Escadron des As Jaunes de Tierfon


L’Escadron des As Jaunes de Tierfon était l’un des rares escadrons d’Ailes-Y à s’être distingué au sein de la Rébellion.

Continuité : Légendes


  Les As Jaunes de Tierfon s'étaient formés durant les premiers jours de la Guerre Civile Galactique. Cet escadron de chasse était composé de bombardiers Koensayr de type Y-Wings BTL, des appareils robustes et lourdement armés mais relativement poussifs. Comme leur nom l'indique, ils étaient basés sur Tierfon, planète de la Bordure Extérieure où l'Alliance Rebelle avait établi un avant-poste pour patrouiller aux quatre coins du Secteur Sumitra. Malgré une histoire relativement courte, cette unité avait donné naissance à plusieurs pilotes rebelles d'exceptions, tel que Wes Janson ou encore Jek Porkins.

  Escadron d'entraînement dont les pilotes étaient encore en cours de formation avant la tragédie d'Alderaan, il était généralement dépêché loin de sa base pour brouiller les pistes. Mais avant la Bataille de Yavin, les As Jaune de Tierfon écopèrent d'une mission qui aurait normalement dut revenir à un escadron plus expérimenté. Les impératifs de l'Alliance et le manque de pilotes avaient toutefois eut raison de ces prérogatives, comme cela arrivait souvent à l'époque. Les B-Wings devaient arraisonner un transport impérial pour lui voler sa cargaison, carburant et nourriture, si ce n'est que l'escorte de Chasseur Tie qui accompagnait la cible s'était révélée plus conséquente que prévue. L'un des pilotes des As Jaunes, Kissek Doran, perdit son sang-froid et s'enfuit en direction de la planète la plus proche. Pour éviter que son affolement ne mette en péril le reste de l'escadron, Jek Porkins et Wes Janson furent envoyés à ses trousses pour tenter de l'arrêter, mais devant l'impossibilité de raisonner l'autre pilote ils n'eurent d'autre choix que de l'abattre. De retour de mission, le commandant de l'unité informa la famille de la version officielle : le malheureux était "mort au combat". Un mensonge que sa veuve reprocha par la suite aux autres membres de l'escadron lorsqu'elle apprit la vérité.

  Bien que considéré comme étant entrée dans le "service actif" après cet incident, le contingent de chasse de la base de Tierfon fut considérablement réduit et ses pilotes envoyés là où l'Alliance Rebelle en avait le plus besoin. Les derniers As Jaunes quant à eux furent transférés sur la lune de Yavin 4 et l'escadron démantelé pour en former de nouveaux. Jek Porkins et John D. Branon  rejoignirent alors l'Escadron Rouge, une unité placée sous le commandement de Garven Dreis à l'aube de l'attaque contre l'Etoile Noire.

Informations encyclopédiques
Escadron des As Jaunes de Tierfon
Nom
Escadron des As Jaunes de Tierfon
Nom original
The Tierfon Yellow Aces
Type
Organisation militaire
Origines
Fonctions
Groupe de chasse

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
04/01/2016

Date de modification
31/07/2020

Nombre de lectures
9 315


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.