Mission sur Géonosis [-22]


Première mission sur le terrain de l’Escouade Delta, au tout début de la Guerre des Clones.

Continuité : Legends


  En -22 éclata la Bataille de Géonosis, suite à une enquête du Jedi Obi-Wan Kenobi l'ayant mené sur Géonosis, où étaient produites d'importantes armées droïdes de la Confédération des Systèmes Indépendants. L'Ancienne République, désormais forte d'une Grande Armée, lança l'assaut sur la planète séparatiste afin de sauver Obi-Wan et stopper la menace représentée par l'armée droïde.

  La toute nouvelle armée clone fut déployée pour la première fois. Seuls 192 000 clones y participèrent, mais ça n'en resta pas moins l'une des plus grandes batailles de ce qui fut appelé plus tard la Guerre des Clones. Pour cette première bataille réelle, tous les clones disponibles furent utilisés. Y compris les Commandos Clones.

  L'utilisation des commandos clones peut être discutée. Sur toutes les escouades envoyées, très peu revinrent. De nombreux commandos se retrouvèrent les seuls survivants de leur escouade, ce qui était pour un commando l'une des plus terribles choses qui puisse lui arriver. La Bataille de Géonosis était en effet plus un travail d'infanterie que de forces spéciales.
  Cependant, l'une des escouades, l'Escouade Delta, accomplit ses tâches avec brio et joua un rôle majeur dans la Bataille.

  La mission initiale de l'Escouade Delta était d'éliminer Sun Fac, l'un des dirigeants Géonosien, proche de Poggle le Bref. L'insertion des quatre membres se fit de manière séparée, afin de ne pas perdre l'équipe en une fois si leur canonnière était abattue. Le chef d'escouade, Boss, fut inséré au centre de la Grande Arène, bien après que le commando Jedi y ait sauvé Obi-Wan, Anakin Skywalker et Padmé Amidala d'une mort certaine.

Mission sur Géonosis [-22]

Premier objectif : Éliminer Sun Fac.


  Progressant avec prudence dans les ruines chaotiques dues aux bombardements, il finit par rejoindre l'un de ses équipiers, Nitro, qui avait été inséré non loin. Ensemble, ils entrèrent dans la structure même de l'arène afin de réunir l'escouade au complet. Il ne leur fallut pas beaucoup de temps pour que Hacker, le chef en second, les rallie. Puis ils se dirigèrent vers l'endroit où avait été repéré Sun Fac. Le dernier membre, Sev, les y attendait.

  Les trois commandos accédèrent au balcon de la pièce où se trouvait le Géonosien et retrouvèrent Sev comme prévu. Puis ils firent ce qu'ils savaient faire de mieux : traquer Sun Fac. La poursuite eut lieu dans une bonne partie de l'infrastructure de l'arène. Les clones durent se frayer un chemin parmi des hordes de droïdes de combat et profitèrent de leur passage par des hangars pour faire sauter les chasseurs s'y trouvant.

  Lorsqu'ils finirent par atteindre Sun Fac, celui-ci était en train de s'enfuir à bord d'un chasseur. Ne possédant pas d'équipement pour détruire le vaisseau, Boss ordonna à Sev d'utiliser son fusil de sniper pour éliminer le Géonosien à travers le cockpit. Sev, étant le meilleur sniper de l'escouade, parvint à tuer Sun Fac rapidement. Son vaisseau vint s'écraser aux pieds de l'escouade, confirmant le succès de la mission.

  Cependant l'escouade n'était pas prête de quitter le sol rouge de Géonosis. Le Commandement de la République, par l'entremise du Conseiller Clone assigné à l'Escouade Delta, avait en effet décidé de donner aux clones la mission d'une autre escouade, qui avait trouvé la mort en tentant de l'achever. Cette mission consistait en la désactivation d'un complexe de construction de droïdes situé dans les entrailles de la planète.

Mission sur Géonosis [-22]

Deuxième objectif : Pénétrer à l'intérieur de la fonderie droïde.


  Le Commandement de la République avait repéré la spirale sous laquelle était placée l'usine de droïdes, mais il était impossible de la localiser avec précision ni de trouver un accès à cause d'un dispositif de brouillage situé dans la partie haute des souterrains. L'Escouade Delta descendit les premiers niveaux souterrains de la spirale en ascenseur et se frayèrent un chemin dans des galeries géonosiennes infestées de guerriers et de larves jusqu'à trouver le dispositif de brouillage. L'engin étant protégé par un bouclier, les clones durent désactiver celui-ci avant de faire sauter le tout. Une fois fait, les communications purent reprendre et le Conseiller Clone pu scanner la spirale et ses profondeurs.

  Désormais en possession de plus amples informations sur l'usine, l'Escouade Delta pu enfin s'y rendre. Cependant l'accès qu'elle devint emprunter se trouvait à l'opposé de la spirale et il n'y avait pas de chemin praticable. Les géonosiens étant des créatures volantes, ils n'avaient pas besoin de mettre des passerelles et des couloirs partout… Boss fit néanmoins preuve d'ingéniosité en faisant sauter la base d'une élévation minérale qui créa un pont en tombant. L'escouade put ensuite accéder à l'entrée de la fonderie droïde.

  Bien entendu, il n'était pas question d'utiliser l'entrée principale de la fonderie, bien trop gardée. Les clones infiltrèrent donc la structure en passant par les conduits de ventilation, suffisamment grands et larges pour laisser passer deux hommes de front. Une fois à l'intérieur, ils progressèrent vers la salle de contrôle afin d'envoyer les plans complets de l'usine au Conseiller. Celui-ci put ainsi déterminer comment désactiver l'usine.

Mission sur Géonosis [-22]

Troisième objectif : Désactiver la fonderie droïde.


  Suivant les directions fournies par le Conseiller, les deltas parvinrent à placer des explosifs sur les deux conduits énergétiques principaux de la fonderie. Cela ne fut pas une tâche aisée, car les forces géonosiennes étaient importantes. De plus, des droïdes fraîchement fabriqués arrivaient par vagues pour éliminer les intrus. Mais finalement les explosifs purent être actionnés et l'usine désactivée.

  La désactivation brutale de la fonderie entraîna une instabilité de l'ensemble. L'escouade Delta dut alors se dépêcher de rejoindre un point d'extraction avant que l'explosion de l'usine cumulée aux bombardements républicains en surface ne les tuent. Le Conseiller arriva en canonnière par un conduit naturel de la spirale et pu récupérer l'escouade au grand complet.

  Devant la réussite totale de ces deux missions, dont une improvisée, le Commandement estima que l'escouade Delta pouvait être poussée encore un peu. Suite à l'assaut de la République, la CSI évacuait les lieux à bord de Sphères Spatiales, dans lesquelles se trouvaient le plus gros de l'armée droïdes. Le nombre de ces vaisseaux titanesque était tel qu'il était quasiment impossible pour la République de tous les détruire. Il fallait donc les empêcher de décoller en trouvant les codes de lancement. Ce fut le but de la mission.

  La canonnière déposa les commandos à quelques kilomètres d'une Sphère qui n'avait pas encore décollé. Toute approche rapprochée aurait été trop dangereuse, les risques d'être abattu étaient trop grands. Le premier objectif des Deltas était de désactiver un canon anti-aérien qui empêchait les canonnières de s'approcher de la Sphère. Sans ce soutien aérien, la mission des commandos avait de fortes chances de finir prématurément.

Mission sur Géonosis [-22]

Quatrième objectif : Désactiver le canon anti-aérien.


  Les Deltas traversèrent des canyons de roches, gardés par des géonosiens et bloqués par des éboulis. La bataille faisait rage au-dessus d'eux, les chasseurs républicains et séparatistes s'affrontaient sans répit. Le champ de bataille principal se situait loin de la zone, cependant les canyons que les clones traversèrent étaient farouchement gardés par des soldats et des élites géonosiens. Cela montre à quel point les Séparatistes étaient nombreux et déterminés.

  L'escouade comprit qu'elle approchait du bunker abritant le canon anti-aérien lorsque les droïdes vinrent remplacer les géonosiens. L'entrée du bunker était très bien gardée. Des tourelles et de nombreux droïdes, dont des super droïdes, empêchaient quiconque d'entrer. Les commandos durent alors mener une lutte d'infanterie. Mais elle fut payante : une fois entrés dans le bunker et débarrassés de tous les ennemis (qui n'hésitaient pas à rentrer par les fenêtres), ils purent placer des charges explosives et stopper le canon.

  Les cieux étant désormais plus sûrs, les commandos purent recevoir un soutien aérien conséquent, notamment un module anti-blindage pour leur DC-17m, ce qui dans leur situation n'était pas du luxe. Forts de cet appui, ils se dirigèrent vers l'entrée de la Sphère, non sans mal. Une fois à l'entrée, ils durent faire face pour la première fois à un Droïde-Araignée Nain Avancé, la terreur blindée de toute infanterie. Les clones utilisèrent toute leur puissance de feu pour venir à bout du monstre. Lorsque ce fut fait, ils découvrirent avec exaspération que l'entrée de la Sphère était protégée par un bouclier.

  Mais il en fallait plus pour arrêter des clones de la Grande Armée. Le canon anti-aérien ne représentant plus une menace, un pilote de canonnière, Wing Delta 42, vint prêter main forte aux Deltas. Il tira une salve de missile sur le bouclier qui céda sans peine. L'accès était désormais libre. Les commandos entrèrent et parvinrent à monter à bord de la sphère grâce à une plate-forme d'accès contrôlée par Hacker depuis un terminal proche.

  Une fois à bord, les membres de l'escouade se séparèrent afin de saboter chacun un composant vital du vaisseau. La désactivation de la Sphère faisait aussi parti de leurs objectifs, cependant la récupération des codes de lancement était ce qu'il y avait de plus important. Pour s'infiltrer dans les zones du vaisseau à saboter, les clones utilisèrent les conduits de maintenance. Boss alla dans la zone de stockage des super droïdes afin de désactiver le chargement, Sev infiltra la chambre de répulsion, Nitro s'occupa de la valve de refroidissement et Hacker était chargé de désactiver le conduit énergétique principal.

Mission sur Géonosis [-22]

Cinquième objectif : Saboter la Sphère Spatiale et récupérer les codes de lancement.


  Au début l'escouade avait l'avantage de la surprise. Ce qui était vraiment important étant donné le nombre incalculable de droïdes présents dans la Sphère. Sev fut le premier à atteindre son objectif. L'explosion engendrée se fit ressentir dans tout le vaisseau, donnant l'alerte. A partir de ce moment les clones eurent plus de difficulté à atteindre les éléments à saboter. Boss du se frayer un chemin parmi des dizaines de super-droïdes de combat réveillés, ainsi que quelques droïdekas.

  Lorsque ces sabotages furent faits, le vaisseau commença à devenir instable. Des séries d'explosions ébranlaient toute la Sphère et fragilisaient son équilibre. Les clones parvinrent à se rassembler au niveau 1157 puis se dirigèrent vers une sous-station à partir de laquelle ils prendraient un ascenseur vers le pont. Comme tout plan, il ne se passe sans accroc que sur papier : un droïde-araignée nain avancé les attendait juste devant l'ascenseur.

  Ils finirent par parvenir à prendre l'ascenseur, mais une fois arrivés dans les coursives menant au pont ils constatèrent qu'ils avaient commis une grosse erreur : ils avaient provoqué la destruction du vaisseau avant d'avoir les codes. Il s'ensuivit alors une course contre la montre durant laquelle les Deltas se précipitèrent vers le pont principal, sous les photorécepteurs surpris des droïdes.

  Une fois sur le pont principal, ils n'eurent que quelques minutes pour récupérer les codes de lancement, tout en étant sous le feu de nombreux ennemis. Le téléchargement des codes était long, chaque seconde qui s'écoulait était un pas de plus vers l'échec. Les droïdes continuaient de venir par vagues, rendant la tâche plus difficile. Finalement, les clones parvinrent à récupérer les codes et foncèrent vers l'arrière du vaisseau. Là, la canonnière de 42 créa une brèche dans la coque et il pu récupérer les clones juste à temps.

Mission sur Géonosis [-22]

Exfiltration après le succès de la mission.


  La Sphère explosa, mais l'Escouade Delta était déjà loin. Les codes qu'ils avaient récupérés furent transmis au Conseiller et analysés. Par la suite, l'évacuation de l'armée droïde fut empêchée, la République devint alors victorieuse et l'Escouade Delta fut reconnue comme la plus talentueuse escouade de commandos en activité.

  Cependant, d'importantes forces Séparatistes avaient eu le temps de fuir, sans compter que bien que Géonosis était la base la plus importante, ce n'était pas la seule. La fin de la Bataille de Géonosis inaugura le début de la Guerre des Clones, un conflit majeur s'étendant sur trois années d'intenses de combats et ayant eu lieu sur tous les mondes de la République.
Informations encyclopédiques
Mission sur Géonosis [-22]
Nom
Mission sur Géonosis [-22]
Classe
Bataille célèbre
Date
-22
Lieu
Acteurs
L'Escouade Delta
Quelques soldats clones
D'importantes forces droïdes et géonosiennes
Conséquences
Elimination de Sun Fac
Destruction d'une usine droïde
Arrêt de l'évacuation de la flotte séparatiste

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
10 537


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.