M5-BZ


ML5-BZ était un droïde astromécano de série R4 qui participa à une mission d'infiltration en espace séparatiste pendant la Guerre des Clones.

Continuité : Canon


  Conçu dans les usines d'Industrial Automaton, M5-BZ était un droïde astromécano de série R4 aux coloris vert et jaune et au programme vocal masculin en service durant l'Ancienne République et la Guerre des Clones. Au cours du conflit, M5 était l'astromécano personnel du Maître Jedi cosien Tera Sinube.

  Environ trois ans après le début de la guerre, M5-BZ fut mis à disposition par le Maître Jedi Mace Windu avec d'autres droïdes afin d'être intégré à l'Escouade D, une toute nouvelle unité de la République uniquement composée de droïdes et destinée à mener des opérations d'infiltration en espace séparatiste. Parmi les membres se trouvaient QT-KT, R2-D2, U9-C4 et WAC-47. Ce groupe était dirigé par le colonel Meebur Gascon, stratège zilkin au service de la République.
  L'astromécano R4 arriva avec les autres membres de son groupe dans la salle et écouta Maître Windu. Celui-ci leur expliqua ce que l'on attendait d'eux : en effet, le petit groupe de droïdes devait se rendre à bord d'un cuirassé séparatiste dans la Bordure Extérieure et y voler une clé de cryptage. Une fois qu'il eut expliqué le but de la mission, Windu prit congé et laissa le colonel Gascon briefer ses troupes quant à leur mission à venir. Après la réunion, M5 subit une petite amélioration au laboratoire du docteur Gubacher, scientifique parwan travaillant pour la République.

M5-BZ

M5-BZ (à gauche) écoutant les directives de Mace Windu au Temple Jedi
Image tirée de The Clone Wars S05E10 - Les Armes Secrètes


I. Mission en espace séparatiste et naufrage sur Abafar



  Partant à bord d'une navette de classe Maxillipede volée aux côtés de ses équipiers et du colonel, M5-BZ patientait dans le cockpit tandis que WAC-47 assurait le pilotage du vaisseau jusqu'au destroyer de classe Providence où se trouvait la clé de cryptage à voler. Une fois à bord du cuirassé, le petit droïde joua son rôle à la perfection. Après une série de péripéties durant lesquelles ils faillirent être repérés, le commando arriva dans la salle où était gardée leur objectif. Mais le super droïde tactique Aut-O, commandant du cuirassé, les rejoignit avec un escadron de droïdes de combat B1 et de supers droïdes de combat B2 afin de les arrêter. Grâce à R2 et U9, le petit groupe put récupérer la clé de cryptage et quitter le croiseur à bord de leur navette.

  Toutefois, une erreur de manipulation fit sortir la navette de l'hyperespace trop tôt. Cette manœuvre causa un grave dysfonctionnement qui fit s'écraser le vaisseau à la surface d'une planète désolée appelée Abafar. Leur vaisseau inutilisable, ils durent se rendre dans la ville la plus proche à dos de marcheurs du vide afin d'espérer trouver un vaisseau. Après un échange mouvementé avec Borkus, propriétaire d'un établissement local, le groupe tomba par hasard sur un individu nommé Gregor ressemblant à un soldat clone. Il s'avéra plus tard que ce dernier était un capitaine de la Grande Armée de la République porté disparu durant la bataille de Sarrish. Avec l'aide leur nouvel allié, l'Escouade D et son colonel purent s'échapper d'Abafar à l'aide d'une navette de classe Nu et rejoindre ainsi le croiseur de la République Renown en orbite afin d'y remettre le précieux disque : M5 faillit être détruit au cours de leur évasion.

M5-BZ

M5-BZ aux côtés de ses compagnons à bord du cuirassé séparatiste


II. Passagers clandestins



  Mais là encore, rien se déroula comme prévu. En effet, l'Escouade D trouva les coursives du croiseur désertes jusqu'à arriver sur le pont, où des officiers de la République conversaient. Seulement, au moment de remettre le disque à l'un d'eux, Gascon s'aperçut que tous ceux qui se trouvaient sur le pont étaient des hologrammes  : le vaisseau avait en fait été détourné par les Séparatistes, qui projetaient de l'utiliser pour organiser une attaque-suicide contre une station spatiale où se tenait un sommet de la République.
  Alors que les droïdes tentaient de se cacher dans une salle du destroyer de classe Venator, des droïdes Buzz les attaquèrent. Voyant ses compagnons pris au piège, M5-BZ fit le choix de se sacrifier en ouvrant le sas de sécurité de la pièce pour ainsi expulser les saboteurs dans l'hyperpespace. L'astromécano fut lui aussi aspiré hors du croiseur avec le sentiment du devoir accompli envers ses amis et son colonel.

M5-BZ

M5-BZ se sacrifiant avec les droïdes Buzz
Image tirée de The Clone Wars S05E13 - Point de non-retour


Informations encyclopédiques
M5-BZ
Nom
M5-BZ
Classe
Unique
Modèle
Constructeur
Type
Astromécano
Taille
1,15 m
Vaisseau
Date destruction
-19
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
04/07/2021

Date de modification
04/07/2021

Nombre de lectures
357


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.