Lock (CC-4142)


Lock était un capitaine clone de la Grande Armée de la République qui survécut à l'abordage du vaisseau d'Eeth Koth par les forces de Grievous.

Continuité : Canon


  Ce clone, dont le matricule était CC-4142, promu très tôt dans la guerre au rang de capitaine de la Grande Armée, fut surnommé "Lock". À l'instar de beaucoup de ses frères d'armes, il s'était singularisé par le port d'une armure teinte ; les couleurs choisies étaient probablement celles de l'escadron qu'il dirigeait : vert pomme sur une partie de son casque, dont la visière, sur les bras et, par endroits, sur les plaques pectorales ; des marques jaunes, formant un symbole, sur les épaulettes.

  Le Capitaine Lock mena ainsi un petit groupe d'hommes durant la Guerre des clones et, avec eux, participa à quelques missions et batailles, notamment au début du conflit. C'est ainsi qu'il fut associé à un éminent membre du Conseil Jedi, Eeth Koth, et voyagea avec lui dans un croiseur de classe Venator jusqu'au système de Saleucami. Mais l'équipage fut surpris par un destroyer Recusant de la Confédération, qui commença à attaquer les Républicains.

  Ce vaisseau était dirigé par le Grievous, qui entendait aborder le croiseur ennemi et capturer Eeth Koth. Le Venator du Zabrak fut entraîné vers les conduits d'amarrage du Recusant séparatiste, sans que nul, à l'intérieur, pût l'empêcher. Le Général s'apprêtait à affronter Koth et à le vaincre ; mais avant, il fallait nettoyer l'appareil républicain de tous ses éléments vicieux, les clones.

Lock (CC-4142)

Lock constate que l'abordage vient de commencer.
(Star Wars: The Clone Wars: Grievous Intrigue)


  Ceux-ci, sur ordre de Lock, se disposèrent derrière les sas, par lesquels les super droïdes de la Confédération étaient sur le point d'entrer. Le Capitaine clone devait tâcher de repousser l'ennemi et enrayer l'abordage. Armé, l'escadron de soldats se tint prêt et tout à coup deux rangées de ces monstres métalliques, figures fantomatiques, avancèrent vers eux sans jamais ralentir.

  Lock, utilisant un fusil, et ses hommes ne cessèrent de tirer sur les droïdes B2, qui ne s'arrêtaient cependant pas. Le Capitaine, tout en évitant des salves, communiqua par hologramme avec Koth, resté dans la salle de commandement du croiseur, et lui signifia que l'ennemi était trop nombreux ; il ne pourrait empêcher l'abordage. Le Jedi zabrak lui ordonna alors d'abandonner le vaisseau, lui et ses troupes, en montant dans des capsules de sauvetage.

Lock (CC-4142)

Lock communique avec Eeth Koth.
(Star Wars: The Clone Wars: Grievous Intrigue)


  Eeth Koth souhaitait combattre Grievous seul, du moins avec les quelques soldats de Lock qui l'entouraient. Le Capitaine clone, surpris par la hardiesse de son supérieur, précisa que des droïdes commandos de série BX,  particulièrement agressifs et dangereux, s'étaient introduits à bord. Le Zabrak n'en avait que faire ; il s'en débarrasserait.

  Lock, sommé de rejoindre une capsule de sauvetage, s'exécuta, presque à contre-cœur, et fuit l'ennemi avec ses hommes. Ils abandonnèrent en effet le croiseur Venator et atterrirent probablement sur Saleucami, saufs. Eeth Koth avait sauvé la vie du Capitaine clone et de ses subordonnés ; mais, trop audacieux, avait cru pouvoir affronter Grievous, des droïdes commandos et des gardes Magna seul. Là fut son erreur : il se fit capturer puis torturer.

Lock (CC-4142)

Koth oblige Lock et ses hommes à s'enfuir.
(Star Wars: The Clone Wars: Grievous Intrigue)

Informations encyclopédiques
Lock (CC-4142)
Nom
Lock (CC-4142)
Espèce
Humain (clone)
Lieu de naissance
Taille
1,83 m
Fonctions
Armes
Affiliation
Interprété par
VF Serge Biavan (s1-4)

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
04/03/2010

Date de modification
15/04/2019

Nombre de lectures
21 011


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.