Crosshair (CT-9904)


Crosshair était le sniper de l'Escouade 99 de la Grande Armée de la République, dite la Bad Batch.

Continuité : Canon


  Crosshair, de matricule CT-9904, était un soldat clone de l'Escouade 99 de la Grande Armée de la République qui combattit durant la Guerre des Clones comme tous ses semblables. Cependant, à l'instar des autres membres de l'Escouade 99 - Hunter, Wrecker et Tech -, Crosshair avait subi des expérimentations génétiques sur Kamino au début des procédures de clonage. Ainsi, ni lui ni ses compagnons ne ressemblaient aux autres clones, ce qui valut pour leur groupe le surnom de "Bad Batch", et le matricule 99 en hommage au clone mal formé mort durant la bataille de Kamino.

  Crosshair était un tireur d'élite et il pouvait atteindre n'importe quelle cible en mouvement à plus de dix kilomètres s'il le fallait. Élancé et très peu bavard, ses courts cheveux blancs et sa cicatrice en forme de cible sur l'œil droite n'encourageaient pas à démarrer une conversation avec lui. Il n'avait pas beaucoup d'estime pour les soldats clones réguliers à qui il faisait souvent connaître son mépris.
  Comme ses compagnons, il portait une armure sombre agrémentée de quelques marques rouges et du logo "99". La visière de son casque était percée d'un trou adapté pour y placer la lunette du viseur de son fusil firepuncher 773.

Crosshair (CT-9904)

Crosshair (à gauche) est présenté par le sergent Hunter aux clones sur Anaxes


1. La Guerre des Clones


1.1 La bataille d'Anaxes



  Quand Cody demanda à Hunter de l'aide pour une mission très risquée sur Anaxes, décisive pour la bataille que livrait la République depuis plusieurs semaines contre les troupes séparatistes de l'amiral Trench, l'Escouade 99 accepta.
  Une fois à la base républicaine d'Anaxes, Hunter fit la présentation de son escouade à Cody, le capitaine Rex, et les soldats Jesse et Kix. Les huit clones embarquèrent sans tarder dans une canonnière TIO/BA et mirent le cap vers leur objectif : le centre cybernétique séparatiste, situé derrière les lignes ennemies, d'où les stratégies innovantes des droïdes étaient émises d'après Rex et Cody.
  En trajet, et fidèle à lui-même, Crosshair qualifia Jesse de "régulier" tout en lui envoyant avec mépris son cure-dent. Hunter mit tout de suite un terme à cette dispute qui aurait pu très mal tourner, avant que Cody ne leur présente l'objectif.

  La canonnière s'écrasa quelques instants plus tard après avoir été prise pour cible par un droïde araignée nain DSD1. Tous les clones purent s'extirper de la carcasse fumante à l'exception de Cody qui se retrouvait coincé. Wrecker ne se le fit pas répéter et mit à contribution sa force titanesque pour renverser la canonnière avant qu'elle n'explose et sauver Cody.
  Le commandant étant dans l'impossibilité de se déplacer, Rex ordonna de tenir la position quand un régiment de droïdes de combat B1 fit son apparition. Hunter suggéra plutôt au capitaine de le laisser faire avec ses hommes : le sergent ordonna donc d'exécuter le plan 82 "Onde de choc" et l'Escouade 99 partit à l'attaque. Wrecker arracha un bout de la carcasse métallique de la canonnière et s'en servit comme bouclier pendant la charge de la Bad Batch. À couvert derrière cette protection de fortune, Tech déterminait l'angle d'attaque optimal, donnait l'information à Hunter qui lançait aussitôt des grenades à impulsion électromagnétique. Crosshair s'armait alors de son fusil sniper, attendait le bon moment et tirait sur la grenade, qui neutralisait les premières lignes de droïdes en explosant. Bientôt, il ne resta plus rien des droïdes.

  À la tombée de la nuit, Crosshair s'amusa à provoquer Rex et à douter de la qualité de ses plans, car, en effet, Cody avait fait appel à la Bad Batch pour cette mission. Jesse n'apprécia pas du tout que le sniper parle ainsi du capitaine, et Wrecker le provoqua en le soulevant du sol par le cou. Crosshair, satisfait du soutien de son compagnon, se plaça devant Kix pour l'empêcher d'avancer. Ce fut Hunter qui dut mettre un terme à ces chamailleries mal venues.
  Le calme revint donc et Rex en fut soulagé. C'était désormais au capitaine clone de la 501ème Légion que revenait la direction de la mission, puisque Cody allait être évacué par Kix. Crosshair accepta cette décision car Hunter l'acceptait.

Crosshair (CT-9904)

Crosshair et son fusil firepuncher 773


  Le lendemain, les six clones reprirent donc leur route vers le centre cybernétique. En chemin, ils tombèrent sur un avant-poste qu'il aurait été trop long de contourner : emmenés par Rex, Hunter, Tech, Jesse et Crosshair attaquèrent et investirent le bâtiment, pendant que Wrecker couvrait leurs arrières. L'avant-poste fut sécurisé en quelques minutes seulement. Du sommet de l'avant-poste, les clones avaient une vue dégagée sur leur objectif, situé à quelques centaines de mètres. Quand Tech annonça que tout un régiment de droïdes convergeait vers leur position, ils volèrent des speeders et se rendirent au centre cybernétique qu'ils encerclèrent.

  Crosshair resta avec Jesse et Rex et attendit le moment opportun pour attaquer l'entrée principale. La diversion permit à Wrecker, Hunter et Tech de rejoindre discrètement la porte arrière et de pénétrer dans le centre. Positionné en hauteur, Crosshair élimina tous les droïdes en position de tir sans jamais rater sa cible.
  Pendant que Tech accédait aux données cryptées du centre, Hunter et Wrecker rejoignirent Rex et Jesse à l'extérieur, toujours couverts par Crosshair. Quand il fut clair que des renforts arrivaient en Transport Multi-Troupes, Hunter envoya le sniper chercher un véhicule pour les évacuer.

  À l'intérieur du complexe, Rex et Tech découvrirent que des informations sur les stratégies des clones étaient envoyées sur Anaxes depuis Skako Mineure : l'Escouade 99 avait rempli sa mission. Les clones se frayèrent un chemin à travers les supers droïdes de combat B2, sautèrent dans le speeder que Crosshair avait aisément récupéré, puis regagnèrent la base de la République.

Crosshair (CT-9904)

Crosshair pilotant le speeder et évacuant tous ses compagnons du centre séparatiste


1.2 Le sauvetage d'Echo



  Maintenant que Tech et Rex avaient découvert qu'un signal était émis depuis Skako, la Bad Batch devait se rendre sur place avec le général Anakin Skywalker pour enquêter. Comme Hunter, Crosshair pensait qu'il s'agissait d'un piège, mais garda son avis pour lui, du moins pour le moment. Le sniper grimpa donc dans le Havoc Marauder avec le reste de son groupe, Rex et le général Jedi.
  La rentrée dans l'atmosphère jaunâtre de Skako fut mouvementée puisqu'un keeradak chevauché par un Poletec attaqua le vaisseau. Les clones sortirent aussitôt de la navette, et quand deux autres créatures ailées fondirent sur eux, Anakin se fit surprendre et attraper. Immédiatement, Crosshair remplaça l'embout de son arme par un lanceur de grappin, visa et fit mouche. Le grappin se ficha dans la bête qui venait de décoller : Hunter empoigna immédiatement le câble et fut brutalement soulevé du sol.

  Le sergent indiqua sa position quelques minutes plus tard, et Crosshair le rejoignit avec les autres à bord du Havoc Marauder, sur un promontoire rocheux qui surplombait le village des Poletecs. Wrecker créa ensuite une diversion qui permit à Rex et la Bad Batch de faire irruption dans le village et de désarmer tous les autochtones sans les blesser ; Crosshair de son côté neutralisa à distance le keeradak qui maintenait Anakin Skywalker immobile.
  Tech apprit ensuite du chef des Poletecs que le Techno Syndicat avait établi son quartier général dans la ville de Purkoll. Sur le chemin, Tech perdit le signal de l'algorithme, et Hunter en profita pour rappeler qu'il pensait qu'il s'agissait d'un siège. Crosshair ajouta qu'il était d'accord, et qu'il aurait agi pareil que Rex en abandonnant Echo sur Lola Sayu, puisqu'après tout l'ARC Trooper n'était qu'un "régulier". Ce ton provocateur lui valut un coup de poing dans le visage de la part de Rex, qui fut immédiatement soulevé du sol par Wrecker. Anakin mit aussitôt un terme à la dispute et les clones reprirent leur route vers Purkoll.

  Tech avait retrouvé le signal de l'algorithme, et guida ainsi le groupe vers une des hautes tours de Purkoll. À l'intérieur, les clones se débarrassèrent de nombreux droïdes D-Wing avant de découvrir le sas derrière lequel l'algorithme émettait vers Anaxes. Crosshair sauva ensuite Anakin d'un droïde silencieux avant de rejoindre ses compagnons.
  Pendant qu'il repoussait une nouvelle vague de droïdes envoyés par Wat Tambor avec Hunter, Wrecker et le Jedi, Tech et Rex découvrirent que c'était bien Echo, plus machine que homme, qui aidait les Séparatistes contre son gré, câblé à toute une interface depuis une chambre de stase.

Crosshair (CT-9904)

Crosshair utilisant la fonction grappin de son arme


  Pendant que Tech essayait avec Rex de déconnecter Echo de l'interface, Crosshair, Hunter, Wrecker et Anakin repoussaient les droïdes D-Wing qui arrivaient toujours plus nombreux. Les membres de la Bad Batch profitèrent d'une courte accalmie pour se replier dans la salle avec le Jedi : d'autres droïdes arrivaient avec le soutien du Décimateur organique. Le temps que ce dernier perce les deux sas blindés, Tech annonça à Rex qu'il pouvait retirer les câbles d'Echo, ce que le capitaine clone fit immédiatement.
  Aussitôt, Echo sembla retrouver ses esprits et indiqua du doigt un conduit d'aération au plafond par lequel ils pouvaient tous s'échapper. Comme Hunter avant lui, Crosshair se fit attraper par Wrecker qui le propulsa à la verticale dans l'étroit conduit. Une fois tous dans le conduit, Echo guida ses sauveurs jusqu'à une sortie, qui s'avéra être une passerelle entre deux tours de la ville de Purkoll.

  Même si la passerelle de fortune se trouvait au-dessus du vide, les clones s'engagèrent sans hésiter. Cependant, ils furent bientôt tous pris en tenailles par des droïdes D-Wing ; Wrecker se jeta pour rattraper Hunter qui avait perdu l'équilibre tandis que Crosshair ouvrait le feu sur les assaillants, qui étaient toutefois bien trop nombreux. De son côté, Tech réémit le cri des keeradaks qu'il avait enregistré par curiosité scientifique : les reptiles volants surgirent du brouillard jaunâtre presque aussitôt. Crosshair sauta ensuite sur un keeradak avec Tech : les reptiles distancèrent rapidement les droïdes D-Wing encore à leurs trousses.
  De retour au village des Poletecs, le chef du clan félicita les clones d'avoir su dompter les keeradaks. Mais soudain, trois droïdes D-Wing surgirent des nuages et tirèrent sur la place. Crosshair réagit prestement et en détruisit deux : le dernier s'échappa et retourna à Purkoll avertir ses maîtres. Le chef du village reprocha alors aux clones d'avoir amené la guerre à son peuple. Rex le reconnut mais rétorqua que, dans un conflit, il fallait choisir un camp, tout en montrant aux Poletecs ce que les Séparatistes avaient fait de son ami Echo.

  Les autochtones acceptèrent donc d'aider les clones, et ensemble, ils parvinrent à repousser tout un contingent de droïdes D-Wing et deux tri-droïdes magna Octuptarra. Crosshair était resté en retrait avec Echo et Anakin Skywalker, qui protégeait leur position en repoussant les tirs de son sabre laser. Malgré les efforts de la Bad Batch, les Poletecs avaient toutefois subi de lourdes pertes. La mission étant accomplie, Crosshair retourna ensuite au Havoc Marauder avec le reste de l'escouade : il était désormais temps de retourner sur Anaxes.

Crosshair (CT-9904)

Crosshair détruisant des droïdes D-Wing au village des Poletecs


  Il fallut cependant rapidement repartir pour une ultime mission. Echo souhaitait profiter que Trench n'avait pas été alerté par Wat Tambor de l'évasion de Purkoll pour infiltrer le destroyer de classe Providence de l'amiral et utiliser l'algorithme à l'avantage de la République.  Pendant ce temps, Mace Windu et Obi-Wan Kenobi lanceraient avec le 212ème bataille une attaque sur l'usine d'assemblage de droïdes pour attirer l'attention du Harch. Le Havoc Marauder transporta donc Crosshair, Rex, Echo, Anakin Skywalker et le reste de la Bad Batch jusqu'au destroyer séparatiste.
  À bord, pendant qu'Echo se connectait au réseau et conseillait l'amiral Trench d'envoyer tous ses droïdes contre les Jedi à l'usine d'assemblage, Crosshair montait la garde avec Wrecker. Après quelques minutes, Echo put neutraliser à distance tous les droïdes de combat qui étaient sur le point de submerger Obi-Wan Kenobi et Mace Windu.

  Mais Trench avait prévu un autre plan au cas où l'algorithme viendrait à défaillir : il avait caché sous l'usine une bombe capable d'anéantir Anaxes. Tandis qu'Echo communiquait à Mace Windu les codes pour désamorcer la bombe, il fut neutralisé avant de terminer. Il fallut alors évacuer le destroyer pendant qu'Anakin se rendait à la passerelle.
  Crosshair et les autres se frayèrent un chemin à travers les droïdes de combat jusqu'au Havoc Marauder. Après que Wrecker eût fait une démonstration de sa force sauvage en fonçant dans un régiment de droïdes, ce fut au tour de Crosshair de démontrer une nouvelle fois ses talents. Il lança aux murs des disques réfléchissant. Ainsi, quand les couloirs furent envahis de droïdes de combat, il visa l'un des disques et son tir fut réfléchi et amplifié à chaque impact, détruisant ainsi tous les droïdes qui les pourchassaient.
  Le général Skywalker rejoignit la Bad Batch au Havoc Marauder quelques secondes plus tard, après avoir obtenu auprès de Trench le chiffre manquant pour désamorcer la bombe. Le destroyer de classe Providence explosa dans le sillage du Havoc Marauder, emportant avec lui une partie de la flotte séparatiste. La bataille d'Anaxes était désormais terminée ; mais ce n'était pas dans le genre de Crosshair et de ses compagnons d'aller réclamer des médailles pour leur bravoure. La bonne surprise fut qu'Echo accepta de rejoindre l'Escouade 99.

Crosshair (CT-9904)

Crosshair éliminant les droïdes de combat dans le destroyer de Trench


1.3 Kaller et l'Ordre 66



  La Bad Batch fut envoyée sur de nombreux fronts après Anaxes et Skako Mineure. Mais avec la bataille de Coruscant et la mort du Comte Dooku, la fin de la guerre approchait. L'Escouade 99 se rendit ainsi sur Kaller pour prêter main forte à Depa Billaba et son Padawan Caleb Dume dont les troupes se trouvaient empêtrées dans un affrontement avec les Séparatistes.
  Les compagnons de Crosshair firent une entrée fracassante sur le champ de la bataille pendant que le sniper, perché dans un arbre, éliminait de tirs précis les droïdes de combat. Reconnaissante de l'aide apportée par les clones, la Maître Jedi ordonna de mener immédiatement la contre-attaque. Caleb bondit de joie lorsqu'il sut qu'il pouvait accompagner la Force Clone 99, et la Bad Batch se mit donc en marche.

  Mais soudain, les clones réguliers se retournèrent contre Depa Billaba et la tuèrent. Ne comprenant pas ce qu'il se produisait et quel était cet ordre 66 qui était diffusé sur tous les canaux de communication, Hunter tenta de rassurer Caleb, mais le Padawan prit peur. Le sergent se lança à sa poursuite avec Crosshair, qui était très réceptif à cette nouvelle directive : tuer le Jedi lui semblait être la bonne chose à faire. Ainsi, quand le sergent et lui le rattrapèrent, il ouvrit le feu sans sommation, manquant toutefois sa cible. La deuxième fois, le Padawan contre-attaqua et repoussa violemment Crosshair contre un arbre. Quand le sniper revint à lui, il retrouva Hunter au bord d'une falaise, qui lui assura que Caleb était mort. Mais Crosshair n'y croyait pas en l'absence de corps en contrebas : pour une raison qui lui échappait, Hunter refusait d'obéir aux ordres.
  La Bad Batch retourna ensuite au Havoc Marauder et mit le cap sur Kamino : la guerre était apparemment terminée, et il était temps de regagner leur foyer. Tech partagea au groupe des nouvelles troublantes : tous les clones de la Grande Armée avaient exécuté l'ordre 66, car les Jedi auraient trahi la République. Crosshair ne fut pas surpris, comme s'il l'avait toujours su : la puce inhibitrice du clone était en train de prendre le dessus sur sa personnalité.

Crosshair (CT-9904)

Crosshair visant Caleb Dume sur Kaller


2. L'ère de l'Empire Galactique


2.1 Changement d'allégeance



"Les bons soldats obéissent aux ordres" ["Good soldiers follow orders" en V.O.]
Phrase répétée par Crosshair après l'ordre 66


  De manière surprenante, Kamino grouillait de troupes de choc, et une atmosphère étrange régnait dans les complexes de Tipoca City : la guerre était terminée, et pourtant, quelque chose n'allait pas. Dans les quartiers de la Bad Batch, suite à une remarque de Wrecker, Crosshair argua que leur mission sur Kaller n'était pas une victoire : en effet, Hunter avait menti sur le sort du Padawan, il avait désobéi aux ordres. Que Crosshair soit si enclin à suivre les ordres surprit tout le monde, et Tech expliqua à ses compagnons que le comportement anormal et soudain des clones venait certainement de la programmation des Kaminoans. Les membres de la Force Clone 99 n'y étaient pas sensibles car leurs puces avaient probablement été altérées. Crosshair, qui mâchait frénétiquement son cure-dent, se sentit visé par cette remarque.
  Les clones se rendirent ensuite à un rassemblement général pour assister au discours retransmis de Palpatine, qui proclama l'instauration d'un nouvel Empire Galactique. Puis, sur le chemin de leur baraquement, l'Escouade 99 fut interpellée par Omega, une fillette blonde qui semblait les connaître. Avant qu'elle puisse davantage se présenter, Nala Se vint la chercher.
  
  Plus tard, Omega vint s'assoir à la table de l'Escouade 99 dans le réfectoire. Ses membres furent surpris par l'enthousiasme de l'adolescente, surtout quand elle jeta sa nourriture au visage d'un clone qui s'était moqué de la Bad Batch. La provocation finit en bagarre générale, et Echo reçut un coup à la tête. Quand il revint à lui, avec Omega et AZI-3 à ses côtés, Crosshair, Tech, Hunter et Wrecker s'enquirent de son état. L'ancien ARC Trooper était inquiet : Tarkin se trouvait sur Kamino pour évaluer les clones, et il détestait les clones.
  Cette haine se fit sentir lorsque l'Escouade 99 fut invitée à faire la démonstration de ses compétences lors d'une séance d'entraînement. Sauf qu'au milieu de la session, Tarkin autorisa les tirs létaux pour les droïdes sans en avertir les clones. Ils surent toutefois s'adapter en répliquant une stratégie adoptée par le passé sur Felucia. Pendant que Crosshair attirait les tirs des droïdes sentinelles, Wrecker en immobilisa deux que Tech reprogramma. La Force Clone 99 sortit victorieuse de cette épreuve inattendue.

Crosshair (CT-9904)

Crosshair accusant Hunter d'avoir laissé filer Caleb Dume


  Après l'exploit de la Bad Batch, Tarkin vint féliciter en personne les clones et leur assigna une nouvelle mission : éliminer des insurgés sur Onderon. Toutefois, sur place, les relevés de Tech n'indiquaient la présence d'aucun droïde séparatiste, seulement d'hommes, de femmes, et d'enfants. Crosshair ne voyait pas le problème : si ces individus représentaient une menace pour l'Empereur, il fallait les exécuter. Mais Hunter l'en empêcha.
  Les clones furent finalement conduits devant Saw Gerrera : ce vétéran de la Guerre des Clones, combattant de la République, avait dû fuir son foyer avec ses Partisans depuis que Palpatine s'était autoproclamé Empereur. Les clones retournèrent donc au Havoc Marauder, et Crosshair exigea une nouvelle fois d'achever la mission, ce que Hunter refusa. Le sniper déclara alors que si le sergent n'avait pas les épaules pour assumer les ordres de son Empereur, il n'avait rien à faire à la tête de leur groupe. Soudain, Hunter détruisit soudain un droïde sonde dans le dos de Crosshair : l'Empire les surveillait, et ceci ne présageait rien de bon. Avant de quitter Onderon, Tech confirma à ses compagnons qu'Omega était comme eux, une clone défectueuse qui avait été génétiquement modifiée par les Kaminoans. Le sniper n'en fut pas ému, mais Hunter décida qu'il fallait la sauver de l'Empire et lui faire quitter Kamino.

  Seulement, dès leur arrivée, les membres de la Bad Batch furent arrêtés par les troupes de choc pour trahison, puis conduits en cellule, où se trouvait déjà Omega. Omega, qui sentait le trouble de Crosshair, vint lui parler, mais cela ne fit aucune différence lorsque des soldats impériaux vinrent le chercher. Sous la supervision de Tarkin, qui avait remarqué la loyauté de Crosshair envers l'Empire, Nala Se décupla la puissance de la programmation du sniper. Crosshair était désormais un Impérial, et fut aussitôt envoyé à la tête de troupes de choc arrêter ses anciens compagnons qui avaient rejoint le hangar du Marauder pour s'échapper.
  Après un long face à face avec Hunter, Crosshair ouvrit finalement le feu en premier, mais manqua sa cible. Il blessa ensuite Wrecker et ordonna qu'on ferme le sas pour éviter que le Marauder décolle : mais le sas était bloqué. Soudain, Echo et Hunter sortirent de leur cachette pour porter secours à Wrecker, et Crosshair fut désarmé d'un tir précis d'Omega. Les insurgés parvinrent finalement à quitter Kamino à bord de leur navette.

Crosshair (CT-9904)

Crosshair dans sa nouvelle armure impériale d'Elite Trooper


2.2 L'Escouade d'élite



  Après la disparition du reste de la Force Clone 99, Crosshair fut intégré au programme Griffe du Guerrier de l'amiral Tarkin et du vice-amiral Rampart. Les fonctions vitales du sniper étaient scrupuleusement surveillées depuis sa reprogrammation, et maintenant que sa loyauté avait été prouvée, il fut placée à la tête d'une escouade d'élite constituée de quatre conscrits aux talents incontestables. À eux cinq, ils formaient les cinq premiers Elite Troopers destinés à augmenter l'armée impériale de soldats entraînés par les vétérans de la Guerre des Clones.
  Afin de tester l'efficacité de cette nouvelle escouade d'élite, les soldats impériaux furent envoyés en mission sur Onderon ; pour Crosshair, il s'agissait d'achever la mission que Hunter n'avait pas eu le cran de terminer. En trajet à bord d'une navette d'attaque de classe Nu, l'un des Elite Troopers, ES-01, ne cacha pas son dégoût de servir sous les ordres d'un clone, alors que l'Empire cherchait justement à se débarrasser des clones, désormais jugés obsolètes. Crosshair garda son sang-froid.

  Sur Onderon, les Elite Troopers éliminèrent facilement les Partisans de Saw Gerrera. Crosshair exécuta sommairement une soldate qui refusait de révéler où se trouvait son chef, et bientôt les civils se retrouvèrent à la merci des Impériaux. Le commandant clone ordonna ensuite à ses hommes de tuer le reste des Partisans, ce à quoi ES-01 s'opposa, affirmant que l'escouade n'était pas un peloton d'exécution et qu'il valait mieux les faire prisonniers. Crosshair tua donc l'Impérial, et les trois autres Elite Troopers obéirent à ses ordres.
  De retour sur Kamino, Crosshair fit un rapport succinct à Tarkin et Rampart qui furent extrêmement satisfaits de l'escouade d'élite. Le sniper retourna ensuite dans ses quartiers avec ES-02, ES-03 et ES-04, les anciens quartiers de la Bad Batch qui avaient été réaménagés dans un style aseptisé.

Crosshair (CT-9904)

Crosshair à la tête des Elite Troopers sur Onderon


2.3 La traque de la Bad Batch



  Cela faisait maintenant plusieurs semaines que l'Empire avait perdu la trace de la Force Clone 99, quand Crosshair reçut un signalement de la Guilde des Ferrailleurs de Bracca : Hunter y avait été aperçu, et une activité anormale avait été détectée dans une des épaves de destroyer. Le commandant des troupes d'élite, fort de cette information, interrompit l'amiral Rampart et le Premier Ministre Lama Su en pleine conversation. L'amiral donna l'ordre à Crosshair d'éliminer les clones sur Bracca : les fugitifs ne représentaient plus aucun intérêt pour l'Empire, décision qui n'enchantait guère Lama Su, mais le Kaminoan n'avait aucun poids pour défendre ses créations.
  Crosshair, ES-02, ES-03, ES-04 et tout un contingent de soldats clones montèrent alors dans trois navettes d'attaque de classe Nu et mirent immédiatement le cap sur Bracca. Les radars des Impériaux étant brouillés, Crosshair déduisit que ses anciens compagnons étaient toujours dans les parages et envoya donc une navette à la recherche du Havoc Marauder pendant qu'il conduisait le reste des troupes dans l'épave de destroyer où de l'activité avait été détectée. Le sniper connaissait sur le bout des doigts la manière dont Hunter procédait, et il se doutait que Tech avait déjà piraté leurs communications pour écouter les Impériaux. Crosshair annonça donc à ses hommes par comlink de se rendre au hangar, alors qu'en réalité ils attendraient sur le pont d'artillerie, où la Bad Batch allait certainement passer pour éviter le hangar.

  Le plan de Crosshair fonctionna et Hunter, Wrecker, Echo, Tech et Omega furent pris en embuscade sur le pont d'artillerie. Le sergent implora le sniper de reprendre ses esprits, mais Crosshair obéissait désormais aveuglément aux ordres de l'Empire. Quand il ordonna à ses hommes d'éliminer Omega en priorité, Hunter s'interposa, et Tech activa à distance les canons d'artillerie. Les décharges ébranlèrent la structure et plusieurs débris tombèrent, permettant ainsi aux clones renégats de s'échapper. Crosshair se fit piéger sous des décombres, et quand il se dégagea, la Bad Batch avait disparu. Le commandant appela immédiatement une navette et ordonna quelques-uns de ses hommes encore en vie de rejoindre la passerelle et d'attendre ses ordres.
  Ainsi, quand depuis un promontoire en face de l'arrière du destroyer Crosshair repéra les fugitifs dans le cylindre entourant le moteur ionique du vaisseau, il ordonna à ses hommes d'enclencher le réacteur, pour griller les renégats sur place. Seulement, encore une fois, Hunter et ses compagnons firent preuve d'initiative et firent exploser la structure autour du moteur. Le rayonnement ionique, plus contenu, s'échappa vers la navette impériale. Le souffle propulsa Crosshair contre la roche et le brûla sévèrement. Quand il reprit ses esprits, gravement blessé, il ordonna à ses hommes de foncer au Havoc Marauder : les Impériaux sur place ne répondaient déjà plus. La Force Clone 99 s'était échappée, mais sans Omega, qui avait été capturée par Cad Bane.

Crosshair (CT-9904)

Crosshair et ses hommes arrivant sur Bracca


2.4 La soumission de Ryloth



  La mission sur Bracca avait été un fiasco, et Crosshair portait encore les séquelles de cet échec, avec de sévères brûlures sur son visage. Probablement à ce moment là, il se fit retirer sa puce inhibitrice. Le sniper et commandant des Elite Troopers fut ensuite envoyé sur Ryloth avec l'amiral Rampart pour superviser la mise en place d'une nouvelle raffinerie de doonium, ce à quoi le peuple twi'lek n'était pas très réceptif.
  Pendant que le sénateur Orn Free Taa, allié de Rampart, tenait un discours à la foule amassée à Lessu, Crosshair, posté en contrebas du palais, repéra Gobi Glie et quelques uns des Combattants de la Liberté : c'était ces Twi'leks là qu'il fallait surveiller d'après lui. Ce qui se confirma lorsque Cham Syndulla, à la suite du sénateur Taa, invita son peuple à rendre les armes et accepta la présence de l'Empire sur Ryloth, qui allait garantir la paix.

  Malgré cette démonstration de bonnes faveurs de la part de Syndulla, Rampart avait tout prévu pour faire arrêter le leader des Combattants de la Liberté, et pour cela, il avait besoin que le sénateur Taa joue son rôle. Crosshair, lui, surveilla de près Gobi Glie et plaça un mouchard sur son vaisseau lorsqu'il quitta Ryloth pour une de ses lunes avec Serin et Hera Syndulla en quête d'armes. Au retour du vaisseau, Crosshair le fit s'écraser d'un tir précis dans un des moteurs : les trois passagers furent arrêtés par Rampart, le capitaine Howzer et le sénateur Taa, avant d'être placés dans un Juggernaut, qui prit la direction de Lessu. Le sniper repéra trois Twi'leks qui les observaient dans les hauteurs, mais fit comme si de rien était : il fallait que les Syndulla soient alertés de l'arrestation de leur fille. Comme convenu, Crosshair alla lui-même se placer dans les hauteurs et attendit le moment venu.

Crosshair (CT-9904)

Crosshair et l'amiral Rampart s'entretenant avec le sénateur Orn Free Taa


  Comme attendu, les Combattants de la Liberté, menés par Cham et Eleni Syndulla, firent tout leur possible pour stopper le convoi, et ils y parvinrent, après s'être débarrassés de l'escorte de clones. Au signal de Rampart, qui avait fait mine de se rendre, Crosshair visa l'un des lekkus d'Orn Free Taa qui s'effondra. Immédiatement après, plusieurs canonnières clones arrivèrent et encerclèrent les Twi'leks. Les Syndulla, Gobi Glie, Serin et Lenk furent arrêtés pour tentative d'assassinat sur le sénateur. Il ne restait désormais plus qu'à retrouver Hera, qui avait pris la fuite.

  Maintenant que Cham et ses partisans étaient en prison, Crosshair mena les recherches avec ses Elite Troopers, et conjointement avec les troupes régulières du capitaine Howzer, pour capturer Hera. Mais la petite twi'lek était introuvable malgré les efforts déployés.
  Pendant l'allocution de l'amiral Rampart à l'attention de la foule rassemblée devant le Capitole de Lessu concernant la tentative d'assassinat du sénateur Taa, Crosshair reçut une transmission d'un droïde sonde : ses anciens compagnons de la Force Clone 99 étaient présents sur Ryloth. Le sniper avertit immédiatement son supérieur, qui sous-estima toutefois la menace de la Bad Batch. Hunter et ses compagnons, en attaquant la raffinerie impériale, attirèrent loin de Lessu la majorité des troupes impériales. Mais Crosshair, qui n'était pas dupe, ordonna à ses propres troupes de rester au niveau du Capitole et sécurisa le hangar principal. Toutefois, ce ne fut pas Hunter et prisonniers qui sortirent par là, mais bien le capitaine Howzer, seul, qui enjoignit ses hommes à cesser d'obéir à l'Empire, car ce qu'ils faisaient sur Ryloth était mal. Quelques clones baissèrent leurs armes, mais ceux loyaux à l'Empire étaient plus nombreux et Crosshair ordonna l'arrestation des traîtres. Cette diversion permit toutefois à une navette volée de décoller, à bord de laquelle se trouvaient les Syndulla et leurs compagnons.

  Après ce cuisant échec, l'amiral Rampart reconnut son erreur et autorisa Crosshair à traquer la Force Clone 99.

Crosshair (CT-9904)

Crosshair recevant l'autorisation de Rampart de traquer les membres de la Bad Batch


2.5 Le piège de Kamino



  En cherchant à porter secours à Gregor, un ancien clone commando qui avait tenté de fuir le complexe militaire de Daro avant d'y être enfermé, Hunter s'était fait capturer par les soldats TK. Ce fut Crosshair et ses Elite Troopers qui vinrent le chercher pour le ramener sur Kamino. Le sniper comptait se servir de son ancien sergent pour attirer le reste de la Force Clone 99 dans un piège : il activa donc le comlink de Hunter, sachant pertinemment que Tech le détecterait et saurait ainsi qu'il était transféré de Daro à Kamino.
  Sur place, Crosshair conduisit Hunter, sous bonne garde, au quartier général des Elite Troopers, dans le complexe de clonage. Il n'y avait plus qu'à attendre que la Bad Batch arrive : cette équipe n'abandonnait aucun membre... hormis lui. Le sniper ne cacha pas son amertume à Hunter : il avait été abandonné par ses compagnons, et depuis, c'était comme s'ils avaient oublié tout ce qu'ils avaient vécu ensemble. Le sergent blâmait la puce inhibitrice de Crosshair, mais cela était impossible, puisqu'il l'avait faite retirer.

  Puis soudain, les alertes de proximité résonnèrent : le reste de la Force Clone était là. Crosshair avait un plan bien particulier en tête, qui différait complètement de ce que Rampart lui avait ordonné. Le sniper et ses Elite Troopers firent déplacer Hunter dans la salle d'entraînement de Tipoca City, et les Impériaux se positionnèrent en cercle autour de l'ascenseur. Il ne fallut pas longtemps pour que Tech, Wrecker et Echo arrivent par là : pris pour cible par les Elite Troopers, ils déposèrent leurs armes. Crosshair envoya ensuite ES-02 à la recherche d'Omega, qui n'était pas là.

Crosshair (CT-9904)

Crosshair, écoutant Hunter essayer de le convaincre de quitter l'Empire


  Crosshair disposait maintenant de quelques instants pour mettre son plan à exécution. Il n'avait pas l'intention de tuer ses anciens compagnons. Il voulait leur offrir une chance, chance à laquelle lui-même n'avait pas eu le droit. Quand ES-02 l'informa qu'elle avait retrouvé Omega, il ordonna à l'Elite Trooper de l'emmener hors de Kamino : seulement en éloignant Omega, Hunter redeviendrait lui-même. Un guerrier féroce sans attache, un soldat précieux pour l'Empire. Crosshair libéra donc le sergent de ses entraves et lui laissa une dernière chance de rejoindre l'Empire et d'embrasser un destin plus glorieux que celui de vagabonder dans la galaxie.
  Pour prouver sa bonne foi, le sniper ordonna à ses hommes de baisser leurs armes, ce qu'ils refusèrent. Crosshair empoigna alors son arme, et d'un unique tir précis tua les quatre Elite Troopers grâce à des balises parfaitement réfléchissantes qu'il avait installées un peu plus tôt. ES-03 et ES-04 gisaient au sol, ainsi que deux autres Impériaux. Maintenant que Crosshair avait l'attention de ses compagnons, il réitéra son offre. Mais des droïdes sentinelles surgirent alors des quatre coins de la salle d'entraînement et attaquèrent soudain : pensant qu'il s'agissait là d'une ruse du sniper, Hunter l'attaqua. Mais bientôt, il fut clair que la véritable menace venait des droïdes. La Bad Batch, de nouveau au complet, œuvra alors de concert pour éliminer les droïdes d'entraînement, comme quelques mois plus tôt devant le gouverneur Tarkin.

  Quand les droïdes furent détruits, Crosshair se retrouva avec Hunter qui pointait son arme vers lui : le sergent l'implora de quitter l'Empire. Le sniper révéla alors qu'il avait fait retirer sa puce depuis longtemps, et que toutes les décisions qu'il avait prises étaient de son fait. Avant qu'il puisse faire le moindre geste, Hunter l'assomma d'un tir incapacitant. Mais plutôt que de l'abandonner, ses compagnons de la Bad Batch l'emmenèrent avec eux, alors que l'amiral Rampart avait ordonné le bombardement de Tipoca City.

Crosshair (CT-9904)

Crosshair combattant les droïdes d'entraînement aux côtés de ses compagnons de la Bad Batch


  Quand Crosshair reprit ses esprits, il se retrouvait dans l'obscurité totale, entravée par des débris dans une pièce étroite se remplissant d'eau avec Omega et AZ-3 qui se démenaient pour le libérer. Ce fut finalement grâce à la force de Wrecker, de l'autre côté d'un sas anti-inondation, que le sniper, l'adolescente et le droïde échappèrent à la noyade. Crosshair, encore sonné, ignorait que la ville coulait et blâma la Force Clone 99 pour ce chaos ; Hunter lui suggéra de rester là s'il voulait mourir, et l'intéressé se résigna donc à suivre ses anciens compagnons. Le groupe atteignit finalement l'ancien baraquement de la Bad Batch, dont l'intégrité structurelle n'était pas compromise. De là, il était possible d'atteindre le réseau de tunnels secrets menant au laboratoire de Nala Se.
  En voyant ces murs bien familiers, la nostalgie saisit Crosshair qui reprocha à Hunter d'avoir tout gâché. Ce dernier rétorqua qu'il avait fait le choix de ne pas suivre aveuglément les ordres et de faire ce qui était le mieux pour l'escouade. Cynique, le sniper fit remarquer que la Bad Batch ne s'en sortait pas si bien sous le commandement de Hunter. Le groupe s'engagea finalement dans le tunnel et échappa de peu à un gigantesque monstre sous-marin grâce à AZ-3, qui réactiva à temps les défenses du réseau. Les clones débouchèrent finalement dans l'ancien laboratoire secret de Nala Se, où il n'était pas possible d'aller plus loin : en effet, le réseau de tunnels était rompu. Crosshair blâma Omega mais Hunter prit immédiatement sa défense : Omega l'avait sauvé de la noyade, contrairement à l'Empire qui l'avait abandonné en bombardant Tipoca City. Le sniper s'amusa de cette remarque, car Hunter prenait trop à cœur ce genre de détails : Crosshair se convainquait seulement que l'Empire faisait ce qu'il avait à faire, quel qu'en soit le prix.

  Le plan pour s'échapper vint de Tech et Echo, qui proposèrent d'utiliser l'étanchéité et la flottabilité des capsules médicales pour atteindre la surface. AZ-3 se chargerait de dévier les débris pour éviter toute collision fatale. Hunter grimpa avec Crosshair dans une capsule, Omega seule, Tech et Echo dans une autre, et Wrecker seul également. L'opération fonctionna et trois des quatre capsules atteignirent la surface de Kamino : celle d'Omega avait été emportée par des débris et AZ-3 était parti la libérer. Seulement, le droïde était tombé à court de batterie, et Omega avait à son tour plongé pour le rattraper avant qu'il ne coule trop profondément. Crosshair, pour effacer sa dette envers l'adolescente, empoigna son sniper, activa le mode grappin, et avec son excellente vue malgré la nuit et la mer agitée, visa d'un tira précis AZ-3 qu'il remonta à la surface, Omega accrochée à lui.
  Les clones rejoignirent ensuite la plateforme où se trouvait le Havoc Marauder au lever du jour. Hunter assura une nouvelle fois à Crosshair qu'ils n'avaient pas à être ennemis, même s'ils avaient fait des choix différents. Mais le sniper avait fait son choix et demeurait loyal à l'Empire, en dépit de tout ce qui s'était passé. La Bad Batch quitta donc Kamino sans lui, une nouvelle fois.

Crosshair (CT-9904)

Crosshair, après avoir sauvé Omega de la noyade



Actualités en relation

The Bad Batch | L'avis de la rédaction sur la saison 1

La série The Bad Batch, débutée le 4 mai, s'est achevée le 13 août sur Disney+ après 16 épisodes. Quel bilan pour cette série inattendue, annoncée peu de temps après la...


Informations encyclopédiques
Crosshair (CT-9904)
Nom
Crosshair (CT-9904)
Nom original
Crosshair
Autre(s) nom(s)
CT-9904
Espèce
Humain (clone)
Lieu de naissance
Taille
1,93 m
Fonctions
- Sniper de la Bad Batch
- Commandant d'une escouade d'Elite Troopers
Armes
- Fusil firepuncher 773 : mode sniper ou grappin
- Pistolet blaster DC-17
Vaisseau
Affiliation
Interprété par
Dee Bradley Baker

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
22/02/2020

Date de modification
14/08/2021

Nombre de lectures
10 269


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.