Ère de la Haute République [~-300 ; -100]


L'ère de la Haute République était une époque rayonnante pour la République et représentait l'âge d'or de l'Ordre Jedi.

Continuité : Canon


  

1. Contexte historique



  L'Ancienne République était l'institution la plus ancienne de la Galaxie vieille de près de vingt-cinq mille ans lorsqu'elle s'effondra. Les Jedi avaient joué un rôle essentiel pour sortir la République des temps obscurs, en repoussant les menaces que représentaient les Mandaloriens, l'Empire Zygerrien et les Sith, et en reprenant le contrôle de Coruscant.
  Après quatre mille ans de conflits, le gouvernement entra dans son ère moderne, appelée par les historiens la République Galactique. C'était une période d'expansion pour la République, jusque là principalement cantonnée aux Mondes du Noyau, qui tentait d'étendre son influence jusqu'à la Bordure Extérieure, non sans mal. De nombreuses planètes rejoignaient le Sénat de la capitale Coruscant, et un engouement général gagnait les membres de cette gigantesque assemblée démocratique.

  L'ère de la Haute République était reconnue comme étant la période florissante du gouvernement galactique, l'âge d'or des Jedi, et s'étala d'environ -300 à -100. Cette époque rayonnante fut marquée par les Grandes Œuvres de la Chancelière Lina Soh, avec en fer de lance le Flambeau Stellaire, mais aussi par la tragédie de la Grande Catastrophe, survenue en -232. Par ailleurs, des menaces de taille pesaient sur la République, les Nihil et les Drengir, et plus que jamais, la galaxie avait besoin des Jedi.

Ère de la Haute République [~-300 ; -100]

Les Jedi de la Haute République, à l'inauguration du Flambeau Stellaire


2. La Grande Catastrophe [-232]


2.1 Les Émergences



  Sous l'impulsion de la Chancelière Lina Soh, la République s'étendit vers la Bordure Extérieure pour apporter la lumière vers les mondes les plus reculés : technologies, voies hyperspatiales cartographiées, et surtout, communications grandement améliorés. En effet, parmi les Grandes Œuvres de la Chancelière se trouvait le Flambeau Stellaire, une station spatiale gigantesque qui devait agir comme un relai de communication pour les mondes les plus reculés, et servir de poste-avancé pour les Jedi afin qu'ils puissent intervenir plus rapidement si besoin et apporter un sentiment de sécurité localement :  métaphoriquement, le Flambeau était un phare pour dissiper l'obscurité de la Bordure.
  Par ailleurs, l'ambition de Lina Soh ne s'arrêtait pas là, puisqu'elle imaginait à terme un réseau de Flambeaux Stellaires. La Chancelière ne pensait pas non plus qu'en termes de stations spatiales, puisqu'elle avait également supervisé la construction du Panacea, une immense frégate médicale de classe Sauvetage qui pouvait être rapidement déployée sur les lieux de drames.

  Ce fut la Maître Jedi Jora Malli qui fut placée à la tête du contingent de Jedi qui devait être déployé dans le Flambeau Stellaire. Seulement, à quelques jours seulement de l'inauguration, un drame survint dans le système Hetzal, qui serait plus tard connu comme la Grande Catastrophe. Des débris du Legacy Run, un immense cargo déchiqueté en plein voyage hyperspatial, surgirent un peu partout dans la Bordure Extérieure, étalés sur plusieurs jours, et frappèrent plusieurs systèmes, faisant des millions de morts.
  Il fallut l'intervention héroïque des Jedi et le sacrifice de plusieurs des leurs pour éviter la destruction de Hetzal Prime, de la Lune Fruit et de la Lune Racine.

Ère de la Haute République [~-300 ; -100]

Les débris du Legacy Run menaçant le système Hetzal


  Le pire fut donc évité grâce aux Jedi dans le système Hetzal qui neutralisèrent pas moins d'une quarantaine d'anomalies. Seulement quelques transports d'évacuation et convois furent détruits, ce qui représentait tout de même plusieurs milliers de morts. Le véritable drame survint avec les Émergences suivantes de la Grande Catastrophe : près de vingt millions de personnes périrent dans le système d'Ab Dalis, et une des trois émergences dans le système d'Eriadu percuta la lune la plus peuplée, abritant plus d'un milliard d'âmes.
  D'autres mondes furent frappés un peu partout dans la galaxie, comme Trymant IV, et dans certains systèmes les forces de défense purent réagir à temps pour éviter le pire, comme sur Dantooine par exemple.

  Tant que l'origine de la Grande Catastrophe n'était pas connue, les voyages en hyperespace dans la Bordure Extérieure furent suspendus et les voies fermées, sur ordre de la Chancelière. C'était là un coup dur pour la République. Néanmoins, grâce à la mobilisation des Jedi sur tous les fronts, en particulier Avar Kriss et Elzar Mann, et grâce à l'aide précieuse de Vellis et Marlowe San Tekka, les responsables de la tragédie purent être identifiés : il s'agissait des Nihil, et plus précisément de leur leader, Marchion Ro, qui utilisait la technologie mystérieuse des Sentiers pour voyager en hyperespace selon des règles qui défiaient la réalité. Une fois la menace clairement identifiée, tout fut mis en œuvre pour éliminer les Nihil.

Ère de la Haute République [~-300 ; -100]

Les Nihil de Marchion Ro


2.2 La menace des Nihil



  Grâce à sa technologie des Sentiers, Marchion Ro était capable de prédire où les Émergences allaient sortir de l'hyperespace. Ses troupes se tenaient donc prêtes à piller les systèmes vulnérables. Ce fut par exemple le cas de l'un des généraux de Ro, le Maître-Tempête Kassav Milliko, qui s'en prit à Eriadu ; mais la situation lui échappa et l'émergence percuta la lune la plus peuplée du système.
  Ailleurs, sur Elphrona, les Nihil attaquèrent des fermiers locaux, qui furent secourus par des Jedi en faction dans un temple non loin. Le Maître Jedi Loden Greatstorm fut capturé par la Maître-Tempête Lourna Dee et conduit prisonnier à bord du Gaze Electric de Marchion Ro.

  Finalement, grâce à l'association des San Tekka et des Jedi, les Émergences suivantes purent êtres prédites et les drames évités. Le Conseil Jedi vota ensuite en faveur d'une intervention militaire contre les Nihil, et l'Ordre s'associa donc à la Coalition de Défense de la République et à la flotte de l'amiral Pevel Kronara pour porter un coup de grâce aux Nihil lors de la bataille de la Nébuleuse de Kur. La Tempête de Kassav Milliko fut complètement anéantie, et la République fit l'erreur de croire qu'il s'agissait là du plus gros des forces Nihil, alors que cette flotte n'en représentait tout au plus qu'un tiers.
  Après cette victoire, les voies hyperspatiales furent réouvertes et le Flambeau Stellaire inauguré. Puisque Jora Malli avait perdu la vie dans la bataille contre les Nihil, Avar Kriss fut nommée Marshal à sa place.

Ère de la Haute République [~-300 ; -100]

Les vaisseaux de la République déployés pour aider les victimes de la Grande Catastrophe


  Quant à Marchion Ro, il pouvait agir à sa guise maintenant que la République pensait sa faction vaincue : sur Trymant IV, il captura par exemple Tromak, un Gran qui détenait le secret d'une ancienne relique que l'Œil des Nihil convoitait. Ailleurs, sous ses ordres, des Nihil avaient saboté le Steady Wing, alors en route pour l'inauguration du Flambeau, dont quasiment tout l'équipage avait perdu la vie, à l'exception de quelques Padawans, dont Vernestra Rwoh, qui s'étaient ensuite réfugiés sur Wevo et avaient finalement arrêtés les terroristes. Marchion Ro avait ensuite organisé la bataille de Quantxi pour attirer les Jedi dans un piège.

2.3 L'éveil des Drengir



  Les conséquences de la Grande Catastrophe étaient nombreuses et difficiles à recenser : les morts se comptaient par millions et les dégâts matériels étaient colossaux, sans compter le traumatisme de ceux qui avaient tout perdu.

  Lorsque le Legacy Run avait percuté un vaisseau Nihil en hyperespace et s'était disloqué, tout l'hyperespace avait réagi et expulsé des vaisseaux de manière aléatoire. Certains avaient fini dans le néant, au milieu d'une nébuleuse ou au cœur d'une étoile. Le Vaisseau - dont l'équipage était composé de Leox Gyasi, Affie Hollow, Géode et des Jedi Reath Silas, Dez Rydan, Orla Jareni et Cohmac Vitus - sortit de l'hyperespace non loin d'une station amaxine. Plusieurs cargos se réfugièrent là, mais une sombre obscurité régnait dans cette station mystérieuse où Dez Rydan disparut mystérieusement et fut supposé mort.
  Lorsque le voyage en hyperespace fut rétabli après la bataille de la Nébuleuse de Kur, l'équipage du Vaisseau retourna sur Coruscant avec des statues gorgées de côté obscur prises sur la station. Quand il fut clair qu'il s'agissait là d'une erreur et que les statues empêchaient en fait le côté obscur de se répandre dans la station, les Jedi y retournèrent, mais il était trop tard. En effet, les Drengir, ces créatures végétales conscientes du côté obscur, s'étaient éveillés et menaçaient d'utiliser la technologie des Amaxines pour atteindre n'importe quel point de la galaxie en hyperespace, grâce à des modules spéciaux.

  Les Jedi parvinrent finalement à contenir la menace, et Reath Silas retrouva même Dez Rydan. La technologie des Amaxines fut détruite, et les Drengir présents dans la station, ainsi que les Nihil qui avaient tenté d'en prendre le contrôle, furent éliminés. Néanmoins, les Drengir s'étaient éveillés un peu partout dans la galaxie, sur Sedri Mineure comme sur Nal Hutta, et la menace qu'ils représentaient était bien pire que celle des Nihil.

Ère de la Haute République [~-300 ; -100]

Les Drengir, plus nombreux et dangereux que jamais


2. L'invasion des Drengir [-232 -231]



  Pendant les mois qui suivirent la Grande Catastrophe, les Drengir progressèrent sur de nombreux mondes de la Bordure Extérieure. Avar Kriss, qui se trouvait sur Sedri Mineure avec Sskeer, Keeve Trennis, Ceret et Terec au moment de la première attaque des monstres, mit en place une alliance avec le Cartel des Hutts en la personne de Myarga : comme Nal Hutta avait également été attaquée, la Hutt avait réagi de manière pragmatique en acceptant l'alliance. Cependant, certains membres du Conseil, à l'image de Stellan Gios, voyaient d'un mauvais œil cette alliance.
  Pourtant les faits étaient là : la progression des Drengir ralentissaient. Par ailleurs, après des mois de lutte acharnée, Sskeer et Keeve Trennis offrirent une véritable perspective aux Jedi en découvrant la localisation du monde originel des Drengir, Mulita.

  Avar Kriss conduisit alors un contingent de Jedi - composé de Ceret, Terec, Sskeer, Reath Silas, Cohmac Vitus, OrbaLin et un autre - sur place pour affronter les Drengir. Alors que la bataille faisait rage, la Marshal partit seule défier le Grand Ancêtre et tomba malheureusement sous son emprise. Heureusement, Keeve Trennis et Orla Jareni arrivèrent à temps sur Mulita et retrouvèrent Avar Kriss. Là, les Jedi unirent leur esprit à celui de la Marshal, comme au moment de la Grande Catastrophe, et la volonté du Drengir originel fut défaite. Le monstre fut ensuite neutralisé et enfermé dans un dispositif similaire à celui que les Sith avaient utilisé des siècles plus tôt sur la station amaxine pour piéger les Drengir. La capture plutôt que l'élimination du Drengir originel rendit Myarga furieuse qui rompit ainsi l'alliance entre les Jedi et les Hutts avant de quitter Mulita en trombe.
  La menace des Drengir était temporairement écartée, mais quelque chose de grave s'était passé entre temps sur Valo où devait se tenir la Grande Foire de la République : les Nihil, demeurés bien discrets depuis la bataille de Kur, avaient attaqué.

Ère de la Haute République [~-300 ; -100]

Les Jedi ayant participé à l'assaut sur Mulita. De gauche à droite :
Cohmac Vitus, Ceret, Reath Silas, Keeve Trennis, Sskeer, Avar Kriss, OrbaLin, Orla Jareni, Terec, inconnu



Actualités en relation

Panini Comics | Sortie de La Haute République #2

Le jour de gloire est arrivé pour les lecteurs et les lectrices accros à la Haute République : le second maxi-numéro du comics Marvel arrive aujourd'hui en VF chez Panini Comics ! Comme le premier numéro, La Haute R...


Critique | The Rising Storm, la seconde merveille de la Haute République ?

La Haute République est bientôt de retour aux États-Unis avec la seconde vague de romans qui paraîtront à partir de juin chez Del Rey et chez Disney Lucasfilm Press (avec Race to Crashpoint Tower de Daniel José Older...


Panini Comics | Sortie de La Haute République #1

Parmi les multiples sorties du jour, voilà sans doute celle qui risque le plus d'intéresser les lecteurs francophones : Panini Comics fait paraître aujourd'hui La Haute République #1, le premier mini-tome du comics Marvel phare consacr...


Pocket | Sortie de La Haute République : En pleines ténèbres

Un mois tout juste après la sortie de La Lumière des Jedi, le premier roman phare sur la Haute République, la nouvelle période Star Wars, voici que Pocket règale de nouveau en faisant paraître son...


Battlefront II (2005) | 10 mods pour le faire renaître !

Vous êtes fan de Star Wars ? Puisque vous êtes sur ce site, certainement. Vous êtes gamer ? Puisque vous lisez cette actu, c'est très probable. Vous êtes en vacances et vous ne savez pas quoi faire avec vos potes ? C...


Informations encyclopédiques
Ère de la Haute République [~-300 ; -100]
Nom
Ère de la Haute République [~-300 ; -100]
Classe
Chronologie
Date
De -300 à -100 environ
Lieu
Territoire de la République
Acteurs
Conséquences
- Grande Catastrophe [-232] : millions de morts
- Extorsion sur Eriadu : millions de morts
- Attaque d'Elphrona : capture de Loden Greatstorm
- Bataille de Kur : morts de Jora Malli et Kassav Milliko
- Inauguration du Flambeau Stellaire : Avar Kriss nommée Marshal
- Assaut des Nihil sur Trymant IV
- Bataille de Quantxi
- Destruction de la station amaxine
- Attaque des Drengir sur Sedri Mineure
- Alliance entre l'Ordre Jedi et le Cartel des Hutts
- Invasion généralisée des Drengir

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
09/08/2021

Date de modification
20/08/2021

Nombre de lectures
590


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.