Droïde serviteur LEP


Le droïde serviteur LEP était à l'origine un droïde gardien d'enfants mais qui avait la faculté d'être très adaptable pour devenir droïde technicien par exemple.

Continuité : Canon


  Surnommé droïde assistant ou encore, droïde lapin, le droïde serviteur LEP était en fait au départ conçu pour une toute autre tâche que celle de servir docilement ses maîtres. Construit par   Coachelle Automata quelques années avant la Guerre des Clones, ce type de droïde était initialement programmé afin de prendre soin des enfants et de les garder. Une fois leur design approuvé, en outre grâce à leur visage spécialement conçu pour être aimé des enfants, les premiers droïdes LEP furent vendus à travers la galaxie en tant que droïdes gardiennes. Les ventes furent bonnes, plusieurs parents étant heureux de leur achat qui leur coûtait plus précisément 6.260 crédits.

  Cependant, un problème vit le jour. En fait, l'abdomen des droïdes LEP pouvait s'ouvrir et être utilisé comme compartiment à jouets. Malheureusement, le mécanisme de fermeture restait occasionnellement coincé et donc se bloquait, enfermant à l'intérieur de la machine les jouets et autres objets appartenant aux enfants. Tout devint plus problématique pour Coachelle Automata lorsque les médias couvrirent le cas d'un enfant qui était resté bloqué à l'intérieur d'un droïde LEP alors que celui-ci ramassait des articles et qu'il n'avait pas vu l'enfant ramper vers son ventre. La réaction fut immédiate et les droïdes LEP furent retournés vers leur producteur. Malgré les réparations effectuées par l'entreprise sur les droïdes, la mauvaise presse avait définitivement ternie l'image de sécurité que le droïde devait fournir à l'enfant et à ses parents.

  Coachelle Automata eut cependant la brillante idée de réorienter la profession que les droïdes LEP devrait assurer. Ainsi, ils en firent des droïdes de services, capable d'accomplir des tâches diverses telles que servir la nourriture et les boissons, tenir à jour des fichiers, transporter des bagages, etc… Avec leurs fines mains, ils pouvaient épousseter les sièges de leurs maîtres et, grâce à leurs antennes, ils pouvaient tenir un petit projecteur holographique. Ils suivaient toujours docilement leurs maîtres, ne parlaient pas fréquemment et ne posaient jamais de question. Les LEP pouvaient parler le Basic mais s'exprimaient en général avec des sons de différentes tonalités. Ils pouvaient agir de façon surprenante selon la situation, ce qui leur donnait un semblant de personnalité.  Ainsi, si un droïde LEP remplissait un rôle de valet, il était poli et adoptait une attitude qui convenait à son rang tandis que, s'il était l'assistant d'un général séparatiste, il pouvait sans problème être très méfiant à l'égard d'ennemis, voir même agressif.

Droïde serviteur LEP

Un droïde serviteur LEP pouvait tenir un petit projecteur holographique.
Image extraite de Star Wars The Clone Wars, le film


  C'est ainsi que les droïdes serviteurs LEP  devinrent courant dans la galaxie. Ils étaient particulièrement utilisés lors de la Guerre des Clones mais sans pour autant être privilégiés par un camp en particulier. En effet, il était courant de voir des sénateurs avoir un droïde serviteurs LEP à leurs côtés comme Padmé Amidala qui en possédait plusieurs afin de l'aider dans l'organisation de ses banquets. Les membres de la Confédération des Systèmes Indépendants, eux aussi, en utilisaient, à l'exemple de Whorm Loathsom, comme assistant personnel. La Duchesse Satine en possédait plusieurs à bord de son vaisseau, le Coronet.

  Les unités LEP les plus connus étaient tous en service lors de la Guerre des Clones. L'assistant du scientifique séparatiste Nuno Vindi, LEP-86C8, menaça à lui seul l'avenir de toute la galaxie lorsqu'il eut en sa possession une bombe contenant le Virus de l'Ombre Bleue dans le laboratoire secret de Vindi sur Naboo. Il fut détruit lorsque la bombe explosa mais le virus ne se propagea finalement pas sur Naboo et resta concentré uniquement dans le laboratoire de Vindi. Le valet de l'inspecteur de police Tan Divo, sur Coruscant, était LEP-171B. Une unité connue sous le nom de BR-3R était en service dans le Temple Jedi lors de la guerre.

Droïde serviteur LEP

Le droïde serviteur LEP-171B de l'inspecteur de police Tan Divo
Image extraite de The Clone Wars S02E15 - Meurtre au Sénat


  Même si le droïde serviteur LEP était désormais uniquement programmé pour être un serviteur, certains individus trouvèrent le moyen de reprogrammer leur droïde afin qu'il serve uniquement comme garde du corps. Ainsi, si un droïde LEP n'était habituellement pas disposer à utiliser un baster, une fois modifié, il le pouvait. De nature faible, un droïde LEP combattant était habituellement utilisé afin de créer une diversion et personne ne fondait d'espoir pour qu'un droïde de ce genre permette de gagner quelques batailles qu'elles soient. Certains, encore plus imaginatifs et souples, transformèrent leur LEP en mini-engin de transport, s'installant dans l'estomac du droïde pour le piloter.

  D'autre propriétaires préférèrent que leur droïde LEP redevienne un droïde gardienne. Avec l'achat d'un droïde LEP, le logiciel qui permettait cela était toujours inclus. De plus, depuis le scandale de la zone de stockage, cette partie du droïde LEP était toujours bien vérifié lors du montage du mécanisme. Cependant, afin d'éviter toute poursuite si le programme de gardienne devait être défaillant, les acheteurs désirant l'installation du programme devaient signer un contrat qui disculpait Coachelle Automata de toute responsabilité en cas d'accident.

Droïde serviteur LEP

Le droïde serviteur LEP
Image extraite de Star Wars : The Clone Wars Character Encyclopedia



Actualités en relation

HoloNet | Focus sur l'Episode I pour le pack des vacances

C'est le dernier pack avant le départ en vacances ! Peut-être que, pour beaucoup d'entre vous, vos projets sont tombés à l'eau à cause du covid. I know that feel. Dans ce cas, si vous avez peur de...


Marvel | Sortie de Bounty Hunters #7

Confinement ou pas, Marvel sort aujourd'hui aux États-Unis Bounty Hunter #7 ! Toujours poursuivi par les chasseurs de prime 4-LOM et Zuckuss, Beilert Valance et son jeune protégé Cadeliah trouvent refuge dans un abri rebelle caché à la surface...


IDW Publishing | Sortie de Star Wars Adventures Annual 2020

Voilà une parution qu'on pensait bien ne jamais voir arriver : l'éditeur américain IDW Publishing publie enfin outre-Atlantique son Star Wars Adventures Annual 2020 ! Initialement annoncé pour le printemps, avant de se faire repousser de semestre en semestre...


HoloNet | Critique de Star Wars Tome 12 - Rebelles et renégats

Rebelles & Renégats est le douzième et avant-dernier tome de la série Star Wars débutée en 2015, paru chez Panini Comics en France le 21 octobre 2020. Je vous propose ci-dessous un avis sans...


Panini Comics | Sortie de Star Wars Tome 12 - Rebelles et renégats

C'est aujourd'hui que sort le 12e volume de la série Star Wars (2015) chez Panini Comics, qui est accessoirement aussi le premier des deux tomes consacrés à l'arc final de ce comics au long cours ! Mené tambour...


Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.