Mission sur Ohma-D'un [-22]


La mission sur Ohma-D'un fut une mission au cours de laquelle plusieurs Jedi, dont Obi-Wan Kenobi, déjouèrent une attaque au gaz des Séparatistes visant Naboo.

Continuité : Legends


  Peu après la Bataille de Naboo, les gungans colonisèrent une lune de Naboo nommée Ohma-D'un. Mais pendant la période de la Guerre des Clones, Boss Nass, le chef des Gungans, perdit le contact avec la colonie. Pour régler la question, le Conseil Jedi, qui soupçonnait la Confédération des Systèmes Indépendants d'être derrière cette perturbation, dépêcha deux Chevaliers Jedi, Obi-Wan Kenobi et Glaive, ainsi que leurs Padawans respectifs, Anakin Skywalker et Zule Xiss, pour aller enquêter sur place. En orbite autour de la lune, ils furent briefés par C-3PO, envoyé par la Reine Jamillia, qui pensait que les Gungans avaient été attaqués par des mineurs d'épices.

  Le soldat ARC Alpha, expert en reconnaissance, suggéra une approche discrète avec une canonnière d'assaut TIO/BA, qu'Anakin pilota jusqu'à la colonie gungan. Après l'atterrissage, les Jedi constatèrent l'une des plus grandes horreurs de cette guerre : en effet ils trouvèrent tous les Gungans de la colonie morts, couverts d'atroces brûlures, en train d'être analysés par des droïdes. Pris de peur pour sa femme sur Naboo, le jeune Skywalker se jeta sur les droïdes malgré l'interdiction de son maître. Toute l'unité s'engagea alors dans la bataille. Ce n'était donc pas l'œuvre des mineurs d'épices, mais bien un site expérimental de la CSI, qui expérimentait un gaz mortel destiné à annihiler l'Armée clone, le "gaz des marais".

  C'est alors que le mercenaire Durge attaqua Obi-Wan par derrière, lui écrasant la tête dans la boue avec sa botte. Une féroce bataille s'engagea alors : Durge électrocuta Anakin et frappa violemment Zule, de qui il venait de recevoir un coup de sabre-laser. Alpha et Glaive parvinrent à gagner du temps : le soldat ARC lui tira dans l'œil et récupéra Obi-Wan, tandis que Glaive attaqua Durge à mains nues, puis le frappa avec son sabre-laser. S'ennuyant de jouer avec les Jedi, le mercenaire battit en retraite, demanda le renfort de ses super-droïdes et activa les réserves de gaz des marais. Les quelques soldats clones de l'unité furent décimés par le contingent de droïdes, laissant Alpha et les Jedi se défendre seuls, et le groupe se sépara en deux : Obi-Wan envoya son Padawan et Alpha libérer les mineurs d'épices gardé en otages. De plus, les effets du gaz commençaient à se faire sentir : à l'instar des Gungans, Glaive présentait de graves brûlures auxquelles il était difficile de résister, même à l'aide de la Force. C'est à ce moment que Durge fit un retour fracassant, en prenant Zule en otage, c'est pourquoi Glaive tenta d'utiliser la persuasion de Force, sans succès. Cependant, la Padawan fut secouru par l'intervention de Kenobi, qui rejoignit ensuite Glaive. Ils firent face ensemble aux droïdes, jusqu'à ce que Glaive se fasse décapiter par la véritable chef de mission, la Jedi Noire Asajj Ventress.

Mission sur Ohma-D'un [-22]

Asajj Ventress déchaînée
Image extraite de la bande dessinée Clone Wars Vol. 02 : Victoires et Sacrifices


   Tandis qu'Obi-Wan engageait le combat contre Asajj Ventress, Anakin et Alpha se frayèrent un chemin parmi les droïdes de la Confédération. Ils trouvèrent finalement les otages, qui leur révélèrent que les Séparatistes avaient chargé l'arme chimique dans les transports des mineurs d'épices, en vue d'attaquer Naboo et de leur faire porter le chapeau. Toujours aux prises avec la Jedi Noire, Obi-Wan subit un étranglement de force de cette dernière, ce qui aurait pu permettre à Durge de tirer sur Kenobi sans l'intervention de Zule Xiss, qui voulut lui sectionner la moelle épinière, mais l'espèce à laquelle appartenait Durge, les Gen'Dai, ne possédait aucun système nerveux. Durge la plaqua au sol mais elle s'empara de ses deux blasters et parvint à se dégager en lui tirant dessus, ce qui ne le tua pas mais laissa néanmoins quelques traces. Durge partit ensuite superviser l'attaque contre Naboo sur ordre du Commandant Ventress.

  Mais Anakin et Alpha trouvèrent les transports avant l'arrivée de Durge et les firent exploser avant qu'ils n'aillent s'écraser sur Naboo. De son côté, Ventress avait ranimé toute l'armée gungan grâce au Côté Obscur de la Force, et la lança contre Obi-Wan et Zule, qui n'avait toujours pas retrouvé son sabre-laser.

Mission sur Ohma-D'un [-22]

Obi-wan Kenobi et Zule Xiss affrontent les Gungans manipulés par Ventress
Image extraite de la bande dessinée Clone Wars Vol. 02 : Victoires et Sacrifices


  En allant secourir le Général Kenobi, Alpha fut attaqué par Durge, qui le jeta dans les flammes. C'est alors qu'Anakin sauva Alpha en électrocutant le mercenaire avec sa propre arme. Epuisé, il s'envola grâce à son jetpack. De son côté, Ventress trancha le bras droit de Zule, qui venait de récupérer son sabre-laser, mais fut interrompue par les tir de blasters d'Alpha. Elle fut récupérée par son collègue Durge, et les Jedi furent placés dans un caisson de bacta.

  Une fois remis sur pied, Obi-Wan partit en mission pour récupérer l'antidote de cette nouvelle arme sur la planète Queyta.
Informations encyclopédiques
Mission sur Ohma-D'un [-22]
Nom
Mission sur Ohma-D'un [-22]
Classe
Bataille célèbre
Date
22 Av. BY
Lieu
Acteurs
Conséquences
Découverte de Durge, Asajj Ventress et du gaz des marais
Échec de la C.S.I.

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
08/10/2019

Nombre de lectures
9 054


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.