Destruction du Système de Thanta Zilbra [+18]


La Destruction du Système de Thanta Zilbra fut causée par la Triade Sacorienne durant la Première Insurrection Corellienne et coûta la vie à des dizaines de milliers de personnes.

Continuité : Légendes


  Dans le plus grand secret, la Triade Sacorienne complotait pour prendre le contrôle du Secteur Corellien et comptait y parvenir en utilisant la Station Centerpoint, dont ils avaient découvert certains des secrets, en particulier son pouvoir de destruction. Ils établirent une liste des étoiles qui allaient détruire et envoyèrent un message au Chef d'Etat de la Nouvelle République Leia Organa Solo et au Gouverneur-Général du Secteur Corellien Micamberlecto mais en raison d'un imprévu leur message arriva presque deux semaines après la destruction de leur première cible, le système inhabité de TD-10036-EM-1271 et perdit en partie de son impact car les dirigeants ne purent pas établir s'ils étaient vraiment responsables de la supernova (An 18).

  Les Services Secrets de la Nouvelle République envoyèrent une flotte avec à sa tête le Naritus évacuer la seconde cible, le Système de Thanta Zilbra mais ni les sauveteurs, ni les habitants de l'avant-poste de Thanta Zilbra ne prirent la menace au sérieux et l'évacuation se déroula très lentement et très difficilement. Des émeutes manquèrent plusieurs fois d'éclater et les membres de l'équipe d'évacuation avaient du mal à se montrer convainquant car ils n'étaient pas persuadés eux-mêmes de la menace. Wedge Antilles, qui commandait les chasseurs présents et vétéran de la Rébellion et de la Nouvelle République, faisait partie des individus qui estimaient que l'évacuation était une perte de temps même s'il faisait de son mieux pour obéir aux ordres.

  Ce ne fut que lorsque les caméras dirigées vers le soleil montrèrent des signes d'activités anormales que la menace fut prise au sérieux et la panique prit alors le pas sur le scepticisme et l'agacement. Les navettes furent chargées à leur maximum de capacité, en priorité des femmes et des enfants mais les trois vaisseaux de guerres et les huit transporteurs géants qui constituaient la flottes furent rapidement pleins, la Nouvelle République ayant gravement sous-estimé le nombre de personnes vivant sur l'avant-poste. Quand l'heure prévue du déclenchement de la supernova approcha, les vaisseaux sautèrent dans l'hyperespace pour éviter d'être soufflés par la supernova qui détruisit le système.

  Seulement 1.263 des 13.000 colons purent être évacués, soit 10% de la population. Les équipes de secours furent autant touchées par la destruction que les survivants, voire plus, car ils avaient dû abandonner des dizaines de milliers de personnes à la mort. La cible suivante des indépendantistes était Bovo Yagen qui comptait plusieurs millions d'habitants et qui n'aurait jamais pu être évacuée à temps sans l'intervention providentielle du jeune Anakin Solo qui utilisa le répulseur de Drall pour neutraliser la Station Centerpoint.

Informations encyclopédiques
Destruction du Système de Thanta Zilbra [+18]
Nom
Destruction du Système de Thanta Zilbra [+18]
Classe
Evènement important
Date
An 18
Lieu
Acteurs
Conséquences
Destruction du Système de Thanta Zilbra
Nombreux décès
Attaque contre Bovo Yagen

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
10/10/2020

Date de modification
10/10/2020

Nombre de lectures
350


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.