Whills (Gardiens, Disciples)


Les Whills formaient un ordre religieux majoritairement établi sur Jedha, dont les Gardiens protégeaient le temple du kyber et les visiteurs qui s'y rendaient.

Continuité : Canon


  

1. Histoire et culture



  Les Whills formaient une communauté d'érudits et de moines guerriers qui dédiaient leur vie à l'étude de la Force sous toutes ses formes, bien au-delà des enseignements pourvus par les Jedi et les Sith. Dans l'histoire de la galaxie, à comparer aux vingt-cinq mille ans d'existence de la Force (au moins), l'ordre des Whills était plutôt jeune : il existait aux alentours de la bataille de Naboo en -32, mais aucune preuve n'indique qu'il était déjà présent bien avant. Même si, d'après certains historiens, les Jedi se seraient inspirés, dans des temps immémoriaux, des Whills.

  Il existait plusieurs institutions au sein des Whills :
• Les adeptes et autres shamans, qui adhéraient à la communauté sans toutefois s'investir complètement.
• Les Disciples des Whills, aisément reconnaissables à leur longue robe rouge.
• Les Gardiens des Whills, les plus remarquables, que certains assimilaient à des moines guerriers, dont la mission principale était de protéger le temple du kyber sur Jedha, ainsi que ceux qui s'y rendaient.
  
  Avec l'avènement de l'Empire et l'extermination des Jedi, toute pratique spirituelle était mal vue et même condamnée par le nouvel ordre galactique. Comme Jedha avait toujours été un lieu de pèlerinage - considéré par certains comme le berceau des premières civilisations ayant étudié la Force -, la planète devint naturellement un endroit privilégié par les Whills pour se regrouper et communier. Mais les Whills ne se limitaient pas à Jedha et parcouraient la galaxie, pour prêcher et étudier. Ainsi, par exemple, Qui-Gon Jinn rencontra un shaman des Whills qui lui enseigna que la survie de l'esprit dans la Force après la mort du corps requérait un altruisme total.
  Les Whills consignaient également par écrit le fruit de leurs recherches, découvertes et théories. L'un de ces ouvrages, le Journal des Whills, servit de texte fondateur au mouvement de l'Église de la Force, qui s'appuya sur une phrase en particulier : "Loués soient la lumière, l'obscurité et le gris.".

Whills (Gardiens, Disciples)

La robe rouge des disciples des Whills


2. Organisation interne



Disciples des Whills : Reconnaissables à leur sobre robe rouge, il ne fallait toutefois pas confondre les Disciples des Whills avec les membres de la Confrérie de la Contenance Béate, qui portaient également un long vêtement écarlate, mais qui dissimulait complètement leur visage.
  À l'époque de l'Opération Fracture et de la bataille de Scarif, les Disciples des Whills formaient l'organisation religieuse la plus importante sur Jedha. Pour devenir un Disciple des Whills, les aspirants devaient compléter sept épreuves pendant un mois de méditation au temple du kyber. Après la destruction de ce dernier, certains aspirants Disciples étaient partis en quête de savoir dans la galaxie, à l'image de Chulco Gi, qui avait cependant succombé à l'obscurité et que Luke Skywalker avait éliminé.
  D'autres Disciples, comme Killi Gimm, dédiaient leur temps aux moins fortunés de Jedha : Killi s'occupait en particulier d'un orphelinat. Enfin, la dimension spirituelle étant cruciale dans la communauté des Whills, certains rejoignaient les Disciples : c'était par exemple le cas de Silvanie Phest.

Gardiens des Whills : Les Gardiens formaient vraisemblablement l'entité la plus vieille de la communauté des Whills. Ces moines guerriers consacraient leur vie à la protection du temple du kyber sur Jedha. On les reconnaissait aisément à l'arbalète laser qu'ils manipulaient, qui s'apparentait à une simple bâton sous forme repliée. Que ce soit les Disciples ou les Gardiens, tous croyaient que la Force résultait d'un certain équilibre : qu'il fallait de l'Obscurité pour que la Lumière existe, et réciproquement. Les Disciples s'épanouissaient davantage dans l'étude que dans la perception, domaine qui était plutôt l'apanage des Gardiens.
  Au moment de la Guerre Civile Galactique, peu avant la destruction partielle de Jedha, les Gardiens se faisaient extrêmement rares : beaucoup étaient partis après l'arrivée de l'Empire, mais deux étaient restés dans la Cité Sacrée, malgré la destruction du temple : Chirrut Îmwe et Baze Malbus. Enfin, seulement Chirrut, puisque Baze Malbus avait abandonné la voie des Gardiens. Après la bataille de Scarif et les morts de Chirrut et Baze, on ignore s'il restait encore d'autres Gardiens en activité dans la galaxie.
  
Whills (Gardiens, Disciples)

Deux Gardiens défendant le temple contre des intrus


Informations encyclopédiques
Whills (Gardiens, Disciples)
Nom
Whills (Gardiens, Disciples)
Type
Organisation religieuse ou philosophique
Origines
Fonctions
- Etudier la Force
- Protéger le temple du kyber

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
02/11/2020

Date de modification
02/11/2020

Nombre de lectures
824


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.