Jackar Bowmani


Jackar Bowmani était un technicien Abyssin qui servit de bombe humaine malgré lui lors de l'attentat contre le Temple Jedi pendant la Guerre des Clones.

Continuité : Canon


  Jackar Bowmani était un Abyssin qui vécut durant les dernières années de la République. À l'époque de la Guerre des Clones, il était employé comme technicien au Temple Jedi et vivait avec une Humaine appelée Letta Turmond, une activiste anti-guerre.

  En -19, une explosion frappa l'une des ailes du temple et tua de nombreuses personnes. Jackar figurait parmi les victimes. L'enquête le plaça comme suspect principal suite à certaines analyses ayant révélé la présence de nano-droïdes mortels dans son corps. Cependant, il s'avéra que c'était Letta, sa compagne, qui lui avait fait ingérer les nano-droïdes à son insu : sans s'en rendre compte, le malheureux Jackar était devenu une bombe humaine. L'attentat avait été commandité par la Jedi Barriss Ofee, mécontente de l'implication à son goût trop intensive des Jedi dans la Guerre des Clones : elle élimina même Letta pour faire accuser son ancienne camarade Ahsoka Tano.

Informations encyclopédiques
Jackar Bowmani
Nom
Jackar Bowmani
Espèce
Date de décès
-19
Lieu de décès
Fonctions
Technicien
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
05/04/2021

Date de modification
05/04/2021

Nombre de lectures
3 110


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.