Droïde de combat GX-1


Le droïde de combat GX-1 fut utilisé comme garde du corps par des personnes fortunées ou comme soldat dans des armées droïdes privées.

Continuité : Legends


  Construit par Trang Robotics vers la fin de la République Galactique, le GX-1 constitue l'une des seules tentatives de la firme d'investir le marché des droïdes de combat à destination des forces de sécurité privées ; tentative qui fut de plus assez limitée car les chaînes de production n'en fabriquèrent qu'un nombre restreint avant de stopper la série.

  Après le succès commercial de leur droïde d'entraînement "Duelist Elite", les décideurs de Trang Robotics firent savoir à quelques riches industriels et corporations qu'ils souhaitaient lever des fonds pour développer un modèle de droïde de combat dont les spécifications techniques seraient adaptées à leurs besoins et à leurs désirs. Les différentes personnes et organisations contactées décidèrent de financer le projet GX-1 et acceptèrent l'idée d'une unité de combat plus onéreuse que la moyenne ( 23.305 crédits pièce ) car celle-ci serait davantage adaptée à leurs besoins qu'un droïde standard produit à des millions d'exemplaires.

  Malgré leur coût et leur faible production, les GX-1 trouvèrent rapidement preneurs parmi les classes aisées de la société galactique, tels que les sénateurs ou les représentants de grandes entreprises, qui en employaient un ou deux comme gardes du corps - voire même parfois comme "droïdes de main". La plupart des confrontations impliquant des unités GX-1 eurent donc lieu en présence même de ces notables, parfois la cible d'assassins ou de hors-la-loi divers. Étant donné leur coût important, les GX-1 agissaient le plus souvent seuls ou par paire, et il était plutôt rare qu'une personne ait intérêt ( et les moyens ) de s'en procurer de grandes quantités.

Droïde de combat GX-1

Un droïde de combat GX-1 sur un champ de bataille
Image extraite du Scavenger Guide to Droids


  Certaines rumeurs ont cependant fait état de l'existence d'armées droïdes privées qui furent constituées par de richissimes investisseurs à l'occasion du développement du GX-1, ce qui conduisit en certaines occasions l'Ordre Jedi à intervenir pour mettre fin à l'existence de ces armées. En réalité, et bien que la chose ne puisse pas être établie de façon certaine, on pense que les gros investisseurs à l'origine du projet avaient dès le départ pour projet de se constituer ces armées en question, et qu'une fois leur plan réalisé ils effacèrent leurs traces en piratant les installations informatique de Trang Robotics grâce à des slicers et en éliminant les témoins gênants par le biais de tueurs à gages...
  
  Certains propriétaires de GX-1 sont connus pour avoir commandité des modifications plus ou moins importantes sur ces modèles, pour les spécialiser. Deux de ces modifications les plus connues consistaient à transformer d'une part une unité GX-1 en courrier armé capable de délivrer des informations ultraconfidentielles en main propre; l'autre avait pour but de faire des GX-1 des unités aéroportées capables d'être déployées depuis un vaisseau en orbite et d'atterrir sur un champ de bataille pour y livrer combat, sans avoir besoin d'une navette de débarquement. Ainsi, à la fin de la République, le seigneur Gar-Oth utilisa une armée constituée en grande partie de droïdes de combat GX-1 pour conquérir le monde natal de la Princesse Lourdes mais il fut vaincu grâce aux efforts de la jeune femme et du Chevalier Jedi Yoshi Raph-Elan.

Droïde de combat GX-1

Un droïde de combat GX-1 à la solde de Gar-Oth menace de s'en prendre à un enfant
Image extraite du comics Star Wars Republic 27: Starcrashdans Star Wars La Saga en BD 09



Actualités en relation

Notre critique de Star Wars Tome 13 - Les Sabres Jumeaux

Les Sabres Jumeaux est le treizième et dernier volume de la série Star Wars (2015) paru le 30 décembre en France chez Panini Comics. Cette histoire est la suite directe de Rebelles & Renégats, le titre « Les...


The Mandalorian | L'avis de la rédaction sur la saison 2

A défaut de nouveau film, c'était l'événement phare de cet automne pour les fans de la saga Star Wars : la diffusion de la seconde saison de The Mandalorian s'est achevée en trombe sur Disney+, il...


The Mandalorian | Les concept-arts officiels de la saison 2

Tout comme pour la saison 1 de The Mandalorian, Lucasfilm a repris la bonne habitude de mettre en ligne une poignée de concept-arts tirés du dernier l'épisode diffusé... et donc comme l'an passé il serait bien...


Le nouveau jeu Star Wars: Hunter annoncé pour la Switch

Lucasfilm a sauté sur l'occasion du Nintendo Direct de la veille pour annoncer un nouveau jeu vidéo Star Wars ! Sobrement intitulé Star Wars: Hunters, le jeu est développé par nul autre que Zynga (FarmVille), à qui l'on doit...


Encyclopédie | Chasseurs et mercenaires à l'honneur d'un pack de fiches

L'encyclopédie de Star Wars HoloNet s'enrichit aujourd'hui de 23 nouvelles fiches Star Wars, écrites par Islerding Minor et Raventorn. Il s'agit d'un pack thématique, centré sur les mercenaires et les chasseurs de primes. On...


Informations encyclopédiques
Droïde de combat GX-1
Nom
Droïde de combat GX-1
Classe
Militaire
Constructeur
Fonction
Droïde militaire
Armement
4 mains (2 petites, 2 grandes)
20 kg de stockage interne
Batterie de secours
Fusil Blaster lourd
Armure de combat en duracier
Torche éclairante

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
10/09/2010

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
38 678


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Droïde de combat GX-1" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.