Grey (CC-10/994)


Le commandant clone Grey était le bras droit de Depa Billaba à la fin de la Guerre des Clones, ainsi que le responsable de sa mort lors de l’Ordre 66.

Continuité : Canon


  Au sein de l'armée clone, devenir un individu connu pour lui-même était un fait découragé par les instructeurs de Kamino. Cependant, une fois au front, les personnalités s'exacerbèrent, et bon nombre devinrent davantage que de simples clones. Le commandant CC-10/994, renommé Grey, y parvint.

  On ignore ses premières affectations jusqu'à la bataille de Haruun Kal où, sous les ordres de la Maître Jedi Depa Billaba, il affronta les forces du général séparatiste Grievous. Le combat fut un désastre. Neuf soldats sur dix périrent, leur cheffe passa six mois dans une cuve à bacta et acquit une réputation de "maudite". Ce fut d'ailleurs probablement à cette occasion qu'il reçut la cicatrice qui barrait son visage. Pourtant, lorsque Maître Billaba reprit du service, Grey fut ravi de rejoindre son bataillon, ainsi que ses amis survivants du dernier affrontement : le capitaine Styles, son second, le sergent La Crasse et le caporal Vantard.

Grey (CC-10/994)

Sur Kardoa, Grey (à gauche) retrouve Depa Billaba et rencontre le jeune Caleb Dume.
Image extraite du comics Kanan - Premier Sang


  Ils furent envoyés sur Kardoa, précédant leur général. Efficace, Grey s'assura de recruter d'autres vétérans, le lieutenant Remo et les caporaux Mixx et Kaylon, pour encadrer les jeunes clones constituant l'essentiel de ses troupes. Il fit également la connaissance de Caleb Dume, l'apprenti de Billaba, avec qui il ne tarda pas à se lier d'amitié. Le lendemain du briefing, Grey prit la tête d'un des cinq escadrons pour effectuer une reconnaissance des canyons de la planète, ce qui l'empêcha de se porter au secours des Jedi lorsqu'ils tombèrent dans une embuscade. Heureusement pour ces derniers, l'audace du Padawan et la sagesse du Maître Jedi leur permirent de remporter la victoire et de chasser les Séparatistes.

  En attendant que les Jedi se remettent, Grey fut ensuite envoyé sur Mygeeto où les combats faisaient rage pour la troisième fois. De nouveau, il prépara ses troupes en dispersant les escadrons de Remo, La Crasse, Vantard, Mixx et Kaylon sur les mesas pour affronter les vagues de droïdes séparatistes. Grey et Styles attendirent les Jedi, qui ne tardèrent pas à faire des merveilles sur le front, jusqu'à un piège qui les isola. Situé à quatre minutes de leur position, le commandant ne put que les exfiltrer après que l'escadron Skull de Fenn Rau les ait aidés à survivre.

  Ils étaient tout juste revenus au camp de base que leur canonnière TIO/ba explosa. Une attaque surprise isola Grey et Styles, laissant le Padawan et le général Jedi affronter Coburn Sear et Grievous. Caled réussit à se défaire rapidement de son adversaire puis à rejoindre les clones qui s'en prirent au cyborg, l'obligeant à fuir. La troisième bataille de Mygeeto était gagnée. Après une période de repos, le corps d'armée de Maître Billaba fut envoyé sur Kaller.

Grey (CC-10/994)

Grey au combat sur Kaller
Image extraite du comics Kanan - Le Dernier Padawan


  Cette fois-ci, les forces restèrent groupées, Grey n'ayant à mener ses troupes que pour des manœuvres tactiques ponctuelles. Les combats furent énormes, engendrant de lourdes pertes de part et d'autre, mais leur adversaire, le général Kleeve, fut contraint à la défaite et à la fuite. Le commandant, comme Styles et Caleb, fut néanmoins furieux de constater la défiance de Gamut Key et Janus Kasmir, représentants des Kalleriens, à l'égard de la République qui les avait "libérés". Ils en discutèrent le soir même, s'opposant avec vigueur au sujet du rôle des Jedi, que Billaba estimait ne pas être celui de conduire des armées. L'ambiance s'apaisa quand ils apprirent la réputation de Caleb au Temple Jedi, le spécialiste de la remise en question, ce qui amusa grandement les clones.

Grey (CC-10/994)

Le commandant Grey reçoit l'Ordre 66.
Image extraite du comics Kanan - Le Dernier Padawan


  L'atmosphère bonne enfant s'effondra quand Grey reçut l'Ordre 66. Sans réfléchir, dans un état second, il coordonna ses hommes et passa à l'attaque. Tous ses amis périrent, à l'exception de son second, et lui-même abattit Billaba, distraite par son Padawan. Ils ne purent cependant pas tuer ni retrouver Caleb, malgré l'envoi de l'escouade Rostu et Styles à ses trousses, ce qui initia une traque de plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Ils le manquèrent de peu à plusieurs reprises, notamment sur Kaller après que Gamut Key soit parvenu à l'incarcérer, mais il s'était évadé avant l'arrivée des clones.

  Finalement, sur Lahn, ils parvinrent à leurs fins. Grey arrêta Janus Kasmir, le partenaire du moment de leur cible, qui lui fit remarquer que le clone se mélangeait entre la République et l'Empire. Une confusion que le commandant refusa de reconnaître, et une discussion qu'il abrégea en rejoignant Styles, qui venait de capturer le Padawan de son côté. Ils se retrouvèrent dans leur croiseur de classe Gozanti, où Grey eut la satisfaction de découvrir leur cible vivante. Il fut surpris, presque choqué, de découvrir que Styles voulait outrepasser son devoir pour tuer lui-même celui qu'ils qualifiaient de traître.

Grey (CC-10/994)

Face à la Force et à la détermination de Caleb Dume, Grey (en bas) est impuissant.
Image extraite du comics Kanan - Le Dernier Padawan


  Caleb argumenta, leur rappelant leurs bons moments, leur confiance réciproque puis, voyant qu'il ne parvenait pas à les convaincre, il envoya une rafale télékinétique. Profitant de leur confusion, il ouvrit un sas alors qu'ils se trouvaient en orbite de Kaller. Grey et Styles réussirent à ne pas se faire éjecter. Puis le Kasmiri récupéra le jeune homme et attaqua le vaisseau des clones, soutenu par le Fugitif. Styles prit la direction des opérations. Le commandant clone, lui, était perturbé par ce qu'il avait entendu. Il réalisa avoir agi étrangement le soir de l'Ordre 66 alors que Billaba était une héroïne à ses yeux. Son partenaire de toujours, lui, avait d'autres souvenirs.

  Finalement, Grey se fit accuser de trahison. Il prit alors sa décision : il saisit une nouvelle arme et, surprenant son équipage, il tira dans l'ordinateur de bord. Ses dernières paroles, avant que le vaisseau vulnérable soit détruit, furent "Je nous rachète".

Grey (CC-10/994)

"Je nous rachète"
Image extraite du comics Kanan - Le Dernier Padawan




En savoir plus

  La bataille de Haruun Kal ayant coûté à Depa Billaba l'essentiel de ses troupes est probablement une référence au roman de la continuité Légendes Point de rupture, dans lequel Mace Windu doit se rendre sur cette planète pour y retrouver la Jedi, son ancienne apprentie, qui a perdu l'esprit. Cette référence semble confirmée un peu plus tard dans le comics, lorsque Grey confie à Styles l'escouade Rostu dans sa traque de Caleb Dume. En effet, Nick Rostu est un personnage majeur de Point de Rupture, réapparut également dans la trilogie des Nuits de Coruscant.


Actualités en relation

Récapitulatif de Star Wars: Squadrons avant la sortie de l'Escadron Alphabet 2

La sortie du deuxième tome de la trilogie L'Escadron Alphabet, Où l'Ombre s'abat, est attendue de pied ferme pour ce jeudi 12 août, chez Pocket. Alors pour bien préparer la suite de cette aventure de...


Informations encyclopédiques
Grey (CC-10/994)
Nom
Grey (CC-10/994)
Autre(s) nom(s)
CC-10/994
Espèce
Humain (clone)
Date de naissance
An -32 av. BY (probablement)
Lieu de naissance
Date de décès
An -19 av. BY
Lieu de décès
Taille
1,83 m
Fonctions
Commandant clone
Armes
Blaster
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
04/05/2020

Date de modification
04/05/2020

Nombre de lectures
952


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.