Maître Jedi


Les Maîtres Jedi étaient la plus haute frange de l’Ordre Jedi au cours de son existence. Le dernier connu fut Luke Skywalker.

Continuité : Canon


  L'Ordre Jedi, à travers son histoire, était composé de plusieurs échelons de Jedi que ces derniers gravissaient plus ou moins vite. Les Maîtres Jedi étaient l'échelon le plus élevé. S'il arrivait qu'un ou plusieurs soient nommés "Grand" Maître de l'Ordre, il s'agissait davantage d'un titre honorifique que d'un "grade" à proprement parler.
  Le titre est invariable : les femmes se font systématiquement appeler Maître de la même manière que les hommes, et non Maîtresse.

  Pour devenir Maître, il fallait suivre une formation de Jedi, à savoir commencer en tant que Novice, puis Padawan, puis Chevalier et, une fois ce titre obtenu, avoir formé à son tour au moins un Padawan qui soit devenu Chevalier lui-même sous sa tutelle. Une fois toutes ces étapes terminées, le Conseil Jedi pouvait adouber le Chevalier et l'élever au rang de Maître. Tel était le parcours idéal.
  Pour autant, l'idéal n'en restait pas un parcours obligatoire. Par exemple, au crépuscule de la Guerre des Clones, le Chevalier Anakin Skywalker se vit refuser le rang de Maître. Non pas à cause du fait qu'il n'ait pu achever la formation de sa Padawan qui avait décidé de quitter l'Ordre de son propre chef ; il n'obtint pas le titre à cause de son étroite amitié avec le Chancelier Palpatine, sur lequel le Conseil commençait à émettre de plus en plus de suspicions de despotisme grandissant.

  Une fois un Chevalier passé Maître, il ne lui était pas interdit de poursuivre ses enseignements à d'autres élèves, bien au contraire : tout le monde était le bienvenu pour transmettre le savoir et les arts Jedi. Pour autant, rien ne les y obligeait non plus et les Maîtres qui ne sentaient pas la fibre pédagogue, qui voyageaient beaucoup à travers la galaxie ou qui étaient affairés à une tâche nécessitant beaucoup de temps sur la durée pouvaient ne pas s'encombrer d'un Padawan supplémentaire. Pour ce dernier cas, le plus fréquent était lorsque les Maîtres intégraient le Conseil Jedi.


Conseil Jedi


  Quand des Maîtres Jedi avaient fait preuve de beaucoup de sagesse, ils pouvaient intégrer le Conseil Jedi ; faire partie de ce cercle restreint était un grand honneur mais aussi une source de grandes responsabilités, puisque les Maîtres y prenaient des décisions importantes non seulement pour l'Ordre mais aussi à l'égard de la République. En temps de guerre, le Conseil devait également décider quelles actions militaires engager, toujours dans l'optique de réduire le temps de conflit et les morts qu'il cause ; ce fut principalement le cas pendant la Guerre des Clones.

  Pour intégrer le Conseil, il fallait non seulement être Maître, mais aussi faire preuve d'une grande puissance dans la Force, d'une importante maîtrise du combat au sabre laser, d'une sagesse supérieure et savoir respecter le Code Jedi. Bien qu'il remplît les quatre premières conditions - et plus particulièrement la sagesse et la clarté d'esprit -, son côté peu conventionnel vis-à-vis du Code empêchait Qui-Gon Jinn d'être admis au Conseil Jedi, ce qu'il semblait ne pas vraiment mal vivre.
  Inversement, Anakin Skywalker fut admis en tant que membre du Conseil tout en s'étant vu refuser le rang de Maître.

-------------------------------
"C'est complètement absurde ! On m'accepte au Conseil et on me refuse le rang de Maître ? C'est une première dans l'histoire des Jedi, c'est une insulte !
— Calme-toi, Anakin, c'est un immense privilège qui t'est accordé : être admis au Conseil à ton âge, on n'avait encore jamais vu ça ! La véritable explication, c'est que tu es trop lié au Chancelier.
"
Anakin Skywalker et son ancien maître, Obi-Wan Kenobi
-------------------------------

  Le rôle de membre du Conseil demandant beaucoup de temps et d'investissement, il était fréquent que les Maîtres choisissent de ne plus prendre d'apprenti, une formation demandant elle-même un temps considérable et une disponibilité quasi quotidienne à l'égard d'un Padawan. Toutefois, s'ils s'en sentaient capables, ils pouvaient tout à fait assurer cette tâche.

Maître Jedi
Le Conseil Jedi en -32, exclusivement composé de Maîtres
Image extraite du film La Menace Fantôme


Maître Jedi et maître de Padawan


  Pour des non-initiés, le terme de "Maître" pouvait prêter à confusion. En effet, un Chevalier était communément appelé maître par son Padawan - et même par les autres Novices et apprentis ; le mot ici n'étant qu'une formule de respect et de hiérarchie. Cela ne donnait ainsi pas le statut de Maître Jedi à un Chevalier. Par conséquent, lorsque Ahsoka Tano s'adressait à celui qui la formait, elle l'appelait "maître Skywalker", tout comme les Novices du Temple Jedi pendant l'Ordre 66 ; pourtant, Anakin ne restait que Chevalier, même après le départ de Tano.

  Il arrivait aussi que des gens peu informés - généralement les civils - n'appellent par abus de langage tout Jedi "Maître", peu importait leur place réelle au sein de l'Ordre. Il était plus fréquent que cet abus n'arrive à l'égard de certains Chevaliers, étant donné qu'ils pouvaient déjà avoir un âge relativement avancé en comparaison des Novices et des Padawans.


Disparition des Maîtres Jedi


  La Guerre des Clones n'était qu'un écran de fumée d'un plan bien plus machiavélique, ourdi de longue date par Dark Sidious. Mobilisant les Jedi en tant que chefs de guerre sur les innombrables fronts, il put ainsi assassiner indirectement de très nombreux Maîtres au cours des combats, comme cela put être le cas avec les Maîtres Ima-Gun Di, Pong Krell, Tiplar ou Even Piell.
  Une fois les Jedi bien dispersés et ayant été démasqué par quelques membres du Conseil, Palpatine promulgua auprès de tous les soldats clones l'exécution de l'Ordre 66, décrétant tous les Jedi en tant qu'ennemis de la République, et lança ainsi la partie la plus importante de la Grande Purge Jedi.
  De par l'effet de surprise, d'innombrables Jedi et en particulier des Maîtres furent abattus dans le dos par leurs propres troupes sans avoir le temps de réagir ou de comprendre. Seuls quelques rares, comme Yoda ou Obi-Wan Kenobi, y survécurent.

  Se raréfiant suite à l'Ordre 66, le nombre de Maîtres ne put augmenter du fait du manque d'enseignants pour les Padawans qui auraient réchappé au massacre. Après la mort de Kenobi contre son ancien élève et ami à bord de l'Étoile de la Mort puis celle de Yoda quatre ans plus tard en exil, il n'y avait plus de Jedi de l'Ancienne République. Ne restait que Luke Skywalker, fils d'Anakin et sommairement ainsi que tardivement formé par Obi-Wan et Yoda, pouvant répondre au titre de Jedi.
  Après avoir vaincu l'Empereur Palpatine et sauvé son père du côté obscur, Luke s'évertua à refonder un Nouvel Ordre Jedi dans lequel il enseignerait les voies de la Force à des gens sensibles. Par conséquent, tout porte à croire qu'il s'octroya de lui-même le titre de Maître Jedi.
  Mais suite à une vision des rêves particulièrement obscurs de son neveu, Skywalker commit l'erreur de tenter de l'assassiner dans son sommeil. Le jeune Ben Solo se réveilla à temps et se défendit ; cet acte provoqua une rage chez le jeune homme qui sombra du côté obscur par vengeance et anéantit l'Académie de Luke. Ce dernier, ne pouvant supporter son erreur, partit s'exiler sur une planète pour ne plus faire parler de lui.

  Quelques temps plus tard, une jeune fille le retrouva pour l'exhorter à venir aider la Résistance contre le Premier Ordre. Malgré des refus répétés et enfin à nouveau seul, Luke décida de finalement aider ladite Résistance et projeta son image dans la Force pour occuper les troupes du Premier Ordre suffisamment longtemps afin de permettre aux Résistants de trouver un moyen de fuir.
  Mais cet usage de la Force s'avéra considérablement éprouvant et, absolument épuisé, Luke succomba peu de temps après et se dissipa dans la Force.
  Ainsi disparut le tout dernier Maître Jedi connu.


Maîtres Jedi connus à travers l'histoire


  Il est évident que l'Ordre Jedi vit des Maîtres par centaines au cours de son existence millénaire. Pour la plupart, il s'agissait d'anonymes. D'autres en revanche s'illustrèrent plus ou moins volontairement.

  Ce recensement exhaustif se base en fonction des indications données quant à l'époque où un personnage est devenu Maître. Si aucune indication n'est donnée, il est alors classé à la période la plus ancienne dans laquelle il apparaît avec le titre clairement précisé. Par conséquent, les listes pourront être adaptées à l'avenir.

Ancienne République [avant -300]


Mott Corbet
Ri-Lee Howell
Cherff Maota (période inconnue)
Odan-Urr
Thorpe

Haute République [-300 à -100]


Nib Assek
Torban Buck
Stellan Gios
Loden Greatstorm
Jora Malli - membre du Conseil
Estala Maru
Sskeer
Veter - membre du Conseil
Yoda - membre du Conseil, mort de vieillesse en +4 sur Dagobah

République Galactique [-99 à -22]


Eno Cordova
Poli Dapatian - membre du Conseil jusqu'en -40
Bant Eerin
Qui-Gon Jinn - tué en duel par Dark Maul en -32 sur Naboo
Obi-Wan Kenobi - adoubé entre -32 et -22, membre du Conseil après -22, tué en duel par Dark Vador en 0 sur l'Étoile de la Mort
Odu - tué sur Ontotho vers -40
Sifo-Dyas - membre du Conseil, exclu de l'Ordre puis tué en -32 sur Oba Diah
Tera Sinube
Tosan

Grande Purge Jedi [-22 à +4]


Depa Billaba - membre du Conseil, tuée au cours de l'Ordre 66 en -19 sur Kaller
Ima-Gun Di - tué au combat en -22 sur Ryloth
Prosset Dibs - passé du côté obscur en -19, devenu Inquisiteur en tant que Dixième Frère, tué par les Purge Troopers en -18 sur Mon Cala
Cin Drallig - tué par Dark Vador au cours de l'Ordre 66 en -19 sur Coruscant
Kit Fisto - membre du Conseil, tué en duel par Dark Sidious en -19 sur Coruscant
Adi Gallia - membre du Conseil, tuée en duel par Savage Opress en -20 sur Florrum
Halsey - tué en duel par Savage Opress en -20 sur Devaron
Kirak Infil'a - a quitté l'Ordre avant -19, tué en duel par Dark Vador  en -19 sur Al'doleem
Ki-Adi-Mundi - membre du Conseil, tué au cours de l'Ordre 66 en -19 sur Mygeeto
Agen Kolar - membre du Conseil, tué en duel par Dark Sidious en -19 sur Coruscant
Plo Koon - membre du Conseil, tué au cours de l'Ordre 66 en -19 sur Cato Neimoidia
Eeth Koth - membre du Conseil jusqu'en -19, tué en duel par Dark Vador en -17
Pong Krell - passé du côté obscur, tué par Dogma en -20 sur Umbara
Jocasta Nu - tuée par Dark Vador en -19 sur Coruscant
Even Piell - membre du Conseil, tué au combat en -20 sur Lola Sayu
Maslo-Skaff
Aayla Secura - membre du Conseil, tuée au cours de l'Ordre 66 en -19 sur Felucia
Quinlan Vos
Jaro Tapal - tué au cours de l'Ordre 66 en -19 en orbite de Bracca
Shaak Ti - membre du Conseil
Saesee Tiin - membre du Conseil, tué en duel par Dark Sidious en -19 sur Coruscant
Laan Tik - tué au combat en -22 sur Mimban
Tiplar - tuée par Tup en -19 en orbite de Ringo Vinda
Tiplee - tuée par le Comte Dooku en -19 dans un repaire secret de la Death Watch
Coleman Trebor - membre du Conseil après -32, tué par Jango Fett en -22 sur Géonosis
Mace Windu - membre du Conseil, tué par Dark Sidious en -19 sur Coruscant

Nouvelle République [après +4]


Luke Skywalker - mort d'épuisement en +34 sur Ahch-To



En savoir plus

  Le titre de Maître Jedi est prononcé pour la première fois en 1980, dans l'Empire Contre-Attaque. Auparavant n'existait que le terme Chevalier Jedi.


Actualités en relation

Encyclopédie | Les Jedi de la Guerre des Clones à l'honneur d'un pack de fiches

L'encyclopédie Star Wars Holonet compte désormais 25 fiches supplémentaires ! Rédigées par Islerding Minor, ces nouvelles fiches se concentrent sur les victimes Jedi de la Guerre des Clones, dans la continuité Star Wars Legends. Pour entrer...


Star Wars : The High Republic, pour tout savoir sans spoiler

Cela fait maintenant plusieurs mois que vous entendez parler de The High Republic, et si vous n'êtes pas des lecteurs assidus de toutes les actualités, peut-être que vous avez décroché 😉. Nous vous avons donc concocté une...


Disney-Lucasfilm Press | Sortie de Into the Dark

Et voici le troisième roman sur la Haute République ! Après Light of the Jedi et A Test of Courage, c'est aujourd'hui au tour de Into the Dark de paraître aux États-Unis, chez Disney-Lucasfilm...


Encyclopédie | Publication d'un pack de fiches canon

L'encyclopédie Star Wars HoloNet s'enrichit aujourd'hui de 43 nouvelles fiches de l'univers canon, un travail conséquent porté par Islerding Minor, Raventorn, Whiterevan, Ravaak et Korriban_Sith. Ce pack se concentre en majeure partie sur les comics...


Encyclopédie | Publication d'un pack sur le Nouvel Ordre Jedi

Après un premier coup d'oeil dans la nouvelle série Star Wars avec la Haute République, l'HoloNet vous propose un retour en arrière avec un groupe consacré à la série Le Nouvel Ordre Jedi avec pas...


Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.