Kamino - Tipoca City


Tipoca City était la capitale de la planète Kamino, le centre du projet de création de l’armée clone.

Continuité : Legends


  Planète a priori sans importance située aux confins de la Galaxie, Kamino était un monde autrefois tempéré, jusqu'à ce qu'un bouleversement climatique ne provoque une montée des eaux telle que les terres disparurent sous la surface d'un océan déchaîné. Ces évènements contraignirent les natifs, des bipèdes austères au long cou, à s'adapter rapidement. Ils conçurent de vastes villes sur pilotis à la fois empreintes de traditions et à la pointe de la technologie et la principale d'entre elles était Tipoca City.

  En effet, tous les bâtiments avaient une architecture semblable à celles des habitations qui existaient avant leur submersion, de vastes dômes aux courbes esthétiques qui abritaient de nombreuses personnes. Toutefois, en lieu et place des toits de torchis se tenaient d'immenses structures ultramodernes pensées dans leurs moindres détails. La cité, localisée au niveau de l'équateur, abritait des millions d'âmes vouées au clonage ainsi qu'à l'administration de la planète.

Kamino - Tipoca City

La ville de Tipoca City, véritable archipel artificiel et capitale de Kamino
Image extraite du DVD Star Wars Épisode II : l'Attaque des Clones


  Tipoca City, à l'image des autres villes de Kamino, reposait sur de longs pilotis ancrés dans la croûte de la planète, à la fois extrêmement résistants pour affronter les contraintes des tempêtes permanentes et remarquablement fins pour fendre les vagues sans les briser. Les toits formaient de douces courbes qui laissaient s'écouler la pluie incessante et passer les vents violents. En outre, ils étaient dotés de nombreux paratonnerres et générateurs de boucliers déflecteurs pour protéger les bâtiments des tempêtes les plus violentes.

  La ville était parsemée d'innombrables plates-formes d'atterrissage pour les visiteurs et les employés qui vivaient dans les cités annexes, et certaines de ces zones d'atterrissage pouvaient s'abaisser dans des hangars fermés mais elles n'étaient réservées qu'aux personnages les plus importants tels Jango Fett. L'accès aux plates-forme était strictement contrôlé par les autorités de contrôle spatial de la planète, localisées sur Tipoca City. Enfin, chaque dôme comportait une ou plusieurs antennes de communication ainsi qu'un armement des plus dissuasifs avec des tourelles turbolasers dissimulées dans la structure du toit.

  L'intérieur de la cité reflétait la mentalité organisée et austère des Kaminoans, entièrement dédiée à l'activité du gouvernement et aux projets de clonage. Chaque dôme était organisé en cercle avec des quartiers situés sur toute la périphérie, des logements exigus et peu meublés. Certains étaient de véritables appartements privés quoique spartiates, à l'image de ceux alloués aux soldats et aux Cuy'val Dar, d'autres n'étaient que de simples logements provisoires destinés aux membres de la caste des cloneurs dont les missions ne duraient que quelques mois dans la cité.

  Tout cet environnement était totalement aseptisé et contrôlé, tout comme dans le cadre des opérations de clonage. Des milliers de senseurs étaient disséminés à travers les 150 kilomètres de longueur de Tipoca afin de réguler soigneusement les moindres facteurs environnementaux, de la température à l'humidité de l'air, et d'optimiser l'humeur (et accessoirement l'efficacité au travail) des Kaminoans.

  En outre, chaque dôme était centré autour d'une activité spécifique. Ainsi, celui près duquel Obi-Wan Kenobi se posa lors de son arrivée sur Kamino était, schématiquement, composé d'une immense zone centrale dédiée aux cellules de croissance des clones et d'un anneau de bureaux et laboratoires où travaillaient le gouvernement et les cloneurs. On y trouvait donc le bureau du Premier Ministre Lama Su, le laboratoire de Taun We, une université consacrée aux recherches sur les clones et d'innombrables passerelles qui traversaient toute la cité.

Kamino - Tipoca City

Vue en coupe d'une partie de la ville.
Image extraite de l'encyclopédie Les Hauts Lieux de l'Action


  Le plus grand dôme de Tipoca City renfermait un générateur à fusion gigantesque qui fournissait son énergie à la ville à partir de l'hydrogène présent dans les molécules d'eau de l'océan. Celui-ci était cerné d'autres bureaux et laboratoires et par la Bibliothèque Ha Zurh dans sa partie supérieure. Le secteur inférieur, d'un diamètre bien plus élevé, était consacré à l'entraînement des clones. Avant la Guerre des Clones, ces lieux étaient des terrains voués à l'apprentissage des soldats clones, terrains qui s'étendaient jusqu'à l'extérieur des bâtiments pour se retrouver à la merci des éléments.

  Enfin, d'autres dômes abritaient des usines de dessalement de l'eau de mer afin de rendre potable l'eau prélevée grâce aux pompes situées dans les piliers soutenant la ville. Celles-ci étaient parfois entourées des zones d'habitations pour les clones ainsi que par des terrains d'entraînement modulables d'un kilomètre de côté. Le complexe militaire constituait une partie importante de Tipoca City en raison de l'ampleur du projet de clonage, avec rien de moins que 200 000 soldats élevés et entraînés sur la cité, sur un total de 3 000 000 à travers tout Kamino.

  Vingt-deux ans avant la Bataille de Yavin, la ville accueillit le Maître Jedi Obi-Wan Kenobi qui y découvrit une armée de clones prête au combat. Sa visite s'acheva assez brutalement, avec un duel sans merci l'opposant au modèle génétique des clones, Jango Fett. Peu après, au cours de la guerre qui s'ensuivit, Tipoca City fut attaquée par les forces des Séparatistes que la République réussit à repousser. Par la suite et avec l'avènement de l'Empire Galactique, la ville ainsi que la planète dans son ensemble passèrent sous contrôle impérial afin d'assurer l'extension de l'armée, avant la défaite de l'Empire et l'effondrement de l'économie de la planète.


Actualités en relation

Hachette | Sortie de La tour des Trompe-la-mort

Ola ! Vous pensiez vous en sortir cette semaine sans la moindre publication relative à la Haute République ! Et bien vous vous méprenez sévèrement, car voilà que Hachette publie ce mercredi La tour des Trompe-la-mort, dans sa...


The Bad Batch | L'avis de la rédaction sur la saison 1

La série The Bad Batch, débutée le 4 mai, s'est achevée le 13 août sur Disney+ après 16 épisodes. Quel bilan pour cette série inattendue, annoncée peu de temps après la...


Le nom du scénariste de Star Wars : Rogue Squadron dévoilé

Annoncé en décembre dernier, Rogue Squadron est le prochain film Star Wars que l'on aura le plaisir de découvrir au cinéma. Avec une réalisation signée Patty Jenkins (Wonder Woman, Wonder Woman 1984), Rogue Squadron devrait...


IDW Publishing | Sortie de The High Republic Adventures #3

Les différents comics sur la Haute République font peu à peu leur chemin outre-Atlantique. Aujourd'hui, voici que IDW Publishing fait paraître son The High Republic Adventures #3 aux États-Unis. Le comics raconte la suite de l...


Informations encyclopédiques
Kamino - Tipoca City
Nom
Kamino - Tipoca City
Situation
Terrain
Bâtiments sur pilotis
Habitants
Kaminoans
Clones
Evènements

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
14/04/2010

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
11 193


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.