Bataille entre les Grands Amiraux Thrawn et Savit [-1]


La bataille entre les Grands Amiraux Thrawn et Savit opposa le Chimaera aux quatre Destroyers Stellaires de son adversaire sans coûter la moindre vie.

Continuité : Canon


  "Plus tôt, vous avez dit que je ne vous connaissais pas. C'est tout le contraire. Je vous connais parfaitement. La Commodore Faro ne se contente pas de réagir à vos manœuvres au mieux de ses formidables aptitudes. La vérité, c'est que je lui ai déjà donné les outils, les idées et les instructions nécessaires à votre défaite."
Grand Amiral Thrawn, au Grand Amiral Savit

  Peu après sa victoire face aux assaillants rebelles sur Lothal, le Grand Amiral Thrawn dut interrompre sa campagne pour une mission apparemment d'intérêt discutable visant à empêcher des grallocs de perturber l'approvisionnement du projet Nébuleuse. Quelques péripéties et affrontements contre des Grysks plus tard, le Chiss découvrit que les créatures étaient attirées pour fournir un prétexte à la disparition de vaisseaux en réalité simplement détournés et pillés de leur contenu. Et son homologue, Balanhai Savit, en était à l'origine.

  Thrawn donna donc rendez-vous à son collègue près de preuves de ses manigances en prétextant venir à sa rencontre pour clarifier la situation de Brierly Ronan, qu'il avait sciemment envoyé entre ses mains. Le Chiss alla donc à la rencontre du Firedrake et de son escorte, les Stormbird, Misthunter et Harbinger, avec sa seule navette. Sitôt dans le vaisseau amiral de Savit, il se rendit sur la passerelle pour le forcer à l'y rejoindre et là, face à la colère et au mépris de son collègue, il lui assura être venu pour profiter d'une bonne vue sur sa victoire à venir.

  Quand le Chimaera fit son apparition, Thrawn n'était donc pas à son bord et se posa comme observateur tandis que son second, la Commodore Karyn Faro, dirigeait le Destroyer Stellaire d'après ses prévisions. Même elle ne savait pas s'il s'agissait d'un pari insensé de son supérieur ou d'une preuve de maîtrise stratégique sans égal. Dès son arrivée, elle transmit toutefois les preuves de la trahison de Savit et demanda sa reddition, sans succès. Dans le même temps, elle fit réaliser une fronde avec un générateur d'ombre de masse grysk.

  Alors que le Capitaine Gilad Pellaeon annonçait garder le Harbinger en retrait le temps de prendre connaissance des documents, Faro déclencha une seconde fronde avec quatre chasseurs TIE aux systèmes désactivés. Enfin, elle finit ses préparatifs en déployant ses chasseurs restants en Marg Sabl, une manœuvre typique du Chiss destinée à distraire des appareils furtifs, avant de faire face au Firedrake. Incrédule, Savit ne pensait pas un instant que Thrawn puisse l'emporter mais ce dernier resta calme, promettant de vaincre sans coûter la moindre vie et s'amusant vaguement de son refus de comprendre à quel point il avait su lire l'esprit de son collègue.

  Ronan tenta de les convaincre d'arrêter mais ne put que constater que Thrawn était incroyablement incompétent en matière politique, échouant à percevoir les voies de sortie pacifiques. Finalement, se considérant agressé par la Marg Sabl, Savit passa à l'attaque en ordonnant une salve de six tirs de canons à ions du Misthunter, sur son côté bâbord (ou tribord depuis le Chimaera). Faro réagit immédiatement à ce mouvement conforme aux prédictions du Chiss. À ses ordres, les artilleurs du Commandant Hammerly tirèrent également, leurs propres décharges ioniques dissipant celles qui les visaient, démontrant brillamment un principe scientifique encore jamais éprouvé.

  Le résultat fut similaire avec les trois salves suivantes, puis le Stormbird entra en action, surpassant les capacités des canons ioniques du Chimaera. Ce fut donc une partie des chasseurs TIE, modifiés pour y survivre, qui contourna le Destroyer Stellaire pour intercepter les tirs. Conscients qu'un autre essai aurait lieu, pensant avoir atteint les limites défensives de Faro, le Stormbird et le Misthunter tirèrent de nouveau mais les opérateurs de rayon tracteur attirèrent les chasseurs neutralisés à tribord sur la trajectoire des tirs tandis que les derniers TIE opérationnels répétaient la manœuvre à bâbord.

  Heureusement pour le Chimaera, Savit n'insista pas et décida de larguer les chasseurs du Stormbird, avec un avantage de deux appareils opérationnels contre un. Malgré cela, Thrawn restait imperturbable et confiant face à la colère de son collègue. Faro riposta en envoyant quatre torpilles à protons sur la formation serrée de ses adversaires. Avec une précision redoutable, les artilleurs d'Hammerly tirèrent sur les projectiles de manière à les faire exploser juste devant les chasseurs. Aucun ne fut détruit mais tous furent incapables de poursuivre le combat et deux durent même être rattrapés par les rayons tracteurs du Stormbird (avec les coordonnées fournies par le Chimaera) pour éviter de s'écraser sur la coque du Destroyer Stellaire.

  Constatant l'impressionnant sang-froid de son équipage, Thrawn réitéra sa promesse de ne menacer aucune vie mais Savit arriva au bout de sa patience et ordonna au Firedrake de passer à l'attaque, directement, en dépit des protestations du Capitaine Boulag. Les premiers tirs de turbolaser affaiblirent les déflecteurs de la passerelle du Chimaera de quarante pour cent. Profitant de son manque d'attention pour les détails, les chasseurs TIE propulsés par fronde se réactivèrent à proximité de son vaisseau et tirèrent sur les capteurs de visée des turbolasers bâbord. Savit n'ayant pas confiance en ses artilleurs, ceux-ci étaient inaptes au tir en manuel et perdirent largement en dangerosité.

  Hammerly remarqua alors que le Firedrake n'avait qu'à se retourner pour retrouver son potentiel offensif, mais elle comprit que Faro voulait pousser le plan de Thrawn jusqu'au bout afin de savoir s'il pouvait gagner sans être présent. Pourtant, elle modifia légèrement la stratégie : au lieu de l'amener à exposer ses canons tribord au choc imminent avec le générateur, elle fit se redresser le Chimaera pour que le Firedrake suive le mouvement et voit son hangar dévasté par l'impact. Cette improvisation fut un franc succès que Thrawn ne manqua pas d'apprécier comme une preuve supplémentaire du talent de son second.

  Seuls quatre chasseurs TIE purent quitter le Destroyer Stellaire, pilotés par des Death Troopers du Chiss, qui tirèrent sur les derniers capteurs de visée. Bien que non informée de cette partie du plan, Faro s'en servit pour démontrer une mutinerie en cours à bord du Firedrake et renouveler son appel à cesser de suivre Savit. Elle ne fut rejointe que par le Harbinger, convaincu par ses documents, tandis que le grand amiral en accusation restait apparemment silencieux car la navette personnelle de Thrawn s'était déplacée de manière à brouiller ses communications sortantes.

  Savit était surpassé en tout point, son homologue lui expliquant comment il l'avait compris et devancé avec tant de précision. Il perdit alors patience et utilisa son blaster pour tirer sur le Chiss. S'il rata son tir, le Major Dayja Collerand, du BSI, fit irruption sur la passerelle à ce moment et l'arrêta en raison de la directive impériale obligeant les armes à être en mode incapacitant à bord. Démis de ses fonctions en l'attente d'une enquête, Savit était totalement vaincu et Thrawn tint sa promesse de l'emporter sans le moindre mort. Il repartit pour sa propre mission peu après, tandis que le Harbinger lui fut réaffecté.



Actualités en relation

HoloNet | Critique de Thrawn : Trahison

Thrawn : Trahison de Timothy Zahn, paru ce 26 novembre chez Pocket, conclut donc la première trilogie de l'univers Star Wars canon dédiée au plus célèbre des Chiss, le Grand Amiral Thrawn. Après Thrawn et...


Notre avis sur les rédditions X-wing, TIE Fighter et Racer

Souvenez-vous, tout cela a commencé en juin 2019 chez Limited Run Games avec la réédition du jeu Star Wars sur NES et GameBoy (avec des éditions simple ou Premium), puis en mars 2020 pour notre premier avis. La collection...


Notre avis sur les rédditions de Dark Force et Jedi Knight

Nous en avions reparlé en janvier, voici que sont enfin arrivé les jeux Legend(air)es Dark Forces et Jedi Knight en édition collector chez Limited Run Games. Vendus (en mars 2020) avant Jedi Outcast et Jedi Academy (avril 2020), la...


Encyclopédie | Les Clones prennent d'assaut votre nouveau pack de fiches

Bonjour à tous ! C'est aujourd'hui non pas 1, ni 2, ni 3, mais bien 30 clones qui rejoignent l'encyclopédie. Ces braves soldats de la République viennent de toutes les saisons de la série The Clone Wars...


Encyclopédie | Le Grand Amiral Thrawn à l'honneur de l'encyclopédie

Il est déjà l'un des personnages les plus populaires de la saga, au point où cela n'étonnerait plus personne qu'il fasse un jour son apparition en film ou en série : le Grand Amiral Thrawn est à l...


Informations encyclopédiques
Bataille entre les Grands Amiraux Thrawn et Savit [-1]
Nom
Bataille entre les Grands Amiraux Thrawn et Savit [-1]
Nom original
Battle between Grand Admirals Thrawn and Savit
Classe
Bataille célèbre
Date
An -1 av. BY
Lieu
Espace impérial
Acteurs
Conséquences
Victoire de Thrawn
Arrestation de Savit
Affectation du Harbinger à la 7e Flotte

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
05/03/2021

Date de modification
05/03/2021

Nombre de lectures
66


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.