A’Yark


A’Yark était une femelle et chef d’un clan tusken du désert de Jundland, de la planète Tatooine, qui fit « alliance » en 19 av. BY, avec le Jedi Obi-Wan Kenobi durant un conflit qui opposa les Tuskens aux colons des environs.

Continuité : Legends


  A'Yark était la chef d'un clan de Tuskens vivant dans le désert de Jundland, près de l' Oasis Pika, sur la planète Tatooine vers 19 av.B.Y. À l'âge adulte, elle pouvait être reconnaissable par sa tenue qui, bien qu'identique à celle des mâles, était dépourvue de cartouchière et surtout à son œil borgne remplacé par un cristal qu'elle tenait de Sharad Hett.

1. Les Tuskens



  Le peuple tusken était surnommé "Pillards" ou "Guerriers" tuskens ou encore "Hommes des sables". Ils vivaient en clans dans le désert de Tatooine où ils essayaient de survivre car la vie y était rude en particulier depuis l' arrivée des colons sur leur planète dont ils étaient natifs. Les attaques sous forme de raids contre les colons étaient fréquentes. Les Tuskens ne permettaient pas que l'on pénètre sur leurs terres en toute impunité. Pour eux, les colons offensaient les frères soleils de Tatooine et agissaient contre les lois de la nature notamment en produisant de l'eau grâce aux vaporateurs d'humidité. Ils les méprisaient et cela était réciproque puisque beaucoup d'humains les considéraient comme des animaux.

2. Jeunesse



  A'Yark était la fille de Yark, grand chef et guerrier d'un clan tusken et la cadette de ses six enfants. Elle était alors connue sous le nom de K'Yark. Le "K" précédant le nom de son père Yark signifiait qu'elle était une femelle. Par la suite, son nom devint A´Yark, avec le "A" précédant le nom de son père, réservé pour les mâles, car elle était considérée comme un guerrier respecté et était la dernière survivante des enfants de Yark.

  Lorsque trois de ses frères et sœurs moururent suite à une épidémie, son père Yark eut recours à une tradition tusken, l'enlèvement. Yark enleva une jeune fille humaine qui était esclave chez les colons. Ils la nommèrent K'Sheek. Bien qu'elle ne fut plus esclave chez les Tuskens, sa vie fut accablante. A'Yark fut chargée de lui apprendre le langage et les coutumes de son peuple. En retour, K'Sheek lui apprit quelques mots et expressions en basic.
Yark apprit à ses filles l'art guerrier même si elles étaient des femelles car, déjà à cette époque, le clan était amoindri. Il rappelait aux anciens le credo des selon lequel  : "quiconque possède deux mains peut tenir un gaderffii».

3. Vie adulte - le clan sous Sharad Hett



  Lorsque son père mourut, elle épousa un mâle nommé Deen avec qui elle eut trois enfants. Elle retourna alors aux tâches des femelles de la tribu. K'Sheek avait également trouvé un époux, un humain qui avait rejoint volontairement les Tuskens quelques années plus tôt. Il s'agissait en réalité de l'ancien Jedi Sharad Hett , qui après avoir quitté l'Ordre Jedi, s'était exilé dur Tatooine. Sharad Hett s'était présenté à une tribu tusken pour intégrer leur clan, ce qui était une chose exceptionnelle. Les Hommes des sables furent surpris et lui firent passer les épreuves les plus périlleuses qu'il réussit malgré tout avec succès. Grâce à ses aptitudes de Jedi et son sabre laser, le clan tusken le prit pour une sorte de sorcier et finirent par l'accepter comme chef. Il permit au peuple tusken de retrouver une certaine prospérité en ralliant autour de lui plusieurs tribus. Avec lui, les Hommes des sables se sentaient plus fort et le croyaient invincibles.

  K'Sheek l'épousa donc en -47 et, étant tout deux humains, ils eurent un fils qu'ils nommèrent A'Sharad. K'Sheek ne put voir grandir son fils puisqu'elle disparut dans une tempête de sable peu de temps après sa naissance. A'Yark ne pleura pas sa mort. Quant à Sharad Hett, il se fit tuer (par la chasseuse de primes Aurra Sing) mais le même jour que Deen et le fils aîné d'A'Yark âgé de six ans, durant la Guerre tusken, en -32, contre les colons et des mercenaires, provoquée par un clan Hutt. A'Sharad Hett disparut également ce jour-là sans que les autres Tuskens ne sachent ce qui lui était arrivé. En réalité, le Maître Jedi Ki-Adi-Mundi qui était venu sur Tatooine à la recherche de Sharad Hett, proposa à son fils survivant de le suivre sur Coruscant et de devenir son Padawan pour qu'il devienne un Jedi, selon les dernières volontés de son père, ce qu'il accepta.  

A'Yark


4. La fin d'une ère prospère



  Le clan tusken se retrouva donc sans chef et connut dès lors une nouvelle période difficile avec des scissions. Aucun Tusken ne voulut prendre la suite d'A'Sharad pour diriger le clan. A'Yark qui était veuve et mère de deux enfants se porta volontaire. Après tout, elle était la fille d'une lignée de chefs respectés et avait fait ses preuves en tant que guerrier avant de devenir mère. La situation étant désespérée, les autres Tuskens acceptèrent de la prendre comme chef, même si en général les tâches des femmes étaient confinées à s'occuper des enfants et des Banthas. A'Yark démontra ses qualités pour diriger le clan. En plus d'être courageuse et dotée d'un caractère fort, elle avait l'esprit plus vif que l'ensemble de ses congénères. Même si les Tuskens, dont A'Yark, ne se posaient pas beaucoup de questions existentielles, elle arrivait à analyser certaines situations , ce qui lui permit de sauver son clan et de se faire respecter par la tribu. Cependant, durant une bataille, elle perdit son second fils et un œil ce même jour, ce qui lui valut d'être surnommée "Œil-Broché" par les colons qui ignoraient qu'il s'agissait d'une femelle. Elle remplaça alors son œil manquant par un cristal ayant appartenu autrefois à son beau-frère, Sharad Hett.

  A'Yark regrettait le laxisme des anciens dans les décisions qui leur revenaient relevant des traditions. En effet, de son point de vue, ils avaient tendance à ne pas respecter les traditions et à revoir à la baisse certaines exigences. Ils argumentaient qu'ils n'avaient d'autres choix que de s'adapter à la situation, notamment au nombre restreint des guerriers. C'était notamment le cas concernant le rite de passage à l'âge adulte des jeunes mâles. Jusque là, ils devaient vaincre un dragon Krayt pour prouver leur bravoure, mais désormais il leur était demandé de tuer une bête moins féroce comme le logra. Pour les Anciens, cette créature faisait l'affaire étant donné la rareté des dragons Krayt dans la zone où vivait la tribu, et le nombre de plus en plus réduit de guerriers. Il était donc nécessaire de former de nouveaux guerriers pour agrandir le clan sans pouvoir se permettre de perdre des jeunes durant une épreuve. A'Yark n'était pas de cet avis et l'avait exprimé mais elle devait se plier aux décisions des anciens.

  Lorsque son dernier fils A´Deen fut mis à l'épreuve pour son rite de passage à l'âge adulte et donc au rang de guerriers, elle refusa d'y assister, ne cautionnant pas ces nouvelles concessions démontrant l'affaiblissement de leur clan. Elle considérait que si son fils avait été confronté au rite traditionnel et que s'il avait échoué contre un dragon Krayt, sa mort aurait été méritée car A'Deen aurait alors démontré sa faiblesse et ne méritait donc pas de vivre.  Bien qu'elle le trouvait faible et lâche, A'Deen passa l'épreuve avec succès et rejoint les rangs guerriers à l'âge d'environ 13 ans.

5. L'an -19 : la rencontre avec Obi-Wan Kenobi



Ben Kenobi



  C'est cette même année, en 19 av. B.Y.,  qu'A'Yark rencontra le Jedi Obi-Wan Kenobi durant le second conflit tusken opposant les Hommes des sables aux colons. Cette rencontre eut lieu dans le désert de Jundland de Tatooine. Le Jedi Obi-Wan Kenobi était alors en exil dans ce désert après le début de la Purge Jedi ordonnée par l'Empereur Palpatine. Kenobi choisit cette planète pour veiller sur le jeune Luke Skywalker, confié par ses soins à son oncle Owen Lars et à sa tante Beru. Il trouva une maison à l'écart de toute civilisation, qui lui sembla idéale pour rester anonyme, et à plusieurs dizaines de kilomètres de chez les Lars qui ne souhaitaient pas être en contact avec Kenobi.

  Alors qu'il tentait de rester discret et de ne pas attirer l'attention sur lui, et donc sur l'enfant d'Anakin Skywalker, Obi-Wan Kenobi se retrouva malgré lui au cœur des confrontations opposants les colons de l'Oasis de Pika et le clan des Tuskens vivant à proximité, mené par leur chef A'Yark. Obi-Wan Kenobi, se faisant appeler Ben, s'était lié d'amitié avec une femme, Annileen Calwell. À l'aide de sa fidèle éopie, Rooh, Kenobi avait sauvé la vie de la fille d'Annileen, Kallie qui était sur le dos d'un Dewback devenu incontrôlable, et par la suite, celle de son fils Jabe. Elle lui en était reconnaissante. Annileen était propriétaire d'une concession et d'une cantina à l'Oasis Pika. Elle était aussi l'amie de longue date d'un fermier influent du nom d'Orrin Gault. Il avait créé et gérait la "Caisse du Tocsin des Colons" pour permettre aux colons de s'organiser en milice pour se défendre contre les attaques des Tuskens. Il avait notamment trouvé un système d'alarme "le tocsin des Colons" pour les mettre en fuite. Cette sirène imitait le cri d'un dragon Krayt, prédateur fortement craint par les Hommes des sables.  

\"Œil broché\" et \"Grand sourire\"



  A'Yark, que les colons pensaient être un mâle et surnommaient "Œil broché", fit plusieurs fois les frais de ce leurre, mais elle finit par comprendre la ruse bien qu'elle n'arriva pas à rassurer ses guerriers. Cependant, il se trouvait qu'Orrin Gault détournait l'argent de la "caisse du Tocsin" pour tenter de rembourser Jabba le Hutt à qui il devait une forte somme d'argent. Pour remplir davantage cette caisse, il lui fallait convaincre tous les colons d'adhérer et de verser une cotisation pour bénéficier de la protection de la milice contre A'Yark et ses hommes. Les attaques tuskens n'étant plus aussi fréquentes qu'autrefois, Gault avait trouvé un stratagème pour convaincre les fermiers d'adhérer pour continuer à détourner l'argent. Il procédait à de faux raids en se déguisant, lui et ses enfants, en Tuskens et en agressant les colons récalcitrants, comme son voisin Wyle Ulbreck qui refusait systématiquement d'adhérer à la Caisse. Sa manigance fut finalement découverte par Ben Kenobi qui en apprit tous les détails par A'Yark. Celle-ci lui exprima sa haine contre cet homme que les Tuskens nommaient "Grand sourire". Son sourire hypocrite n'avait pas échappé aux guerriers tuskens bien que peu réceptifs aux sentiments humains.

  A'Yark haïssait Gault notamment car il organisait des représailles contre son peuple, justifiées ou non. La dernière s'était soldée par le massacre de quarante-neuf Tuskens dont son fils A'Deen, devenu guerrier seulement quelques jours auparavant. A'Yark fut touchée par sa mort mais elle était fière car A'Deen avait finalement fait preuve de courage et s'était comporté comme un véritable guerrier. Il s'était montré digne de son clan et aurait mérité son rite funéraire traditionnel. Mais leur tribu habitait à présent trop loin de l'ancien site funéraire de ses ancêtres et dû être enterré seul.

Le massacre des Tuskens



  A'yark et Ben, qu'elle avait surnommé "Visage-velu" avaient réussi à communiquer en basic car la chef tusken se souvenait de cette langue qu'elle avait apprise aux côtés de sa sœur adoptive K'Sheek des années plus tôt. Elle n'avait plus parlé à un humain depuis Sharad Hett et K'Sheek mais celui-ci lui semblait différent des colons et montrait du respect envers son peuple. Lors d'un de leurs "échanges", A'Yark raconta brièvement à Kenobi un événement tragique, survenu il y avait plus de trois ans, dans un clan de Tuskens très puissant.

  Ce jour-là, tout ce clan fut exterminé par un "prédateur qui marchait sur deux jambes". Il massacra sans pitié tous les guerriers mais aussi les femmes et les enfants. Kenobi avait deviné que quelque chose était arrivé aux Tuskens trop ans plus tôt qui avaient diminués leurs attaques rémais les détails apportés par A'Yark produisirent en lui comme un électrochoc. Malgré son refus d'y croire, il fit le lien entre ce récit et l'élément qui lui manquait jusqu'alors, mais qu'il avait pressenti, concernant Anakin. Il sentit qu'il était malheureusement plus que probable que cet impitoyable prédateur fut son ancien apprenti. Depuis cet évènement, les conditions de vie s'étaient dégradées pour tous les clans des Hommes de sable et beaucoup avaient perdu confiance en eux.

Le retour de l'ootman (l'Etranger)



  Kenobi avait découvert avec surprise qu'A'Yark était une femme et qu'elle était insensible à la persuasion de Force, contrairement à la majorité des Tuskens. De son côté, la guerrière avait compris qu'elle avait affaire à un ootman, un mystérieux "Etranger" en langage tusken, semblable à Sharad Hett qu'Obi-Wan avait d'ailleurs connu avant qu'il ne quitte l'Ordre Jedi. Témoin quelques semaines plus tôt de l'usage de la Force par Kenobi, A'Yark avait d'abord attribué ces pouvoirs mystérieux à la femme qui accompagnait l'homme barbu, Annileen Calwell. Elle l'avait alors nommé la "Dompteuse de vent". Une fois son erreur comprise, A'Yark proposa à Ben de se joindre aux Tuskens pour prendre la tête du clan et leur rendre leur prospérité de naguère, bien qu'une telle proposition faite à un étranger était inédite. Kenobi, bien entendu, tout d'abord abasourdi, refusa. Mais il lui proposa de l'aider à livrer Gault à la justice: soit à celle des colons, soit à celle des Tuskens puisqu'il avait commis un sacrilège en se déguisant en Tusken, en montrant son vrai visage puis en faisant massacrer son peuple.

Une vengeance assouvie



  Finalement, une fois l'escroquerie d'Orrin Gault révélée aux colons par Kenobi, le fermier voulut fuir, après avoir tenté de se venger du Jedi. Mais sa fuite se termina dans un ravin et il perdit l'usage de ses jambes. Il survécut mais se réveilla couvert de bandelettes et comprit qu'il était devenu un esclave tusken de la tribu d'A'Yark. Il fut condamné à "vivre" comme eux et à les approvisionner en eau grâce à un vaporateur d'humidité dérobé. A'Yark avait donc eu sa vengeance et son ennemi condamné par la justice tusken.

Un souffle nouveau



  Après cet épisode, A'Yark ordonna aux siens de ne pas s'approcher du "sorcier" et son clan connut une nouvelle renaissance. A'Yark, qui n'avait jamais vraiment adhéré aux superstitions de son peuple, se résolut à surmonter quelques sacrilèges comme celui de "voler l'eau du ciel" comme le faisaient les colons. Ce breuvage rendait les guerriers plus robustes tout comme les Banthas, leurs  montures. D'autres changements furent adoptés comme attaquer leur proie au crépuscule et non à l'aube, choisir des cibles à leur portée, comme des Jawas, pour prendre confiance, se fixer un but, chose nouvelle pour les Tuskens qui jusque-là ne se préoccupaient pas du lendemain. Les guerriers tusken voulaient survivre et attendaient l'arrivée d'un nouvel étranger pour les guider et écraser leurs ennemis. A'Yark, quant à elle, les laissait espérer mais attendait le jour où ils comprendraient qu'ils n'avaient pas besoin d'un étranger aux pouvoirs mystiques mais qu'ils avaient déjà un chef solide sur qui compter.


Actualités en relation

Encyclopédie | Un pack de fiches sur Obi-Wan Kenobi version Légendes

Bonjour à tous ! En attendant la sortie de la série Obi Wan Kenobi sur Disney+, nos rédacteurs Obi Van, Whiterevan et Ravaak vous proposent aujourd'hui un pack de 27 nouvelles fiches centré sur le plus connu des Maîtres...


Informations encyclopédiques
A’Yark
Nom
A'Yark
Nom original
A'Yark ; Plug-Eye
Autre(s) nom(s)
Œil broché
Surnom
Œil broché
Espèce
Date de naissance
59 av.BY
Lieu de naissance
Taille
environ 1,80 m
Fonctions
Chef de clan tusken
Armes
Gaderffii ou bâton Gaffi
Vaisseau
Affiliation
Pillard tusken

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
11/07/2021

Date de modification
17/07/2021

Nombre de lectures
237


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.