Grande Catastrophe [~ -232]


La Grande Catastrophe représenta, aux confins de la République, une terrible menace pour l'Ordre Jedi plus de deux siècles avant la bataille de Naboo.

Continuité : Canon


  Un peu plus de deux siècles avant l'avènement de l'Empire et la chute de la République, cette dernière vivait encore son âge d'or et une phase d'expansion vers les mondes sauvages de la Bordure Extérieure. Sous la houlette de la Chancelière Lina Soh, et appuyée par la sagesse de l'Ordre Jedi, la République œuvrait pour une galaxie plus en paix.

  C'est dans ce contexte que, nourri par une vie de haine et de ressentiment à l'encontre de la République et des Jedi, un certain Marchion Ro déclencha une série d'évènements tragiques qui conduisirent à la Grande Catastrophe.

Contexte et origines de la Grande Catastrophe



  À cette époque, Marchion Ro occupait le titre d'Œil des Nihil, les Nihil formant un groupe de pirates de l'espace dont la structure de commandement reposait sur une structure tripartite : les "Maîtres-Tempêtes" - Lournaa Dee, Pan Eyta et Kassav Miliko - dirigeaient chacun leur propre groupe de combat, tandis que l'Œil des Nihil occupait un poste non-militaire, reposant dans une large mesure sur l'existence des Sentiers, une technologie connue du seul Œil.

  Par conséquent Marchion Ro, comme son père avant lui, occupait une position délicate, sa seule survie reposant sur la maîtrise de ce secret, là où les trois Maîtres-Tempêtes possédaient chacun une flottille de combat et une petite armée personnelle.

  Afin de satisfaire ses objectifs personnels - et notamment assouvir sa soif de vengeance envers la République et les Jedi -, Marchion Ro élabora un vaste plan qui devait passer par un renversement du rapport de force au sein des Nihil : c'est-à-dire devenir rien moins que le leader incontesté du groupe, et détruire la structure de commandement à plusieurs.

  Mais pour convaincre les Nihil de l'accepter en tant que chef, Marchion Ro devait tout d'abord pousser l'organisation au bord du précipice, en organisant une confrontation militaire avec la République et les Jedi.

  Pour cela, une provocation s'avéra nécessaire…

Déroulement



  Marchion Ro débuta la première phase de son plan en envoyant un vaisseau de Pan Eyta à travers un sentier hyperspatial, sur une trajectoire de collision avec un vaisseau civil transportant de nombreux passagers. Et bien que ledit vaisseau, le Legacy Run, parvint in extremis à éviter l'appareil nihil, il se disloqua néanmoins face aux contraintes exercées sur sa structure par la manœuvre d'évitement.

  Le résultat fut donc celui attendu par l'Œil des Nihil : des débris de tailles plus ou moins conséquentes furent propulsés à très grande vitesse à travers l'hyperespace, et en sortirent un peu partout de façon erratique. Ces apparitions soudaines furent désignées très rapidement sous le terme d'Émergences. Mais avant que ne soit même nommée la première Émergence, le premier acte de la Grande Catastrophe se produisit dans le système Hetzal, les débris du Legacy Run détruisant sur leur passage tout ce qui s'y trouvait à une vitesse proche de celle de la lumière, y compris des stations spatiales d'observation.

  À peine deux heures avant l'impact, le gouvernement local envoya une demande d'aide à la République et lança le signal d'évacuation générale, ce qui marqua le début de la concrétisation du plan de Marchion Ro.

Grande Catastrophe [~ -232]

Les anomalies entrant dans le système Hetzal


  Fort heureusement pour les populations civiles, la République et l'Ordre Jedi intervinrent très rapidement car l'un de leurs vaisseaux se trouvait non loin. Les Jedi réussirent à ralentir et sécuriser quelques modules du Legacy Run qui contenaient encore des passagers vivants. Le pire fut évité lorsqu'un container transportant du Tibanna liquide fut dévié de sa course. Eut-il percuté le soleil du système que ce dernier aurait été vaporisé par une gigantesque explosion.

  Au total, pas moins de 42 anomalies émergèrent dans le système d'Hetzal. L'un des débris heurta Hetzal Prime mais se produisit en mer, dans une région peu peuplée. Les pertes furent estimées à quelques centaines de personnes.

  La première Émergence fit hélas plus de dégât. Dans le système d'Ab Dalis, personne ne se trouvait assez près pour intercepter les sept débris qui sortirent de l'hyperespace. Et bien que six d'entre eux se perdirent finalement dans l'immensité de l'espace, le septième percuta la planète la plus peuplée du système, annihilant une ville entière et tuant environ vingt millions de personnes.

  La dix-huitième Émergence se produisit près de Dantooine, sans pertes en vies humaines.

  Une Émergence se produisit également dans le système Ringlite, entraînant la mort de plusieurs milliers de personnes, un bilan qui fut limité par la réactivité des forces locales de défense.

  Trois Émergences se produisirent également dans le système d'Eriadu. L'un des débris percuta un vaisseau de transport de lommite et entraîna dans l'explosion quatre autres navires, tuant plusieurs centaines d'hommes d'équipage. Le troisième percuta la lune la plus peuplée du système, qui était peuplée à cette époque de 1,2 milliard de personnes.

Bilan matériel et humain



¤ Legacy Run : nombre indéterminé de pertes parmi les membres d'équipage et les passagers, probablement quelques milliers.

¤ Système Hetzal : nombre indéterminé de pertes, a priori uniquement parmi le personnel stationné à bord de stations d'observation. Plusieurs centaines de morts sur Hetzal Prime après la chute d'un débris dans l'océan.

¤ Système Ab Dalis : une ville détruite, vingt millions de morts.

¤ Système Ringlite : plusieurs milliers de morts.

¤ Système d'Eriadu : jusqu'à 1,2 milliards de morts.

Conséquences



La première conséquence, immédiate, de la Grande Catastrophe, fut l'organisation d'un gigantesque confinement galactique, la République interdisant les voyages hyperspatiaux. Cela mit à mal l'économie et la survie de bon nombre de planètes, qui reposaient beaucoup sur le commerce galactique pour exporter des marchandises et importer de la nourriture. Il est plus que probable que le sentiment anti-républicain n'en fut que renforcé sur les planètes les plus atteintes par ces mesures impopulaires, bien que jugées nécessaires par la Chancelière sur le moment.

  La Grande Catastrophe mit également la République et les Jedi sur la piste des Nihil, comme le souhaitait Marchion Ro - ce dernier possédait aussi quelques espions sur Coruscant afin d'orienter les recherches dans le sens qui l'intéressait. L'Œil des Nihil parvint à manipuler les Maîtres-Tempêtes selon son bon vouloir, et à faire en sorte non seulement que ces derniers s'exposent face à la République, mais aussi qu'ils perdent un peu de leur aura auprès de leurs hommes - ce qui remit effectivement en question l'équilibre des pouvoirs au sein des Nihil.

  Son plan culmina avec la bataille de Kur : après y avoir attiré Kassav Milliko, celui des trois qu'il détestait le plus, Marchion Ro orienta discrètement les recherches républicaines vers celui qui était également responsable de la catastrophe dans le système d'Eriadu. Kassav Milliko devint dès lors une cible très tentante pour bon nombre de personnes. De façon fort pratique pour Marchion Ro, la bataille de Kur permit à la République de croire qu'elle en avait fini avec les Nihil.

  Bien évidemment, ceci n'était que le début d'un plan plus vaste…




Actualités en relation

Star Wars : The High Republic, pour tout savoir sans spoiler

Cela fait maintenant plusieurs mois que vous entendez parler de The High Republic, et si vous n'êtes pas des lecteurs assidus de toutes les actualités, peut-être que vous avez décroché 😉. Nous vous avons donc concocté une...


Notre avis sur le recueil The Clone Wars: Stories of Light and Dark

Star Wars The Clone Wars : Stories of Light and Dark est un recueil jeunesse de 11 nouvelles publié le 25 août 2020 par Disney Lucasfilm Press. Chaque nouvelle est écrite par un auteur différent sur le modèle de...


Critique | En Pleines Ténèbres : l'excellence se poursuit !

En Pleines Ténèbres est le deuxième roman de l'ère de la Haute République paru en France chez Pocket le 22 avril 2021. Écrit par Claudia Gray (Etoiles Perdues, Liens du Sang, Maître & Apprenti, Leia...


Critique | Une Épreuve de courage, un roman jeunesse plein de bonnes surprises

Une Épreuve de courage est un roman jeunesse écrit par Justina Ireland, faisant partie de la Phase I du projet La Haute République, et paru chez La Bibliothèque Verte le 31 mars 2021, moins de trois mois après...


La Lumière des Jedi : le renouveau de Star Wars

Paru le 5 janvier 2021 aux États-Unis, La Lumière des Jedi de Charles Soule arrive dès le 25 mars 2021 en France chez Pocket, un petit exploit et un joli cadeau pour tous les fans qui attendent impatiemment...


Informations encyclopédiques
Grande Catastrophe [~ -232]
Nom
Grande Catastrophe [~ -232]
Nom original
Great Disaster
Classe
Evènement important
Date
-232 (environ)
Lieu
Acteurs

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
25/02/2020

Date de modification
07/04/2021

Nombre de lectures
2 070


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.