Naissance du Système Corellien


La Naissance du Système Corellien remonte à l'Epoque Pré-Républicaine et correspond à la mise en place de cette machinerie cosmique par les mystérieux Célestes.

Continuité : Légendes


  La naissance du Système stellaire Corellien, ou plutôt la création du Système stellaire Corellien, puisque tel est le terme qui convient le mieux, a nourri de nombreuses histoires et légendes qui ont toujours fait le bonheur de la population locale. Les historiens et les xénoarchéologues s'accordent à dire que cette cosmogenèse était artificielle et ont même replacé cet évènement au cours de l'Ère Pré-Républicaine, vers -100 000 avant la Bataille de Yavin, bien que cette date soit sujette à débat. Longtemps, les mécènes de ce travail titanesque sont demeurés inconnus, mais depuis peu il a été attribué à la mystérieuse race des Célestes, plus connue sous le patronyme "d'Architectes". Garant d'un savoir et d'une technologie incommensurable dont le potentiel dépassait les rêves les plus fous, ces derniers avaient semble-t-il entrepris d'immenses chantiers à travers la galaxie. On soupçonne d'ailleurs leurs serviteurs Gree, Kwas et Killiks de les avoir secondés dans cette tâche.

  Les Célestes auraient d'abord tracté les cinq planètes qui constituent le système hors de leurs lieux d'origines, à savoir : Corellia, Sélonia, Drall, ainsi que les mondes doubles Talus et Tralus, avant de les placer autour de l'étoile Corell dans les contreforts du Noyau pour former ce qui reste aujourd'hui l'un des plus grand joyaux de la galaxie. Cette tâche colossale fut rendue possible par la mise au point de la Station Centerpoint, un engin gigantesque assimilé aux Turbines Cosmiques capable de manipuler la gravité à une échelle démesurée, et des multiples Répulseurs Planétaires. Le premier permettait d'ouvrir un couloir hyperspatial et les seconds de définir les orbites et les places respectives des planètes afin de leur accorder à toutes une atmosphère habitable. Pour achever leur œuvre les Célestes décidèrent ensuite de peupler le système avec quelques races indigènes prélevées sur d'autres mondes : Humains, Dralls et Séloniens. S'il est vrai que ce récit peut paraître impossible voir utopique, ce n'est pourtant pas la seule création dont le mérite est à attribuer de la main des Architectes. On peut citer en exemple le Système Vultar dans le Noyau Profond, la Faille de Kathol dans l'Espace Sauvage ou encore l'Amas de Hapes dans la Bordure Intérieure.

  Les Célestes ont disparu depuis bien longtemps de la mémoire collective mais pas leurs artefacts. Ainsi la Station Centerpoint et la plupart des répulseurs planétaires bravèrent seuls les millénaires et survécurent jusqu'à l'ère Impériale et la période d'expansion de la Nouvelle République qui suivit. Malheureusement ces artefacts seront utilisés à des fins moins nobles que ce à quoi ils étaient prédestinés, en servant notamment comme arme destructrice et comme champ d'interdiction lors de la Première Insurrection Corellienne et lors de la Deuxième Insurrection Corellienne.
Informations encyclopédiques
Naissance du Système Corellien
Nom
Naissance du Système Corellien
Classe
Evènement important
Date
-100.000 Av.BY
Lieu
Acteurs
Conséquences
Construction de la Station Centerpoint
Apparition des mondes corelliens et premier peuplement du système

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
25/12/2012

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
4 717


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.