Campagne de Troithe [+5]


La campagne de la Nouvelle République pour reprendre Troithe déboucha sur un affrontement brutal qui opposa l'Escadron Alphabet et le groupe tactique de Hera Syndulla à la résistance impériale locale et à l'Escadre de l'Ombre.

Continuité : Canon


  Après la bataille de Pandem Nai qui s'était achevée avec la fuite de la 204ème escadre impériale et la mort de Shakara Nuress, l'Escadre de l'Ombre demeurait introuvable. Pourtant, l'anéantissement de cette unité de pilotes de chasseurs TIE d'élite était une priorité du groupe tactique de la générale Hera Syndulla, de l'agent Caern Adan, et des membres de l'Escadron Alphabet.

1. La reprise de Troithe



  Environ six mois s'étaient écoulés depuis l'Opération Cendres et la dévastation de Nacronis qui avait poussé Yrica Quell à quitter l'Empire Galactique sous l'impulsion de son mentor Soran Keize, présumé mort. Depuis, l'attention de la Nouvelle République s'était tournée vers le système Cerberon, que les Impériaux étaient susceptibles d'utiliser comme raccourci dans le Noyau Profond.

  Troithe, le monde principal du système qui avait jadis rivalisé avec Coruscant, était alors sous occupation impériale, et la garnison était tenue par le gouverneur Hastemoor. Avec le Lodestar, l'Escadron Hail, l'Escadron Meteor et la 61ème unité d'infanterie mobile, le spatioport de Troithe, une des nombreuses étapes de la campagne du système Cerberon, fut repris en moins d'une journée. Les deux autres mondes furent également pacifiés, et Catadra fit les frais d'un déluge de feu du transporteur de classe Acclamator.
  À bord de son U-Wing, Kairos soutenait les fantassins de la Nouvelle République qui ne reculaient devant rien dans les rues slalomant entre les impressionnants bâtiments de Troithe. Elle-même était assurée par le A-Wing de Wyl Lark et le Y-Wing de Nath Tensent. Enfin, le X-Wing d'Yrica Quell et le B-Wing de Chass na Chadic s'occupaient des TIE ennemis qui représentaient la plus grande menace pour la 61ème unité d'infanterie. Avec le spatioport repris et les défenses aériennes anéanties, la bataille n'était toutefois pas encore gagnée.

  En effet, il fallait toujours prendre la capitale, bastion où le gouverneur Hastemoor se retranchait avec encore de nombreuses troupes et des blindés. La générale Hera Syndulla craignait que la bataille ne finisse en guerre de tranchées et proposa donc une attaque directe sur la capitale, qui mettrait en danger grandement les troupes au sol et les chasseurs. Cependant, c'était le seul moyen de percer les défenses impériales et de prendre le contrôle des générateurs de bouclier. Le risque était réel, mais force était de constater qu'aucune perte de chasseurs n'était à déplorer depuis plus de deux semaines, ce qui boostait la confiance des pilotes de la Nouvelle République.
  L'Escadron Alphabet envisagea donc de traverser le district Thannerhouse, bordé par les rives du lac Thanner : l'arrivée des troupes de la Nouvelle République avait été annoncée aux civils afin qu'ils puissent préalablement évacuer ce secteur très densément peuplé de la capitale. Il fallut plusieurs passages des chasseurs pour neutraliser les blindés impériaux, dont des submersibles dissimulés dans les eaux du lac Thanner.

  Les vols de reconnaissance se multiplièrent durant les deux prochaines semaines, pour évaluer les forces ennemies et concocter le plan qui permettrait de prendre le contrôle des générateurs de bouclier. Il était en effet impensable de bombarder sauvagement les alentours de la capitale : d'une part car les victimes civiles seraient trop nombreuses... et d'autre part car en reprenant Troithe, Caern Adan espérait bien attirer l'Escadre de l'Ombre. Et pour que Troithe intéresse l'Empire, il ne fallait pas que les infrastructures militaires soient toutes en ruines. Ainsi, Yrica Quell participa à l'ultime briefing avec Caern Adan et Hera Syndulla avant que l'assaut final soit donné : les troupes avaient environ soixante-dix heures pour se positionner et s'organiser grâce aux informations collectées.
  La bataille pour le Centre de Défense Planétaire de Troithe débuta finalement, les chasseurs de la Nouvelle République devant cette fois affronter des TIE Striker appuyés par des rangées de batteries de canons à ions et turbolasers. Nath Tensent, accompagné par Chass na Chadic, dirigeait les bombardiers de l'Escadron Hail, couverts par Yrica Quell et certains chasseurs de l'Escadron Meteor, qui n'étaient pas occupés à couvrir les fantassins de la 61ème unité ou à éloigner les TIE. Quand le gouverneur impérial ordonna le repli de ses troupes vers le Complexe Tri-Central, la générale Syndulla, depuis le Lodestar, exigea de presser l'assaut : les différents groupes d'Impériaux ne devaient pas se regrouper. En effet, le Complexe Tri-Central était indispensable au bon fonctionnement de la capitale : s'il venait à être détruit durant les combats, le chaos s'emparerait de Troithe et jamais l'Escadre de l'Ombre ne viendrait. Les bombardiers devaient donc se replier, abandonnant ainsi les troupes au sol au carnage.
  Toutefois, Kairos, à bord de son U-Wing, refusa d'abandonner et fonça seule vers le complexe, encaissa des tirs de roquettes et prête à se sacrifier pour mettre un terme à cette opération. Elle transperça les murs du complexe avec son vaisseau, empêchant ainsi le repli des Impériaux. Au bord de la mort, elle fut ensuite secourue par ses alliés : grâce à elle, la capitale avait été reprise.

2. En attendant l'ennemi



  Trois jours s'étaient écoulés depuis la prise de la capitale grâce à Kairos, qui était dans un état très préoccupant. Il demeurait encore des poches de résistance impériales sur Troithe, mais rien d'insurmontable pour les fantassins de la Nouvelle République. Toutefois, chose préoccupante, Caern Adan avait disparu alors qu'il était en chemin vers le camp médical du district Thannerhouse pour être au chevet de Kairos.
  Alors que la générale Hera Syndulla quittait le système Cerberos pour retrouver l'Escadron Vanguard, en laissant toutefois sur place le Lodestar, l'opération concoctée par Caern Adan entrait dans sa dernière phase : le piège pour l'Escadre de l'Ombre. Le Balosar était certain qu'avant sa mort, le gouverneur Hastemoor avait envoyé un message à l'Empire, qui avait été capté par la 204ème escadre d'élite, avec toutes les informations qu'il fallait pour reprendre Troithe. Dont notamment la trajectoire de l'astéroïde CER952B, qui allait passer très près de la capitale et offrirait ainsi la possibilité de s'engouffrer derrière les boucliers planétaires. Caern Adan avait misé sur le fait que l'Escadre de l'Ombre saisirait cette opportunité pour initier une attaque éclair sur la capitale, et avait donc fait déployer une bonne partie de la 61ème unité d'infanterie mobile sur l'astéroïde : ainsi, quand les chasseurs TIE se poseraient en attendant que la trajectoire de CER952B atteigne son point d'intérêt, les fantassins de la Nouvelle République élimineraient les pilotes impériaux, terminant ainsi la bataille avant même qu'elle commence.

  En attendant l'arrivée inéluctable de l'Escadre de l'Ombre, chacun s'occupait comme il pouvait. Chass na Chadic, morose, passait son temps à boire dans une cantina de Catadra, et rentrait saoule au Lodestar en pilotant son B-Wing. Yrica, elle, força Nath Tensent à l'accompagner dans son enquête pour retrouver Caern Adan : après un passage sur Catadra, tous les deux découvrirent le Balosar prisonnier des Impériaux sur Narthex, la lune de Catadra. Ils le secoururent non sans mal puis retournèrent sur Troithe, où était posé le Lodestar ; Kairos venait d'en être extraite pour être conduite sur Chandrila et y être soignée, car son état se dégradait. Quant au Balosar, il était également très affaibli après une semaine de détention aux mains de tortionnaires impériaux.
  Cependant, quelque chose s'était produit pendant la mission d'Yrica et Nath : chaque membre de l'Escadron Alphabet avait reçu un message automatique, programmé par Caern Adan au cas où il viendrait à disparaître. Et ce message révélait la vérité sur l'ex-impériale : elle n'avait pas quitté l'Empire avant la dévastation de Nacronis et y avait participé activement. Yrica Quell fut aussitôt mise à pied alors que les alarmes retentissaient dans le Lodestar : l'Escadre de l'Ombre était là.

3. Le piège de l'Escadre de l'Ombre



  Soran Keize avait retrouvé sa place au sein de l'Escadre de l'Ombre et avait deviné que la Nouvelle République tenterait de piéger ses pilotes sur l'astéroïde CER952B. Il avait ainsi établi un autre plan, beaucoup plus périlleux, et comptait sacrifier son Destroyer Stellaire de classe Imperial-II, l'Edict. Son objectif n'était pas de reprendre Troithe pour la gloire de l'Empire, mais bien de se venger de Hera Syndulla en la détruisant, elle et son Lodestar : un acte de vengeance pour offrir à la 204ème escadre une victoire.

  Aux commandes de son propre vaisseau, Soran Keize conduisit des chasseurs d'entraînement, dont les manœuvres étaient automatiquement calées sur les siennes, vers Catadra, avec le croiseur de classe Quasar Fire Aerie. L'Escadron Meteor et l'Escadron Alphabet, amputé de Kairos et Yrica Quell, mordirent à l'hameçon et se mirent en route vers Catadra, pour protéger ce monde de l'Escadre de l'Ombre, dont ils pensaient les chasseurs au chaud dans les hangars de l'Aerie. L'Edict, lui, mit le cap sur Troithe et le Lodestar qui s'élevait dans l'atmosphère.
  Wyl Lark, à bord de son A-Wing, était suspicieux : pour l'instant, il n'avait pas reconnu les TIE de l'Escadre de l'Ombre et s'étonnait qu'ils n'aient pas encore été déployés, sachant que l'Edict allait probablement se faire pulvériser par les défenses planétaires de Troithe. Pourtant, la bataille se dessinait au-dessus de Catadra. Soudain, le pilote fut contacté par un Impérial de l'Escadre de l'Ombre, qu'il reconnut, et qui lui conseilla de retourner vers Troithe. Lark tenta de contacter Meteor Leader et ses compagnons, mais c'était trop tard : l'Edict brouillait les communications. Wyl parvint tout de même à alerter Nath et tous les deux firent route vers le Lodestar et l'Edict, tandis qu'au niveau de Catadra, la bataille s'engagea entre l'Escadron Meteor, l'Aerie, Soran Keize et ses TIE d'entraînement. A bord du Lodestar, frustrée, Yrica Quell se doutait que quelque chose clochait, sans savoir quoi ; Chass na Chadic, furieuse de la vérité qu'elle venait de découvrir, était prête à engager le combat contre le croiseur impérial.

  La bataille spatiale entre l'Edict et le Lodestar débuta, le transporteur de classe Acclamator renforcé de la garnison de chasseurs de Troithe, de Wyl Lark et Nath Tensent. Au-dessus de Catadra, Chass na Chadic attaquait à elle seule l'Aerie : son B-Wing fut toutefois sévèrement endommagé. Yrica Quell, quant à elle, ne comprenait toujours pas où était l'Escadre de l'Ombre. Elle vola donc un cargo et quitta le Lodestar pour participer à la bataille et mit le cap à son tour sur Catadra : mais l'ex-impériale n'était pas seule à bord puisqu'à l'intérieur se trouvaient aussi Caern Adan et son droïde IT-O. Déterminée, et quelque peu suicidaire, Yrica parvint à neutraliser l'Aerie, avant que son cargo ne soit lui-même mis hors d'état par un chasseur TIE, et pas n'importe lequel, celui de Soran Keize, qu'elle reconnut. Le Major Rassus, le capitaine du croiseur, ordonna finalement l'évacuation de son vaisseau.
  
  Puis soudain, ce fut le coup de massue pour la Nouvelle République : les six escadrons de l'Escadre de l'Ombre quittèrent les hangars de l'Edict et attaquèrent le Lodestar. La maigre garnison de Troithe ne put rien faire, et sans nouvelle de l'Escadron Meteor, le vaisseau amiral de la général Hera Syndulla fut abattu. Alors qu'il chutait vers la capitale, le Destroyer Stellaire fut lui-même abattu par les défenses planétaires : les deux mastodontes percutèrent finalement de plein fouet les boucliers, les désactivant temporairement, et permettant ainsi à l'Escadre de l'Ombre de pénétrer dans Troithe. Le plan de Soran Keize était un succès.

4. La fuite de Troithe



  Seuls Wyl Lark et Nath Tensent, aux commandes de leurs chasseurs endommagés, étaient parvenus à suivre les TIE de la 204ème escadre impériale. Ce qu'il restait de la 61ème unité d'infanterie de la Nouvelle République se retrouva ainsi sans défense face aux pilotes impériaux : ce fut une véritable débâcle, les positions durement acquises durant les dernières semaines aussitôt perdues. Soran Keize prit ensuite contact avec la gouverneure par intérim Fara Yadeez, qui mit à sa disposition des ressources, des ingénieurs et des hommes. Pour l'Escadre de l'Ombre, cette victoire était amère : plusieurs pilotes avaient perdu la vie, et surtout, les Impériaux se retrouvaient désormais coincés sur Troithe avec la perte de l'Aerie. Par ailleurs, Hera Syndulla n'ayant pas péri avec le Lodestar, la vengeance de l'Escadre de l'Ombre n'était pas tout à fait consommée... pire que cela : la générale Twi'lek reviendrait sous peu avec des renforts, piégeant ainsi les pilotes impériaux.

  Pour les membres de l'Escadron Alphabet, la situation était pire que catastrophique. Chass na Chadic avait été recueillie sur Catadra par des membres du culte des Enfants du Soleil Vide : elle eut le plus grand mal à trouver un moyen de s'échapper et de récupérer les restes de son B-Wing. Après plusieurs jours d'errance parmi les cultistes, quand elle quitta enfin Catadra, elle avertit aussitôt Hera Syndulla de la situation sur Troithe.
  Le cargo d'Yrica et Caern s'était écrasé sur un planétoïde, lentement aspiré par le trou noir du système Cerberon. Sur cet astre se trouvait une tour mystérieuse que les Impériaux qui avaient capturé le Balosar avaient tenté de détruire, en vain. Caern Adan, blessé avant le crash, ne survécut pas à ses blessures : Yrica dut ensuite se débarrasser de IT-O, dont la programmation primaire de droïde de torture avait repris le dessus. L'ex-impériale, non sans mal, était finalement parvenue à pénétrer dans la tour après avoir résisté à des illusions terribles issues de la technologie Sith. À l'intérieur, elle découvrit un vaisseau et put quitter le planétoïde.
  Enfin, sur Troithe, Wyl Lark et Nath Tensent organisèrent la résistance avec le peu de ressources et d'hommes dont ils disposaient. Ce fut surtout Wyl qui s'imposa comme le nouveau leader, et grâce à son intuition, il comprit que l'Escadre de l'Ombre chercherait à tout prix à quitter Troithe. Les maigres forces de la Nouvelle République se mirent donc en marche vers la Plaie de Troithe et combattirent là, dans le complexe minier Core 9, une partie de l'Escadre de l'Ombre. En effet, Soran Keize, grâce à Fara Yadeez, avait mobilisé suffisamment de techniciens et d'ingénieurs pour rééquiper un énorme cargo minier avec l'armement de l'Edict. Les quelques chasseurs rebelles firent donc de leur mieux pour protéger les fantassins qui tentaient de pénétrer dans le complexe des TIE de l'Escadre de l'Ombre. C'était une mission suicide, avec peu de chance de succès, mais heureusement, des renforts arrivèrent.

  Hera Syndulla était de retour sur Troithe, à bord du Temperance avec l'Escadron Vanguard : elle avait été prévenue à temps par Chass na Chadic. Seulement, le cargo minier s'élevait déjà dans les airs, et, protégé par les TIE de l'Escadre de l'Ombre, les chasseurs de la Nouvelle République avaient du mal à l'atteindre. D'autant plus que le cargo impérial fit pleuvoir sur Troithe un déluge de missiles : les chasseurs rebelles se mobilisèrent donc pour éviter un massacre parmi la population civile, permettant ainsi une nouvelle fois à l'Escadre de l'Ombre de s'échapper.

  Le reste de Troithe fut rapidement repris, et la gouverneure Fara Yadeez fut appréhendée. Quant à Yrica Quell, Chass, Wyl, Nath et Hera Syndulla n'avaient aucune nouvelle : seul le retour de Kairos, en bonne voie de guérison, vint égayer la journée. En réalité, l'ex leader de l'Escadron Alphabet avait rejoint son ancien mentor Soran Keize et de nouveau rallié l'Empire.
Informations encyclopédiques
Campagne de Troithe [+5]
Nom
Campagne de Troithe [+5]
Classe
Evènement important
Date
+5
Lieu
Acteurs
Conséquences
- Reprise de Troithe par la Nouvelle République
- Capture de la gouverneure Fara Yadeez
- Fuite de l'Escadre de l'Ombre hors du système Cerberon
- Retour d'Yrica Quell au sein de l'Empire.

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
10/12/2021

Date de modification
16/12/2021

Nombre de lectures
148


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.