Hunter


Hunter était le leader de l'Escouade 99 de la Grande Armée de la République, dite la Bad Batch.

Continuité : Canon


  "Une allégeance aveugle fait de toi un pion. Un vrai chef protège les siens."
Hunter à Crosshair sur Kamino


  Hunter était un soldat clone de l'Escouade 99 de la Grande Armée de la République qui combattit durant la Guerre des Clones comme tous ses semblables. Cependant, à l'instar des autres membres de l'Escouade 99 - Crosshair, Wrecker et Tech -, Hunter était différent car il avait subi des expérimentations génétiques sur Kamino au début des procédures de clonage. Ainsi, ni lui ni ses compagnons ne ressemblaient aux autres clones, ce qui valut pour leur groupe le surnom de "Bad Batch", et le matricule 99 en hommage au clone mal formé mort durant la bataille de Kamino.

  Hunter avait atteint le grade de sergent en -19 et commandait donc la Bad Batch. Des quatre, il était le plus ordinaire et suivait les ordres à la lettre, sans toutefois hésiter à proposer des alternatives au plan établi. La moitié gauche de son visage était marquée d'un tatouage de crâne noir, ce qui lui conférait un air sinistre. Un bandeau rouge marqué d'un crâne dégageait son front de ses longs cheveux bruns, ce qui contrastait avec la coupe courte traditionnelle des "clones réguliers".
  Il portait une armure sombre agrémentée de quelques marques rouges et du logo "99", et était équipé de deux pistolets blaster DC-17 ainsi que d'une vibrolame qu'il utilisait souvent en combat. Sa particularité - sa mutation génétique en fait - était de pouvoir ressentir les fréquences électromagnétiques avec une extrême sensibilité d'où qu'il soit sur une planète ; cette faculté extraordinaire était accompagnée d'un sens de l'odorat extrêmement développé.

Hunter

Hunter arrivant sur Anaxes avec l'Escouade 99


1. La Guerre des Clones


1.1 La bataille d'Anaxes



  Comme Hunter connaissait bien Cody, il accepta immédiatement quand le commandant clone lui demanda de l'aide sur Anaxes, où la République livrait bataille depuis plusieurs semaines contre les troupes séparatistes de l'amiral Trench. Une fois arrivé à la base républicaine d'Anaxes, Hunter présenta donc son escouade à Cody, le capitaine Rex, et les soldats Jesse et Kix.
  Tous les huit embarquèrent sans tarder dans une canonnière TIO/BA et mirent le cap sur le centre cybernétique séparatiste, situé derrière les lignes ennemies, d'où les stratégies innovantes des droïdes étaient émises d'après Rex et Cody.

  Le vaisseau s'écrasa cependant après avoir reçu des tirs d'un droïde araignée nain DSD1. Wrecker sortit Cody des décombres avant que l'épave n'explose. Tandis que Rex ordonnait de tenir la position alors qu'un régiment de droïdes de combat B1, Hunter suggéra plutôt au capitaine de le laisser faire avec ses hommes. En effet, la Bad Batch préférait l'offensive : le sergent ordonna donc d'exécuter le plan 82 "Onde de choc" et l'Escouade 99 partit à l'attaque.
  Pendant que Tech déterminait l'angle d'attaque optimal, Hunter lançait des grenades à impulsion électromagnétique que Crosshair faisait exploser au-dessus des droïdes d'un tir ultra précis. Bientôt, il ne resta plus rien des droïdes.

  À la tombée de la nuit, Hunter dut mettre un terme à des chamailleries mal venues : Wrecker avait provoqué une nouvelle fois Jesse et un tel comportement était inacceptable. Le sergent connaissait les enjeux de la campagne d'Anaxes et le caractère désespéré de leur mission : les clones réguliers et la Bad Batch devaient fonctionner de concert. Le calme revint donc et Rex en fut soulagé : c'était en effet au capitaine que revenait la direction de la mission maintenant que Cody avait été évacué par Kix.

Hunter

La pause à la tombée de la nuit après la bataille


  Le lendemain, les six clones reprirent donc leur route vers le centre cybernétique. En chemin, ils tombèrent sur un avant-poste qu'il aurait été trop long de contourner : emmenés par Rex, ils attaquèrent donc et prirent en quelques minutes seulement le contrôle du bâtiment. Hunter apprécia que Rex veuille procéder comme la Bad Batch : aller au cœur de la bataille plutôt que d'éliminer les droïdes un à un. C'était une marque de reconnaissance envers les méthodes de l'Escouade 99.
  Du sommet de l'avant-poste, les clones avaient une vue dégagée sur leur objectif, situé à quelques centaines de mètres. Quand Tech annonça que tout un régiment de droïdes convergeait vers leur position, ils volèrent des speeders et se rendirent au centre cybernétique qu'ils encerclèrent.

  Hunter demeura avec Wrecker et Tech, attendant le signal de Rex, Jesse et Crosshair. Quand le second groupe attaqua l'entrée principale, Hunter et ses deux hommes purent passer discrètement par la porte arrière et neutraliser tous les droïdes à l'intérieur du complexe. Pendant que Tech accédait aux données cryptées du centre, Hunter et Wrecker rejoignirent Rex et Jesse.
  Quand il fut clair que des renforts arrivaient en Transport Multi-Troupes, Hunter envoya Crosshair chercher un véhicule pour les évacuer.

  À l'intérieur du complexe, Rex et Tech découvrirent que des informations sur les stratégies des clones étaient envoyées sur Anaxes depuis Skako Mineure : l'Escouade 99 avait rempli sa mission. Les clones se frayèrent un chemin à travers les supers droïdes de combat B2, sautèrent dans le speeder de Crosshair, puis regagnèrent la base de la République.

Hunter

Hunter, Wrecker et Tech se préparant à l'attaque


1.2 Le sauvetage d'Echo



  Pour Hunter, il était clair que l'algorithme séparatiste était un piège pour attirer les clones loin de leur base. Néanmoins, fidèle et sans peur, le sergent de la Bad Batch affirma qu'il suivrait Rex et le général Anakin Skywalker sur Skako pour trouver l'origine du signal reçu par le centre cybernétique d'Anaxes. Il grimpa donc dans le Havoc Marauder avec le reste de son groupe, Rex et le général Jedi. Hunter répondit de manière énigmatique aux questions de Rex et Anakin sur les missions accomplies par l'Escouade 99 et la personne à qui il rendait des comptes.
  La rentrée dans l'atmosphère jaunâtre de Skako fut mouvementée puisqu'un keeradak monté par un Poletec attaqua le vaisseau. Les clones sortirent immédiatement de la navette, et quand deux autres créatures ailées fondirent sur eux, Anakin se fit surprendre et attraper. Hunter ne tergiversa pas et fit signe à Crosshair : le sniper tira avec un grappin sur la bête qui avait déjà décollé, que le sergent empoigna avant d'être brutalement soulevé du sol.

  Gardant son calme malgré la vitesse avec laquelle il volait, Hunter remonta le câble et lâcha prise sur un promontoire rocheux quelques kilomètres plus loin, qui surplombait le village des Poletecs. Le sergent signala aussitôt sa position et le Havoc Marauder arriva avec le reste des clones. Wrecker créa ensuite une diversion qui permit à Rex et la Bad Batch de faire irruption dans le village et de désarmer tous les autochtones sans les blesser. Tech apprit du chef des Poletecs que le Techno Syndicat avait établi son quartier général dans la ville de Purkoll. Hunter et les autres s'y rendirent, et après une brève altercation entre Crosshair et rex, Tech retrouva le signal de l'algorithme, guidant ainsi le commando vers une des hautes tours de Purkoll.
  À l'intérieur, les clones se débarrassèrent de nombreux droïdes D-Wing avant de découvrir le sas derrière lequel l'algorithme émettait vers Anaxes. Pendant que Hunter, Wrecker, Crosshair et Anakin repoussaient une nouvelle vague de droïdes envoyés par Wat Tambor, Tech et Rex découvrirent que c'était bien Echo, plus machine que homme, qui aidait les Séparatistes contre son gré, câblé à toute une interface depuis une chambre de stase.

Hunter

Hunter annonçant qu'il participera à la mission même s'il pense que c'est un piège


  Pendant que Tech essayait avec Rex de déconnecter Echo de l'interface, Hunter, Crosshair, Wrecker et Anakin repoussaient les droïdes D-Wing qui arrivaient toujours plus nombreux. Le sergent de la Bad Batch profita d'une courte accalmie pour se replier dans la salle avec ses hommes et Anakin : d'autres droïdes arrivaient avec le soutien du Décimateur organique. Le temps que ce dernier perce les deux sas blindés, Tech annonça à Rex qu'il pouvait retirer les câbles d'Echo, ce que le capitaine clone fit immédiatement.
  Aussitôt, Echo sembla retrouver ses esprits, et montra du doigt un conduit d'aération au plafond par lequel ils pouvaient tous s'échapper. Wrecker propulsa Hunter et les autres sans les prévenir dans le passage étroit juste avant que le Décimateur n'arrive dans la salle et utilise son arme. Dans le conduit, Hunter comprit que le cerveau d'Echo avait été utilisé contre son gré par les Séparatistes, mais que, pendant le processus, le clone avait acquis une connaissance fine du réseau de Purkoll, et pouvait donc les guider vers une sortie, qui s'avéra être une passerelle entre deux tours de la ville.

  Même si la passerelle de fortune se trouvait au-dessus du vide, les clones s'engagèrent sans hésiter. Cependant, ils furent bientôt tous pris en tenailles par des droïdes D-Wing ; Hunter perdit l'équilibre mais fut rattrapé par Wrecker. Tech réagit immédiatement en émettant le cri des keeradaks qu'il avait enregistré par curiosité scientifique. Les reptiles volants surgirent du brouillard jaunâtre presque aussitôt : Hunter et Wrecker lâchèrent prise et atterrirent sur un des keeradaks. Les reptiles distancèrent rapidement les droïdes D-Wing encore à leurs trousses.
  De retour au village des Poletecs, le chef du clan reprocha aux clones d'avoir amené la guerre à son peuple. Rex le reconnut mais rétorqua que, dans un conflit, il fallait choisir un camp, tout en montrant aux Poletecs ce que les Séparatistes avaient fait de son ami Echo. Les autochtones acceptèrent donc d'aider les clones, et ensemble, ils parvinrent à repousser tout un contingent de droïdes D-Wing et deux tri-droïdes magna Octuptarra. Hunter se chargea d'ailleurs de l'un des deux colosses de métal avec Rex.
  Le sergent reconduisit ensuite ses hommes au Havoc Marauder : il était désormais temps de retourner sur Anaxes.

Hunter

Hunter armé de ses deux lames pendant lors de l'attaque du village des Poletecs sur Skako


  Il fallut cependant rapidement repartir pour une ultime mission. Echo souhaitait profiter que Trench n'avait pas été alerté par Wat Tambor de l'évasion de Purkoll pour infiltrer le destroyer de classe Providence de l'amiral et utiliser l'algorithme à l'avantage de la République.  Pendant ce temps, Mace Windu et Obi-Wan Kenobi lanceraient avec le 212ème bataille une attaque sur l'usine d'assemblage de droïdes pour attirer l'attention du Harch. Le Havoc Marauder transporta donc Hunter, Rex, Echo, Anakin Skywalker et le reste de la Bad Batch jusqu'au destroyer séparatiste.
  À bord, avec l'aide de Tech, Echo put se connecter au réseau. Il conseilla à l'amiral Trench d'envoyer tous ses droïdes contre les Jedi à l'usine d'assemblage, ce que Hunter trouva louche. C'était toutefois le but recherché par Echo, qui put ainsi neutraliser à distance tous les droïdes de combat d'un coup.

  Mais Trench avait prévu un autre plan au cas où l'algorithme viendrait à défaillir : il avait caché sous l'usine une bombe capable d'anéantir Anaxes. Tandis qu'Echo communiquait à Mace Windu les codes pour désamorcer la bombe, il fut neutralisé avant de terminer. Il fallut alors évacuer le destroyer pendant qu'Anakin se rendait à la passerelle.
  Hunter et les autres se frayèrent un chemin à travers les droïdes de combat jusqu'au Havoc Marauder. Le général Skywalker les y rejoignit l'instant d'après, après avoir obtenu auprès de Trench le chiffre manquant pour désamorcer la bombe. Le destroyer de classe Providence explosa dans le sillage du Havoc Marauder, emportant avec lui une partie de la flotte séparatiste.

  La bataille d'Anaxes était une nouvelle victoire, mais ce n'était pas dans le genre de Hunter et de ses compagnons d'aller réclamer des médailles pour leur bravoure. Le sergent proposa néanmoins à Echo de rejoindre l'Escouade 99 car, désormais, il était différent, un peu comme lui. Echo accepta, et Hunter en fut honoré.

Hunter

Hunter proposant à Echo de rejoindre la Bad Batch après la victoire


1.3 Kaller et l'Ordre 66



  La Bad Batch fut envoyée sur de nombreux fronts après Anaxes et Skako Mineure. Mais avec la bataille de Coruscant et la mort du Comte Dooku, la fin de la guerre approchait. Hunter et ses compagnons se rendirent ainsi sur Kaller pour prêter main forte à Depa Billaba et son Padawan Caleb Dume dont les troupes se trouvaient empêtrées dans un affrontement avec les Séparatistes.
  Après une entrée fracassante sur le lieu de la bataille et la démolition des régiments de droïdes de combat, Hunter suggéra sur un ton incisif à la Maître Jedi de mener immédiatement la contre-attaque. Caleb bondit de joie lorsqu'il sut qu'il pouvait accompagner la Force Clone 99, et la Bad Batch se mit donc en marche.

  Mais soudain, les clones réguliers se retournèrent contre Depa Billaba et la tuèrent. Ne comprenant pas ce qu'il se produisait et quel était cet ordre 66 qui était diffusé sur tous les canaux de communication, Hunter tenta de rassurer Caleb, mais le Padawan prit peur. Le sergent se lança à sa poursuite avec Crosshair, mais le sniper semblait lui aussi vouloir tuer à tout prix le Jedi. Finalement, Hunter parvint à approcher Caleb, mais le jeune homme disparut dans la forêt enneigée de Kaller, ne sachant plus à qui faire confiance. Quand Crosshair demanda au sergent ce qu'il en était du Padawan, Hunter mentit et affirma qu'il l'avait tué.
  La Bad Batch retourna ensuite au Havoc Marauder et mit le cap sur Kamino : la guerre était apparemment terminée, et il était temps de regagner leur foyer. Tech partagea au groupe des nouvelles troublantes : tous les clones de la Grande Armée avaient exécuté l'ordre 66, car les Jedi auraient trahi la République.

Hunter

Hunter s'adressant à Depa Billaba sur Kaller


2. L'ère de l'Empire Galactique


2.1 Rébellion



  De retour sur Kamino, Hunter fut surpris de voir autant de troupes de choc arpenter les complexes de Tipoca City. Dans les quartiers de la Bad Batch, Tech expliqua à ses compagnons que le comportement anormal et soudain des clones venait certainement de la programmation des Kaminoans. Les membres de la Force Clone 99 n'y étaient pas sensibles car leurs puces avaient probablement été altérées.
  Hunter, Echo, Tech, Wrecker et Crosshair se rendirent ensuite à une assemblée obligatoire pour assister au discours retransmis de Palpatine, qui proclama l'instauration d'un nouvel Empire Galactique. Puis, sur le chemin de leur baraquement, les clones de l'Escouade 99 furent interpellés par Omega, une fillette blonde qui semblait les connaître. Avant qu'elle puisse davantage se présenter, Nala Se vint la chercher.
  
  Plus tard, Omega vint s'assoir à la table de Hunter et ses compagnons dans le réfectoire. Le sergent fut surpris par l'adolescente, surtout quand elle jeta sa nourriture au visage d'un clone qui s'était moqué de la Bad Batch. La provocation finit en bagarre générale, et Echo reçut un coup à la tête. Quand il revint à lui, avec Omega et AZI-3 à ses côtés, Hunter, Crosshair, Tech et Wrecker s'enquirent de son état. L'ancien ARC Trooper était inquiet : Tarkin était venu sur Kamino pour évaluer les clones, et il détestait les clones.
  Cette haine se fit sentir lorsque l'Escouade 99 fut invitée à faire la démonstration de ses compétences lors d'une séance d'entraînement. Sauf qu'au milieu de la session, Tarkin autorisa les tirs létaux pour les droïdes sans en avertir les clones. Hunter et ses compagnons surent toutefois s'adapter en répliquant une stratégie adoptée par le passé sur Felucia. Une fois la situation revenue en faveur de la Force Clone 99, Hunter détruisit les derniers droïdes sentinelles avec ses vibrolames.

Hunter

Hunter éliminant les droïdes sentinelles pendant la séance d'entraînement sur Kamino


  Après l'exploit de la Bad Batch, Tarkin vint féliciter en personne les clones et leur assigna une nouvelle mission : éliminer des insurgés sur Onderon. Avant de décoller, Omega mit en garde le sergent sur l'amiral impérial, et une telle attention amusa Hunter. Mais ce que la Force Clone 99 trouva sur Onderon inquiéta grandement Hunter : il ne s'agissait pas de droïdes séparatistes, mais bien d'hommes, de femmes, et d'enfants. Crosshair voulut les exécuter pour accomplir leur mission mais Hunter lui interdit, surpris par le changement de comportement de son compagnon depuis Kaller.
  Les clones furent finalement conduits devant Saw Gerrera : ce vétéran de la Guerre des Clones, combattant de la République, avait dû fuir son foyer avec ses Partisans depuis que Palpatine s'était autoproclamé Empereur. Les clones retournèrent donc au Havoc Marauder, et Crosshair exigea une nouvelle fois d'achever la mission. Le sergent s'y opposa et détruisit soudain un droïde sonde : l'Empire les surveillait, et ceci ne présageait rien de bon. Avant de quitter Onderon, Tech confirma à ses compagnons qu'Omega était l'une d'entre eux, un clone défectueux modifié. Comprenant mieux pourquoi l'adolescente se sentait proche d'eux, Hunter décida qu'il fallait la sauver de l'Empire et lui faire quitter Kamino.

  Seulement, dès leur arrivée, les membres de la Bad Batch furent arrêtés par les troupes de choc pour trahison, puis conduits en cellule, où se trouvait déjà Omega. Des soldats impériaux vinrent ensuite chercher Crosshair. Les clones finirent par s'échapper de leur cellule grâce à l'ingéniosité de Tech, la force brute de Wrecker et la petite taille d'Omega, puis à rejoindre le hangar où tout leur équipement avait été transféré.
  Il fallut ensuite se frayer un chemin à travers les troupes de choc de Crosshair, qui avait désormais rejoint l'Empire. Hunter ignorait que Tarkin et Nala Se avaient boosté la programmation de sa puce afin de le rendre encore plus loyal à l'Empire. Tech parvint finalement à faire démarrer le Marauder, et pendant que Hunter et Echo venaient en aide à Wrecker, blessé, Omega décocha un tir parfait qui désarma Crosshair. Ce répit permit à la Bad Batch et la jeune fille de monter à bord du Marauder, qui quitta aussitôt Kamino.
  À l'intérieur, Hunter, pris d'affectation pour Omega, l'invita à s'assoir dans le siège du copilote alors que le Marauder sautait en hyperespace : il était temps de faire profil bas et de solliciter l'aide d'anciens amis…

Hunter

Hunter protégeant Omega dans le hangar avant de quitter Kamino


2.2 Escale sur Saleucami



  Les clones de la Bad Batch se réfugièrent sur Saleucami pour faire profil bas, où ils retrouvèrent Cut Lawquane dans sa ferme, un clone qui avait déserté la Grande Armée au début de la guerre, avec sa femme Suu et leurs deux enfants, Shaeeah et Jek. Hunter présenta Echo et Omega à son ami Cut, mais resta évasif quant à l'absence de Crosshair pour ces retrouvailles. Lawquane comprit aisément en écoutant Hunter parlait que le sergent s'était pris d'affectation pour la petite, mais qu'il ignorait encore comment s'y prendre avec une enfant.

  Tous les deux allèrent ensuite en ville : en effet, le déserteur souhaitait obtenir des places pour la navette quittant Saleucami en fin de journée. La présence des Impériaux s'étant renforcée récemment, Cut craignait pour sa sécurité et celle de sa famille. Toutefois, il fut impossible pour le clone d'obtenir des places, puisqu'il lui fallait un code d'identité délivré par l'Empire. Hunter et Cut rentrèrent donc bredouilles à la ferme. Jek et Shaeeah donnèrent soudain l'alerte : Omega avait franchi la clôture de la ferme pour récupérer un ballon, et se trouvait désormais menacée par un nexu. Hunter sortit immédiatement pour la protéger de la bête, mais ce furent plutôt les tirs précis de Suu qui firent fuir le nexu. Le sergent avait eu réellement peur pour Omega et s'énerva donc contre elle. Cut le calma aussitôt, lui rappelant qu'elle n'était pas un soldat, la prit dans ses bras et se retira. Comprenant qu'il n'avait pas l'étoffe d'un père comme son ami, Hunter annonça aux Lawquane qu'il souhaitait qu'Omega parte avec eux.

Hunter

Hunter et Cut se rendant incognito en ville


  Seulement, pendant que Hunter cogitait, Echo et Tech avaient concocté un plan de leur côté pour obtenir des codes d'identité aux Lawquane. Tous les deux s'étaient cachés à bord du Havoc Maradeur et avaient laissé leur navette se faire saisir par les forces impériales, puis conduire au spatioport pour y être scellée. Là, Echo et Tech comptaient pirater les systèmes informatiques de l'Empire pour créer de faux codes d'identité. Placé devant le fait accompli, Hunter était extrêmement inquiet pour Omega, qui se trouvait également à bord du Havoc Marauder. Le militaire reprit finalement le dessus : il fallait désormais aller de l'avant.
  Hunter et Wrecker accompagnèrent ainsi les Lawquane jusqu'au quai d'embarquement, attendant toutefois les codes d'identité de Tech. Ses compagnons attirèrent toutefois l'attention des clones, et le sergent envoya Wrecker les aider. Quelques instants plus tard, ce fut Omega qui arriva alors avec les disques de données. Hunter lui annonça alors qu'elle devait partir avec Cut et sa famille : le sergent put lire la tristesse dans le regard de la fillette, mais tint bon. Il savait que sa décision était difficile, mais que c'était la bonne. Omega suivit alors les Lawquane vers la navette et Hunter s'empressa de rejoindre ses compagnons et de les aider à neutraliser les clones.

  Toutefois, avant que le Havoc Marauder ne décolle, Hunter aperçut Omega qui revenait en courant. Il fonça alors la retrouver pour la protéger des tirs puis la conduisit en sécurité à bord de la navette, qui partit aussitôt. Une fois à bord et au calme, Hunter tenta d'expliquer à Omega qu'il avait décidé de la laisser partir avec Cut pour sa propre sécurité. Mais la fillette avait choisi de quitter Kamino pour être avec la Bad Batch, c'était son choix, et il fallait le respecter. Hunter comprit qu'il avait eu tort et lui promit alors qu'à partir de maintenant, elle serait avec eux chez elle.

Hunter

Hunter annonçant à Omega qu'elle devra partir avec les Lawquane


2.3 Arrêts sur Ordo et Pantora



  Certains systèmes du Havoc Marauder ayant été endommagés par les clones impériaux au départ de Saleucami, une avarie soudaine força la navette à sortir de l'hyperespace et à s'écraser sur Ordo, une lune désertique à l'atmosphère irrespirable. Malheureusement, après que Tech et Echo eussent changé le condensateur de la navette, la pièce se fit voler par un dragon de lune Ordo qui était naturellement attiré vers les objets contenant de l'énergie, dont il se nourrissait. Le sergent décida de poursuivre la bête, et accepta finalement qu'Omega l'accompagne.

  Munis de masques respiratoires, les deux compagnons progressèrent dans l'obscurité à la surface accidentée de la lune. Tous les deux évoquèrent le sort de Crosshair, et Omega affirma que sa réaction était imputable à sa puce inhibitrice. Hunter culpabilisait néanmoins d'avoir abandonné le sniper sur Kamino, mais l'adolescente lui assura qu'ils finiraient par le retrouver.
  Soudain, après avoir repéré le condensateur au sol, Hunter se fit attaquer par le dragon et perdit son masque. Le sergent ne tarda pas à perdre connaissance, et quand il reprit ses esprits, Omega n'était plus là, ni son pistolet blaster. Le sergent appela alors la jeune fille, qui finit par réapparaître avec le condensateur en mains. Rassuré, Hunter la raccompagna au Havoc Marauder qui put finalement décoller. Wrecker avait profité de tout ce temps pour lui faire une surprise à Omega : un endroit à elle où dormir, une attention qui toucha sincèrement Hunter.

Hunter

Hunter et Omega à la poursuite du dragon sur la lune Ordo


  Le Havoc Marauder avait désormais cruellement besoin de carburant, et son équipage de nourriture. Une pause logistique s'imposa donc sur Pantora, surtout maintenant que la navette de la Bad Batch était recherchée par l'Empire. Les clones se posèrent dans un hangar appartenant à un Sullustéen et se divisèrent en deux groupes : Wrecker et Tech d'un côté qui allaient réparer le vaisseau et modifier sa balise pour le rendre indétectable, et de l'autre Hunter, Echo et Omega qui iraient en ville pour vendre une partie de leur équipement militaire afin d'acheter des vivres.
  Ce jour-là, la foule était rassemblée pour le défilé de clones impériaux qui célébraient la fin de la Guerre, avec en toile de fond le discours de l'amiral Rampart concernant les codes d'identité nécessaires pour voyager et changer ses crédits républicains en crédits impériaux. Hunter s'arrêta finalement à l'étal d'un marchand gran pour lui vendre un explosif Pyro-Denton. Le Gran confondit toutefois Echo, qui portait un casque intégral, avec un droïde et désirait l'acheter : Hunter s'accorda sur un plan avec son compagnon et "vendit" donc Echo pour 3.000 crédits. Cependant, une fois l'affaire conclue, Omega avait disparu. Immédiatement le sergent se lança à sa recherche.

  Hunter finit par retrouver Omega un peu plus loin, en compagnie d'une femme armée : une chasseuse de primes. Le clone esquiva les tirs de Fennec Shand puis engagea un duel au corps à corps tout en hurlant à Omega de fuir. Hunter désarma la mercenaire mais reçut un coup de casque en plein visage qui le sonna. Quand il revint à lui, Shand avait disparu, lancée à la poursuite d'Omega. Le sergent alerta ses compagnons, et grâce à Tech, il retrouva la trace de l'adolescente au sommet d'une tour de maintenance. Hunter vola un speeder, et à l'issue d'une course poursuite impliquant Fennec Shand, parvint à récupérer Omega saine et sauve. Tous les deux regagnèrent ensuite le Havoc Marauder et quittèrent prestement Pantora.

Hunter

Hunter luttant contre Fennec Shand sur Pantora pour permettre à Omega de fuir


2.4 Les missions de Cid



  Le prochain arrêt de la Bad Batch fut sur Ord Mantell, où Echo connaissait l'emplacement d'un informateur de confiance qui avait renseigné les Jedi durant la Guerre des Clones. Il s'avéra que ledit informateur était une Trandoshan répondant au nom de Cid, propriétaire d'un bar qui ne payait pas de mine. En échange de l'identité de la chasseuse de primes qui s'en était pris à Omega sur Pantora, Cid exigea des clones qu'ils accomplissent pour elle une mission de sauvetage : une certaine Muchi avait été enlevée par des esclavagistes zygerriens qui s'étaient établis dans la cité en ruines d'Ord Mantell, de l'autre côté de la planète.

  Sur place, Hunter ordonna à Omega de rester à l'intérieur du Havoc Marauder avec Gonky, puis envoya Echo en hauteur afin d'avoir une meilleure vue sur les Zygerriens et leurs prisonniers : Muchi devait certainement être la jeune falleen enchaînée avec son père et une autre humaine. En dépit des précautions prises par les clones de la Bad Batch, Echo fut surpris par un brezak, puis les esclavagistes arrêtèrent Hunter et ses compagnons.
  Toutefois, les clones pouvaient compter sur la détermination d'Omega, qui rejoignit plus ou moins discrètement le camp des esclavagistes alors que Raney, le leader des Zygerriens, exultait devant ses captifs et appelait à la renaissance de l'empire esclavagiste. Avant d'être arrêtée, Omega était parvenue à déverrouiller une cage de laquelle s'échappa une jeune femelle rancor. Il s'avéra que la bête était Muchi, et grâce au chaos qui s'ensuivit, les clones purent se libérer. Pendant que Echo et Omega évacuaient les prisonniers, et que Tech et Wrecker suivaient Muchi, elle-même poursuivie par le brezak, Hunter neutralisa en combat singulier Raney. La rancor fut ensuite appréhendée et ramenée auprès de Cid ; Bib Fortuna, le bras droit de Jabba le Hutt, vint chercher Muchi et paya à la Trandoshan la somme convenue par la prime, dont un tiers fut redistribué aux clones. Comme promis, Hunter apprit ainsi l'identité de la chasseuse de primes de Pantora : il s'agissait de Fennec Shand, une nouvelle dans le milieu, mais qui s'était déjà faite un nom.

Hunter

Hunter, donnant les ordres pour l'évacuation du camp des Zygerriens sur Ord Mantell


  Même si Hunter n'appréciait pas particulièrement l'idée d'être employé comme mercenaire, il fallait reconnaître que lui et ses compagnons avaient besoin de crédits. Le sergent, qui faisait confiance à Cid pour garder le passage de la Bad Batch sur Ord Mantell secret, accepta une nouvelle mission de la Trandoshan. Il s'agissait cette fois-ci de récupérer dans une usine de reconditionnement sur Corellia une tête de droïde tactique, qui contenait des données pointues sur les clones, fruits de quatre années d'analyse durant la Guerre. Maintenant que les clones servaient l'Empire, ces données étaient précieuses. Hunter conduisit donc son groupe sur Corellia, qui infiltra aisément l'usine après avoir évité une patrouille de droïdes de police.

  Toutefois, les clones n'étaient pas les seuls à convoiter les données des droïdes tactiques : en effet, les sœurs Trace et Rafa Martez étaient également sur le coup, et ce fut Trace qui déroba l'unique tête de droïde tactique de l'usine. L'alarme fut finalement déclenchée par les ouvriers corelliens, et une multitude de droïdes de police investirent l'usine, bouclée. Hunter s'élança immédiatement à la poursuite de Trace quand celle-ci s'échappa avec l'objectif, avant de se retrouver avec Rafa à éliminer des droïdes de police qui les avaient encerclés.
  Finalement, Omega appela Hunter à l'aide qui se précipita pour la sauver d'une horrible mort : sans l'aide de Trace, le sergent ne serait toutefois jamais arrivé à temps pour sauver sa protégée, et il en fut extrêmement reconnaissant. Finalement, en reprogrammant le droïde tactique, Tech et Trace parvinrent à activer les droïdes de combat encore en état, ce qui créa la diversion parfaite pour s'échapper. Les Martez reconduisirent ensuite les clones à bord du Silver Angel jusqu'au Havoc Marauder ; en chemin, Rafa reprocha à Hunter de conserver pour l'argent les données du droïde tactique, qui pourraient pourtant servir à une rébellion naissante contre l'Empire. Cette réflexion fit son effet dans l'esprit du sergent, qui confia finalement à Rafa les données tant convoitées, prouvant ainsi que lui et ses compagnons n'étaient pas des clones comme les autres. Puis les membres de la Bad Batch quittèrent Corellia et retournèrent sur Ord Mantell.

Hunter

Hunter et Rafa Martez sous le feu des droïdes de police dans l'usine de Corellia


2.5 Accrochages sur Bracca



  Auprès de Cid, les clones de la Bad Batch amassaient davantage de dettes que prévu : en effet, les petites missions qu'ils remplissaient pour la Trandoshan étaient insuffisantes pour compenser les dépenses de carburant, de nourriture et l'hébergement. De plus, Cid avait fait savoir son mécontentement concernant l'échec de la mission de récupération d'un droïde tactique sur Corellia, et Hunter savait que lui et ses compagnons devraient compenser en remplissant une nouvelle mission de ce calibre.
  Alors que le ton montait dans le bureau de la Trandoshan, Hunter, Tech, Echo et Cid furent interrompus par un tir de blaster dans la salle principale, qui fit fuir Bolo et Ketch. Il s'agissait de Rex, capitaine clone et vétéran de la Guerre, qui avait fait décamper les deux clients de la cantina : ce dernier avait retrouvé les traces de la Bad Batch grâce aux informations données par Trace et Rafa Martez. Rex expliqua brièvement qu'il avait fait profil bas depuis l'avènement de l'Empire, mais la tension monta d'un cran quand le capitaine comprit que Hunter et ses compagnons n'avaient toujours pas ôté leur puce inhibitrice. Le sergent désamorça la situation, puis Rex donna rendez-vous aux clones de la Bad Batch sur Bracca pour leur retirer leur puce.

  Sur le monde-décharge où se côtoyaient d'innombrables carcasses des vaisseaux datant de la Guerre, les clones progressèrent discrètement pour éviter les patrouilles de la Guilde des Ferrailleurs, jusqu'à un destroyer de classe Venator. Après avoir aidé Wrecker à échapper à un dianoga, Hunter et ses compagnons atteignirent la baie médicale du vaisseau, guidés par Rex.
  Seulement, au moment d'opérer Wrecker, qui souffrait de plus en plus de maux de tête, le colosse succomba à sa puce et attaqua ses compagnons. Hunter profita d'une diversion pour l'affronter frontalement mais fut rapidement neutralisé. Ce fut Rex qui assomma finalement Wrecker d'un tir paralysant, sauvant ainsi Omega. Wrecker, puis Hunter, Tech et Echo se firent ensuite retirer leur puce. Pendant que le colosse retrouvait ses esprits, Hunter s'entretint à l'extérieur du vaisseau avec Rex, à la nuit tombée. Le capitaine allait repartir de son côté, et Hunter annonça que sa priorité était de protéger Omega : toutefois, Rex savait pouvoir compter sur la Bad Batch si besoin.

Hunter

Hunter et Rex, discutant dans la cantina de Cid sur Ord Mantell


  Une fois Rex reparti, Hunter décida de profiter de l'occasion d'être sur Bracca pour récupérer des armes et du matériel qui pourraient être revendus à Cid afin d'éponger les dettes de la Bad Batch. Echo n'était pas véritablement de cet avis et aurait préféré faire équipe avec Rex, mais le sergent affirma que le capitaine avait d'autres priorités que celles du groupe. Toutefois, les Ferrailleurs avaient repéré les clones renégats et averti l'Empire. Même si Echo et Wrecker parvinrent à neutraliser trois Ferrailleurs, l'alerte avait été donnée. Alors que Hunter, Echo et Wrecker récupéraient des torpilles à protons et des explosifs dans l'armurerie du destroyer, Tech et Omega, sur la passerelle, repérèrent trois navettes d'attaque de classe Nu : en sortirent des clones impériaux, commandés par Crosshair, lui-même accompagné des Elite Troopers ES-02, ES-03 et ES-04.

  Tech pirata les communications des Impériaux et apprit ainsi que les clones se dirigeaient vers le hangar principal. La Bad Batch emprunta donc plutôt les couloirs menant au pont de l'artillerie, mais tomba dans une embuscade tendue par Crosshair et ses hommes, qui avaient parfaitement anticipé les actions des fugitifs. Les Elite Troopers en avaient après Omega et donc Hunter se plaça devant sa protégée. Tech activa soudain à distance les batteries lourdes du pont, ce qui ébranla la structure déjà vacillante de la pièce, qui s'effondra partiellement. Les clones profitèrent du chaos pour s'échapper et éliminer plusieurs Impériaux.
  La Bad Batch mit ensuite le cap sur le moteur ionique, mais se retrouva une nouvelle fois coincée par Crosshair, qui avait trouvé une position de sniper à l'opposé. Les clones installèrent alors des explosifs tout autour du cylindre encadrant le moteur alors que le réacteur démarrait. La structure s'effondra, permettant ainsi à la Bad Batch d'échapper aux Impériaux, qui devaient maintenant se mettre à l'abri des rayonnements ioniques.

Hunter

Hunter et Omega, face à Crosshair et ses clones Impériaux


  Dans la chute, Hunter et Omega furent séparés de Tech, Echo et Wrecker, et mirent donc immédiatement le cap sur le Havoc Marauder. Seulement, autour de leur navette, tous les clones impériaux étaient déjà morts : c'était là l'œuvre de Cad Bane, un autre chasseur de primes envoyé aux trousses d'Omega. Mais cette fois-ci, Hunter échoua à protéger l'adolescente, puisque le Duro fut plus rapide et lui tira en pleine poitrine. Quand le sergent retrouva ses esprits, Omega avait disparu, et ses compagnons arrivaient sous le feu des clones Impériaux. Hunter, blessé et sonné, put malgré tout atteindre le Havoc Marauder avec Echo, Wrecker et Tech, et la navette décolla aussitôt, sans Omega.
  Le Havoc Marauder était cependant poursuivi par la navette impériale de Crosshair, et les boucliers arrières étaient sur le point de céder. Ce fut un déchirement pour Hunter de donner l'ordre de sauter en hyperespace, acceptant de perdre toute chance de retrouver prochainement Omega.

  Toutefois, tout n'était pas perdu. En effet, en fouinant dans les archives de la République, Echo découvrit l'identité du chasseur de primes qui avait kidnappé Omega : il s'agissait de Cad Bane, auteur d'un cambriolage au temple Jedi durant la Guerre. Malheureusement, Cid ne savait pas où il se trouvait, ni pour qui il travaillait. Ce fut finalement Tech qui découvrit une information précieuse : en analysant le sang d'Omega, il comprit que l'adolescente disposait du matériel génétique non modifié de Jango Fett, contrairement à tous les autres clones, ce qui la rendait extrêmement précieuse aux yeux des Kaminoans. En plus d'elle, seul Boba Fett, disparu durant la Guerre, avait le code génétique identique à celui de Jango.
  Omega parvint finalement à contacter le Havoc Marauder après avoir échappé à la vigilance de Cad Bane, et la Bad Batch la retrouva sur Bora Vio, où Fennec Shand avait interrompu la transaction entre Cad Bane et Taun We.

Hunter

Hunter, écoutant les informations d'Echo concernant Cad Bane


2.6 Exfiltration sur Raxus



  Après les péripéties de Bracca et Bora Vio, Cid proposa une nouvelle mission aux clones : exfiltrer le sénateur Avi Singh de Raxus. Hunter, comme ses compagnons, n'était pas enchanté à l'idée d'aider un Séparatiste tout juste à la sortie de la Guerre. Mais une mission était une mission, et les clones devaient toujours des crédits à la Trandoshan. Cette fois-ci toutefois, Hunter ordonna à Omega de rester à la cantina : avec deux chasseurs de primes à ses trousses, il n'était pas prudent pour l'adolescente de quitter Ord Mantell.
  Grâce aux codes d'identification de Cid, le Havoc Marauder put se poser sur Raxus et les clones rencontrèrent ainsi leur client : GS-8, le droïde protocolaire d'Avi Singh. Hunter et ses compagnons, qui redoutaient un piège, infiltrèrent tout de même la capitale, puis, utilisant le droïde comme appât, se débarrassèrent des gardes et pénétrèrent dans le bâtiment où le sénateur séparatiste était retenu. Ils arrivèrent juste à temps et empêchèrent la capitaine Bragg de procéder à la torture de son prisonnier. En dépit de ce sauvetage réussi, l'alerte fut donnée.

  Pendant l'opération, Hunter constata que la présence d'Omega lui manquait, mais resta néanmoins concentré sur son objectif. Les clones prirent ensuite possession d'un RT-TT qui patrouillait autour du bâtiment, jusqu'à ce que celui-ci soit éventré par le tir d'un autre véhicule blindé. Le sergent et Wrecker occupèrent les Impériaux le temps que Tech répare le stabilisateur, puis la Bad Batch, avec Singh et GS-8, purent s'échapper par un passage secret grâce aux indications du sénateur.
  De retour sur Ord Mantell, Hunter dut s'excuser auprès d'Omega : l'adolescente avait gagné une petite fortune en battant les clients de Cid au dejarik, effaçant ainsi la dette de la Bad Batch. Le sergent remercia sa protégée pour la manière dont elle s'était rendue utile, puis lui proposa de le défier au dejarik : si elle le battait, elle ne manquerait plus aucune mission de la Bad Batch.

Hunter

Hunter défiant Omega au dejarik, après le sauvetage d'Avi Singh sur Raxus


2.7 Mission de sauvetage sur Ryloth



  Après le sauvetage du sénateur Singh sur Raxus, Cid envoya Hunter et ses compagnons effectuer une livraison d'armes à des Twi'leks sur une des lunes de Ryloth. Sur place, Gobi Glie et Serin réceptionnèrent des pistolets blaster et des détonateurs thermiques pendant qu'Omega faisait visiter le Havoc Marauder à Hera Syndulla. Hunter était curieux de savoir pourquoi les Twi'leks avaient besoin de s'armer et mit en garde Gobi, qui semblait déjà résigné.
  Un peu plus tard, la Bad Batch reçut un appel à l'aide de Hera, à qui Omega avait confié de quoi les contacter en cas d'urgence : ses parents avaient été arrêtés par l'amiral Rampart. Hunter, hésitant de prime abord à se précipiter sur Ryloth au secours des Syndulla, céda face aux arguments d'Omega, qui déclara que c'était le devoir des soldats de venir en aide à ceux qui en avaient besoin. Le Marauder se posa donc aux coordonnées indiquées par Hera, et les clones furent accueillis par Chopper, son droïde excentrique. Là, Hera expliqua aux clones que son père était Cham Syndulla, et que les Impériaux arrêtaient tous ceux qui lui étaient loyaux. Hunter, pressentant une situation très compliquée, ne s'engagea pas et proposa d'aller tout d'abord faire un repérage des lieux.

  Posté sur un pic rocheux à bonne distance de la capitale Lessu, Hunter observa la foule rassemblée devant le Capitole à l'occasion d'un discours de l'amiral Rampart sur la prétendue tentative d'assassinat de Cham Syndulla sur le sénateur Orn Free Taa. La présence impériale était extrêmement renforcée, et pour ne pas simplifier les choses, Crosshair et ses Elite Troopers étaient également présents. Hunter perçut soudain un son étrange et détruisit un droïde sonde : ils avaient probablement été repérés et il ordonna donc de rentrer au repaire de Hera.

Hunter

Hunter, écoutant les explications de Hera Syndulla sur la situation de Ryloth


  Hunter décida qu'il était finalement impossible pour son groupe d'aider Hera. Ryloth était désormais occupée par les Impériaux, et s'approcher de Lessu était trop dangereux : le jeu n'en valait pas la chandelle, une expression qui ne plut pas du tout à Omega, qui asséna à Hunter que si elle avait été à la place de Hera, elle aurait aussi cherché par tous les moyens à faire libérer sa famille, peu importe le danger.
  Le sergent se rendit compte qu'il avait été maladroit, mais il n'avait pas découragé Omega et Hera pour autant, qui avait établi un plan, que Hunter finit par accepter. Les deux adolescentes et Chopper iraient désactiver les canons antiaériens de la raffinerie impériale située non loin de la capitale, pour permettre une attaque de Tech et Wrecker à bord du Havoc Marauder. Une fois l'alerte donnée, Lessu se viderait de ses troupes, appelées en renfort à la raffinerie, et Hunter et Echo profiteraient de l'occasion pour faire évader les prisonniers.

  Tout se déroula exactement comme prévu, et Hunter et Echo atteignirent sans encombre, après avoir neutralisé quelques clones, les cellules du Capitole. Ils libérèrent Cham, sa femme Eleni Syndulla, Serin, Lenk, et reconnurent Gobi. Cependant, au moment de quitter le Capitole, ils furent avertis par le capitaine Howzer, resté fidèle aux Syndulla malgré la situation, qu'un piège les attendait à l'extérieur. Howzer fit donc diversion et permit à Hunter, Echo et les Twi'leks de quitter Ryloth avec la navette privée du sénateur Taa. Une fois les Syndulla à l'abri, Hunter refusa finalement le paiement d'Eleni, arguant que les Twi'leks auraient plus besoin de cet argent que lui.

Hunter

Hunter et Echo (à gauche) informés par le capitaine Howzer du piège qui les attend


2.8 Accrochages avec les Pykes



  De retour d'une nième mission pour Cid, Hunter et ses compagnons découvrirent la cantina de la Trandoshan investie par les hommes de main armés de Roland Durand, un trafiquant d'épices notoire : le Dévaronien avait expulsé Cid de son établissement et demeura énigmatique quant à son sort. Hunter prit congé de Roland, refusant de travailler pour lui, et ordonna que le Havoc Marauder se tienne prêt à décoller : leur localisation avait certainement été compromise. Mais Omega ne souhaitait pas partir sans retrouver Cid ; la Trandoshan s'était en réalité réfugiée à bord du Marauder avec Bolo et Ketch.
  Les clones acceptèrent d'aider Cid à récupérer le contrôle de sa cantina. Pour cela, la Trandoshan avait un plan : dérober à Roland la cargaison d'épices qu'il devait remettre le soir même à ses nouveaux associés, le Syndicat des Pykes. Pour cela, la Bad Batch et Cid passèrent par les souterrains d'Ord Mantell, un ancien réseau minier. Ils progressèrent en toute discrétion pour éviter de réveiller la ruche d'irlings, puis attendirent que Bolo et Ketch opèrent leur diversion pour pénétrer, grâce à une trappe secrète, dans l'arrière bureau de Cid et y dérober les six caisses d'épices.

  Cependant, au retour, les hommes de main de Durand prirent les clones en chasse, tirant au blaster. Hunter freina brutalement pour que le chariot des poursuivants percutent celui où il se trouvait avec Echo et Wrecker. Les mercenaires perdirent l'équilibre, le sergent bondit dans leur wagonnet, enclencha la marche arrière et retourna auprès de ses compagnons d'un bond ; le chariot qui reculait percuta violemment celui de derrière, ralentissant encore davantage les hommes de main de Durand.
  Toutefois, les irlings avaient été réveillés, mais les clones et Cid purent quitter les souterrains à temps, en laissant toutefois derrière eux les caisses. De retour à la cantina, les Pykes avaient éliminé tous les mercenaires de Roland Durand et capturé ce dernier. Il incombait désormais aux clones de récupérer la marchandise, sans quoi ils seraient éliminés. Les Pykes voulaient garder Omega en garanti, mais Hunter s'y opposa immédiatement. Cid l'enjoignit toutefois à céder, sans quoi la situation dégénérerait.

Hunter

Cid, enjoignant Hunter à céder aux Pykes


  Les clones retournèrent donc dans les grottes par un autre accès. Pendant que Wrecker et Cid descendaient localiser les caisses, Hunter demeura à bord du Havoc Marauder, en vol stationnaire au-dessus du gouffre, avec Echo et Tech. Les six caisses furent remontées, et il fallut une bombe aveuglante conçue par Tech pour disperser la horde d'irlings lors de la remontée de Cid et Wrecker.
  Sur présentation des caisses d'épices, les Pykes relâchèrent Omega, qui insista pour que Durand soit épargné. Les trafiquants ne tranchèrent qu'une corne au Dévaronien avant de s'en aller avec la marchandise. Cid put alors retrouver sa cantina.

2.9 Mission sur Daro



  Alors que la Bad Batch entamait une nouvelle mission pour Cid, les clones reçurent un message du capitaine Rex, qui les sollicitait de toute urgence pour sauver un de ses amis, CC-5576, capturé sur Daro. Rex semblait pressé et ne pouvait pas se charger lui-même de cette mission, et la communication fut bientôt rompue. Hunter était réticent à s'engager ainsi sans en savoir plus ; pour Omega, il ne faisait aucun doute que sauver un ami de Rex était plus important que les crédits de Cid, et Echo avait une confiance aveugle en son ancien capitaine. Hunter céda donc, et le Havoc Marauder mit le cap sur Daro dans la Bordure Extérieure.
  Sur place, Omega découvrit la balise de détresse de CC-5576, mais il n'y avait aucune trace du clone. En utilisant ses talents extraordinaires de pisteur, Hunter comprit que celui qu'il cherchait avait été capturé puis traîné dans une navette. Clairement, la montagne qui se dressait devant eux cachait quelque chose, et le sergent avait un mauvais pressentiment. Il ordonna donc à Wrecker de retourner au vaisseau avec Omega, pendant que Tech, Echo et lui entamaient l'ascension. Au sommet, ils découvrirent qu'une base impériale secrète se trouvait dans le creux de la montagne.

Hunter

Hunter, Echo et Tech observant la base impériale de Daro


  En observant le complexe, les trois compagnons virent que des commandos clones supervisaient des clones impériaux portant une nouvelle armure blanche. Clairement, les enjeux de cette mission dépassaient ce que Hunter avait pu imaginer et il ordonna donc de rentrer à la navette. Cela ne plut pas à Echo, qui lui rétorqua que si la Bad Batch n'était pas venue le sauver sur Skako Mineure, seule contre tous, il serait toujours prisonnier de Wat Tambor à cette heure. Hunter céda une nouvelle fois, et informa Wrecker et Omega qu'ils s'engageaient dans la base et qu'il fallait qu'ils se tiennent prêts à les exfiltrer le moment venu.

  En utilisant un ascenseur, les trois clones s'enfoncèrent dans la base discrètement, et Echo se connecta à un terminal pour découvrir qu'une cinquantaine de commandos clones se trouvaient là, ainsi qu'un millier de soldats TK. Quatre étages plus bas, les trois compagnons libérèrent CC-5576, alias Gregor, d'une cellule. Ce dernier, comme tous les commandos clones, avait été recruté pour former les nouveaux soldats de l'Armée Impériale dans le cadre du Projet Griffe du Guerrier. Il avait cherché à s'enfuir, mais avait été capturé.
  En se frayant un chemin à travers les soldats TK, Hunter, Echo et Tech comprirent que ceux-ci n'étaient pas des clones, mais bien des conscrits venant de toute la galaxie. Échapper aux patrouilles de surveillance et aux commandos clones, notamment Scorch, ne fut pas aisé. Gregor fut blessé, mais les clones parvinrent toutefois à atteindre l'exutoire d'un conduit d'aération où le Havoc Marauder put venir. Toutefois, pris en chasse par des V-Wing, le Marauder dut manœuvrer et effectuer un deuxième passage, lors duquel Hunter ne parvint pas à sauter à bord. Il chuta, se raccrochant comme il le pouvait aux rochers et aux arbres, avant de tomber lourdement au sol. Par comlink, il ordonna à ses compagnons de fuir, et insista pour que Omega cède et Tech, qui pilotait le Marauder, lui obéisse. Encerclé par des soldats TK, leurs massiffs et des commandos clones, Hunter ne chercha pas à se défendre et se fit arrêter. En cellule, Crosshair vint le narguer.

Hunter

Hunter et Gregor, tentant de s'échapper de la base de Daro


2.10 Retour sur Kamino



  Hunter fut finalement escorté sous bonne garde par Crosshair et ses Elite Troopers jusque Kamino. Pendant le trajet, l'ancien sniper de la Bad Batch activa le comlink du sergent, pour attirer ses compagnons dans un piège : Tech, Echo et Wrecker n'étaient pas dupes, mais il était certain qu'ils viendraient quand même au secours de Hunter. À l'arrivée sur Tipoca City, Hunter fut accueilli par l'amiral Rampart qui quittait la planète, avant d'être conduit au quartier général des Elite Troopers. En chemin, Hunter ne put s'empêcher de remarquer l'absence flagrante de clones et de Kaminoans : seuls les soldats TK arpentaient les couloirs immaculés du complexe de clonage.
  Hunter tenta une fois de plus de convaincre Crosshair que l'Empire l'utilisait et allait se débarrasser de lui comme il s'était débarrassé des autres clones, mais le sniper se savait important. Une fois au quartier général, ES-02 informa Crosshair qu'une navette avait été détectée à l'approche de Kamino avant de disparaître des radars : le reste de la Bad Batch était déjà là. Mais le sniper voulait attendre que la Force Clone 99 vienne jusqu'à lui : après tout, elle n'abandonnait jamais un de ses membres... hormis lui. Hunter percevait l'amertume et la colère de son geôlier, mais aussi sa nostalgie : Crosshair n'avait pas oublié toutes les aventures vécues avec la Bad Batch, mais avait choisi un autre chemin. Le sergent blâmait la puce inhibitrice.

  Puis soudain, les alertes de proximité résonnèrent : les compagnons de Hunter étaient arrivés. Crosshair et ses Elite Troopers firent déplacer leur prisonnier dans la salle d'entraînement de Tipoca City, et les Impériaux se positionnèrent en cercle autour de l'ascenseur. Hunter ne put qu'assister tristement à l'arrivée de Tech, Wrecker et Echo, encerclés et pris au piège. Pris pour cible par les Elite Troopers, ils déposèrent leurs armes, et Crosshair envoya ensuite ES-02 à la recherche d'Omega, qui n'était pas là.

Hunter

Hunter, conduit au quartier général des Elite Troopers sur Kamino


  Avec ses compagnons désarmés, Hunter était désormais seul, menotté face à Crosshair. Ce dernier n'avait pas l'intention de le tuer, il voulait leur offrir une chance, chance à laquelle lui-même n'avait pas eu droit. Quand ES-02 informa Crosshair par comlink qu'elle avait retrouvé Omega, il lui ordonna de l'emmener hors de Kamino. Hunter le supplia de ne pas éloigner Omega, mais Crosshair lui rétorqua que c'était seulement ainsi que le sergent redeviendrait lui-même : un guerrier féroce, sans attache, un soldat précieux pour l'Empire. Crosshair libéra donc Hunter de ses entraves et lui laissa une dernière chance de rejoindre l'Empire et d'embrasser un destin plus glorieux que celui de vagabonder dans la galaxie.
  Hunter rejoignit donc Tech, Echo et Wrecker, toujours pris pour cible par les Elite Troopers, à qui Crosshair ordonna de baisser leurs armes, ce qu'ils refusèrent. Le sniper empoigna alors son arme, et d'un unique tir précis tua les quatre Impériaux, dont ES-03 et ES-04, grâce à des balises parfaitement réfléchissantes qu'il avait installées un peu plus tôt. Hunter comprit que Crosshair avait fait un pas vers lui, pour regagner sa confiance : il réitéra finalement son offre, que la Bad Batch le rejoigne pour servir l'Empire. Mais des droïdes sentinelles surgirent soudain des quatre coins de la salle d'entraînement et attaquèrent. Convaincu qu'il s'agissait là d'une ruse de Crosshair, Hunter l'attaqua. Mais bientôt, il fut clair que la véritable menace venait des droïdes. La Bad Batch, de nouveau au complet, œuvra alors de concert pour éliminer les droïdes d'entraînement, comme quelques mois plus tôt devant le gouverneur Tarkin.

  Quand les droïdes furent détruits, Hunter n'hésita pas et pointa son blaster sur Crosshair : le sergent l'implora de quitter l'Empire. Le sniper révéla alors qu'il avait fait retirer sa puce inhibitrice depuis longtemps, et que toutes les décisions qu'il avait prises étaient de son fait. Avant qu'il puisse faire le moindre geste, Hunter l'assomma d'un tir incapacitant. Omega se précipita ensuite vers lui pour le serrer dans ses bras. Les retrouvailles furent cependant écourtées puisque Tech déclara que trois destroyers de classe Venator avançaient vers Tipoca City. Hunter ordonna à Wrecker de prendre Crosshair, toujours inconscient, sur ses épaules, puis les clones prirent la fuite. Seulement, quitter le complexe était impossible, puisque Rampart venait d'autoriser le bombardement de Tipoca City.

Hunter

Hunter pointant son arme sur Crosshair après la destruction des droïdes d'entraînement


  S'échapper d'une ville en plein bombardement ne fut pas chose aisée. Alors que le complexe de clonage coulait, Hunter, Echo, Tech et Wrecker furent séparés d'Omega, Crosshair et AZ-3 par un sas de sécurité anti-inondation. Il fallut la force colossale de Wrecker pour forcer le sas et éviter la noyade à Omega et Crosshair. Hunter voyait sur les traits du sniper que suivre la Bad Batch ne lui faisait pas plaisir, mais il n'avait pas vraiment le choix pour survivre. Le groupe atteignit ensuite l'ancien baraquement de la Force Clone 99, dont l'intégrité structurelle n'était pas compromise. De là, il était possible d'atteindre le réseau de tunnels secrets emprunté par les compagnons de Hunter à l'aller.
  Face à leur ancien repaire, la nostalgie saisit Crosshair qui reprocha à Hunter d'avoir tout gâché ; le sergent rétorqua qu'il avait fait le choix de ne pas suivre aveuglément les ordres et de faire ce qui était le mieux pour l'escouade. Le groupe s'engagea finalement dans le tunnel et échappa de peu à un gigantesque monstre sous-marin grâce à AZ-3, qui réactiva à temps les défenses du réseau. Les clones débouchèrent finalement dans l'ancien laboratoire secret de Nala Se, où il n'était pas possible d'aller plus loin : en effet, le réseau de tunnels était rompu. Crosshair blâma Omega mais Hunter prit immédiatement sa défense : Omega l'avait sauvé de la noyade, contrairement à l'Empire qui l'avait abandonné en bombardant Tipoca City.

  L'idée géniale vint finalement de Tech et Echo, qui proposèrent d'utiliser l'étanchéité et la flottabilité des capsules médicales pour atteindre la surface. AZ-3 lui se chargerait de dévier les débris pour éviter toute collision fatale. Hunter grimpa avec Crosshair dans une capsule, Omega seule, Tech et Echo dans une autre, et Wrecker seul également. L'opération fonctionna et trois des quatre capsules atteignirent la surface de Kamino : celle d'Omega avait été emportée par des débris et AZ-3 était parti la libérer. Seulement, le droïde était tombé à court de batterie, et Omega avait à son tour plongé pour le rattraper avant qu'il ne coule trop profondément. Ce fut finalement Crosshair, qui partageait la capsule avec Hunter, qui sauva le droïde et l'adolescente d'un tir précis de son sniper en harponnant AZ-3.
  Les clones rejoignirent ensuite en ramant avec les mains la plateforme où se trouvait le Havoc Marauder au lever du jour. Hunter assura une nouvelle fois à Crosshair qu'ils n'avaient pas à être ennemis, même s'ils avaient fait des choix différents. Le sniper, lui, demeurait loyal à l'Empire. Le sergent fit remonter toute son escouade à bord de la navette, augmentée d'AZ-3, et la Bad Batch quitta définitivement Kamino.

Hunter

Hunter reprochant à Crosshair de servir aveuglément l'Empire



Actualités en relation

Marvel | Sortie de War of the Bounty Hunters - Boushh #1

La Guerre des chasseurs de prime se poursuit dans les comics Star Wars actuellement en cours de publication aux États-Unis. Aujourd'hui, l'événement crossover supervisé par Marvel nous produit un inopiné numéro consacré au chasseur de prime...


Marvel | Sortie de War of the Bounty Hunters #4

Le numéro était attendu par tous ceux qui n'en peuvent plus de connaître la suite de la "guerre des chasseurs de prime", War of the Bounty Hunters #4 sort aujourd'hui aux États-Unis ! Avec l'irruption dramatique...


Marvel | Sortie de War of the Bounty Hunters #3

C'est le rendez-vous Star Wars de l'été dans les comics américains : l'arc crossover sur la guerre des chasseurs de prime progresse de nouveau avec la sortie, aujourd'hui, de War of the Bounty Hunters #3 ! Ayant...


Marvel | Sortie de War of the Bounty Hunters - 4-LOM & Zuckuss #1

Nous avions eu droit à un numéro spécial Jabba le Hutt il y a deux semaines, donc voilà la suite de l'arc crossover Star Wars de cet été : War of the Bounty Hunters - 4-LOM & Zuckuss paraît...


Marvel | Sortie de Bounty Hunters #15

Et voici déjà Bounty Hunters #15 qui paraît chez Marvel, qui décidément semble beaucoup tenir à sa série consacré au chasseur de prime cyborg Beilert Valance ! Toujours en plein arc crossover de la Guerre des chasseurs prime...


Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.