Mon Calamari - Chantiers navals


La principale source d'approvisionnement de la flotte républicaine

Continuité : Legends


  Orbitant autour de la planète-océan Mon Calamari, ces chantiers navals sont l'orgueil des Mon Calamari et, dans une moindre mesure, des Quarrens. Ils furent construits pour servir de chantiers de constructions aux navires d'exploration que les Mon Calamaris voulaient bâtir pour découvrir l'espace et les planètes qui les environnaient. Tout comme les cités flottantes des mers calamariennes, les docks composant ce chantier naval sont issus de la collaboration entre les Mon Calamari et les Quarrens. C'est à l'intérieur de ceux-ci que les gracieux croiseurs Mon Calamari furent construits afin d'explorer l'espace. Le croiseur MC-80 est le plus connu des ces croiseurs.

  Dotés d'avancements technologiques conséquents, les chantiers navals de Mon Calamari bénéficient d'un facteur multiplicateur de 0,75 et ont à leur disposition, près de mille docks. Lorsque les explorations furent arrêtées car les Mon Calamari ne trouvèrent pas de planètes intéressantes, les nouveaux croiseurs construits furent transformés en navires de plaisance. Les chantiers orbitaux durent changer leur production pour satisfaire la demande de ces navires.

  Lors de la prise de la planète par les Impériaux, l'opinion calamarienne changea du tout au tout et ils décidèrent d'armer leurs vaisseaux interstellaires pour se libérer du joug impérial. Petit à petit, les navires de plaisances furent transformés en navires de guerre dans les chantiers navals, et rejoignirent la flotte de l'Alliance Rebelle. Ils participèrent grandement à la victoire de celle-ci sur l'Ordre Nouveau. Une fois la planète libérée par les rebelles, ses chantiers navals furent mis à la disposition de l'Alliance pour grossir sa flotte. Ils passèrent ensuite sous la direction de la Nouvelle République lorsque celle-ci fut proclamée. Le Home One, navire personnel de l'Amiral Ackbar, fut construit lors de cette période troublée qu'était la Guerre Civile ainsi que beaucoup d'autres comme le Zeus, l'Ardent, le Défiance ou encore l'Indépendance.

  Les chantiers navals ne cessèrent de changer leur production en vaisseaux car les ingénieurs Mon Calamaris lançaient de nouveaux vaisseaux tels que les MC-90, les MC-SC plus connus sous le nom de croiseur de classe Médiateur. Jamais la production ne s'est arrêtée, jamais les Mon Calamaris ne changèrent de position vis-à-vis de leur allégeance envers la Nouvelle République et les chantiers navals servirent toujours à la construction de navires pour la Nouvelle République.

  Toutefois, les chantiers navals de la planète furent pris pour cible par les troupes impériales commandées par l'Amirale Daala. Elle lança une offensive contre la planète et surtout contre les chantiers de construction afin d'affaiblir la flotte de la Nouvelle République. Ce fut la Seconde Bataille de Mon Calamari. Heureusement pour la Nouvelle République, l'Amiral Ackbar, présent sur le site, reconnut la tactique employée par l'Amiral et put contrecarrer ses plans en sacrifiant un croiseur encore inachevé, le Startide.

  Plusieurs croiseurs connus furent construits dans ces chantiers sous la Nouvelle République. Le Mon Remonda, le Naritus, le Tatooïne et le Yavin, mobilisés pour la révolte sur Almania. Ces chantiers furent donc un lieu vital pour la survie de la frêle Nouvelle République car c'est d'ici que tous les vaisseaux à gros tonnage partaient pour grossir la flotte républicaine.


Actualités en relation

IDW Publishing | Sortie de The Monster of Temple Peak #2

Il est déjà l'heure - et surtout le jour - de retrouver (aux États-Unis en tout cas) le second numéro de la nouvelle série de comics Star Wars édités chez IDW Publishing : The Monster of Temple Peak...


IDW Publishing | Sortie de The Monster of Temple Peak #1

Nouvelle série Star Wars chez IDW Publishing ! Et pas des moindres, puisqu'il s'agit d'une nouvelle série consacrée à la période de la Haute République, la seconde chez l'éditeur après The High Republic...


Encyclopédie | Un pack de fiches pour la Journé mondiale Star Wars

Oh, mais ça alors, ne serait-ce pas déjà le 4 mai ? Certes, jour de sortie de la nouvelle série sur Disney+ mais aussi et surtout le Jour de Star Wars. Par une extraordinaire coïncidence, ça arrive d...


Panini Comics | Sortie du magazine Star Wars (2021) #7

Les plages de l'été paraissent bien lointaines aujourd'hui, mais n'ayez crainte : le nouveau numéro du magazine Star Wars de chez Panini Comics est là pour faire rêver sur les nouvelles séries du moment ! On y...


Le programme Star Wars pour la fin 2021

Bonne rentrée de septembre 2021 toutes et à tous ! En complément de notre habituel programme Star Wars de début d'année, nous vous proposons aujourd'hui un petit point sur ce qu'il nous attend de beau (ou...


Informations encyclopédiques
Mon Calamari - Chantiers navals
Nom
Mon Calamari - Chantiers navals
Situation
Orbite de Mon Calamari
Terrain
Docks de construction
Habitants
Ingénieurs Mon Calamaris et Quarrens
Droïdes de construction
Evènements
Construction des croiseurs vitaux à l'Alliance puis à la Nouvelle République

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
08/10/2019

Nombre de lectures
20 090


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
Aucune source répertoriée pour le moment ...

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.