Bataille d'Orinda [+13]


La Bataille d'Orinda vit la fin d'Ennix Devian et de l'Empire Restauré.

Continuité : Légendes


  Treize ans après la bataille de Yavin, Ennix Devian, ancien assassin personnel de l'Empereur Palpatine et commandeur suprême de l'Empire Restauré, préparait l'invasion de Coruscant avec son armée, cachée dans sa base secrète de la planète RZ7-6113-23. Disposant de nombreux vaisseaux de guerre et de véhicules datant de la Guerre des Clones, Ennix pouvait également compter sur de nombreuses troupes ainsi que d'hommes de valeur comme le général Bernard Vota, Klemp, Lonkin et d'un agent infiltré parmi les Vestiges de l'Empire, un dénommé Zam Basdor.

Bataille d'Orinda [+13]

L'armada de l'Empire Restauré quitte RZ7-6113-23 pour attaquer Orinda.


  Mais avant de pouvoir attaquer, il fallait déjà déstabiliser la Nouvelle République et quoi de mieux que faire assassiner sa dirigeante, la chef d'état Leia Organa Solo et ses trois, Anakin, Jacen et Jaina. Un commando fut envoyé au Palais Impérial de Coruscant mais échoua avec l'intervention de Mirith Sinn et des gardes du corps Noghri. Mais cet échec n'ébranla en rien la détermination de Devian qui reçut des mains d'un mystérieux personnage un fragment de zinéthium, une roche explosive et très dangereuse. En effet, l'individu nommé Nom Anor, avait engagé une équipe de mercenaires pour voler cette pierre dans les laboratoires d'armements chimiques de la planète Nyara. Avec cette matière, Devian comptait bien faire de gros dégâts sur Coruscant. Mais avant, il devait s'assurer une base d'élan pour lancer son invasion. Ce fut la planète Orinda, occupée par les Vestiges de l'Empire, qui fut la cible de son attaque.

Déroulement



Forces en présence



  La flotte de défense des Vestiges de l'Empire se composait de trois Destroyers Stellaires de Classe Imperial I et de deux Destroyers Stellaires de Classe Victoire, accompagnés de nombreux escadrons de chasseurs TIE. Étant donné que Gilad Pellaeon ne s'attendait pas à être attaqué, cela était amplement suffisant pour se prémunir contre une éventuelle attaque de pirates ou autre. La garnison au sol et dans le palais était composée de nombreux stormtroopers et officiers.

Bataille d'Orinda [+13]

L'escadre de Devian et Vota vient d'arriver en orbite d'Orinda


Les forces navales de l'Empire Restauré étaient cependant plus importantes grâce aux nombreuses années d'attente et d'amassage de vaisseaux de guerre. Bien que datant de la Guerre des Clones, ces derniers n'en étaient pas moins redoutables. Environ une dizaine de Destroyers Stellaires Venator et de Croiseurs Légers Acclamator, accompagnés de canonnières TIO/BA et TLO/BA transportant chacune des RT-TT ou des troupes. Ces vaisseaux étaient escortés par de très nombreux chasseurs ARC-170 et V-Wing Alpha de Classe Nimbus.

La bataille



  La flotte de l'Empire Restauré sortit de l'hyperespace d'un seul coup et le général Vota ordonna à ses croiseurs Venator de passer à l'attaque sans plus attendre. Les premiers vaisseaux de guerre ouvrirent alors le feu sur le croiseur le plus proche qui fut touché de plein fouet par les tirs et détruit. Les chasseurs V-Wing et ARC 170 furent déployés et eurent vite l'avantage sur les TIE. Les défenses stellaires d'Orinda mises à mal, les Venator couverts par les V-Wing forcèrent le passage. Les destroyers des Vestiges furent détruits les uns après les autres par les tirs nourris des Venator et des Acclamator ou sous les bombes des V-Wing.  Une fois maîtres de l'espace, Devian et ses troupes débarquèrent sur Orinda afin d'aller lui-même débusquer Pellaeon. Les soldats en faction dans le palais furent vite abattus et il ne resta bien tôt plus que deux hommes avec Gilad.

Bataille d'Orinda [+13]

La flotte de défense d'Orinda est anéantie par celle de Devian.


  Encerclé de toutes parts par les stormtroopers de Devian, l'amiral qui voulait préserver la vie de ses hommes, les fit lâcher leurs armes pour qu'ils ne soient pas exécutés. Mais il ne se rendit pas pour autant. Ennix fendit alors ses troupes pour venir parler à Pellaeon. L'ex-membre du COMPORN lui proposa de le rejoindre et qu'ensemble, ils pourraient restaurer l'Empire Galactique d'autrefois. Pour tenter de le convaincre, Basdor les rejoignit et avoua travailler pour Devian depuis un moment. Fou de rage, Gilad tua le traître d'un tir de blaster entre les deux yeux. Ennix ordonna alors à ses hommes de s'emparer de l'amiral et de se préparer à l'exécuter.

Bataille d'Orinda [+13]

Les défenses terrestres des Vestiges sont elles aussi enfoncées.


  Pellaeon l'avertit que sa flotte bien que plus nombreuse ne ferait pas le poids face à d'éventuels renforts. Mais Devian lui répondit que malgré l'archaïsme de ses vaisseaux de guerre, ceux-ci pouvaient largement faire face à d'autres croiseurs et destroyers. Soudain, Bernard l'avertit que leur flotte en orbite se faisait attaquer. Alors qu'il tentait de comprendre ce qu'il se passait, il entendit une voix derrière lui qui le fit se retourner. Le baron Ragez d'Asta en tenue de combat se tenait devant lui avec des soldats en renfort de Pellaeon. Le noble ajouta que trois flottes venues en renfort du secteur d'Astan avaient été placées judicieusement derrière la lune du système afin de surprendre les vaisseaux de l'Empire Restauré. Ceux-ci étaient désormais désorganisés et commençaient à battre en retraite. Ennix accusa alors le coup surtout lorsque Feena d'Asta parut car, selon lui, la jeune femme était morte. Ce qui était vrai mais Devian ignorait que Feena avait été clonée. Vota décida alors d'exécuter Pellaeon mais il en fut empêché par Mirith qui lui tira dans le dos. Un pugilat entre les stromtroopers de l'Empire Restauré et ceux du baron d'Asta s'engagea durant lequel Devian prit la fuite. Bernard Vota, agonisant, supplia son chef de ne pas l'abandonner avant d'expirer. Kanos rattrapa et confronta Ennix. Les deux hommes se battirent à coups de vibro-lance et de bâton à double lame et Kanos terrassa finalement son adversaire.


Conséquences



  Orinda fut sauvée et la mort de Devian marqua la fin définitive de l'Empire Restauré, dont les troupes se rendirent. Kanos et Mirith purent s'enfuir de la planète avant que Pellaeon ne les fasse arrêter malgré leur aide. Malgré la victoire, les pertes des Vestiges avaient été très importantes : toute leur flotte avait été anéantie et de nombreux soldats étaient morts.

Bataille d'Orinda [+13]

La situation s'inverse avec l'intervention de Kir Kanos, Mirith Sinn et des renforts du baron d'Asta.


  L'Empire Restauré perdit ses leaders Ennix Devian et Bernard Vota et les survivants de l'armada se rendirent. Tous les vaisseaux encore intacts furent capturés par les renforts du baron d'Asta. L'ex-garde rouge fut amené dans le secteur d'Astan et soigné dans une des maisons du baron. Après plusieurs mois de convalescence, Kir, dont la fidélité à l'Empereur avait disparu, abandonna sa tenue de garde impérial et partit faire sa vie très loin et en laissant l'ancienne derrière lui.
Informations encyclopédiques

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
20/06/2022

Date de modification
20/06/2022

Nombre de lectures
116


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.