Nihil


Les Nihil formaient un groupe de pilleurs mortels sévissant dans la Bordure Extérieure à l'époque de la Haute République et dirigés par Marchion Ro.

Continuité : Canon


  "Nous sommes les Nihil... nous ne nous contentons pas de dompter la tempête. Nous sommes la tempête."
Discours de Marchion Ro à l'attention des Nihil dans le Grand Hall


  À l'époque où les Jedi étaient à l'apogée de leur puissance, leur rôle de gardiens de la République ne consistait pas à repousser des armées séparatistes mais à lutter contre des menaces bien plus insidieuses. Dans la Bordure Extérieure, les Nihil apparaissaient comme l'un des pires dangers.
  Ce groupe était une énigme, difficile à comprendre malgré quelques aspects très simples de leur culture. Anarchiques et organisés, variés et unifiés. Tout d'abord, les Nihil n'étaient pas un peuple mais une culture de maraudeurs redoutables, réunissant des êtres de toutes natures, Twi'lek ou humain par exemple. Malgré leurs origines diverses, ils partageaient une philosophie commune structurant leur existence et pouvant se résumer à "Empare-toi de ce que tu désires".

1. Structure de commandement



  Bien que pouvant être qualifiés d'organisation criminelle menant essentiellement des opérations de piraterie spatiale, les Nihil possédaient une structure de commandement peu conventionnelle, reposant sur plusieurs leaders et un système de vote. Entre eux, les Nihil parlaient de leur communauté comme du Cyclone.

  Les Nihil étaient composés de trois groupes de combat, que l'on pouvait assimiler à des gangs, et dotés d'une parfaite autonomie. Ces trois clans étaient appelés des Tempêtes, et chacun d'entre eux était dirigé par un Maître-Tempête. À l'époque de la Grande Catastrophe, ces derniers étaient le Weequay Kassav Milliko, la Twi'lek Lourna Dee, et le Dowutin Pan Eyta. A la mort de Kassav Milliko durant la bataille de Kur, il fut remplacé par Zeetar.
  Les trois Maîtres-Tempête dirigeaient directement leur propre flottille de combat et ne recevaient en théorie d'ordres de personne, pas même de Marchion Ro qui possédait le rang d'Œil des Nihil. En théorie seulement, car s'ils voulaient utiliser la puissance du Non-Espace et des Sentiers, les chefs de guerre nihil devaient en demander la permission au seul détenteur de ce pouvoir, et seul l'Œil des Nihil en possédait le secret.

  Cette structure "3+1" reposait également sur un système de vote : pour chaque opération que souhaitait engager un Maître-Tempête, un vote était organisé et la voix de l'Œil des Nihil était prépondérante en cas d'égalité. Ainsi, bien que ne participant pas activement aux opérations militaires et n'ayant en théorie que peu de puissance militaire, l'Œil des Nihil possédait un moyen de pression important sur les trois Maîtres-Tempête, desquels il percevait en plus une part des gains pour toutes leurs opérations. Cette répartition était nommée chez les Nihil la "Loi des Trois".
  Ces relations étaient, comme on s'en doute, parfois tendues, et Marchion Ro soupçonnait même Kassav d'avoir tué son père Asgar, bien qu'il n'en possédait pas la preuve. De même, il pouvait arriver que l'un des trois Maîtres-Tempête ne suive pas les consignes ou les conseils et qu'il mène ses propres opérations dans son coin, sans en référer à qui que ce soit.

Nihil
Marchion Ro en tenue de combat


2. Effectifs et équipements



  Chacune des trois armées des Nihil, nommées Tempêtes, possédait un effectif relativement réduit d'environ un millier de soldats, principalement employés dans leur flotte spatiale en tant qu'opérateurs ou troupes d'abordage.
  Tous les vaisseaux nihil étaient lourdement modifiés par rapport à leur version d'origine et adoptaient une apparence agressive visant à instiller la peur dans le cœur de leurs victimes. Malgré un certain côté disparate, ces flottilles étaient composées de trois classes de vaisseaux, dont le nom correspondait également pour partie à un grade de soldat.

  En bas de l'échelle se trouvaient les Nefs de Foudre, de petits appareils spatiaux de la classe chasseur. Un "Foudre" désignait aussi le plus petit grade militaire dans l'organisation nihil. En guise d'insigne, ce grade était caractérisé par un éclair unique.

  Les vaisseaux spatiaux de moyen tonnage étaient regroupés sous l'appellation de Nefs de Nuage. Un "Nuage" était aussi un soldat nihil possédant un grade supérieur à un "Foudre". L'insigne de ce grade était représenté par deux éclairs.

Nihil

Différents vaisseaux de guerre Nihil


  Enfin, les vaisseaux les plus imposants et les mieux armés étaient désignés sous le nom de Nefs d'Orage. Là encore, le terme était aussi utilisé pour désigner un "Orage" en tant que personne, c'est-à-dire un soldat possédant toute autorité sur les "Foudres" et les "Nuages". Les Nihil possédant le grade d'Orage étaient peu nombreux : Kassav par exemple n'en possédait que trois sous ses ordres, reproduisant ainsi la structure tripartite des Maîtres-Tempête. L'insigne de ce grade était représenté par trois éclairs.

  Chaque Tempête possédait à sa tête, comme on l'a vu, un Maître-Tempête, lui-même commandant son vaisseau-amiral, de la classe corvette, lourdement modifié également. Ainsi Kassav possédait le New Elite, Pan Eyta l'Elegencia, et Lourna Dee un appareil baptisé de son propre nom.
  Marchion Ro, l'Œil des Nihil, possédait aussi son propre vaisseau, le Gaze Electric, mais ce dernier ne possédait qu'un effectif réduit et aucun membre n'était un Nihil puisque Marchion Ro se reposait uniquement sur un contingent de mercenaires et de droïdes de sécurité.

Nihil

Un Nihil attaquant Maître Sskeer dans une épave du système Kazlin


3. Le Non-Espace et les Sentiers



  Les Nihil auraient pu rester à tout jamais un groupe de pirates comme la galaxie avait pu en connaître un nombre important au cours de son histoire, si ce n'est la notion de Sentier et de Non-Espace. En effet, les Nihil ne formaient au début qu'un gang de plus, mais Asgar Ro vint un jour leur faire une proposition peu commune : en échange d'une part de leurs profits et d'un droit de vote, le futur Œil des Nihil leur proposait rien moins qu'une technologie inconnue dans la galaxie à l'époque, permettant à un vaisseau de naviguer en hyperespace sur des Sentiers, grâce à un réacteur à Sentier.

  À l'époque, le seul moyen de voyager rapidement était d'emprunter des routes hyperspatiales via un hyperdrive, et ces routes étaient méticuleusement cartographiées par des explorateurs, faisant ainsi progresser l'expansion de la République. Tout ce que la galaxie pouvait compter de transporteurs de marchandises et de passagers, de vaisseaux de luxe ou de bâtiments militaires, devait emprunter ces routes hyperspatiales connues sous peine de disparaître corps et bien.

  Asgar Ro, de son côté, possédait un secret en la personne de Mari San Tekka. Cette dernière était capable de lui donner accès à un niveau de connaissance inconnu à l'époque : les Sentiers. Les Sentiers permettaient de voyager en hyperespace sans emprunter les routes connues, mais sans risque pour autant, ce qui s'avérait beaucoup plus discret. Cette technologie permettait également d'effectuer des micro-sauts et de s'affranchir des puits de gravité, ce que ne permettaient pas les hyperdrives classiques.

  Les réacteurs à Sentier permettaient également de rejoindre la sécurité du Non-Espace, une zone dans laquelle les Nihil avaient établi leur quartier général, le Grand Hall, depuis lequel ils pouvaient planifier leurs opérations en toute tranquillité.

Nihil

Les Nihil, des pirates issus de toutes les espèces


4. Principaux engagements


4.1 La Grande Catastrophe



  À l'époque de la Grande Catastrophe, les Nihil avaient déjà une solide réputation et leur brutalité n'était plus à prouver. Comme leur devise le disait, ils prenaient ce qu'ils voulaient, attaquaient tout convoi spatial qui pouvait les intéresser, et avaient pour habitude de laisser fort peu de témoins derrière eux. Leurs tactiques étaient agressives : utilisation du gaz toxique nagnol, abordage de vaisseaux au moyen de grappins, combats au corps-à-corps, etc. Face à un vaisseau nihil, peu de capitaines de navires étaient capables d'opposer une résistance efficace, tant leurs attaques étaient soudaines, brutales et efficaces.

  Non seulement les Nihil furent directement responsables de la Grande Catastrophe - puisqu'un de leur vaisseau en transit dans un Sentier fut percuté par le Legacy Run dont les débris rejaillirent ensuite de l'hyperespace un peu partout dans la Bordure Extérieure -, mais, pire encore, ils exploitèrent ces évènements tragiques en menant des opérations de kidnapping, piraterie et autres extorsions de fonds. Profitant de la confusion qui régnait à ce moment, ils furent responsables au total de la perte de plusieurs dizaines de millions de vies innocentes.

  L'un des plus grands engagements militaires opposant la République aux Nihil tourna toutefois facilement à l'avantage de la première. Durant la Bataille de Kur, la Tempête de Kassav fut balayée par une flotte de coalition composée de forces républicaines, des Jedi, mais aussi de renforts venus d'Eriadu, récemment prise pour cible par Kassav lui-même. La bataille fut perdue par les Nihil, mais il est à noter que Marchion Ro œuvra lui-même en ce sens dans le plus grand secret, trahissant Kassav et entraînant sa flotte vers une destruction inéluctable. Ainsi, la République pouvait croire que les Nihil étaient vaincus, alors que dans l'ombre, Marchion Ro réorganisait complètement ses troupes.

Nihil

Les Nihil débarquant sur Trymant IV


  En parallèle de la bataille de Kur, Lourna Dee mena un raid sur Elphrona au terme duquel le Maître Jedi Loden Greatstorm fut capturé et conduit dans les geôles du Gaze Electric. Marchion Ro lui-même mena une attaque sur Trymant IV au moment où des Emergences de la Grande Catastrophe frappaient encore, pour y capturer l'Aîné Tromak, qui connaissait l'emplacement d'une moitié de l'artefact que convoitait l'Œil pour contrôler l'Egaliseur, une terrible arme pour terrasser les Jedi. En plus de Tromak, Krix Kamerat rejoignit Marchion Ro et deviendrait par la suite son bras droit.

4.2 La diversion des Drengir



  Avec la République occupée par les conséquences de la Grande Catastrophe, la bataille de Kur et l'inauguration du Flambeau Stellaire, Marchion Ro eut tout le loisir de se concentrer sur ses propres plans. Après une bataille sur Quantxi opposant un avant-poste nihil aux Jedi, il découvrit sur Vrant Tarnum, avec Krix Kamerat, l'autre moitié de l'artefact qu'il convoitait : il avait déjà obtenu la première en fouillant dans les archives de son défunt père Asgar.

  Les assauts des Nihil, après la destruction de la Tempête de Kassav Milliko et la mort de ce dernier, se poursuivirent dans les mondes de la Bordure, sporadiques. Les pirates devaient rester discrets et se tenir prêts pour la prochaine action d'envergure de l'Œil, qui visait la Foire de la République sur Valo. Les Nihil libérèrent donc un autre fléau pour asphyxier la République et les Jedi : les Drengir. Dans le sillage de la Grande Catastrophe, des Jedi avaient malencontreusement réveillé ces créatures du côté obscur dans une ancienne station amaxine. La jeune Nan avait fait son rapport à Marchion Ro, et depuis, les Nihil avaient aidé les Drengir à se répandre sur différents mondes de la Bordure Extérieure et de la Bordure Médiane.
  Néanmoins, les Jedi s'étaient alliés au Cartel des Hutts, et cette alliance ténue, avec Avar Kriss en fer de lance, était parvenue à contenir la progression des Drengir, jusqu'à livrer une bataille décisive sur Mulita, où le Grand Progéniteur avait été neutralisé.

  Près d'un an après la Grande Catastrophe, en -231, les Nihil étaient presque prêts pour leur prochain assaut d'envergure. Marchion Ro se rendit sur Rystan avec Udi Dis, un Nihil sensible à la Force. La cousine de l'Œil, Kufa, les conduisit au Sanctuaire, sous les plaines gelées de Rystan, où se trouvait l'Egaliseur, la créature que convoitait Marchion Ro et qui pouvait être utilisée comme arme contre les Jedi. Une fois la preuve des pouvoirs de celle-ci obtenue, Marchion Ro élimina Udi Dis et Kufa, puis retourna sur Grizal, la nouvelle base des Nihil.

Nihil

Une bataille spatiale opposant les Nihil aux Jedi


4.3 L'attaque de Valo



  Le plan de Marchion Ro était impeccable, mais c'était sans compter sur le caractère de Pan Eyta, qui ne respecta pas l'ordre de rester discrets et qui ordonna à son Nuage Sarn Starbreaker d'attaquer les chantiers navals de Cyclor où l'Innovator devait être inauguré, le nouveau vaisseau-médical flotte républicaine. Marchion Ro était furieux et agressa physiquement Pan Eyta pour lui faire comprendre son erreur. Mais pour contrôler ses troupes, l'Œil ne devait plus attendre : il ordonna finalement aux Maîtres Tempête d'attaquer. Les troupes postées sur Grizal et Vrant Tarnum convergèrent donc et attaquèrent Valo.
  
  Pan Eyta, Lourna Dee et Zeetar menèrent l'assaut, qui devait être bref d'après les ordres de Ro. Des dizaines de vaisseaux, qui attendaient d'atterrir, furent détruits, Lonisa City fut bombardée et les Nihil envahirent les rues de la ville, menés par Dee et protégés par leur gaz de combat. En parallèle, les Nihil avaient veillé à saboter la tour de communication et à larguer quelques Drengir à cet endroit.
  Les communications étant coupées, il fut donc très compliqué pour les Jedi et les Forces de Sécurité de Valo d'organiser la défense et la riposte. Les Nihil étaient en large supériorité numérique. Les chasseurs et droïdes charognards s'attaquaient aux Vector et l'un d'eux fut abattu, celui de Mikkel Sutmani. Les croiseurs du Cyclone visaient également méthodiquement les îles célestes, d'immenses structures qui flottaient au-dessus du lac Lonisa et sur lesquelles des milliers de personnes étaient en visite. Le chaos était total, mais toutefois, la Chancelière n'avait pas encore été abattue.

  Quand les communications furent rétablies, Pan Eyta ordonna le bombardement de Lonisa City, alors que la Tempête de Lourna Dee se trouvait toujours au sol. Le carnage prit alors une autre allure. Toutefois, la Twi'lek échoua à tuer la Chancelière face à Stellan Gios et Elzar Mann. Quant à l'Elegencia de Pan Eyta, il battit finalement en retraite lorsque la flotte togruta arriva en renfort, abandonnant de nombreuses troupes toujours engagées dans les combats.

Nihil

Les Nihil durant la bataille de Valo


  Les Nihil s'échappèrent, laissant dans leur sillage un chaos inimaginable : la Foire avait été complètement détruite et des dizaines de milliers de morts étaient à déplorer. Pan Eyta retourna triomphant sur Grizal où les célébrations se préparaient. Marchion Ro demeura à l'écart, dans son Gaze Electric, comme à son habitude. Quand le Dowutin voulut le défier, l'Œil le neutralisa une nouvelle fois et lui injecta une toxine empoisonnée avant de le laisser pour mort. Lourna Dee sauva Pan Eyta, et tous les deux se promirent de renverser un jour Marchion Ro. Mais pour le moment, ils projetaient d'attaquer Cyclor, puisqu'ils avaient intercepté des informations comme quoi les Jedi se repliaient au Flambeau Stellaire.
  Lourna Dee trahit cependant Pan Eyta au dernier moment, le laissant seul se rendre aux chantiers navals de Cyclor, avec seulement une petite partie de sa Tempête : et elle fit bien, puisqu'il s'agissait d'un piège tendue par les Jedi, accompagnés de plusieurs flottes alliées à la République. L'Elegencia fut détruit ainsi que tous les Nihil présents, à l'exception du Maître-Tempête, qui trouva le moyen de s'échapper. L'Œil était bien évidemment au courant, et Lourna Dee était également satisfaite. Cependant, quand un Nihil fait prisonnier par les Jedi revint sur Grizal, la Twi'lek sut qu'il avait été suivi. En effet, Indeera Stokes et Bell Zettifar étaient déjà présents, et ne tardèrent pas à être rejoints par Elzar Mann et Ty Yorrick. D'autres Jedi suivirent ensuite, et bientôt la base des Nihil fut dévastée. La plupart des pirates s'enfuirent ; Zeetar avait été blessé et Lourna Dee elle-même était coincée, puisque sa navette était retenue par Zettifar et Loden Greatstorm, ce dernier s'étant échappé du Gaze Electric.

  Marchion Ro considéra que la base était perdue. Par ailleurs, son précieux prisonnier s'était évadé, mais ce n'était pas vraiment un problème. Au contraire, il pouvait désormais tester sa nouvelle arme, et grâce à l'artefact qu'il avait reconstitué, activa l'Egaliseur. Les pouvoirs du monstre bloquèrent immédiatement les Jedi : Elzar Mann perdit connaissance aux commandes de son Vector et s'écrasa, tandis que Loden Greatstorm fut réduit à l'état de poussières. Les Nihil étaient une nouvelle fois en fuite, mais encore une fois, la République et les Jedi avaient beaucoup plus perdu qu'eux.

Nihil

Lourna Dee menant les Nihil au combat dans les rues de Lonisa City, ici contre Stellan Gios

Informations encyclopédiques
Nihil
Nom
Nihil
Type
Organisation criminelle
Origines
Fonctions
Pillage
Meurtre
Production de droïdes
Production de Véhicules & Vaisseaux
Production de Technologies

Informations administratives
Auteur principal

Co-auteur(s)

Date de création
30/10/2020

Date de modification
20/03/2022

Nombre de lectures
3 932


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.