Soulèvement à la prison de Narkina 5 [-5]


Ce soulèvement fut en partie provoqué par une bête erreur de logistique et vit l'évasion des cinq mille prisonniers du complexe, dont Cassian Andor et Melshi Ruescott.

Continuité : Canon


  "Une seule issue !"
Mantra scandé par les détenus au moment du soulèvement général

1. Contexte



  Sous l'ère impériale, de nombreux mondes servaient de prison pour les dissidents et les rebelles. Narkina 5 était une planète à part, qui abritait plusieurs impressionnants complexes pénitentiaires rigoureusement organisés capables d'accueillir des milliers d'individus. Les prisonniers purgeaient leur peine en fabriquant des pièces certainement utiles pour la marine dans un cycle répétitif et cadencé.

  Après l'attaque d'Aldhani en -5 et le vol de la paie trimestrielle des agents impériaux du secteur, Cassian Andor se fit oublier en se rendant sur la planète balnéaire de Niamos. Un concours de circonstances malheureux fit qu'il fut arrêté pour trouble à l'ordre public. La peine prononcée fut extrêmement sévère puisque depuis l'attaque de la garnison d'Aldhani, l'Empereur Palpatine avait instauré la Directive de Rétablissement de l'Ordre Public (DROP) : en d'autres termes, les mesures de répression contre les actes de rébellion furent accrues, et toutes les peines en cours furent doublées, quelles que soient leurs raisons.
  Ainsi, Cassian écopa de six années de prison et fut conduit sur Narkina 5 et emmené sur l'un des complexes pénitentiaires. Là, il adopta le nom de Keef Girgo et rejoignit le groupe 5-2-D du contremaître Kino Loy, c'est-à-dire l'équipe diurne de l'atelier 2 au niveau 5. Keef fut abasourdi par la routine abrutissante des prisonniers, et comprit que cette fausse impression de journée bien remplie devait saper toute envie de se rebeller.

Soulèvement à la prison de Narkina 5 [-5]

Cassian Andor rejoignant l'équipe 5-2-D du complexe pénitentiaire de Narkina 5


2. Elément déclencheur



  Cassian Andor s'intégra vite dans l'équipe de la table 5 de l'atelier 5-2-D composée de Ulaf, Ham, Jemboc, Melshi, Xaul et Taga. À eux sept, ils atteignaient un rythme soutenu et maintenaient une productivité efficace, ce qui leur permettait d'éviter l'électrocution par le sol en acier tunqstoïde.
  Les journées se ressemblaient, et certains prisonniers se suicidaient de désespoir ; ils étaient aussitôt remplacés. Quelques détenus réfléchissaient à une manière de s'échapper, comme Melshi ou encore Birnok de la table 2. D'autres, à l'image de Jemboc, préféraient demeurer discret et purger leur peine sans faire de vagues. Kino Loy, lui, avait encore moins d'un an à tenir et s'assurait que les 49 hommes dont il avait la responsabilité soient toujours productifs.

  Un jour, des rumeurs commencèrent à circuler quant à un problème qui serait survenu au niveau 2, et une brève coupure de courant suscita un vent de panique. Le lendemain, le contremaître Zinska de l'équipe de nuit révéla que les cent détenus de l'atelier 2-5 avaient été exécutés par électrocution. Plus tard ce jour-là, Ulaf fit une attaque et s'effondra. Le docteur Rhasiv ne put rien faire pour le sauver et l'euthanasia pour abréger ses souffrance. Le docteur révéla cependant à Cassian et Kino pourquoi les Impériaux avaient tué toute une équipe. À cause d'une erreur de logistique, un prisonnier du niveau 4 qui avait purgé sa peine s'était retrouvé au niveau 2 : là, les détenus avaient compris que personne n'était donc jamais libéré.

Soulèvement à la prison de Narkina 5 [-5]

Les équipes de jour et de nuit se relayant à l'atelier 5-2


3. Soulèvement et dénouement



  Cassian estima que c'était le moment d'agir : tant que les Impériaux étaient désorganisés, il fallait se rebeller. Il convainquit donc Kino Loy, qui s'adressa le soir même, dans les cellules, à toute son équipe. Ils allaient agir le lendemain à l'occasion de l'arrivée du remplaçant d'Ulaf. Le lendemain donc, chacun gérait son stress à sa façon. Cassian se rendit comme prévu aux toilettes et poursuivit la section d'une canalisation d'eau. Ainsi, au moment du soulèvement, quand les Impériaux électrocuteraient le sol, cela provoquerait une surcharge qui grillerait tous les systèmes.
  La voix retentit finalement et ordonna de suivre le programme. Les détenus stoppèrent leurs activités, attrapèrent discrètement un projectile avant de mettre leurs mains sur la tête. Une fois la canalisation sectionnée, Cassian rejoint l'atelier et observa l'eau recouvrir lentement le sol.

  Depuis la plateforme en hauteur, un officier impérial accompagnait le nouveau détenu jusqu'à l'ascenseur. Xaul et Ham déclenchèrent alors une fausse bagarre pour détourner l'attention de Cassian, qui s'approcha de l'ascenseur et le bloqua avec une pièce métallique. Aussitôt, Birnok commença à escalader, et dans le même temps, Kino Loy donna le signal : tous les détenus jetèrent des projectiles sur les deux gardes postés en hauteur. Le nouveau détenu s'empara de la matraque électrique de son geôlier et l'attaqua, avant d'être abattu du tir d'un garde ; les deux tireurs ouvrirent ensuite le feu sur la foule de prisonniers et plusieurs furent tués. Birnok, une fois sur l'ascenseur à mi-hauteur, fut également abattu. Cassian, lui, contourna l'ascenseur principal pour grimper sur le côté et atteindre discrètement la passerelle.

Soulèvement à la prison de Narkina 5 [-5]

Kino Loy ordonnant à tous d'attaquer


  Depuis le poste de commandes de l'atelier 5-2-D, un Impérial activa l'électrification du sol. Plusieurs prisonniers qui n'avaient pas le temps de monter sur les tables furent tués instantanément, mais le stratagème fonctionna : le court-circuit provoqué par l'abondance d'eau priva toute la section de courant. Dans l'obscurité relative, les détenus lancèrent un nouvel assaut, galvanisés par Kino Loy. Les deux vigies tiraient toujours sur les détenus et Xaul fut tué à son tour. Finalement, Cassian atteignit la passerelle, déséquilibra un garde, le désarma et récupéra son blaster, tua la deuxième vigie, puis acheva son premier adversaire.
  Les prisonniers investirent ensuite le poste de commande, tuèrent l'opérateur ainsi que deux gardes qui arrivaient en renfort puis s'armèrent. Cassian et Kino partirent immédiatement vers les hauteurs du complexe tandis que les autres se répartissaient les différents ateliers de l'étage pour sécuriser le niveau. Ham, Taga et Jemboc foncèrent à un autre atelier, puis, après avoir éliminé les gardes, hurlèrent aux prisonniers de s'échapper. Melshi fit de même de son côté, abaissa l'ascenseur d'une autre salle puis retrouva Ham, Taga et Jemboc.

  Cassian et Kino arrivèrent peu après au poste de commandement général du niveau 8, exécutèrent un des trois opérateurs puis ordonnèrent aux deux autres de couper l'alimentation générale. Le superviseur de la prison, celui qui s'adressait aux prisonniers avec la voix, céda et éteignit tous les systèmes : toutes les portes s'ouvrirent et le sol n'était désormais plus électrifié.
  Kino Loy s'approcha ensuite du micro, et après un instant d'hésitation, s'adressa à tous, encouragé par Cassian : il expliqua la situation et enjoignit tous les détenus à se rebeller tant que les Impériaux n'étaient pas prêts. La révolte gagna bientôt l'intégralité du complexe et les prisonniers se précipitèrent vers les niveaux supérieurs qui donnaient sur l'extérieur. Un peu partout, les gardes impériaux encore en vie se barricadèrent et se firent discrets. Kino scanda à plusieurs reprises "une seule issue" dans le micro avant de suivre Cassian, Ham, Melshi, Taga et Jemboc jusqu'au sommet. Ham fut le premier à faire le grand saut dans l'océan. Puis, Cassian et Melshi furent happés par le flux incessant de prisonniers qui bondissaient vers la liberté. Malheureusement pour Kino Loy, il ne put plonger puisqu'il ne savait pas nager.

  À la tombée de la nuit, alors que des engins impériaux patrouillaient dans le ciel de Narkina 5, Cassian et Melshi rejoignirent le rivage et s'éloignèrent le plus possible.

Soulèvement à la prison de Narkina 5 [-5]

Les prisonniers s'échappant à la nage

Informations encyclopédiques
Soulèvement à la prison de Narkina 5 [-5]
Nom
Soulèvement à la prison de Narkina 5 [-5]
Classe
Chronologie
Date
-5
Lieu
Acteurs
Personnel impérial de la prison :
- Superviseur général (la voix)
- Une centaine de gardes

5000 Détenus :
- Contremaître Kino Loy
- Contremaître Zinska
- Docteur Rhasiv
- Membres de l'équipe 5-2-D : Cassian Andor (Keef Girgo), Ulaf (†), Ham, Jemboc, Ruescott Melshi, Xaul (†), Taga, Birnok (†)
Conséquences
- Soulèvement général des prisonniers
- Fuite de Cassian Andor et Ruescott Melshi

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
09/11/2022

Date de modification
11/11/2022

Nombre de lectures
317


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.