Ar’alani


Premier Chiss à avoir combattu les Yuuzhan Vong et supérieur de Thrawn

Continuité : Legends


  Comme sur la plupart des Chiss, bien peu détail furent révélés à propos de la vie d'Ar'alani, dont le nom complet demeura inconnu. A un âge certainement assez jeune, elle intégra la Flotte de Défense de l'Ascendance Chiss en tant qu'officier supérieur. A ce titre, elle abandonna son nom et ses privilèges pour entamer une carrière des plus brillantes.

  Après plusieurs années de loyaux services envers son peuple, elle obtint le grade d'Amiral de la Flotte de Défense mais ne cessa pas pour autant les actions "de terrain". En effet, quelques années avant la bataille du Vol vers l'Infini, elle mena une force chiss au combat face à une flotte d'exploration des Yuuzhan Vong. La lutte fut semble-t-il rude mais elle parvint à repousser les extragalactiques.

  Elle comprit, ainsi que son meilleur élément, que ces êtres représentaient une menace pour l'Ascendance ; aussi décida-t-elle de donner un accord officieux aux actes souvent illégaux du Commandant Mitth'raw'nuruodo. Ainsi, lorsque Thrawn accueillit l'équipage du Bargain Hunter sur la base de Crustai, elle s'y rendit en personne avec le frère du Commandant, Mitth'ras'safis, pour déterminer si la République risquait de s'allier avec ces dangereux ennemis. Elle mit au passage sous clef le butin d'une bataille contre les Vagaari, s'attirant la colère de Dubrak Qennto, ce qui n'avait très certainement aucune importance pour elle.

  Elle fut également contrainte d'intervenir lorsque son subalterne attaqua une force de la Fédération du Commerce. Prévenue par Thrass, elle mena une enquête sur ses agissements et interrogea tous les participants de la bataille, parmi lesquels Jorj Car'das. Heureusement pour celui-ci, Thrawn l'avait prévu et l'avait publiquement accusé d'espionnage afin de le protéger des répercussions de ses actes.

  Elle ne put cependant rien faire pour l'empêcher de secouer sévèrement les Vagaari lors de la bataille du Vol vers l'Infini et son rôle dans cette affaire se limita à protéger Thrawn des foudres de l'Aristocra Chaf'orm'bintrano à l'issue du combat. Ils firent alors front commun pour tenter d'empêcher le Vol vers l'Infini et ses secrets de tomber aux mains de la Cinquième Famille et donc de déséquilibrer la société des Chiss. Par la suite, il semble qu'elle fit son possible pour limiter les conséquences judiciaires de ces évènements mais on ignore ce qu'elle devint après cela.
Informations encyclopédiques
Ar’alani
Nom
Ar'alani
Espèce
Lieu de naissance
Csilla (probablement)
Fonctions
Amiral de la Flotte de Défense
Armes
Stratégie
Charrik
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
05/03/2009

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
77 336


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

L’Amirale Ar’alani de l’Ascendance Chiss était le commandant du Steadfast et l’une des alliées de Thrawn dans sa mission au cœur de l’Empire.

Continuité : Canon


  "J'ai très peur de ne jamais vous revoir. Le chaos croissant au cœur de l'Ascendance est le signe d'un conflit imminent. Si vous ne rentrez pas rapidement, il se peut que vous n'ayez plus rien auprès de quoi revenir."
Amirale Ar'alani, au Grand Amiral Thrawn

  Pour la vaste majorité de la population galactique, les Chiss demeuraient largement méconnus voire inconnus et Thrawn fut pour beaucoup l'unique représentant de cette espèce à accéder à une certaine notoriété. Pourtant, s'il fut connu au sein de l'Empire, il n'était pas l'unique officier de grande valeur de ce peuple, l'Amirale Ar'alani rivalisant avec lui.

I. Description générale



  En tant que membre de la Flotte de Défense, cette Chiss ne possédait pas de nom en trois parties et donc pas de noyau faisant office de nom usuel. On ignore si elle choisit sa carrière ou si ce fut l'inverse mais une chose était certaine : sa personnalité y était parfaitement adaptée. Elle était d'un tempérament sévère, parfois ombrageux et à la limite de l'intransigeance, avec un profond respect pour les règles de son peuple et une inquiétude sincère pour le sort de l'Ascendance.

  Ar'alani était aussi un officier à l'esprit subtil, aussi patiente que capable de réfléchir très vite et d'imaginer des solutions inédites tout en gardant un sang-froid à toute épreuve dans le chaos des combats. Elle était donc considérée comme brillante et très compétente, même si Thrawn la surclassait sur le plan purement stratégique, s'attirant le respect de son entourage. Elle possédait également un bon sens politique qui lui permettait de maintenir la cohésion de son équipage sans contestation en dépit des luttes intestines chiss.

  Le port altier, elle avait un profil qualifié de majestueux qui lui conférait une aura allant au-delà de son simple uniforme d'amirale. Malgré son attitude militaire, il lui arrivait tout de même de révéler ses penchants protecteurs, vis-à-vis de son peuple comme des personnes sous sa responsabilité. Elle savait aussi faire preuve d'humour ou d'affection mais il semble que ses obligations, sa connaissance des secrets de l'Ascendance et sa conscience des menaces pour celle-ci la retenaient souvent d'exprimer ses sentiments réels. Enfin, elle était polyglotte : si elle ne parlait basic, elle maîtrisait naturellement le cheunh, ainsi que le meese caulf et le sy bisti, deux langues relativement utilisées à travers les Régions Inconnues et l'Espace Sauvage.

II. Jeunesse dans l'Ascendance Chiss



  Contenu à venir avec les romans Chiss Ascendancy (parution VF en 2021).

III. Amirale de la Flotte de Défense


1. Mission dans l'espace impérial



  Forte de son grade élevée, Ar'alani fit partie des officiers informés de la mission de Thrawn au cœur de l'Empire Galactique, une mission qui l'inquiétait. Tout d'abord, elle reconnaissait la valeur de son compatriote et l'estimait vital pour l'Ascendance pour cette raison, mais elle se méfiait de le voir s'intégrer à une force militaire étrangère, s'éloignant de son peuple et prenant le risque d'exposer des secrets chiss à l'Empereur. Pire que tout, elle craignait que l'allégeance de Thrawn bascule et prive définitivement les Chiss de son don, une crainte renforcée par sa carrière dans la Flotte Impériale alors qu'il était supposé se contenter de réunir des informations sur ce voisin méconnu.

  Alors que son compatriote commençait à être plongé dans la Guerre Civile Galactique, Ar'alani commandait le Steadfast, un équivalent de Destroyer Stellaire. Ce fut à son bord qu'elle accueillit Eli Vanto, second et protégé de Thrawn dont ce dernier estimait grandement les talents d'analyste. Elle lui attribua le nom d'Eli'van'to mais ses ordres quant à son utilisation furent mal suivis et aboutirent rapidement au noyau "Ivant". Elle lui assigna également un professeur de cheunh, lui conféra le grade de lieutenant et lui confia un volume monstrueux de données à analyser.

Ar'alani
L'Amirale Ar'alani accueille Eli Vanto.
Image extraite du comics Thrawn


  Pendant un an, Ar'alani put remarquer que le jeune humain n'appréciait pas sa mission et regrettait qu'on lui refuse un commandement, ainsi que ses liens relativement amicaux avec la Navigatrice Vah'nya. Cette dernière était l'atout principal du Steadfast et, par extension, un enjeu majeur de l'Ascendance car elle était la seule à avoir conservé son don à l'âge de vingt-deux ans, là où les autres Navigatrices perdaient leurs pouvoirs vers quatorze ans. Par ailleurs, le vaisseau eut à en abriter un petit groupe sauvé par Thrawn, juste après la bataille d'Atollon.

  Les semaines suivantes, le Steadfast traversa les frontières impériales en toute discrétion pour suivre un cuirassé appartenant à la plus grande menace pour les Chiss : les Grysks. Deux semaines de patience et de silence à guetter un vaisseau capable de se rendre invisible. La routine fut brisée quand un petit appareil de ravitaillement fit son apparition. Etant en territoire impérial, l'amirale demanda à Vanto son expertise mais il confirma son opinion : pas de technologie standard impériale, signature d'armement grysk et ombre de masse à proximité. Cependant, préférant la précision à la vitesse, elle lui demande vérifier avec les données complémentaires.

  Plus tard, ce fut un Destroyer Stellaire de classe Imperial qui fit son apparition, que Vanto confirma être le Chimaera et toujours sous les ordres de Thrawn. Ar'alani fut furieuse de cette intrusion qu'elle considérait comme une bourde et un immense gâchis. Elle ordonna pourtant au Steadfast de se remettre en mode de combat pour aider les Impériaux quand ils démasquèrent le cuirassé et l'affrontèrent. Le jeune humain l'aida à lire les actions du grand amiral et à comprendre ses objectifs, qui aboutirent à la destruction des Grysks. Puis Thrawn les invita tous deux à le rencontrer et à se rendre à bord d'une station mobile à proximité. Malgré sa colère, l'amirale accepta. Les retrouvailles furent très formelles, neutres, même s'ils se remercièrent mutuellement.

2. Enquête sur les agissements grysks



  Là, ils interrogèrent deux prisonniers grysks dont les déclarations lui firent comprendre qu'ils détenaient une Navigatrice potentiellement encore vivante (contrairement aux autres corps trouvés à bord). Heureusement, Thrawn nota son espoir et simula immédiatement une dispute pour le dissimuler avec une telle réussite que Vanto y crut. En allant voir par eux-mêmes et après avoir placé le Steadfast en alerte maximale, se sachant observés, ils découvrirent une enfant chiss qu'elle comprit être en somnie et qu'elle réveilla. Celle-ci, appelée Un'hee, était fortement perturbée et effrayée, aussi la militaire stricte se montra protectrice, apaisante.

  Elle fit également venir Vah'nya pour que les Navigatrices communiquent leurs souvenirs au moyen de la Deuxième Vue, une technique dont seuls les plus hauts gradés de l'Ascendance (dont elle faisait partie) étaient informés. Elle souligna d'ailleurs qu'il était heureux que Thrawn ignore ce type d'information. Ce dernier, comprenant la perturbation qu'il avait provoqué dans le plan de sa compatriote, lui présenta ses excuses. Si Ar'alani les accepta, elle se montra bien plus difficile à convaincre quand il fallut lui faire accepter l'intervention de Brierly Ronan, le directeur adjoint du projet Nébuleuse qui devait suivre le grand amiral en qualité d'observateur pendant quelques jours.

  Les Impériaux tentèrent ensuite un bluff qui amena le vaisseau de ravitaillement grysk à se dévoiler mais il parvint à s'enfuir en laissant derrière lui un générateur d'ombre de masse que Thrawn confia au Steadfast. Ceci fait, il la rejoignit alors qu'elle supervisait la Deuxième Vue de Vah'nya et Un'hee. Elle n'appréciait pas qu'il utilise sa capacité à déchiffrer les visages mais elle lui reprocha surtout d'avoir réinterprété son ordre de mission dans l'Empire. L'Amirale dévoila alors que son inquiétude portait en grande partie sur le fait que Palpatine était réputé pour réellement lire les pensées, mais Thrawn renouvela son engagement à protéger les Chiss et leurs secrets.

  Il demanda ensuite à employer les pouvoirs d'Un'hee pour guider le Chimaera jusqu'aux Grysks et les éliminer, s'étonnant de son inquiétude. Ar'alani lui répondit qu'elle n'était celle qui devrait s'inquiéter : si Ronan le trahissait, le grand amiral perdrait tout, y compris sa vie et son utilité pour l'Ascendance. Après cette pointe d'ironie, elle accepta de lui confier Vah'nya et lui rappela l'importance de son poste dans l'Empire pour leur peuple.

  Il y eut un autre imprévu : la Navigatrice voulait être accompagnée. Vanto n'étant pas disponible, "prêté" à Thrawn pour une enquête impériale, elle dut se résoudre à accepter de venir à bord du Chimaera pour accompagner une ressource chiss vitale en terrain dangereux. Toutefois, elle ne cacha pas sa colère de se faire ainsi forcer la main. Ensuite, Vanto fut envoyé sur Aloxor avec Ronan et des Death Troopers. Elle prit la défense du jeune homme en constatant ses inquiétudes mais, une fois de plus, le grand amiral eut gain de cause.

  A bord du Destroyer Stellaire, Thrawn fit évacuer la passerelle pour garder le secret sur les pouvoirs des Navigatrices, ne gardant que Karyn Faro à leurs côtés. Face à la méfiance d'Ar'alani, il opposa sa confiance en son commandant en second qu'il chargea de former Vah'nya sur les systèmes de navigation. Au-delà de son scepticisme face à une étrangère, l'amirale était particulièrement agacée de devoir s'exprimer en sy bisti mais cette humeur changea quand ils découvrirent un duo de vaisseaux en rotation associés à une triade de communication et un cuirassé camouflé.

  Quand Thrawn se retira pour réfléchir, Faro osa demander à Ar'alani la cause de sa désapprobation. La Chiss s'amusa de son tempérament et la complimenta en reconnaissant le choix judicieux de son compatriote de l'avoir formée. Elle avoua également avoir un grand respect pour lui ainsi que de grands doutes sur sa carrière. L'humaine le défendit avec ferveur mais elle continuait de penser qu'il pouvait faire mieux pour l'Ascendance en abandonnant l'Empire.

  Quand il sortit de son bureau, Thrawn avait compris où se trouvait approximativement le vaisseau grysk mais son appât sembla inefficace à Faro qui agit de sa propre initiative. Ar'alani en fut choquée par ce qu'elle considérait comme de l'insubordination, même si elle provoqua un changement dans la rotation du duo de vaisseaux qui leur permit de localiser et détruire les Grysks. Plus tard, la Chiss remarqua une signature technologique caractéristique quand une anomalie apparut sur les détecteurs, permettant au Chimaera d'empêcher un missile furtif grysk de détruire le couple tournoyant.

  Comprenant que d'autres arriveraient, ils préparèrent la zone pour que la volée suivante simule la destruction des vaisseaux reliés. En dépit de désaccords entre Chiss, le plan fut un succès grâce à Karyn Faro notamment au sujet de laquelle Ar'alani se montrait bien moins méfiante. L'unique imprévu fut l'arrivée du Steadfast avec Vanto à son bord, mais elle leur ordonna de rester en retrait le temps de terminer leur manœuvre.

3. Chiss contre Grysks



  La phase suivante de la stratégie concernait directement le croiseur chiss : tandis que le Chimaera devait affronter la force du Grand Amiral Balanhai Savit, le Steadfast allait faire face à deux cuirassés grysks pour éliminer toute trace de leur ennemi dans la région. Encore une fois, Ar'alani accepta de se conformer au plan malgré son scepticisme quant aux conséquences. Vanto allait enfin avoir un commandement : il reçut les TIE Defenders de Thrawn et les opérateurs de rayon tracteur, ainsi qu'une leçon de son ancien mentor car elle avait expliqué à ce dernier l'insatisfaction du lieutenant.

Ar'alani
Ar'alani et Eli Vanto


  Pendant les préparatifs, l'amirale comprit que Vah'nya avait demandé à Vanto de la tuer si la défaite devenait inévitable. S'il avait lui-même confiance en la commandante du Steadfast, il accepta. Sans connaître le détail de leur discussion, Ar'alani décida de s'assurer qu'il accepte, une précaution finalement non nécessaire. Ceci fait, ils attendirent les Grysks qui vinrent en force. Discrètement, les Chiss employèrent la technique inédite de la fronde pour propulser le générateur d'ombre de masse de manière à les piéger puis, une fois les chasseurs adverses lancés et les bloquant en espace réel, les hostilités commencèrent.

  Elle tenta tout de même d'obtenir une reddition, mais elle ne reçut que des moqueries et insultes. Stoïque, Ar'alani laissa entendre qu'elle avait interrogé des prisonniers grysks pour exploiter leurs doutes et les amplifier. Le combat fut pourtant très difficile. Les Grysks envoyaient des missiles que seules les sphères à plasma pouvaient efficacement contrer, gérant l'affrontement pour épuiser les munitions des Chiss mais l'amirale réussit à faire capturer un chasseur adverse et à économiser ses ressources.

  Après un long moment, Vanto identifia un élément suspect dans le comportement des chasseurs qui, combiné aux ingénieurs chiss, permit de trouver un point faible de leurs écrans électrostatiques. Avec une imagination qui rivalisait avec celle de Thrawn et grâce à la confiance de son équipage, Ar'alani fit modifier l'un de ses missiles perforateurs pour se servir de cette information, parvenant à détruire plusieurs chasseurs d'un seul coup. Puis elle ordonna l'attaque totale, infligeant de lourds dommages au cuirassé le plus proche tout en encaissant des dégâts guère moins importants.

  Le second cuirassé restait une menace mais ce fut le moment où le générateur d'ombre de masse atteignit la position voulue, et elle autorisa Vanto à passer à l'action. Ses TIE Defenders firent merveille en annihilant les armes et les chasseurs du vaisseau de réserve au gré de sauts précis dans l'hyperespace. La réussite fut telle qu'elle put les autoriser à dévier du plan initial pour séparer leurs forces entre deux objectifs : achever le second cuirassé et épauler le Steadfast contre le premier. La victoire fut totale et les Grysks lancèrent leur procédure d'autodestruction.

  Soulagée, Ar'alani prit le temps de discuter avec Vanto. Elle se montra curieuse de savoir comment il avait imaginé tenir sa promesse, appréciant l'ingéniosité de sa réponse. Ensuite, elle décida de lever son insatisfaction en lui expliquant la nature réelle des données qu'il étudiait depuis un an : les caractéristiques de Vah'nya réduites à des chiffres. Son objectif était de comprendre l'élément qui lui permettait de conserver ses pouvoirs à un âge aussi inhabituel. Et elle conclut en le promouvant au grade de lieutenant-commandant.

  Au retour du Chimaera, victorieux face à Savit, Ar'alani fut le seul membre d'équipage du Steadfast à monter à bord du Destroyer Stellaire, décevant Faro qui espérait revoir son camarade humain. La Chiss offrit à Thrawn des œuvres d'art trouvées dans les décombres et ce dernier lui confia Ronan, choisissant de contrôler un traître connu. En dépit de sa méfiance, elle accepta encore une fois. Amusée par son assurance, elle l'avertit qu'il finirait par aller trop loin. Toujours aussi confiant, Thrawn dit espérer l'avoir à ses côtés ce jour-là, mais l'amirale chiss répondit avec tristesse, pessimiste sur leurs chances de se revoir et sur celles de l'Ascendance. Ils se séparèrent sur un vœu de bonne chance, qui échoua pour le grand amiral.



En savoir plus

  Dans Thrawn : Trahison, il est précisé qu'Ar'alani porte les cheveux en chignon, mais les seules images qui la font apparaître la dépeignent avec les cheveux tirés et attachés.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Ar'alani
Nom
Ar'alani
Espèce
Fonctions
Amirale de la Flotte de Défense
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
05/03/2021

Date de modification
05/03/2021

Nombre de lectures
0


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.