Syndicat des Pykes


Le syndicat des Pykes était une organisation criminelle qui sévissait sur Coruscant, Oba Diah et Kessel, et qui s'allia au Collectif de l'Ombre de Maul et Savage Opress durant la Guerre des Clones.

Continuité : Canon


  Le Syndicat des Pykes était une organisation criminelle tenue par les Pykes, qui s'imposa dans le trafic d'épices sous la République puis l'Empire Galactique. Le quartier général du syndicat était une imposante forteresse située sur Oba Diah. Pendant au moins les quinze dernières années de la République, ce fut Lom Pyke qui dirigea le Syndicat et qui le fit prospérer.

1. Un empire criminel prospère



  Avant l'invasion de Naboo par la Fédération du Commerce, le Syndicat des Pykes dirigeait complètement le marché noir et le trafic d'épices sur Coruscant. Le climat d'insécurité qui régnait dans les bas-fonds de la capitale était devenu un tel problème que le Chancelier Finis Valorum organisa une rencontre secrète entre un représentant de la République et les criminelles. Le sujet était tellement sensible que le bureau de la chancellerie scella ensuite le dossier de cette affaire : en effet, si les opposants politiques de Valorum apprenaient qu'il négociait avec des criminels, cela signifierait la fin de sa carrière.
  Le Maître Jedi Sifo-Dyas et le conseiller Silman furent donc envoyés pour parlementer avec les Pykes sur Oba Diah. Seulement, entretemps, Lom Pyke reçut une communication d'un certain Dark Tyranus qui le paya grassement pour éliminer le Jedi. Ainsi, quand la navette T-6 Jedi approcha d'Oba Diah, les Pykes firent feu ; la navette alla s'écraser sur la lune d'Oba Diah. Sur place, Lom Pyke se procura la preuve de la mort de Sifo-Dyas et, de plus, il fit prisonnier Silman qui avait survécu au crash. C'était une assurance contre Dark Tyranus, qui se dévoila plus tard comme étant le Comte Dooku, le leader des Séparatistes.

  À cette époque de troubles naissants pour la République, la richesse du Syndicat des Pykes était démesurée, et rivalisait avec d'autres grands groupes criminels tels que les Hutts, le Soleil Noir, ou encore l'Aube Écarlate. Il était fréquent de croiser les Pykes qui n'hésitaient pas à se positionner sur des affaires qu'ils estimaient juteuses, par exemple sur la vente aux enchères de la Padawan Eldra Kaitis qui intéressa Dark Maul.

Syndicat des Pykes

Un représentant du Syndicat Pyke, à gauche, lors de la vente d'Eldra Kaitis


2. La Guerre des Clones



  Quand la Guerre des Clones débuta, le Syndicat des Pykes demeura en retrait du conflit galactique, ne soutenant ni la République ni les Séparatistes, mais profitant du chaos et de la faiblesse des peuples opprimés pour s'enrichir.
  En -19, durant la dernière année de la guerre, Lom Pyke eut vent du Collectif de l'Ombre créé par Dark Maul et Savage Opress. Les deux Frères de la Nuit avaient pris le contrôle du Soleil Noir de force avec le soutien du Death Watch de Pre Vizsla. Opportuniste mais surtout pragmatique, Lom Pyke vit là une opportunité pour s'enrichir : il valait mieux se laisser porter par le vent que de résister.

  Lom Pyke conduisit donc son Syndicat sur Zanbar, le quartier général du Collectif de l'Ombre, et offrit son soutien à Maul et Opress. Avec une telle force de frappe, il fut aisé de s'attirer l'aide des Hutts : tout était désormais fin prêt pour prendre le contrôle de Mandalore et renverser la Duchesse Satine Kryze.
  Les Pykes et le Soleil Noir devaient semer le chaos dans Sundari, la capitale, afin que Pre Vizsla et son Death Watch apparaissent comme les sauveurs des Mandaloriens. Le plan se déroula à merveille, jusqu'à ce que Maul tue en duel Vizsla et prenne le contrôle du trône de Mandalore. Ceci provoqua une rupture parmi les Mandaloriens : une partie demeura dans le Collectif de l'Ombre, tandis qu'une autre suivit Bo-Katan Kryze, ce qui déclencha une guerre civile.

Syndicat des Pykes

Le Syndicat Pyke rejoignant le Collectif de l'Ombre


  La situation s'envenima sur Mandalore après l'intervention d'Obi-Wan Kenobi et l'exécution de la Duchesse Satine. Les Pykes se retirèrent tandis que Sundari était plongée dans la guerre civile ; Opress ayant été mystérieusement tué et Maul ayant disparu, Lom Pyke et les siens retournèrent sur Oba Diah.
  Quelques temps plus tard, Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi se rendirent toutefois sur Oba Diah dans le cadre de leur enquête sur Sifo-Dyas, dont le sabre laser avait récemment été découvert sur la lune toute proche. Lom Pyke, qui ne pouvait pas cacher la vérité aux deux Jedi qui savaient exactement ce qu'ils cherchaient, leur expliqua comment le Syndicat Pyke avait tué Sifo-Dyas sur ordre de Dark Tyranus. De bonne foi, le leader du Syndicat conduisit les deux Jedi à la cellule de Silman qui pourrait confirmer tout ce qu'il avait déclaré.

  Cependant, le Comte Dooku intervint pour empêcher que le complot de son maître Dark Sidious ne soit révélé. Dark Tyranus tua Silman et engagea le combat contre les deux Jedi. Lom Pyke mobilisa alors ses troupes pour arrêter Dooku, encouragé par Anakin et Obi-Wan à prendre part à ce conflit du bon côté.
  Cette témérité coûta cependant la vie à Lom Pyke, puisque Dooku le tua avant de quitter Oba Diah.

  Suite à ce sinistre événement, ce fut Marg Krim qui prit le contrôle du Syndicat. Peu de temps après sa promotion, sa femme, sa fille et son fils se firent capturer par Ziton Moj, le nouveau leader du Soleil Noir. Avec la dislocation progressive du Collectif de l'Ombre, l'alliance mince entre le Syndicat et le Soleil Noir s'était effritée. Krim fit alors appel à Asajj Ventress et Quinlan Vos pour secourir sa famille, qui était retenue dans la forteresse de ses ennemis sur Mustafar.
  La mission fut un succès, mais déclencha cependant de violentes représailles du Soleil Noir sur la forteresse d'Oba Diah.

Syndicat des Pykes

Lom Pyke menant ses troupes contre Dooku sur Oba Diah


  Plus tard, le Syndicat Pyke apprit que Maul avait été libéré de Stygeon Prime par des commandos mandaloriens envoyés par le Premier Ministre Almec. Marg Krim envoya ses troupes et le majordome Fife rejoindre le Collectif de l'Ombre qui se reformait sur Zanbar ; mais la planète fut attaquée par une force séparatiste menée par le général Grievous, forçant ainsi le Collectif à se replier sur Ord Mantell, bastion du Soleil Noir.
  Là-bas, grâce aux renforts des Frères de la Nuit de Viscus, le Collectif de l'Ombre vainquit une nouvelle armada séparatiste et captura Grievous et Dooku. La victoire coûta la vie à de nombreux soldats du Syndicat, qui perdit également plusieurs vaisseaux. Pour Marg Krim, suivre Maul était désormais devenu plus coûteux que rentable, et Ziton Moj était du même avis. Les deux organisations criminelles abandonnèrent donc le Collectif de l'Ombre, dont le leader Maul fut une nouvelle fois vaincu sur Dathomir.

  Néanmoins, Marg Krim fut recontacté dans les semaines suivantes. Maul avait survécu et avait rassemblé ses supers commandos pour mettre en place un dernier plan. Trop effrayé par le Frère de la Nuit, Krim accepta de rejoindre de nouveau le Collectif de l'Ombre, cette fois-ci pour monter en puissance au niveau du trafic d'épices. Les exigences du Zabrak étaient importantes, et il valait mieux les tenir, sans quoi il abandonnerait le Syndicat au profit de l'Aube Écarlate.
  Quand la République et les Mandaloriens de Bo-Katan Kryze attaquèrent Mandalore, Maul ordonna au Syndicat Pyke et aux autres organisations du Collectif de l'Ombre de faire profil bas jusqu'à nouvel ordre.

Syndicat des Pykes

Marg Krim et Fife en communication avec Maul sur Oba Diah


3. Le règne impérial



  Avec Maul qui était devenu le leader de l'Aube Écarlate entre -19 et -10, le Syndicat Pyke fut forcé d'entretenir de bonnes relations avec l'organisation criminelle de Dryden Vos. Les Pykes avaient cependant toujours la main mise sur Kessel, où ils disposaient de nombreux esclaves, dont des Wookies, pour travailler dans les minces d'épices.
  En -10, ils reçurent la visite de Qi'ra, qui cacha être la seconde de Dryden Vos, qui était venue avec le Faucon Millenium de Lando Calrissian. Il s'agissait cependant d'un piège pour voler du coaxium : Han Solo, Chewbacca, Tobias Beckett et L3-37 semèrent le chaos dans les mines, ce qui alerta une patrouille impériale non loin. Les intrus s'échappèrent toutefois en effectuant ce serait connu plus tard comme le raid de Kessel.

Syndicat des Pykes

Un représentant du Syndicat Pyke sur Kessel et son escorte




Actualités en relation

La Haute République | L'ordre de lecture pour naviguer des romans aux comics

Bonjour à tous chers lecteurs et lectrices d'Holonet. Aujourd'hui, nous vous proposons une chronologie littéraire complète et précise, afin de vous guider dans vos lectures sur la Haute République. En effet, nous avons créé une frise...


Encyclopédie | Des fiches Légendes supplémentaires sur le Nouvel Ordre Jedi

En janvier, l'HoloNet vous avait fait faire un petit voyage dans le passé de Legends avec un groupe de fiches sur la plus longue série de romans Star Wars : Le Nouvel Ordre Jedi. Aujourd'hui, nous vous proposons un...


Panini Comics | Sortie de La Haute République #3 - L'Attaque des Hutts

Après L'Attaque des Clones, L'Attaque des Hutts ! Ou plutôt, devrions-nous dire, "avant", puisqu'il s'agit du sous-titre du troisième numéro du comics La Haute République, qui paraît aujourd'hui chez...


Marvel | Sortie de Bounty Hunters #16

Le fil rouge de ce milieu d'année 2021 chez les comics Marvel commence petit à petit à toucher à sa fin ! Renouons donc, avec Bounty Hunters #16, la suite de cette longue "guerre des chasseurs de prime qui tient lecteurs et lectrices...


Marvel | Sortie de Doctor Aphra (2020) #14

L'archéologue la plus chanceuse et la plus malchanceuse de la galaxie Star Wars est de retour - aux États-Unis du moins - entre les pages de Doctor Aphra (2020) #14 ! Le comics qui paraît aujourd'hui outre-Atlantique poursuit...


Informations encyclopédiques
Syndicat des Pykes
Nom
Syndicat des Pykes
Nom original
Pyke Syndicate
Autre(s) nom(s)
Syndicat Pyke
Type
Organisation criminelle
Origines
Fonctions
- Trafic d'épices
- Mercenaires (alliance temporaire au Collectif de l'Ombre)

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
24/01/2020

Date de modification
24/04/2020

Nombre de lectures
3 950


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.