met finalement en branle. Thalias et Che'ri ramènent à la Coalition vak la navette par laquelle Thrawn s'était sauvé, en profitant par la même occasion pour proposer une alliance au nom du Capitaine chiss. Seulement, le message écrit de Thalias est intercepté par des gardes soumis aux Nikardun ; elle et Che'ri sont ensuite reconduites auprès des Chiss par Qilori… Sauf que l'Eclaireur travaille en réalité pour Yiv le Bienveillant et amène donc les deux femmes chiss sur le Deathless. Le Général de la Destinée Nikardun s'empresse de communiquer à l'Ascendance sa capture de deux "otages de Famille" et exige, contre leur libération, la venue de Thrawn, seul.
  Sur Csilla, la Syndicure réunie en crise accuse le capitaine Thrawn de trahison pour avoir livré une sky-walker à l'ennemi : le Général Suprême Ba'kif est là, ainsi que l'Amiral Suprême Ja'fosk. Il est décidé d'agir au plus vite ; le Capitaine chiss se fait donc conduire sur Primea par Qilori, prêt à se rendre. Mais pendant ce temps, l'Amirale Ar'alani conduit sa flotte également chez les Vaks : ces derniers ont reçu le message secret que Thrawn avait enregistré et laissé dans la navette, et acceptent l'aide des Chiss pour identifier quels sont les vaisseaux Nikardun autour de leur monde. Les scanners du Vigilant relèvent ainsi trente-deux vaisseaux ennemis, en formation de blocus autour de Primea. Yiv, furieux, ordonne à trois autres Cuirassés de Combat d'attaquer : le Vigilant, le Springhawk et les autres croiseurs et corvettes chiss engagent le combat. Ar'alani ruse ensuite et ordonne au vaisseau du Mi-Capitaine Samakro de faire comme s'il était touché, à la dérive, et d'appeler à l'aide. La supercherie fonctionne et les Nikardun se précipitent sur le Springhawk et détruisent deux vaisseaux vaks mobilisés pour lui venir en aide : immédiatement, les Vaks se retournent contre les Nikardun.
  Quant à Thrawn, depuis sa navette équipée des boucliers déflecteurs de la République, il provoque oralement Yiv le Bienveillant, poussant ainsi le Général de la Destinée Nikardun à l'erreur. Le Deathless se montre enfin, pendant que les trois autres cuirassés de guerre affrontent toujours les flottes chiss et vak. Thrawn fonce finalement sur le vaisseau de Yiv, son bouclier le protégeant des lasers spectres, percute la verrière de plein fouet. Avec l'aide de Thalias et Che'ri, Thrawn parvient à maîtriser aisément le Bienveillant puis le conduit captif à bord de sa navette. Le reste de la bataille se transforme bientôt en une victoire commune des Chiss et Vaks.

  Yiv le Bienveillant avait été interrogé par le Conseil de la Hiérarchie de la Défense et par les Aristocra. Ces derniers sont toujours furieux des actions de Thrawn, mais la reconnaissance des Vaks et la victoire majeure des Nikardun le protégeront de sanctions trop fortes. Quant à Thalias, elle est désormais née de l'Epreuve : elle espère pouvoir demeurer la tutrice de Che'ri et retourner avec elle à bord du Springhawk.
  Deux mois après la bataille de Primea, Qilori est contacté par un mystérieux individu, qui prétend avoir été derrière les agissements des Nikardun. Intimidé, l'Eclaireur révèle à ce Jixtus que Yiv le Bienveillant n'a pas vraiment disparu, il a été capturé par Thrawn, ce qui prouve une fois de plus la menace que représente l'Ascendance Chiss pour quiconque souhaiterait conquérir le Chaos…


Tome suivant >>>


Thrawn : L'Ascendance - 1. Chaos Croissant



Fiches réalisées à l'aide de cette source :



Informations encyclopédiques
Thrawn : L'Ascendance - 1. Chaos Croissant
Nom
Thrawn : L'Ascendance - 1. Chaos Croissant
Nom original
Thrawn Ascendancy - Chaos Rising
Catégorie
Roman, Nouvelle, E-Book
Auteurs
Date
2021

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
15/01/2022

Date de modification
15/01/2022

Nombre de lectures
127


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.