Sabotage de la tour de Lothal [-4]


La mission des Spectres consistait à diffuser un message d'insurrection depuis la tour de Lothal, mais vit Kanan Jarrus se faire capturer.

Continuité : Canon


  

1. Contexte



  Sur Lothal, l'Empire avait tenté par tous les moyens d'arrêter les Spectres, ces rebelles qui volaient du matériel et ridiculisaient la garnison en place. En vain : les méthodes conventionnelles avaient échoué à de multiples reprises. L'agent Kallus et la Ministre Maketh Tua avaient donc tenté de piéger les Spectres en utilisant Gall Trayvis, un ancien sénateur qui travaillait en réalité pour eux. Trayvis diffusait depuis quelques temps déjà des messages appelant à l'insurrection et invitait les cellules rebelles de différents mondes à le rejoindre. Sur toutes les planètes où Trayvis s'était rendu, le piège s'était refermé sur les rebelles. Mais sur Lothal, les Spectres avaient échappé au piège, humiliant une fois de plus Kallus et ses troupes.

  Maintenant que la supercherie de Trayvis était évidente, les Impériaux avaient pris le devant et l'ancien sénateur s'exprimait désormais publiquement et invitait la population de Lothal à dénoncer et à aider à la capture des Spectres, qualifiés de terroristes. Ce n'était pas tout : peu satisfait du déroulement des opérations sur Lothal, le Grand Moff Tarkin se rendit en personne à Capital City pour exprimer son mécontentement à Maketh Tua, Kallus et au Grand Inquisiteur. Suite au nouvel échec de Cumberlayne Aresko et Myles Grint à arrêter les Spectres, le Grand Moff Tarkin les fit exécuter sans autre forme de procès.
  Dans le même temps, à bord du Ghost, Kanan Jarrus proposa une opération audacieuse qui plut tout de suite à Hera Syndulla : s'introduire dans la tour de communication et la pirater pour émettre un message d'espoir, non seulement sur Lothal mais également dans les systèmes voisins. Ce message aurait pour objet non seulement de dénoncer les actes de l'Empire, mais aussi de rétablir la vérité sur certains points ; Ezra Bridger, Garazed Orrelios, Sabine Wren et Chopper approuvèrent malgré le danger.

Sabotage de la tour de Lothal [-4]

Le Grand Moff Tarkin faisant la leçon à Aresko et Grint avant leur exécution


2. Déroulement



  En fin de journée, Ezra, Kanan et Sabine se positionnèrent sur le dernier pont chevauchant la route menant à la tour de communication ; celle-ci était défendue par plusieurs stormtroopers et trois batteries anti-aériennes. Il fallait faire vite pour pirater le système central du bâtiment, et Sabine estimait qu'il lui faudrait au moins cinq minutes. Cependant, en plus des gardes, des droïdes sondes patrouillaient et il fallut en détruire une en vitesse avant qu'elle n'aperçoive les speeders des Spectres. Pour cela, Ezra se plongea dans la Force et fit appel à un loth-chat qui rôdait pour qu'il saute et attaque le droïde, qui finit par s'écraser. Satisfaits, les Spectres montèrent sur leur motojet et s'en allèrent, ignorant que le droïde sonde filmait toujours.
  L'information arriva jusqu'au bureau de Tarkin à Capital City, mais le Gouverneur de la Bordure Extérieure exclut de renforcer la sécurité, comme proposé par Kallus, préférant tendre un piège aux Rebelles : cela fournirait au Grand Inquisiteur l'opportunité d'appréhender le soi-disant Jedi à la tête des Spectres.

  À bord du Ghost, loin de là, Sabine finit de travailler sur l'émetteur, et une fois celui-ci prêt, elle confia le transpondeur à Chopper : le droïde se chargerait dans l'introduire dans un terminal de la tour. Une fois l'opération achevée, les Spectres pourraient émettre depuis leur vaisseau. Mais avant de partir, Ezra exprima de nouveau ses craintes : l'opération était risquée, et c'était avec le même genre d'action que ses parents Mira et Ephraim avaient été arrêtés par l'Empire : l'adolescent ne voulait pas perdre sa nouvelle famille dans les mêmes conditions. Kanan le rassura du mieux qu'il put.

Sabotage de la tour de Lothal [-4]

Ezra, Kanan et Sabine surveillant le droïde sonde


  Ne manquant pas d'audace, Sabine arriva seule sur sa motojet à la tombée de la nuit, et, esquivant les tirs des stormtroopers, largua le baril de rhydonium sur une des trois tourelles. Garazed, qui avait profité de la diversion, se jeta sur la deuxième et l'utilisa pour détruire la troisième tourelle. A l'intérieur, les Spectres se débarrassèrent des deux derniers stormtroopers et Chopper introduisit finalement le transpondeur. Seulement, les alarmes retentirent : des renforts impériaux arrivaient déjà. Et en effet, à l'extérieur, pas moins de trois canonnières et deux transports blindés arrivaient.
  Zed, toujours installé à la dernière tourelle opérationnelle, détruisit une des canonnières, malheureusement pas celle transportant le Grand Inquisiteur. Kanan envoya Ezra chercher Zed en speeder, et dès que le Lasat sauta de son poste, la tourelle fut détruite par les transports blindés à l'approche. Le Jedi contacta ensuite Hera pour l'informer que le plan d'évacuation venait de changer : le point d'extraction était désormais le sommet de la tour. Kanan pressa ses compagnons de rentrer dans le bâtiment et de monter au sommet ; lui allait rester pour les couvrir.

  L'agent Kallus sortit du premier transport avec une escorte de stormtroopers, tandis que le Grand Inquisiteur bondit de sa canonnière pour affronter Kanan ; tous les deux s'étaient déjà récemment affrontés sur Anaxes. La seconde canonnière s'éleva jusqu'au sommet de la tour pour ouvrir le feu sur le reste des Spectres qui attendaient. Heureusement, Hera arriva aux commandes du Phantom et détruisit la canonnière. Kanan avait gagné suffisamment de temps mais fut finalement maîtrisé par son adversaire qui le désarma. Le Jedi ordonna à Hera de partir, et la Twi'lek se résigna.

Sabotage de la tour de Lothal [-4]

Kanan face au Grand Inquisiteur en bas de la tour de communications


3. Dénouement



  Avec la capture de Kanan Jarrus, le Gouverneur Tarkin remportait une grande victoire sur les Spectres. Quand il apprit que la tour émettait un message insurrectionnel, il n'hésita pas et ordonna aux canonnières de faire feu. La tour s'effondra sous le regard incrédule de Kanan, qui était emmené sous la bonne garde de Kallus et de l'Inquisiteur. Quant au reste des Spectres, ils se trouvaient abattus à bord du Ghost : toute cette mission semblait n'avoir servi à rien. Cependant, ils parviendrait à sauver Kanan un peu plus tard.

Sabotage de la tour de Lothal [-4]

La destruction de la tour de Lothal

Informations encyclopédiques
Sabotage de la tour de Lothal [-4]
Nom
Sabotage de la tour de Lothal [-4]
Classe
Evènement important
Date
-4
Lieu
Acteurs
Conséquences
- Capture de Kanan Jarrus
- Destruction de la tour de communication de Lothal

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
01/01/2023

Date de modification
01/01/2023

Nombre de lectures
145


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.