Cut Lawquane


Cut Lawquane était un soldat clone qui avait préféré faire défection après la bataille de Géonosis pour vivre une vie de fermier sur Saleucami.

Continuité : Canon


  Cut Lawquane (phon. kõt lɔkwɛjn) était  né sur Kamino, parmi les milliers d'autres clones du chasseur de primes Jango Fett et dont l'existence n'était vouée qu'à la guerre, se battre et mourir au sein de la Grande Armée de la République. Au début, Cut était resté dans cet état d'esprit, mais il changea très vite de mentalité.

  Il avait fait partie des tout premiers clones envoyés au combat, lors de la célèbre bataille de Géonosis. Mais après les combats, son transport s'était retrouvé dans un feu croisé de deux canonnières séparatistes. N'ayant pas eu le temps de fuir, le vaisseau fut abattu et le crash causa la mort de la plupart des occupants, ou blessa grièvement les autres. Cut était peut-être le seul à s'en sortir sans trop de dommages. Cependant, à peine avait-il repris ses esprits que des droïdes arrivaient à pied pour achever les clones l'un après l'autre alors qu'ils étaient incapables de se défendre, voire à peine conscients ; c'est en constatant qu'il n'allait jamais survivre en restant dans les parages que Cut a décidé de fuir. Ce massacre avait provoqué un déclic inattendu de la part d'un clone : une prise de conscience profonde. Depuis ce jour qui poursuivait encore le soldat dans sa conscience et son sommeil, il décida de ne plus faire partie de cette armée ni de participer à cette guerre qui, selon lui, n'avait pas le moindre sens. Il se rendit compte également que sa vie elle-même se voyait inutile, étant donné que tous ceux à qui il tenait avaient été tués.

---------------------
"Tu es un déserteur !
- Ma foi, j'avoue que je préfère dire que j'utilise légitimement mon libre arbitre. Et j'ai choisi de ne pas tuer pour vivre.
"
Cut expliquant au capitaine Rex ses objectifs de vie peu communs pour des clones.
---------------------

  Parvenant à se soustraire de l'armée, le clone décida de se faire appeler "Cut" et d'oublier son matricule, qui reste donc inconnu à ce jour. Il avait cependant conservé au moins son arme de service, un fusil blaster DC-15s qui pouvait toujours s'avérer utile en temps de guerre, notamment en cas de rencontre fortuite avec des droïdes, des bandits ou peut-être pire : d'autres clones. Cut savait pertinemment que la désertion - et plus précisément l'abandon de poste en présence de l'ennemi - était une faute capitale dans une guerre, aussi grave que la trahison, et automatiquement punie de mort.

  Pendant sa cavale, Cut atteignit une planète isolée sans installation importante, qui ne pouvait donc pas intéresser la République ou les Séparatistes : Saleucami. La planète était principalement agricole avec des fermes séparées par des hectares entiers de champs ou de terres sauvages, sans prédateurs majeurs. Un endroit parfait pour lui. Il rencontra sur cette planète une fermière Twi'lek qui vivait seule avec ses deux enfants, du nom de Suu Lawquane. En faisant connaissance, le clone et l'alien se plaisaient de plus en plus et Cut prit le nom de sa femme, ce qui le détachait encore plus de son impersonnalité de clone. De fait, les enfants de Suu, qui s'appelaient Shaeeah et Jek, considérèrent tout de suite ce nouveau venu comme leur père. Comme ils étaient métissés du précédent compagnon de Suu, lui aussi Humain, Cut pouvait donc passer aux yeux du monde comme le père biologique de ces enfants. La famille se voyait unie et heureuse, travaillant la terre. L'ancien soldat clone s'épanouissait bien plus dans cette activité pacifique qu'une arme à la main.

Cut Lawquane

La famille Lawquane au complet, avec de gauche à droite : Cut, Shaeea, Jek et Suu. Tout à gauche, l'épaule du capitaine Rex.
Image extraite de l'épisode Le Déserteur (S02E10) de la série The Clone Wars


  Mais la guerre rattrapa le clone. Alors qu'il était parti livrer les premières récoltes de sa ferme, des soldats de la République avaient déposé un blessé chez lui, dans sa grange. Une fois rentré, à la nuit tombée, Cut s'y rendit le plus discrètement possible avec un instrument de champs comme arme, afin de voir qui était cet inconnu. Le blessé l'avait entendu arriver et pointa son pistolet vers lui, mais Cut le désarma facilement et le tint en respect. Le soldat reconnut qu'il était un clone et lui demanda son matricule.

---------------------
"Pour tout dire, je m'appelle Lawquane, Cut Lawquane. Et je ne suis qu'un simple fermier."
Une présentation dans les règles, mais pas au goût de tout le monde.
---------------------

  Le soldat n'était pas du tout satisfait de cette réponse, constatant qu'il avait en face de lui un déserteur. Le blessé n'était autre que le capitaine Rex, un soldat très loyal et "dans les clous". Cut fut déçu que la guerre soit finalement venue jusqu'à eux, alors qu'ils se trouvaient sur une planète éloignée de tout, et que du fait de la présence de Rex, des droïdes ne devaient pas être loin.
  Tandis que le capitaine lui faisait une morale selon laquelle Cut avait prêté serment et avait des devoirs envers la République, le fermier lui répondit que c'était surtout à sa famille qu'il avait des devoirs, sous-entendant que sa famille n'était pas constituée de ses frères. À ce moment, Shaeeah et Jek arrivèrent pour lui dire bonjour, accompagnés de leur mère. Cut proposa donc, pour éviter un conflit non seulement devant ses proches mais surtout avec ce soldat à qui il avait beaucoup à dire, d'inviter Rex à venir dîner avec eux. C'est alors qu'il apprit non seulement le nom du capitaine, mais aussi que les clones n'étaient plus simplement des matricules. Pressé par l'insistance des enfants, Rex finit par accepter.

---------------------
"Oui, toi et moi nous sommes des clones, mais nous n'en sommes pas moins des individus. (…) Un nom te donne la sensation d'être unique, surtout dans un corps d'armée où tout le monde te ressemble comme un frère…"
Cut au cours du dîner.
---------------------

  Entre deux tranches de nuna rôti, Cut voulait en savoir davantage sur cette personnification des soldats au sein de l'armée-même, qui consistait à leur attribuer un nom. Selon lui, c'était une bonne chose, bien meilleure moralement que les numéros de série auxquels se tenaient les Kaminoans. Il voyait aussi la part d'humanité de Rex et il le comprenait bien plus que ce que ce dernier voulait bien croire. Cut avait remarqué que le capitaine avait plusieurs fois regardé sa famille, et qu'il se demandait comment sa vie pourrait être autrement que dans la guerre, comme ce qu'il avait fait. Rex lui répondait que cette vie de combattant était ce qui lui convenait, car contrairement au déserteur, la guerre était tout à fait justifiée. Cut ne se montra pas convaincu par ce dernier argument, notamment quand le capitaine dit qu'il affirmait se battre pour protéger les autres et les enfants des autres d'un danger plus terrible que celui de la guerre, et pour garantir la pérennité de la République. Très cynique, le fermier lui émit l'idée que ce discours pouvait être un formatage - qu'il avait reçu, lui aussi - et qu'il était peut-être aveuglé. Rex maintenait sa position avec détermination et bonne foi, devant lesquelles Cut resta respectueux et ouvert d'esprit. Même s'il ne partageait pas du tout ce point de vue, Rex avait le droit de se sentir utile et épanoui dans la guerre.

  Après le dîner, le déserteur et le capitaine disputèrent une partie de dejarik. C'est à ce moment que Rex demanda pourquoi Lawquane avait décidé de quitter l'armée. Il lui raconta tout, ainsi que son ressentiment quant à sa place dans toute cette histoire. Rex le comprit en partageant avoir lui aussi perdu beaucoup de frères au cours des batailles qu'il a menées, ces frères qui constituaient sa famille. Cut lui dit qu'il savait qu'il le voyait comme un lâche pour avoir fui le combat là où Rex était resté. Mais il lui affirma dans les yeux et avec témérité qu'il était capable de se battre jusqu'au bout pour protéger sa nouvelle famille. Il ne croyait pas si bien dire.

---------------------
"Tu restes un déserteur, Cut. Mais tu n'es certainement pas un lâche."
Rex avant de quitter la ferme des Lawquane.
---------------------

  Les cris de ses enfants apeurés, alors qu'ils étaient partis jouer dehors, alarma Cut, Suu et Rex. Apparemment, les deux enfants avaient été attaqués par des monstres. Cut prit ses électro-jumelles et aperçut dans ses champs vingt droïdes commandos séparatistes avancer vers la maison. Aussitôt, il demanda à sa femme et ses enfants de se réfugier à l'étage pendant qu'il prenait sa carabine laser et son DC-15s, puis rendit son pistolet à Rex. Ce dernier, par réflexe, ordonna une stratégie de feux croisés. Cut l'arrêta tout de suite en lui faisant comprendre qu'en dépit de son grade supérieur, ce n'était pas à lui de commander dans cette ferme. De plus, Rex ayant un de ses bras invalide à cause de sa blessure encore trop récente, il n'allait pas être en parfait état de combattre et il lui demanda de monter lui aussi à l'étage pour servir de dernier rempart pour sa famille, alors qu'il allait rester faire le gros du travail au rez-de-chaussée.

  Cut barricada sa maison autant que possible, prépara ses armes et éteignit toutes les lumières pour attendre les droïdes. Il n'eut pas à attendre très longtemps, puisqu'ils détruisirent la porte derrière lui. Heureusement, les droïdes avaient été dans une capsule de sauvetage dont le crash les avait fortement endommagés : ils n'avaient donc pas toutes leurs capacités ni leur agilité, ne se contentant que de marcher lentement et de tirer sans réellement viser. Cut, qui lui avait ses réflexes affûtés, abattit rapidement les trois premiers avant de se mettre à couvert derrière une fenêtre en bois, à l'écoute de chaque bruit. Un droïde le surprit cependant, en détruisant la fenêtre pour attraper le clone au cou. Celui-ci parvint à se libérer et empoigna son DC-15s, plus petit et maniable que la carabine, pour exploser la tête du droïde.

Cut Lawquane

Image extraite de l'épisode "Le Déserteur" (S02E10) de la série The Clone Wars.


  Même à un contre vingt, Cut réussissait à garder l'avantage. Alors qu'il venait d'abattre un nouveau droïde, des pas sous la maisons l'alertèrent et il ouvrit une trappe. Quatre autres commandos en surgirent, plus réactifs cette fois. Les coups de feu échangés touchèrent un droïde qui ne fut cependant pas détruit. Des lasers atteignirent le plafond qui s'écroula sur Cut, lui emprisonnant les chevilles et lui faisant lâcher ses armes. Heureusement, il n'était qu'immobilisé et n'avait pas de blessure grave. Mais les droïdes le laissèrent où il était sans l'abattre et commençaient à monter. Cut prévint alors Rex de faire attention alors qu'il essayait de se sortir de l'emprise de sa table brisée et des poutres qui se trouvaient dessus.
  Rassemblant ses forces, le fermier réussit à faire levier pour se démettre et même projeter les débris sur un droïde, au point de le détruire. Il fit de même avec un second, puis tenta un coup de poing dans la tête du troisième : mais la chair n'était pas efficace contre le métal, et Cut se fit plus mal tout seul qu'autre chose. Le droïde, désarmé, lui saisît alors le crâne et lui tordait la tête autant que possible. Le capitaine Rex, qui avait échangé quelques lasers à l'étage, tomba du plafond à cause d'un droïde qui, en étant détruit, avait tiré au laser sous ses pieds. Le commando qui maintenait Lawquane avait fini par le lâcher et le projeter contre un mur, à côté de Rex. Il attrapa ensuite le capitaine à la gorge en le maintenant en l'air ; mais Cut, dans un réflexe, récupéra le pistolet du soldat et détruisit le droïde d'un parfait tir à la tête. Le calme retomba aussitôt, avec plus de peur que de mal. Il assura à ses enfants que c'était terminé, soulagé.

  Après avoir passé la nuit à se remettre de leurs émotions, Rex récupéra son armure aux premières pointes du jour. Le fermier lui avait préparé une monture avec quelques vivres, mais il lui proposa de rester avec eux. Rex refusa, sentant que sa place n'était pas ici, dans ce foyer qui ne lui appartenait pas. Il promit également de ne pas respecter son devoir, pour une fois, en ne dénonçant pas le déserteur une fois qu'il serait en contact avec sa hiérarchie : Cut lui avait prouvé que ce n'était pas par lâcheté qu'il avait quitté l'armée, et que c'était un homme toujours capable de se battre avec honneur. Tout le monde avait la conscience tranquille et Rex partit seul retrouver Obi-Wan Kenobi et les autres membres de la 501e Légion, qui avaient eux aussi combattu au cours de la nuit les troupes du général Grievous.

Cut Lawquane

Cut et sa femme Suu recevant la visite de clones familiers après l'avènement de l'Empire


  À l'instauration de l'Empire Galactique, Cut ne put évidemment pas exécuter l'Ordre 66 en dépit de sa puce inhibitrice. En effet, le déserteur n'avait ni Jedi à abattre ni moyen de communication pour recevoir l'ordre.
  Après le début de la Purge Jedi, la présence impériale se renforça sur Saleucami et Cut reçut la visite express de Rex, qui avait lui aussi échappé en quelque sorte à l'ordre 66. Le capitaine n'avait jamais rien révélé sur Cut et repartit peu de temps après son arrivée, menant sa propre enquête sur les puces crâniennes. Puis ce fut au tour de l'Escouade 99 de débarquer le lendemain sur Saleucami et de rejoindre la ferme des Lawquane. Cut connaissait bien Hunter et ses compagnons, et les accueillit à bras ouverts chez lui : le sergent lui présenta les deux nouveaux membres, Echo et la petite Omega, mais demeura évasif quant à l'absence de Crosshair.

  Cut expliqua à Hunter qu'il s'apprêtait à quitter Saleucami, qui était devenue trop dangereuse avec la présence d'impériaux : hors de question de partir avec la Bad Batch, qui était recherchée. Tous les deux se rendirent ensuite en ville pour réserver des places dans la navette quittant la planète en fin de journée. Toutefois, il fut impossible pour le clone d'obtenir des places, puisqu'il lui fallait désormais un code d'identité délivré par l'Empire, comme l'indiquait un message holographique du vice-amiral Rampart diffusé en continu.
  Hunter et Cut rentrèrent donc bredouilles à la ferme. Jek et Shaeeah donnèrent soudain l'alerte : Omega avait franchi la clôture de la ferme pour récupérer un ballon, et se trouvait désormais menacée par un nexu. Hunter sortit immédiatement pour la protéger de la bête, mais ce furent plutôt les tirs précis de Suu qui firent fuir le nexu. Le sergent avait eu réellement peur pour Omega et s'énerva donc contre elle. Cut le calma aussitôt, lui rappelant qu'elle n'était pas un soldat, la prit dans ses bras et se retira pour qu'elle soit au calme. Dans le sillage de cet incident, Hunter annonça aux Lawquane qu'il souhaitait qu'Omega parte avec eux. Cut était touché, mais se demanda si c'était là ce que désirait vraiment son ami.

Cut Lawquane

Cut, Suu et Hunter se dirigeant vers les quais d'embarquement


  Pris au dépourvu, Cut et Suu apprirent en fin de journée, comme Hunter, que Echo et Tech avaient concocté un plan pour obtenir des codes d'identité aux Lawquane : ils s'étaient cachés à bord du Havoc Maradeur et avaient laissé leur navette se faire saisir par les forces impériales, puis conduire au spatioport pour y être scellée. Là, ils comptaient pirater les systèmes informatiques de l'Empire pour créer de faux codes d'identité. Les Lawquane finirent donc rapidement leurs valises et suivirent Hunter et Wrecker jusqu'au quai d'embarquement.
  Cut était inquiet et sur le point d'abandonner quand Omega arriva avec cinq disques de données en mains. Le clone laissa à Hunter la tâche douloureuse d'expliquer à l'adolescente qu'ils allaient se séparer. Mais au moment d'embarquer, Omega laissa les Lawquane partir sans elle et rejoignit la Bad Batch, aux prises avec des clones impériaux. Les faux codes d'identité fonctionnèrent, et la navette civile avec Cut, Suu, Jek et Shaeeah à bord décolla peu avant le Havoc Marauder.



En savoir plus

  Cut Lawquane est le personnage principal du dixième épisode de la deuxième saison de la série The Clone Wars, intitulé Le Déserteur. Il est interprété par Dee Bradley Baker en Anglais et par Serge Biavan en Français.
  "Cut" en Anglais signifie "Couper", et s'écrit de la même manière à tous les temps conjugués. Ce nom (qui n'existe pas ou très peu dans la vie réelle) n'a peut-être pas été donné par hasard à ce personnage qui s'est "coupé" de l'armée en désertant, même si cette théorie n'est pas affirmée.
  Il est fort probable que sa présentation : "Je m'appelle Lawquane, Cut Lawquane" soit une référence volontaire au très célèbre "Je m'appelle Bond, James Bond".


Actualités en relation

The Bad Batch | L'avis de la rédaction sur la saison 1

La série The Bad Batch, débutée le 4 mai, s'est achevée le 13 août sur Disney+ après 16 épisodes. Quel bilan pour cette série inattendue, annoncée peu de temps après la...


Marvel | Sortie de Darth Vader (2020) #16

Père contre fils, fils contre père ! Luke et Vador se retrouvent, à distance, dans le comics Darth Vader (2020) #16 qui sort ce mercredi aux États-Unis chez Marvel ! En pleine intervention à l'intérieur de la base de l...


Le programme Star Wars pour la fin 2021

Bonne rentrée de septembre 2021 toutes et à tous ! En complément de notre habituel programme Star Wars de début d'année, nous vous proposons aujourd'hui un petit point sur ce qu'il nous attend de beau (ou...


Battlefront II (2005) | 10 mods pour le faire renaître !

Vous êtes fan de Star Wars ? Puisque vous êtes sur ce site, certainement. Vous êtes gamer ? Puisque vous lisez cette actu, c'est très probable. Vous êtes en vacances et vous ne savez pas quoi faire avec vos potes ? C...


Critique | The Rising Storm, la seconde merveille de la Haute République ?

La Haute République est bientôt de retour aux États-Unis avec la seconde vague de romans qui paraîtront à partir de juin chez Del Rey et chez Disney Lucasfilm Press (avec Race to Crashpoint Tower de Daniel José Older...


Informations encyclopédiques
Cut Lawquane
Nom
Cut Lawquane
Espèce
Humain (clone)
Date de naissance
32 av. BY
Lieu de naissance
Taille
1,83 m
Fonctions
Soldat clone
Fermier
Armes
Vaisseau
Aucun
Affiliation
Interprété par
Dee Bradley Baker (VO), Serge Biavan (VF)

Informations administratives
Auteur principal

Co-auteur(s)

Date de création
03/05/2018

Date de modification
08/05/2021

Nombre de lectures
5 909


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.