Jek


Soldat clone qui aida Yoda à triompher lors de la Bataille de Rugosa

Continuité : Canon


  Même si les soldats clones avaient le même visage, certains se démarquaient des autres par leur caractère. Celui qu'on appelait Jek avait été créé, comme tous ses semblables, sur Kamino en vue de la constitution d'une Grande Armée pour la République Galactique. Lors du conflit qui suivit, l'homme fut mobilisé et placé sous le commandement du Lieutenant Thire.

  Il portait une armure blanche teintée de rouge sur les épaules et le casque, et s'équipait de son fusil blaster DC-15A. Les emblèmes républicains apparaissaient également sur sa cuirasse. Par ailleurs, il avait pris la liberté de se raser le crâne contrairement à la plupart des autres clones. Très attaché à la puissance de feu de son arsenal, il préférait se précipiter sur l'ennemi plutôt que de réfléchir à une stratégie élaborée qui mettrait moins en jeu ses habiletés de guerrier.

  Spécialiste des armes lourdes, il utilisait à l'occasion un canon blaster rotatif Z-6 qu'il appréciait tout particulièrement. Quand le Chancelier Suprême Palpatine voulut rallier Toydaria à sa cause pour avoir accès à l'Espace hutt, il fut décidé que Yoda serait envoyé pour négocier avec le souverain de la planète, Katuunko.

Jek

Jek (avec le fusil) discute avec Rys (à droite) peu avant la Bataille de Rugosa.
(Webcomics The Clone Wars: Prelude)


  Peu avant de partir, Jek discuta avec son camarade Rys et se demandait où il allait être assigné cette fois. Tout en parlant, ils regardaient les Destroyers Stellaires qui se posaient et crurent reconnaître l'un d'entre eux. Au cours de sa pause, Jek ne lâcha pas son fidèle fusil, pensant qu'il devait à nouveau se préparer à couvrir les arrières de son semblable.

  Lorsque le vieux Jedi vint les informer que la pause était terminée, ils montèrent à bord d'un vaisseau républicain et partirent avec leur Lieutenant, Thire. Presque heureux d'avoir à accomplir leur devoir - et surtout, pour Jek, d'utiliser ses armes -, les recrues se rendirent sur la lune de corail appelée Rugosa où devait avoir lieu le débat avec le monarque toydarien.

  Arrivé à destination dans l'espace, cependant, le groupe fut attaqué par un croiseur séparatiste. Jek et les autres empruntèrent donc une capsule de sauvetage pour atterrir en sûreté - ou presque - sur le monde. En chemin, Yoda sentit qu'ils allaient tomber dans un piège, ce qui ne manqua pas d'inquiéter les clones. Une fois sur place, Thire joignit Katuunko pour l'informer de leur arrivée. C'est alors qu'Asajj Ventress proposa de défier le Jedi en le faisant combattre ses meilleures troupes.

  En apercevant les barges de débarquement de la Fédération du Commerce, Jek fut excité ; il brandit son blaster rotatif avec ardeur et s'apprêta à désintégrer des droïdes de combat. Le groupe fit un détour pour contourner l'ennemi. Dès que Yoda l'aperçut, il rassura ses clones en rappelant que la taille, ou même le nombre, importaient peu ; seul l'esprit permettait de remporter des victoires.

Jek

Jek, Rys et Thire sur Rugosa.
(Star Wars: The Clone Wars: "Ambush")


  À ces mots, les clones pensèrent que leur Général n'était pas représentatif de l'attitude habituelle des Jedi. Yoda et ses troupes se séparèrent ensuite pour tendre une embuscade aux automates en approche. À l'instar de Thire, Jek, encore derrière son rocher, se montra et, tout en lançant des jurons à l'attention de ses adversaires, mitrailla avec son Z-6 les cyborgs de la Fédération, lesquels furent désintégrés les uns après les autres. Fières de leur travail, les recrues se rassemblèrent mais furent bientôt interrompues par des super droïdes B2.

  Ceux-ci étant trop nombreux, ils battirent en retraite ; Yoda les rejoignit après avoir éliminé tous les B1 qui lui barraient la route. Au cours de la bataille, Thire fut blessé ; Rys vint lui porter secours tandis que Jek continuait à utiliser son blaster rotatif. Ils s'abritèrent derrière un rocher tandis que les super droïdes avançaient vers eux. Après quelques tirs, le vieux Jedi utilisa la Force pour soulever à distance l'un des automates et le retourner contre ses congénères. Il se débarrassa ainsi de chaque cyborg.

  Quand les destroyers arrivèrent, néanmoins, Jek et les autres fuirent et décidèrent de trouver un abri pour quelques instants. Thire fut soutenu par l'un de ses camarades car, du fait de sa blessure, il avait du mal à marcher. Dans l'une des grottes qui parsemaient un canyon, les clones firent le bilan de leur situation : il ne restait que peu de minutions et leur Lieutenant était blessé. Mais Yoda les tranquillisa ; puis il entreprit de décrire chacun d'entre eux.

Jek

Yoda dit à Jek qu'il doit utiliser son intelligence plutôt que son arme.
(Star Wars: The Clone Wars: "Ambush")


  Selon lui, bien que leurs visages ne fussent pas différents car ils étaient des clones, toutes les formes de vie, grâce à la Force, avaient une particularité. Jek, par exemple, avait sa propre personnalité : il était très attaché à ses armes. Le Jedi lui conseilla de faire plutôt appel à son esprit pour triompher. À la suite de cette discussion, qui permit aux soldats de méditer sur leur véritable identité, les forces droïdes se firent une fois de plus entendre. Le groupe sortit de son abri et aperçut le bataillon ennemi.  

  Jek se dit qu'il serait difficile de s'en débarrasser car il ne lui restait plus qu'un seul projectile pour son lance-missiles. Mais Yoda n'en avait que faire : il alla s'asseoir devant l'armée de droïdes. Ensuite, il élimina seul tous ses opposants les uns après les autres, sans même avoir besoin de l'aide de ses clones postés sur la crête du canyon. Toutefois, quand les droïdekas arrivèrent, ils durent absolument réagir : le Jedi était trop occupé avec les chars d'assaut blindés.

  Avec le dernier missile qu'il possédait, Thire tira sur une plate-forme naturelle, ce qui provoqua un éboulement. Les rochers tombèrent précisément sur le groupe de destroyers et Yoda était sauvé. Jek et Rys félicitèrent leur Lieutenant et rejoignirent le Jedi. La Bataille de Rugosa avait été remportée par la République. Yoda et ses troupes gagnèrent le point de rendez-vous où Katuunko était menacé par Asajj Ventress. Mais l'assassinat fut empêché : Jek et Rys détruisirent les gardes droïdes de la Jedi Noire alors que Yoda l'immobilisait à l'aide de la Force.

  Vaincue, elle appuya sur un interrupteur qui provoqua un éboulement. Le petit Jedi empêcha une catastrophe en arrêtant leur chute et en les posant sur le côté. Katuunko accepta par suite de se rallier à la République sans même avoir besoin de négociations. L'armée républicaine arriva ; Jek et les autres montèrent à bord d'une canonnière pour atteindre un croiseur spatial. Le soldat avait triomphé sur Rugosa, mais la Guerre des Clones ne faisait que commencer.
Informations encyclopédiques
Jek
Nom
Jek
Espèce
Humain (clone)
Lieu de naissance
Taille
1,83 m
Fonctions
Soldat
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
09/10/2008

Date de modification
08/10/2019

Nombre de lectures
25 721


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.