Chalhuddan


Les Chalhuddans étaient une espèce sensible non humaine intelligente ayant la particularité d'avoir cinq genres différents.

Continuité : Canon


Plan de la fiche
  Originaires de la planète marécageuse de la Bordure Extérieure Chal Hudda, les Chalhuddans étaient une espèce sensible non humaine, intelligente, semblables à des grenouilles géantes.

  Iels avaient une peau brillante couleur vert olive, deux protubérances en formes de cornes sur la tête, et une crinière semblable à un parfait croisement entre une fourrure et des tentacules.
  Leur particularité résidait surtout dans le fait qu'iels possédaient tous cinq genres différents. Iels en changeaient tout au long de leur vie. Les pronoms de leur langue maternelle étaient assez complexes, car ils indiquaient non seulement le genre actuel, mais aussi les deux ou trois genres précédents, et même parfois, le genre le plus susceptible d'être adopté ensuite. Mais comme le basic, la langue standard galactique, n'avait pas de mot équivalent, le "vous" et le "iel" pouvaient être utilisés dans la plupart des cas.

  Les Chalhuddans voyageaient dans la galaxie et faisaient du commerce avec parcimonie. Iels étaient un peuple fier, et acceptaient difficilement la charité de ceux qu'iels appelaient les "secs". Iels n'engageaient la discussion que si on leur parlait honnêtement, et n'acceptaient d'aide ou de biens seulement si iels rendaient un service en retour.

Chalhuddan

Occo Quentto et d'autres Chalhuddans face à Leia Organa sur Chal Hudda.


Histoire



  En l'an -3 av.BY, Leia Organa, princesse d'Alderaan âgée de 16 ans, passa sa journée du mérite dans le cadre de son investiture au titre d'héritière de la couronne. Elle devait ainsi prouver sa valeur en réussissant trois défis. Un défi du cœur, un défi du corps, et un défi de l'esprit. Pour son défi du cœur, elle choisit ainsi de réaliser plusieurs missions humanitaires, dont l'une était de se rendre sur Chal Hudda pour apporter des vaccins aux Chalhuddans, dont le peuple voyait ses enfants mourir par un étrange virus.

  Lorsqu'elle rencontra Occo Quentto, le chef des Chalhuddans, celui-ci refusa d'abord les vaccins, sous prétexte qu'iel n'avait pas besoin de leur pitié, et que son peuple non plus. Iel oublia tout de même son ressentiment envers les "secs" lorsque Leia se montra digne de son intérêt, en lui disant que l'honneur ne servait à rien s'ils étaient morts. La considérant comme toujours arrogante, mais honnête, Quentto accepta les vaccins, à condition que Leia lui demande une faveur à son tour. Ainsi, ce ne serait pas un acte de pitié, mais un échange de services.

  Service que Occo Quentto ne tarda pas à lui rendre lorsque Leia eut par la suite besoin d'un transport discret pour se rendre sur Paucris Major, dans le système Paucris, où le gros de la flotte rebelle s'était réuni en préparation de la future guerre imminente. La princesse dut s'y rendre afin de les prévenir que l'Empire était au courant de leur rébellion, et ne tarderait pas à arriver. Grace aux Chalhuddans, Leia put prévenir Bail Organa, son père adoptif qui se trouvait sur place, et les vaisseaux eurent le temps de partir avant l'arrivée de l'Empire.
Informations encyclopédiques
Chalhuddan
Nom
Chalhuddan
Nom original
Chalhuddan
Type
Organisation gouvernementale
Origines

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
24/01/2022

Date de modification
24/01/2022

Nombre de lectures
307


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.