Dek-Nil


Dek-Nil était un ancien droïdeka reprogrammé par Aphra, qui accompagna cette dernière en mission sur Skako pour Triple Zéro, avant d’œuvrer contre son gré en tant que gardien sur la prison Accresker.

Continuité : Canon


  " Les couleurs si belles pouvez-vous les entendre moi oui si douces oooh la musique du vide m'appelle."
Une des nombreuses déclarations incompréhensibles de Dek-Nil


  Dek-Nil était un droïdeka de première génération reprogrammé sous l'Empire par Aphra avec une technologie à probabilités pour l'accompagner pour une mission des plus complexes. La personnalité de Dek-Nil avait également été altérée, ce qui causait au droïde de s'exprimer de manière complètement incompréhensible tout en formulant des doutes profonds sur son existence. Pour couronner le tout, Dek-Nil avait été repeint avec des couleurs tout sauf discrètes, à savoir du rose et du vert.

  Quand Triple Zéro prit le contrôle de Son-Tuul avec BT-1, il envoya la cyborg Rexa Go, Aphra et de nombreux mercenaires chercher des informations sur l'origine de sa matrice de personnalité. L'archéologue, contrainte d'obéir sans quoi sa survie serait révélée à Dark Vador, découvrit que Wat Tambor du Techno-Syndicat avait étudié pendant près d'un siècle la matrice de personnalité avant qu'elle ne soit récupérée par l'Empire.
  Aphra avait désormais pour objectif d'en apprendre plus sur les découvertes de Wat Tambor en se rendant sur Skako. C'est à ce moment que Dek-Nil intervint, puisqu'il fit partie de l'équipe rassemblée par Aphra. Le droïdeka reconverti se retrouva donc aux côtés de Hallio Bas, le guide Skakoan, Glahst Ombra, une Defel sanguinaire, Tam Posla, un ancien policier, son compagnon sans tête Caysin Bog, et la Sœur Six, anciennement de l'Isoptère Central.

  Après avoir échappé à une embuscade des impériaux sur Skako et à un ver divin chthonien dans la station Colosse Infernal de Wat Tambor, les mercenaires mirent le cap sur la Ruche 1 de l'Initiative Tarkin, le lieu de création de la matrice de personnalité. Rexa Go n'était plus du voyage puisqu'Aphra l'avait discrètement éliminée, et seul Dek-Nil semblait avoir remarqué que Magna Tolvan avait assassiné Glahst Ombra et se dissimulait sous sa fourrure noire ; le droïdeka s'exprimait de manière tellement étrange que personne ne comprit ce qu'il déclara.

Dek-Nil

Dek-Nil (à gauche) et les mercenaires affrontant le ver divin chthonien sur Skako


  Comme la Ruche 1 était lourdement défendue, Aphra établit un plan dont elle seule avait le secret : elle allait capturer Hera Syndulla qui se trouvait dans un vaisseau de contrôle de classe Lucrehulk réhabilité par l'Alliance rebelle, et allait utiliser la Twi'lek pour attirer l'attention des impériaux de la Ruche 1.
  Dek-Nil aida donc - ou plutôt fut programmé par - Aphra pour générer une surtension dans les systèmes de sécurité du vaisseau de contrôle, et ainsi faciliter l'évasion de l'archéologue et la prise de contrôle des lieux par les mercenaires. Aphra put donc se rendre, avec Dek-Nil et les autres mercenaires, dans le gigantesque complexe de l'Initiative Tarkin, avec Hera Syndulla comme prisonnière.

  L'infiltration de la Ruche 1 ne se déroula cependant pas aussi simplement que prévu, puisque Magna Tolvan - qu'Aphra avait laissé inconsciente sur le vaisseau de classe Lucrehulk - informa la Ruche du complot qui se fomentait. Les impériaux libérèrent alors toutes les abominations résultats de projets avortés contre les intrus. Dek-Nil fut endommagé durant la première vague et feignit d'être "mort". Une fois le chaos passé, le droïdeka reprit son travail et pirata les dispositifs de contrôle de la Ruche 1 sans grande difficulté : les impériaux firent alors exploser par inadvertance les tookas piégés d'Aphra, ce qui détruisit la Ruche 1 et Dek-Nil avec.
  Néanmoins, le cerveau du droïde avait résisté à la déflagration et fut envoyé à la prison Accresker en même temps qu'Aphra, que Magna Tolvan était parvenue à arrêter malgré tout.

Dek-Nil

Dek-Nil piratant les systèmes internes de la Ruche 1


  Sur la prison Accresker, qui était en fait un gigantesque amas de débris de vaisseaux tractés par un croiseur de classe Arquitens, Dek-Nil se vit offrir une seconde vie. Sa tête fut replacée sur un corps de métal beaucoup plus robuste et impressionnant, avec un armement conséquent : Dek-Nil était désormais un Hubdroïde, un gardien de la prison. Les prisonniers évoluant en fait en autonomie dans la prison, les Hubdroïdes avaient la charge de mener leur groupe au combat lorsque le croiseur impérial croisait la route de vaisseaux rebelles, par exemple.

  Ce fut donc à l'occasion d'un abordage commun que Dek-Nil recroisa la route d'Aphra, qui était cette fois accompagnée du changeur Lopset Yas. Le droïde annihila le Hubdroïde responsable de l'archéologue puis se rangea naturellement du côté de sa conceptrice.
  Dek-Nil avait désormais la gâchette facile et tirait sur tout ce qui bougeait : cela valut à Aphra d'être accusée par les impériaux qui surveillaient la prison depuis leur croiseur d'avoir massacré tous les membres de son groupe. Dek-Nil assista à l'interrogatoire sans dire un mot : en effet, en dépit de sa loyauté envers Aphra, il se considérait réellement comme un gardien et agissait comme si sa conceptrice était sa prisonnière.

  Bien décidée à s'échapper, Aphra avait appelé à l'aide Magna Tolvan. La lieutenante-inspectrice avait fait libérer Aphra, qui avait ensuite profité d'un nouvel assaut pour s'éloigner avec Lopset et Dek-Nil. L'archéologue utilisa d'ailleurs les codes d'accès fournis par Tolvan pour reprogrammer Dek-Nil, effacer ses dernières missions en tant que Hubdroïde et neutraliser son boulon d'entrave.
  Mais l'archéologue ne put s'empêcher d'aller fouiller une épave de vaisseau Jedi alors qu'elle approchait des coordonnées communiquées par Magna Tolvan. Cependant, à l'intérieur se trouvait un champignon toxique et invasif, bleuté et volatil : le spore crochet. Le nuage toxique avait muté en restant longtemps à proximité d'un cristal kyber ; doué de conscience, le parasite sensible à la Force cherchait un nouvel hôte depuis la mort de son Jedi. Dek-Nil, qui était entré en premier dans le petit vaisseau, fit les frais des spores crochet et fut complètement démantelé par une force invisible. Aphra arriva trop tard pour sauver Dek Nil, dont les membres éparpillés furent probablement détruits dans les heures suivantes avec l'explosion de la prison Accresker.

Dek-Nil

Dek-Nil, Hubdroïde de la prison Accresker




Actualités en relation

HoloNet | Un pack de fiches The Old Republic pour l'événement Chasse à la prime

Hasard du calendrier puisqu'une semaine consacrée à l'événement Chasse à la Prime vient de se terminer sur The Old Republic, l'HoloNet a le plaisir de vous proposer ce week-end un pack de 38 fiches consacré à celui-ci...


HoloNet | Critique de la novélisation de l'Episode IX

Paru le 4 juin 2020 chez Outre Fleuve, la novélisation de l'Episode IX, intitulé L'Ascension de Skywalker, est écrit par Rae Carson, que l'on connaît déjà pour son roman Morts ou vifs. Pour accompagner le...


Informations encyclopédiques
Dek-Nil
Nom
Dek-Nil
Classe
Unique
Modèle
Constructeur
Aphra (en partie)
Type
Fonction
- Mercenaire
- Gardien de la prison Accresker (Hubdroïde)
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
12/04/2020

Date de modification
20/10/2020

Nombre de lectures
3 352


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.