Escadron Alphabet


L'Escadron Alphabet était un groupe de cinq pilotes de chasseurs différents, constitué par Caern Adan des Renseignements de la Nouvelle République, supervisé par la générale Hera Syndulla, et commandé par la lieutenante Yrica Quell.

Continuité : Canon


  L'Escadron Alphabet fut constitué par l'agent des Renseignements de la Nouvelle République Caern Adan au lendemain de l'Opération Cendres, pour trouver et éliminer l'Escadre de l'Ombre qui multipliait ses actions meurtrières. L'Escadron Alphabet était composé de cinq pilotes, chacun possédant un vaisseau différent qui se retrouvait sur l'emblème du groupe :

Yrica Quell, ou Alphabet Leader, pilotant un X-Wing T-65 ;
Kairos, pilotant un U-Wing ;
Nath Tensent, pilotant un Y-Wing ;
Wyl Lark, pilotant un A-Wing ;
Chass na Chadic, pilotant un B-Wing.

Escadron Alphabet

Les pilotes de l'Escadron Alphabet.
De gauche à droite :
Yrica Quell, Kairos, Wyl Lark, Nath Tensent et Chass na Chadic


1. La traque de l'Escadre de l'Ombre



  La première membre à rejoindre le groupe fut la mystérieuse Kairos, qui connaissait Caern Adan depuis que celui-ci avait intégré l'Alliance rebelle. Vint ensuite Yrica Quell, ancienne membre de l'Escadre de l'Ombre, qui avait déserté l'Empire au début de l'Opération Cendres après la bataille d'Endor, et qui avait été recrutée par Adan. Puis ce fut au tour de Nath Tensent, également un ancien impérial mais qui avait rejoint l'Alliance avant la destruction d'Alderaan. Et enfin, Wyl Lark et Chass na Chadic rejoignirent le groupe de travail de Caern Adan après l'anéantissement du Hellion's Dare et de leur escadron respectif, l'Escadron Riot et l'Escadron Hound, par l'Escadre de l'Ombre.

  L'entente entre les membres du groupe de travail fut difficile au début. Ce fut la générale Hera Syndulla qui prit la supervision des missions de l'escadron récemment formé en acceptant de céder une partie des ressources de son transporteur de classe Acclamator, le Lodestar, à la traque de l'Escadre de l'Ombre. La Twi'lek plaça Yrica Quell à la tête de l'escadron malgré son passé.
  Un grave accident impliquant Wyl Lark entacha l'un des premiers entraînements de l'escadron, ce qui força les pilotes à se contenter de séances de simulateur de vol pendant un temps. Quand ils reçurent enfin une mission d'extraction d'un impérial sur Abednedo, l'opération tourna au désastre, ce qui provoqua une violente dispute entre Yrica Quell et Caern Adan. Ce fut après ce fiasco que l'équipage du Lodestar commença à surnommer cet escadron l'Escadron Alphabet en raison de la désignation des cinq vaisseaux qui le composaient : A, B, U, X et Y.

  L'ambiance s'améliora après le succès d'une mission de ravitaillement et d'autres opérations de traque de croiseurs impériaux s'étant ravitaillés sur Pandem Nai, le bastion de la colonelle Shakara Nuress qui commandait à la 204ème escadre impériale.
  L'Escadron Alphabet était désormais un véritable groupe de combat, avec une solidarité sincère et une bonne cohésion, ainsi qu'un emblème à l'initiative d'Yrica Quell qui avait soudé ses membres. Enfin prêts, les cinq pilotes furent envoyés en premier dans l'attaque de Pandem Nai pour neutraliser les hangars de chasseurs TIE de la plateforme Orbitale-1 où Shakara Nuress avait installé son quartier général. La mission fonctionna en partie, puisque les TIE de la 204ème escadre décollèrent tardivement : cependant, l'explosion d'un réservoir de gaz tibanna avait embrasé l'atmosphère, ce qui avait ensuite provoqué des réactions en chaînes. De gros débris chutèrent mais furent détruits avant d'atteindre la surface ; et heureusement, la tempête de feu ne put atteindre les vaisseaux-tankers qui transportaient d'autres réservoirs de tibanna, ce qui aurait changé Pandem Nai en boule de feu.
  Comme la plupart des chasseurs de la 204ème escadre s'étaient échappés, Yrica Quell considéra cette opération comme un échec, mais ce n'était pas le cas de la Nouvelle République, qui voyait là une défaite impériale et le sauvetage de Pandem Nai.

Escadron Alphabet


2. Le piège de Troithe



  Environ six mois s'étaient écoulés depuis l'Opération Cendres et la dévastation de Nacronis, et depuis la bataille de Pandem Nai, il n'y avait toujours aucune trace de l'Escadre de l'Ombre, hormis quelques maigres rapports que Caern Adan analysait avec Hera Syndulla et Yrica Quell. L'attention de la Nouvelle République s'était donc finalement tournée vers le système Cerberon, un bastion toujours tenu par les Impériaux qui étaient susceptibles de l'utiliser comme raccourci dans le Noyau Profond. La prise de Troithe avait donc un intérêt stratégique, mais il s'agissait surtout d'un moyen d'attirer l'Escadre de l'Ombre. Il fallait pour cela prendre le contrôle de la capitale sans dévaster les infrastructures.
  Au cœur de campagne militaire, et  avec le soutien du Lodestar, de l'Escadron Hail, de l'Escadron Meteor et de la 61ème unité d'infanterie mobile au sol, l'Escadron Alphabet reprit le spatioport de Troithe en moins d'une journée.

  À bord de son U-Wing, Kairos soutenait les fantassins de la Nouvelle République qui ne reculaient devant rien dans les rues de Troithe. Elle-même était assurée par le A-Wing de Wyl Lark et le Y-Wing de Nath Tensent. Enfin, le X-Wing d'Yrica Quell et le B-Wing de Chass na Chadic s'occupaient des TIE ennemis qui représentaient la plus grande menace pour la 61ème unité d'infanterie. Avec le spatioport repris et les défenses aériennes anéanties, la bataille n'était toutefois pas encore gagnée. En effet, il fallait toujours prendre la capitale, bastion où le gouverneur Hastemoor se retranchait avec encore de nombreuses troupes et des blindés. Sur la proposition de la générale Syndulla, une attaque directe sur la capitale fut approuvée : cela mettrait en danger les troupes au sol et les chasseurs, mais éviterait un conflit éternel qui se transformerait en guérillas. L'Escadron Alphabet effectua plusieurs passages au-dessus du district Thannerhouse notamment pour évaluer les forces ennemies, neutraliser des blindés et entamer les procédures d'évacuation de ces quartiers densément peuplés.
  La bataille pour le Centre de Défense Planétaire de Troithe débuta finalement, les chasseurs de la Nouvelle République devant cette fois affronter des TIE Striker appuyés par des rangées de batteries de canons à ions et turbolasers. Nath Tensent, accompagné par Chass na Chadic, dirigeait les bombardiers de l'Escadron Hail, couverts par Yrica Quell et certains chasseurs de l'Escadron Meteor, qui n'étaient pas occupés à couvrir les fantassins de la 61ème unité ou à éloigner les TIE. Quand le gouverneur Hastemoor ordonna le repli de ses troupes vers le Complexe Tri-Central, la générale Syndulla exigea de presser l'assaut. Kairos, à bord de son U-Wing et dans un geste héroïque pour mettre fin à cette guerre, fonça seule vers le complexe et encaissa des tirs de roquettes. Elle transperça les murs du complexe avec son vaisseau, empêchant ainsi le repli des Impériaux vers une position imprenable. Au bord de la mort, elle fut ensuite secourue par ses alliés : grâce à elle, la capitale avait été reprise.

  Toutefois, la disparition de Caern Adan était à déplorer, alors qu'il se dirigeait vers le camp médical du district Thannerhouse pour être au chevet de Kairos. Maintenant que la situation semblait sous contrôle et que le piège à l'attention de l'Escadre de l'Ombre était dressé, Hera Syndulla quitta le système Cerberos pour retrouver l'Escadron Vanguard, en laissant toutefois derrière elle le Lodestar. En attendant l'arrivée probable de l'Escadre de l'Ombre, chacun s'occupait comme il pouvait. Chass na Chadic, morose, passait son temps à boire dans une cantina de Catadra, et rentrait saoule au Lodestar en pilotant son B-Wing. Yrica, quant à elle, força Nath Tensent à l'accompagner dans son enquête pour retrouver Caern Adan : après un passage sur Catadra, tous les deux découvrirent le Balosar prisonnier des Impériaux sur Narthex. Ils le secoururent non sans mal puis retournèrent sur Troithe, où était posé le Lodestar. Cependant, quelque chose s'était produit pendant la mission d'Yrica et Nath : chaque membre de l'Escadron Alphabet avait reçu un message automatique, programmé par Caern Adan au cas où il viendrait à disparaître. Et ce message révélait la vérité sur l'ex-impériale : elle avait participé activement à la dévastation de Nacronis . Yrica Quell fut aussitôt mise à pied alors que les alarmes retentissaient dans le Lodestar : l'Escadre de l'Ombre était là.

  Le croiseur de classe Quasar Fire Aerie se dirigeait vers Catadra et les Escadrons Meteor et Alphabet furent envoyés pour interception, convaincus que les chasseurs TIE d'élite se trouvaient à bord. Le Destroyer Stellaire de classe Imperial-II l'Edict mit le cap sur Troithe pour affronter le Lodestar. Le temps que Wyl Lark réalise qu'il s'agissait d'un piège, il était déjà trop tard : lui et Nath revinrent défendre le Lodestar, mais les TIE de la 204ème escadre avaient déjà quitté les hangars de l'Edict. L'Escadron Meteor était coincé par l'Aerie, les communications étaient brouillées, et le B-Wing de Chass na Chadic avait été gravement endommagé. À bord du Lodestar, frustrée, Yrica Quell vola un cargo et quitta le transporteur de classe Acclamator pour participer à la bataille et mit le cap à son tour sur Catadra, et découvrit ensuite qu'à bord de son vaisseau se trouvaient IT-O et Caern Adan. Déterminée, Yrica parvint néanmoins à neutraliser l'Aerie, avant que son cargo ne soit lui-même mis hors d'état par le chasseur TIE de Soran Keize.
  Puis soudain, ce fut le coup de massue pour la Nouvelle République : le Lodestar puis l'Edict furent abattus et percutèrent de plein fouet les boucliers de Troithe, les désactivant temporairement, et permettant ainsi à l'Escadre de l'Ombre de pénétrer dans la capitale. Seuls Wyl Lark et Nath Tensent, aux commandes de leurs chasseurs endommagés, étaient parvenus à suivre les TIE de la 204ème escadre impériale. Ce qu'il restait de la 61ème unité d'infanterie de la Nouvelle République se retrouva ainsi sans défense face aux pilotes impériaux : ce fut une véritable débâcle, les positions durement acquises durant les dernières semaines aussitôt perdues.

  Pour les membres de l'Escadron Alphabet, la situation était pire que catastrophique. Chass na Chadic avait été recueillie sur Catadra par des membres du culte des Enfants du Soleil Vide  et eut le plus grand mal à s'échapper. Quand ce fut fait, après plusieurs jours d'errance parmi les cultistes, elle avertit aussitôt Hera Syndulla de la situation sur Troithe.
  Parallèlement, le cargo d'Yrica et Caern s'était écrasé sur un planétoïde, lentement aspiré par le trou noir du système Cerberon. Là, Caern Adan avait succombé à ses blessures et Yrica Quell avait dû détruire IT-O avant de découvrir, non sans peine, un vaisseau à l'intérieur d'une mystérieuse tour utilisant de la technologie Sith.
  Enfin, sur Troithe, Wyl Lark et Nath Tensent organisèrent la résistance avec le peu de ressources et d'hommes dont ils disposaient. Ce fut surtout Wyl qui s'imposa comme le nouveau leader et qui comprit que l'Escadre de l'Ombre cherchait à tout prix à quitter Troithe. Les maigres forces de la Nouvelle République se mirent donc en marche vers le complexe minier Core 9, où les Impériaux de la gouverneure par intérim Fara Yadeez avaient rééquipé un énorme cargo avec l'armement de l'Edict. Une bataille déséquilibrée débuta, mais heureusement, Hera Syndulla arriva bientôt avec le Temperance et l'Escadron Vanguard. Les forces de la Nouvelle République ne parvinrent toutefois pas à empêcher le cargo impérial de quitter Troithe : une nouvelle fois, l'Escadre de l'Ombre s'échappait.

  Le reste de Troithe fut rapidement repris, et la gouverneure Fara Yadeez fut appréhendée. Chass na Chadic, Wyl Lark, Nath Tensent et Hera Syndulla furent heureux de retrouver Kairos, qui se remettait de ses blessures ; mais ils n'avaient aucune nouvelle d'Yrica Quell, et ignoraient qu'elle avait rejoint son ancien mentor Soran Keize et de nouveau rallié l'Escadre de l'Ombre.

3. Héritage



  Bien plus tard, au coeur du conflit galactique entre la Résistance et le Premier Ordre en +35, l'un des pilotes de l'escadron, Alphabet 2, participa à la bataille d'Exegol aux côtés de milliers d'autres vaisseaux, suite à l'appel de Lando Calrissian émis dans les mondes du Noyau pour contrer l'Empereur Palpatine et la flotte de l'Éternel Sith.
Informations encyclopédiques
Escadron Alphabet
Nom
Escadron Alphabet
Nom original
Alphabet Squadron
Type
Organisation militaire
Origines
Pilotes de tous horizons rassemblés par Caern Adan de la Nouvelle République
Fonctions

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
17/03/2020

Date de modification
15/12/2021

Nombre de lectures
1 747


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.