Drengir


Les Drengir étaient un étrange peuple végétal et inquiétant qui menaçait la République et les Jedi à l'époque de la Grande Catastrophe.

Continuité : Canon


  À l'époque où les Jedi étaient à l'apogée de leur puissance, leur rôle de gardiens de la Haute République ne consistait pas à repousser des armées séparatistes mais à lutter contre des menaces bien plus insidieuses. L'une d'elles était l'étrange peuple des Drengir.

  Ces créatures végétales étaient aussi mystérieuses que terrifiantes. Intelligents, les Drengir étaient un danger majeur dans la bordure galactique, un danger qui allait bien au-delà de leur apparence. Non content d'être dépourvu d'une forme physique stable se résumant en un entrelac de tentacules épineux et un bec bardé de crocs acérés, ils formaient une espèce agressive déterminée à s'imposer et contrôler les mondes sur leur chemin.

  Ils se firent connaître à la suite de la Grande Catastrophe et gagnèrent en puissance à une époque où les Jedi étaient déjà fort occupés par d'autres périls. Sans pitié, absolument désorganisés mais déterminés, capables de veiller des siècles avant d'agir, sécrétant des poisons variés à volonté, les Drengir ne voulaient que la domination et méprisaient la faiblesse, y compris dans leurs rangs. Ils paraissaient souvent inarrêtables et, tant par leur physique que par leurs actes, ils devinrent l'un des cauchemars de l'Ordre Jedi.

Drengir
Un Drengir
Image de promotion du projet Haute République


  Physiquement, tout en eux les éloignait du reste de la vie galactique, mais leurs ambitions et leurs pouvoirs les rendaient purement terrifiants. Ils possédaient une intelligence individualisée, partageant des buts communs sans partager leurs esprits et les chefs devaient donc convaincre les autres pour agir, ce qui n'était guère difficile car leurs objectifs se résumaient souvent à tuer, torturer ou dévorer. En revanche, et même s'ils pouvaient apprendre à s'en servir, ils n'avaient pas atteint le niveau technologique permettant de voyager dans l'espace. Ils n'avaient d'ailleurs probablement pas de technologie du tout.

  Sous l'égide de leur Progéniteur, l'équivalent de la reine pondeuse d'un essaim, les Drengir se répandaient de trois manières, toutes repoussantes. La première était l'assimilation. Ils avaient une faim de viande inextinguible, et plus particulièrement de viande intelligente. Leurs lianes s'infiltraient dans les orifices de leurs victimes pour en aspirer la substance vitale (et les faire disparaitre de la Force). Il était à noter qu'ils pouvaient se passer de se nourrir pendant vraisemblablement de très longues durées sans être réellement affectés.

  La seconde était le combat. À l'instar de nombreuses plantes, un Drengir tranché pouvait régénérer son corps à partir de chacun des morceaux (ou les ressouder), multipliant les problèmes pour leurs adversaires. Enfin, la troisième était peut-être la plus redoutable, il s'agissait de l'infestation. Grâce à leur puissant lien avec le côté obscur, les Drengir étaient capables d'asservir les esprits les plus aiguisés et entraînés. Ils pouvaient même affecter d'autres êtres sans même les avoir effleurés pour peu qu'une de leurs victimes partage un lien suffisamment fort avec eux. Ils pouvaient aussi se répandre au travers de spores qui leur permettaient de se développer à l'intérieur d'organismes étrangers jusqu'à en prendre le contrôle ou de s'en extirper.

  Ces caractéristiques, combinées à leur faim, les rendit maîtres d'une vaste portion de la galaxie dans le passé, grâce à l'aide involontaire des Amaxines. Ces guerriers redoutables avaient construit une station spatiale leur permettant de gagner toutes sortes de lieux à travers la galaxie et ils s'en servirent pour atteindre la planète natale des Drengir. Cependant, ils n'avaient pas prévu que ceux-ci s'avèreraient les plus forts, et les Amaxines furent soumis.

  Ayant accès à la station et à ses modules hyperspatiaux, les créatures végétales se répandirent, des siècles voire des milliers d'années avant l'âge d'or de la République, jusqu'à attirer l'attention des Sith. Ces deux groupes liés au côté obscur s'associèrent pendant un temps jusqu'à ce que les adversaires des Jedi commencent à craindre leurs alliés. Ils utilisèrent donc quatre idoles, représentant des peuples vaincus, qu'ils placèrent au cœur de l'arboretum de la station amaxine, et mirent en place un rituel compliqué qui endormit le Progéniteur.

  Les Drengir redevinrent actifs dans les jours qui suivirent la Grande Catastrophe et recommencèrent à se répandre peu avant l'inauguration du Flambeau Stellaire. La destruction du Legacy Run ayant rendu l'hyperespace trop dangereux, les Jedi Cohmac Vitus, Orla Jareni, Dez Rydan et Reath Silas se mirent à l'abri à bord de la station amaxine. Ignorant tout du passé de ces lieux, ils ne comprirent pas que les plantes de l'arboretum étaient, pour une bonne part, des Drengir en stase. Pire, les visions de Force reçues des idoles les amenèrent à penser que le côté obscur en émanait au lieu d'y être enfermé.

  Ils multiplièrent les erreurs, Rydan emprunta accidentellement un module hyperspatial qui l'amena sur le monde de ces créatures où il fut interrogé et torturé des jours durant, au point d'en perdre l'esprit. Les trois autres Jedi neutralisèrent les idoles et les ramenèrent sur Coruscant pour les y purifier. Ils comprirent trop tard la véritable fonction de ces statues et, quand ils revinrent pour restaurer le sceau, les Drengir de la station étaient déjà éveillés.

  Ce premier contact entre les Jedi et les monstres végétaux fut particulièrement éprouvant pour les premiers et surtout une source de curiosité pour les seconds. Reath réussit à récupérer Dez, mais il révéla aux Drengir que la station et les modules étaient toujours fonctionnels. Non sans mal, Orla et Cohmac parvinrent à remettre les idoles en place et à rendormir les créatures de l'arboretum mais les Nihil tentèrent de s'emparer des lieux et l'Umbaran ne trouva pas d'autre solution que de forcer les groupes meurtriers à s'affronter pour gagner du temps.

  Elle détruisit donc définitivement l'une des idoles, libérant la pleine puissance du côté obscur et des Drengir. Ceux-ci massacrèrent les Nihil qui ripostèrent férocement et ils déployèrent d'immenses racines et lianes pour empêcher les Jedi de fuir. Toutefois, Reath exposa l'arboretum au vide, tuant les belligérants et les pousses des créatures. Ils purent ainsi fuir, mais l'espèce des Drengir était désormais réveillée. Dans les semaines qui suivirent, il apparait qu'ils commencèrent à se répandre malgré la neutralisation des modules hyperspatiaux de la station.

  L'une de ces créatures infesta Sedri Mineure où elle captura plusieurs enfants jusqu'à la venue de Jedi sur la planète. Elle s'empara alors de Ceret, un Jedi kotabi. Alors que sa nouvelle victime lui servait de repas, son lien extraordinairement puissant avec son jumeau Terec lui permit de les posséder tous deux. Terec put même émettre des spores qui infectèrent à leur tour le Maître Jedi Sskeer qui se laissa faire, croyant pouvoir résister pour détruire le Drengir de l'intérieur tout en gagnant un nouveau bras végétal.

Drengir

Deux Drengir face à Avar Kriss et Keeve Trennis sur Sedri Mineure
Image extraite du comics High Republic #3


  Au sol, Avar Kriss intervint pour sauver Ceret et Keeve Trennis et le trancha en deux d'un coup de sabre laser. Elle découvrit alors que ce type d'exploit ne faisait que multiplier les ennemis, peu après renforcés par Sskeer qui les captura tous. Toutefois, Trennis réussit à réveiller l'esprit de son ancien maître qui utilisa son nouveau lien avec les Drengir pour vaincre ceux de la planète. Toutefois, les ennuis étaient loin d'être finis car un autre de ces monstres s'était éveillé à bord du Flambeau Stellaire même, surgissant des entrailles d'un Hutt mort et dévastant la toute jeune station.
  Heureusement, les Jedi présents sur Sedri Mineure purent conclurent une alliance avec le Cartel des Hutts en la personne de Myarga : comme Nal Hutta avait également été attaquée par les Drengir, la guerrière Hutt avait réagi de manière pragmatique en acceptant d'aider les Jedi, qu'elle était pourtant venue chasser. A partir de ce moment, la progression des Drengir ralentit. Après des mois de lutte acharnée, les Drengir se retrouvèrent véritablement menacés lorsque Sskeer et Keeve Trennis découvrirent la localisation de leur monde originel, Mulita.

  Avar Kriss conduisit alors un contingent de Jedi - composé entre autres de Ceret, Terec, Sskeer, Reath Silas, Cohmac Vitus et OrbaLin - sur place pour affronter les Drengir. Le Progéniteur défia seul Avar Kriss qui s'était avancée jusqu'à lui, mais fut finalement vaincu lorsque les Jedi unirent leurs pouvoirs. Il fut enfermé dans un dispositif similaire à celui que les Sith avaient utilisé des siècles plus tôt sur la station amaxine pour piéger les Drengir. La capture plutôt que l'élimination du Drengir originel rendit Myarga furieuse qui rompit ainsi l'alliance entre les Jedi et les Hutts avant de quitter Mulita en trombe. La menace des Drengir sur la galaxie était temporairement écartée.

Drengir

Les Drengir et le Grand Ancêtre sur Mulita


  Environ trois cents ans plus tard, tout souvenir des Drengir avait disparu et la station amaxine, défigurée par l'essor des créatures avant leur défaite, devint le repaire de Snoke, vraisemblablement en raison de son lien avec le côté obscur.

Informations encyclopédiques
Drengir
Nom
Drengir
Type
Espèce intelligente
Origines
Fonctions
Coloniser, dévorer et asservir

Informations administratives
Auteur principal

Co-auteur(s)

Date de création
30/10/2020

Date de modification
17/11/2021

Nombre de lectures
2 646


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.